Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Un gène peut il être présent sur un seul chromosome sur une cellule diploïde ?




  1. #1
    kalizaza

    Un gène peut il être présent sur un seul chromosome sur une cellule diploïde ?

    Bonjour !

    Avant tout, désolée si je ne suis pas claire dans ma question, c'est un peu le fouillis dans ma tête !

    Je suis en pleine documentation sur la génétique des robes (couleurs) de chevaux. J'ai donc potassé sur les "bases", et ai quelques notions sur la différence entre un gène, allèles, locus. Mais surement pas suffisantes car des choses m'échappent sur l'application.

    Corrigez moi si je me trompe (parce que si j'ai faux sur ça déja, cela pourrait m'aider à comprendre mon problème).

    Un gène correspond à un locus sur une paire chromosomique. Un gène est composé de 2 allèles disposés sur le même locus de chaque chromosome. Chaque gène contient plusieurs version d'allèles. On peut donc avoir un gene homozygote ou hétérozygote.

    Mais la où j'ai un souci, c'est dans le cas d'un croisement entre un parent possédant un gène, et un parent ne le possédant pas. Quand je dis pas, j'entends par la qu'il n'a pas le locus pour. Est ce possible avant tout ? Car la plupart des gènes possèdent un locus dans le génotype de base, avec une version récessive d'un allèle qui permet l'existence du gène/locus sans l'existence de "l'effet".

    Pour un exemple plus concret pour ceux qui voudraient chercher (on ne sait jamais ^^), le gène Dun, nommé "D", existe chez certain chevaux sous forme homozygote. Le seul allèle (connu?) de ce gène est dominant (nommé également d). Ce qui veut dire qu'un cheval "non dun" n'est pas porteur de cet allèle, et comme le seul allèle connu est dominant, pas porteur du gène ? Mais s'il existe des chevaux non porteurs du gène, que se passe t'il si un poulain naît de l'union d'un cheval porteur et d'un cheval non porteur ?

    Si le cheval porteur, homozygote D donne donc un chromosome porteur de D (et donne donc l'allèle d dominante), et que le cheval non porteur n'a pas de locus/gène D, le poulain se retrouve t'il avec un locus présente sur un seul chromosome ? Ou bien cela crée t'il automatiquement le locus sur la paire ? Et combien même, qu'y aurait il sur le second chromosome ?

    En fait, cela peut se résumer à ça : y'a t'il création de nouveaux gènes ? Pas de nouveaux allèles, mais bien gènes, je n'ai pas réussi à trouver des infos à ce sujet.

    Si un sujet (nommons le père) développe un nouveau gène, et que celui ci ne comprend qu'un seul allèle possible, comment se passe la transmission pour le poulain si la mère n'a pas développé ce gène ?

    Un gène peut il exister en étant présent que sur un seul chromosome ? Si oui, un locus commun aux deux chromosomes se crée t'il tout de même, même s'il le locus du second est "vide" ?

    Bon je m'arrête la pour commencer, car j'ai trop de questions qui se bousculent ! J'espere que quelqu'un pourra m'apporter quelques réponses/pistes pour comprendre !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    emiiliie

    Re : Un gène peut il être présent sur un seul chromosome sur une cellule diploïde ?

    Un gène correspond à un locus sur une paire chromosomique. Un gène est composé de 2 allèles disposés sur le même locus de chaque chromosome. Chaque gène contient plusieurs version d'allèles. On peut donc avoir un gene homozygote ou hétérozygote.
    je pense que c'est effectivement un peu fouillis dans ta tête. Reprenons. Un gène ne correspond pas à un locus, il est localisé sur un chromosome au niveau d'un locus. Comme nous avons 2 chromosomes de chaque, un même gène (ex : gène codant pour la couleur des yeux) est toujours situé à son locus sur un chromosome précis. Un gène ne contient pas 2 allèles. 1 allèle est une version possible du gène. Ex : pour le gène couleur des yeux, on peut avoir un allèle bleu ou vert ou gris ou marron... Comme nous avons 2 chromosomes de chaque, pour le caractère couleur de yeux, on peut avoir différentes combinaisons d'allèles (ex : bleu/bleu ou bleu/marron). On dit que l'individu bleu/bleu est homozygote (2 allèles identiques) et l'individu qui à la combinaison bleu/marron est hétérozygote (2 allèles différents). C'est donc l'individu qui est homo/hétérozygote pour le gène et non le gène qui est homo/hétérozygote.

    Mais la où j'ai un souci, c'est dans le cas d'un croisement entre un parent possédant un gène, et un parent ne le possédant pas. Quand je dis pas, j'entends par la qu'il n'a pas le locus pour. Est ce possible avant tout ? .
    Je ne pense pas qu'il soit possible qu'un individu n'ait pas 2 exemplaires du gène. Si les 2 parents conçoivent une cellule oeuf, c'est par définition qu'ils sont de la même espèce et qu'ils ont le même patrimoine génétique donc les mêmes gènes (avec des allèles différents !!).
    C'est possible uniquement pour les gènes portés par les chromosomes sexuels : l'homme étant XY, ses gènes portés par X n'ont pas d'homologue et pareil pour les gènes portés par le chromosome Y (ce qui explique que certaines maladies génétiques sont plus fréquentes chez les hommes).
    Autre cas : un chromosome est altéré et a perdu "un gros morceau" de lui même. C'est rare et je pense que ce genre d'accident génétique donne lieu à une fausse couche.

    Car la plupart des gènes possèdent un locus dans le génotype de base, avec une version récessive d'un allèle qui permet l'existence du gène/locus sans l'existence de "l'effet"
    je ne comprends pas cette phrase !


    Pour un exemple plus concret pour ceux qui voudraient chercher (on ne sait jamais ^^), le gène Dun, nommé "D", existe chez certain chevaux sous forme homozygote. Le seul allèle (connu?) de ce gène est dominant (nommé également d). Ce qui veut dire qu'un cheval "non dun" n'est pas porteur de cet allèle, et comme le seul allèle connu est dominant, pas porteur du gène ? Mais s'il existe des chevaux non porteurs du gène, que se passe t'il si un poulain naît de l'union d'un cheval porteur et d'un cheval non porteur ?
    je pense qu'un cheval non dun possède le gène dun au même locus que les chevaux dun. C'est juste que le génotype d'un cheval non dun est gène dun récessif/gène dun récessif. Cette version du gène dun récessif ne change pas la robe du cheval contrairement à un cheval dun (d'après ce que j'ai compris en consultant des blogs sur les robes des chevaux).
    En fait, cela peut se résumer à ça : y'a t'il création de nouveaux gènes ? Pas de nouveaux allèles, mais bien gènes, je n'ai pas réussi à trouver des infos à ce sujet.
    certainement pas ! lors de la fécondation, les chromosomes des 2 gamètes se retrouvent dans la cellule oeuf et basta. Et s'il y a une anomalie chromosomique (ça peut arriver), cela provoque une fausse couche souvent.

    Un gène peut il exister en étant présent que sur un seul chromosome ? Si oui, un locus commun aux deux chromosomes se crée t'il tout de même, même s'il le locus du second est "vide" ?
    Comme je l'ai expliqué plus haut, oui dans le cas des chromosomes sexuels, notamment chez l'homme, tous les gènes portés par ces chromosomes sexuels n'existent pas sur un 2e chromosome. Et tu remarqueras que les cellules de l'homme ne se mettent pas à créer un 2e chromosome X et un 2e chromosome Y !

  4. #3
    mehoul

    Re : Un gène peut il être présent sur un seul chromosome sur une cellule diploïde ?

    Citation Envoyé par emiiliie Voir le message
    Je ne pense pas qu'il soit possible qu'un individu n'ait pas 2 exemplaires du gène.
    plus de 2 exemplaires est possible et fréquent. Certains gènes existent en de nombreux exemplaires dans notre génome. Moins de 2 exemplaires doit être plus rare mais est possible, puisque certains organismes perdent des gènes au cours de l'évolution. Cette perte ne doit pas se faire sur les deux chromosomes simultanément, ce serait étrange en tout cas.


  5. #4
    Pamplem

    Re : Un gène peut il être présent sur un seul chromosome sur une cellule diploïde ?

    Le Gène SRY, aussi appelé "Gène de la masculinité" n'est présent qu'en un seul exemplaire chez l'homme (normal, il est sur le Y)...
    En effet, il est sûrement difficile, voire impossible de trouver un cas de "monogénie", non lié aux chromosomes sexuels... Je n'en connais pas pour ma part, et les cas affectant les chromosomes sexuels ne doivent pas rentrer dans le champ de ta question.
    D'aucuns diront alors que ce message est globalement inutile

  6. #5
    Flyingbike

    Re : Un gène peut il être présent sur un seul chromosome sur une cellule diploïde ?

    Citation Envoyé par Pamplem Voir le message
    Le Gène SRY, aussi appelé "Gène de la masculinité" n'est présent qu'en un seul exemplaire chez l'homme (normal, il est sur le Y)...
    En effet, il est sûrement difficile, voire impossible de trouver un cas de "monogénie", non lié aux chromosomes sexuels... Je n'en connais pas pour ma part, et les cas affectant les chromosomes sexuels ne doivent pas rentrer dans le champ de ta question.
    D'aucuns diront alors que ce message est globalement inutile
    Le terme consacré est "hémizygotie"

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Pamplem

    Re : Un gène peut il être présent sur un seul chromosome sur une cellule diploïde ?

    Citation Envoyé par Flyingbike Voir le message
    Le terme consacré est "hémizygotie"
    Ah merci, je cherchais le terme

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Génétique] localisation d'un gène sur un chromosome.
    Par darkorrr dans le forum Biologie
    Réponses: 14
    Dernier message: 17/04/2010, 00h43
  2. Une question peut être trés bête sur la mobilité d'un circuit
    Par leonard444 dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/01/2009, 13h46
  3. [Génétique] Gène situé sur un chromosome non sexuel di-allélique
    Par tournesoll dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/11/2008, 10h02
  4. [Biologie Cellulaire] Cellule diploide - chromosome
    Par MacLean dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/01/2008, 10h18
  5. Réponses: 11
    Dernier message: 20/02/2004, 07h34