Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Système musculo-articulaire et fragilité



  1. #1
    sandria

    Système musculo-articulaire et fragilité

    TP : Système musculo-articulaire et fragilité


    II) Le sport : pratiques responsables Page 246

    Analyser le document 3 Page 246 afin d'expliquer comment certaines pratiques limites les blessures liées au sport.

    Rappel de méthode pour analyser un document :

    Introduction : elle définit les mots du sujet et annonce le problème.
    Développement :
    - Descriptions ( cela nécessite de la précision, des références au document, des comparaisons ...)
    - Interprétations : elles suivent chaque description
    - mettre en relation les documents.

    Conclusion : elle résume en répondant au problème et fait une ouverture.



    II) Document 3 Page 246 :

    Evolution des performances au 100 m et de la température musculaire en fonction de la durée de l'échauffement.
    L'augmentation de température musculaire et corporelle liée à l'échauffement accroît l'élasticité des muscles et des tendons, et optimise la lubrification des articulations. Les douleurs ressenties pendant l'entraînement sont réduites et le risque de blessures est diminué.
    562383_437399219607457_100000121483193_1908402_720067073_n (3) (2).jpg




    Aide pour : Analyser le document 3 Page 246 afin d'expliquer comment certaines pratiques limites les blessures liées au sport. :
    Voir Page 248

    Page 248 :
    LES CONNAISSANCES

    Des pratiques sportives à risques.
    - Certains sportifs ont recours au dopage pour améliorer de façon illégale leurs performances : ils consomment des produits qui provoquent un accroissement de la masse musculaire, augmentent leur combattivité et les rendent plus résistants à l'effort.
    - Le plus souvent, les molécules actives des produits dopants sont naturellement produites par l'organisme : ce sont des hormones (comme les stéroïdes, les corticoïdes ou l'EPO). Ces molécules sont fabriquées par certains organes, puis transportées par le sang jusqu'à d'autres organes dont elles modifient le fonctionnement. Les hormones peuvent être utilisées à des fins médicales. Elles sont détournées de cet usage thérapeutique dans le cadre du dopage.
    - Les produits dopants mettent en danger le sportif. Ils augmentent la fragilité du système musculo-articulaire et sont à l'origine d'un risque accru de déchirures musculaires, de ruptures des tendons et de fractures. L'usage de produits dopants provoque également des maladies graves (cancers, problèmes cardio-vasculaires) qui peuvent conduire à une mort prématurée.
    Un échauffement insuffisant, la réalisation d'un exercice physique trop intense ou trop prolongé sont d'autres pratiques qui augmentent également le risque de blessures du système musculo-articulaire.

    Des pratiques sportives responsables.
    - Une pratique raisonnée et responsable du sport permet d'entretenir son corps et de réaliser des compétitions sans mettre sa santé en danger.
    - Un bon échauffement prépare tous les systèmes qui vont être sollicités pour la réalisation de l'effort physique (système cardio-vasculaire, système respiratoire et système musculo-articulaire). L'échauffement permet ainsi d'améliorer ses performances tout en diminuant le risque d'accident.
    - En choisissant des activités sportives adaptées à ses possiblités et en s'entraînant de façon raisonnée, il est possible d'atteindre ses objectifs personnels et d'améliorer ses performances tout en préservant sa santé.
    - La pratique d'une activité sportive nécessite également un bon état du système cardio-vasculaire et du système ventilatoire.


    L'essentiel par le texte
    - Des pratiques inadaptées ou dangereuses (dopage, réalisation d'exercices trop intense, échauffement insuffisant) augmentent la fragilité du système musculo-articulaire et accroisent le risque d'accident lié à l'activité sportive.
    - Un échauffement adapté, un entraînement et une pratique raisonnés permettent de réaliser ses objectifs sportifs sans mettre sa santé en danger.



    Voici mes réponses :


    II) Document 3 Page 246 : Analyse :

    Ce document représente le temps réalisé au 100 m et la température musculaire en fonction de la durée de l'échauffement.
    Sans échauffement le temps réalisé est de 13,1 s (ou 13,2 s ??) . Au bout de 35 min le temps réalisé diminue, il est de 12,5 s et il reste constant. Donc plus on s'échauffe, plus le temps réalisé diminue.
    Sans échauffement la température musculaire est de 36,5 °C. Au bout de 30 min la température musculaire augmente, elle est de 38 °C et reste constant jusqu'à 40°C. Au bout de 40°C la température musculaire augmente. Donc plus on s'échauffe, plus la température musculaire augmente.
    L'augmentation de température musculaire et corporelle liée à l'échauffement accroît l'élasticité des muscles et des tendons, et optimise la lubrification des articulations. Les douleurs ressenties pendant l'entraînement sont réduites et le risque de blessures est diminué.
    Une pratique raisonnée et responsable du sport permet d'entretenir son corps et de réaliser des compétitions sans mettre sa santé en danger.
    Un bon échauffement prépare tous les systèmes qui vont être sollicités pour la réalisation de l'effort physique (système cardio-vasculaire, système respiratoire et système musculo-articulaire). L'échauffement permet ainsi d'améliorer ses performances tout en diminuant le risque d'accident.
    En choisissant des activités sportives adaptées à ses possiblités et en s'entraînant de façon raisonnée, il est possible d'atteindre ses objectifs personnels et d'améliorer ses performances tout en préservant sa santé.
    La pratique d'une activité sportive nécessite également un bon état du système cardio-vasculaire et du système ventilatoire.



    Pouvez vous me dire si mes réponses sont bonnes et m'aider s'il vous plait, si mon analyse est bonne s'il faut modifier des choses, ajouter des choses, enlever des choses... Merci.

    -----


  2. #2
    sandria

    Re : Système musculo-articulaire et fragilité

    TP : Système musculo-articulaire et fragilité


    II) Le sport : pratiques responsables Page 246

    Analyser le document 3 Page 246 afin d'expliquer comment certaines pratiques limites les blessures liées au sport.

    Rappel de méthode pour analyser un document :

    Introduction : elle définit les mots du sujet et annonce le problème.
    Développement :
    - Descriptions ( cela nécessite de la précision, des références au document, des comparaisons ...)
    - Interprétations : elles suivent chaque description
    - mettre en relation les documents.

    Conclusion : elle résume en répondant au problème et fait une ouverture.



    II) Document 3 Page 246 :

    Evolution des performances au 100 m et de la température musculaire en fonction de la durée de l'échauffement.
    L'augmentation de température musculaire et corporelle liée à l'échauffement accroît l'élasticité des muscles et des tendons, et optimise la lubrification des articulations. Les douleurs ressenties pendant l'entraînement sont réduites et le risque de blessures est diminué.


    562383_437399219607457_100000121483193_1908402_720067073_n (3) (2).jpg



    Aide pour : Analyser le document 3 Page 246 afin d'expliquer comment certaines pratiques limites les blessures liées au sport. :
    Voir Page 248

    Page 248 :
    LES CONNAISSANCES

    Des pratiques sportives à risques.
    - Certains sportifs ont recours au dopage pour améliorer de façon illégale leurs performances : ils consomment des produits qui provoquent un accroissement de la masse musculaire, augmentent leur combattivité et les rendent plus résistants à l'effort.
    - Le plus souvent, les molécules actives des produits dopants sont naturellement produites par l'organisme : ce sont des hormones (comme les stéroïdes, les corticoïdes ou l'EPO). Ces molécules sont fabriquées par certains organes, puis transportées par le sang jusqu'à d'autres organes dont elles modifient le fonctionnement. Les hormones peuvent être utilisées à des fins médicales. Elles sont détournées de cet usage thérapeutique dans le cadre du dopage.
    - Les produits dopants mettent en danger le sportif. Ils augmentent la fragilité du système musculo-articulaire et sont à l'origine d'un risque accru de déchirures musculaires, de ruptures des tendons et de fractures. L'usage de produits dopants provoque également des maladies graves (cancers, problèmes cardio-vasculaires) qui peuvent conduire à une mort prématurée.
    Un échauffement insuffisant, la réalisation d'un exercice physique trop intense ou trop prolongé sont d'autres pratiques qui augmentent également le risque de blessures du système musculo-articulaire.

    Des pratiques sportives responsables.
    - Une pratique raisonnée et responsable du sport permet d'entretenir son corps et de réaliser des compétitions sans mettre sa santé en danger.
    - Un bon échauffement prépare tous les systèmes qui vont être sollicités pour la réalisation de l'effort physique (système cardio-vasculaire, système respiratoire et système musculo-articulaire). L'échauffement permet ainsi d'améliorer ses performances tout en diminuant le risque d'accident.
    - En choisissant des activités sportives adaptées à ses possiblités et en s'entraînant de façon raisonnée, il est possible d'atteindre ses objectifs personnels et d'améliorer ses performances tout en préservant sa santé.
    - La pratique d'une activité sportive nécessite également un bon état du système cardio-vasculaire et du système ventilatoire.


    L'essentiel par le texte
    - Des pratiques inadaptées ou dangereuses (dopage, réalisation d'exercices trop intense, échauffement insuffisant) augmentent la fragilité du système musculo-articulaire et accroisent le risque d'accident lié à l'activité sportive.
    - Un échauffement adapté, un entraînement et une pratique raisonnés permettent de réaliser ses objectifs sportifs sans mettre sa santé en danger.



    Voici mes réponses :


    II) Document 3 Page 246 : Analyse :

    Ce document représente le temps réalisé au 100 m et la température musculaire en fonction de la durée de l'échauffement.
    Sans échauffement le temps réalisé est de 13,1 s (ou 13,2 s ??) . Au bout de 35 min le temps réalisé diminue, il est de 12,5 s et il reste constant. Donc plus on s'échauffe, plus le temps réalisé diminue.
    Sans échauffement la température musculaire est de 36,5 °C. Au bout de 30 min la température musculaire augmente, elle est de 38 °C et reste constant jusqu'à 40°C. Au bout de 40°C la température musculaire augmente. Donc plus on s'échauffe, plus la température musculaire augmente.
    L'augmentation de température musculaire et corporelle liée à l'échauffement accroît l'élasticité des muscles et des tendons, et optimise la lubrification des articulations. Les douleurs ressenties pendant l'entraînement sont réduites et le risque de blessures est diminué.
    Une pratique raisonnée et responsable du sport permet d'entretenir son corps et de réaliser des compétitions sans mettre sa santé en danger.
    Un bon échauffement prépare tous les systèmes qui vont être sollicités pour la réalisation de l'effort physique (système cardio-vasculaire, système respiratoire et système musculo-articulaire). L'échauffement permet ainsi d'améliorer ses performances tout en diminuant le risque d'accident.
    En choisissant des activités sportives adaptées à ses possiblités et en s'entraînant de façon raisonnée, il est possible d'atteindre ses objectifs personnels et d'améliorer ses performances tout en préservant sa santé.
    La pratique d'une activité sportive nécessite également un bon état du système cardio-vasculaire et du système ventilatoire.



    Pouvez vous me dire si mes réponses sont bonnes et m'aider s'il vous plait, si mon analyse est bonne s'il faut modifier des choses, ajouter des choses, enlever des choses... Merci.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. problème articulaire, crampes
    Par gdm dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/09/2012, 19h56
  2. Douleurs articulaire et fonte musculaire
    Par jean michel01 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/02/2012, 13h58
  3. Cartilage articulaire
    Par Musulman91 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/01/2012, 18h30
  4. Craquement / Grincement articulaire
    Par yayaya0101 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/09/2010, 23h16
  5. rhumatisme articulaire aigu
    Par ouazette dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/09/2007, 19h54