Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Reproduction non aléatoire



  1. #1
    theo75

    Reproduction non aléatoire


    ------

    Bonjour,

    dans mon cour, il est stipulé que la sélection sexuelle visant à favoriser les caractères sexuelles secondaires des mâles avait un caractère évolutif car elle modifiait la fréquence allélique des gènes concerné.
    Pour le cas de l'autofécondation chez les plantes a pois par exemples ou dans les cas de sélection artificielle chez les chiens par exemple (cas de consanguinité ) seul la fréquence génotypique était modifiée et que ce genre de reproduction non aléatoire n'avait pas de caractère évolutif de ce fait.

    Je ne comprend pas dans cette distinction, dans le premier cas, 1)pourquoi la sélection sexuelle n'opère t-elle que sur les fréquences alléliques ? 2)les fréquences génotypique ne sont elle pas fonction des fréquences allélique ? 3) dans le second cas pourquoi ne pas considérer qu'un changement de fréquence génotypique n'a pas de répercussion évolutive ?

    -----

  2. #2
    Miss-Niet

    Re : Reproduction non aléatoire

    Bonjour,

    Je ne comprend pas tout mais je vais tenter de te répondre.
    1)pourquoi la sélection sexuelle n'opère t-elle que sur les fréquences alléliques ?
    Les caractères sexuels mâles secondaires varient d'un individus à un autre. Ils n'entrent en ligne de compte que si la reproduction passe par la recherche d'un partenaire adapté. Aussi, le mâle le plus fort/gros/bruyant féconde davantage de femelles que le petit/faible/silencieux. Cela a pour conséquence de diffuser ses caractères secondaires à l'ensemble de la population. Dans le cas des caractères sexuels secondaire ce sont les allèles des gènes qui font la différence. Par exemple, nous avons tous des yeux. La fabrication des yeux est liée aux gènes. En revanche leur taille, leur couleur, leur forme, dépendent des allèles. Les caractères sexuels sont présents sur le chromosome Y. Un mâle est donc forcément porteur des gènes nécessaires à l'expression des caractères secondaires. Sauf que le mâle qui se reproduit plus, va rendre les allèles de ses gènes plus présentes dans l'espèce, que celui qui ne se reproduit pas. C'est donc une modification de la fréquence allélique.
    2)les fréquences génotypique ne sont elle pas fonction des fréquences allélique ?
    La question posée en ce sens est difficile à répondre. D'après moi ce serait l'inverse puisque pour avoir une fréquence allélique, il faut d'abord une fréquence génotypique. En fait, dans le cas d'une plante ou d'un organisme s'autofécondant (pour faire simple), la descendance possédera le génome du parent, quelques soient les allèles présents dans celle-ci. De même lors du contrôle artificiel de la reproduction, les allèles des gènes ne sont pas prise en compte. Il n'y a donc aucune pression de sélection pour maintenir l'allèle d'un gène plus qu'une autre.
    Après, certains allèles sont présents dans la population de manière "silencieuse" ce qui offre une immunité, un avantage sélectif, etc. Si la sélection est inexistante ou artificielle, alors ce ne sont plus seulement les allèles qui sont sélectionnés, mais bien les gènes directement. (Je ne sais pas si c'est très clair...)
    3) dans le second cas pourquoi ne pas considérer qu'un changement de fréquence génotypique n'a pas de répercussion évolutive ?
    Il est communément admis que l'évolution est liée à l'association aléatoire des gènes. A partir du moment ou l'association est contrôlée et non plus laissée au naturel, alors il n'y a plus d'évolution.

Discussions similaires

  1. le reproduction
    Par riam-couly dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/12/2011, 22h28
  2. [Pré-BAC] Reproduction.
    Par caminando dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/04/2009, 08h45
  3. [Divers] reproduction
    Par Luisa** dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 30/03/2008, 19h21
  4. reproduction
    Par Chrijo dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/02/2007, 16h14
  5. reproduction monoparentale et reproduction asexuée
    Par zan44 dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/11/2006, 12h18