Discussion fermée
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 36 sur 36

DMSO : utilisation thérapeutique?



  1. #31
    piwi

    Re : DMSO : utilisation thérapeutique?

    Bonjour,

    Je suis de loin cette conversation qui a un peu dérivé et je me pose quelques questions. La première d'entre elle est quel rôle cherche-t-on exactement à mettre en évidence ici? Que le DMSO soit un très bon solvant? C'est très connu. Que le DMSO pourrait avoir un effet thérapeutique? On a vu qu'il n'est pas exempt d'effets secondaires, même s'ils sont jugés non rédhibitoire. Cependant, la molécule semble plus inerte qu'autre chose. Du coup, l'intérêt de cette molécule, c'est son aspect solvant, pour entrainer une molécule dans l'organisme (diminution de la dose efficace), ou pour déplacer des molécules qui s'y trouvent déjà.
    Entrainer des molécules dans l'organisme par voie entérale ou transcutanée. Nous sommes bien d'accord qu'ici, les doses utilisées sont minimes et que l'effet recherché du DMSO est local et simplement facilitateur (ce qui est déjà bien)
    Pour déplacer des molécules déjà présentent dans l'organisme. Ici, on rechercherait un effet systémique du DMSO. Il doit atteindre la cible en concentration suffisante pour 'nettoyer'. Comment voyez vous un tel effet au niveau cérébral? Peut on raisonnablement estimer que moins de 10 mL de DMSO injectés, avalés, ce que vous voulez, soient suffisants pour inonder le cerveau ramasser les neurotransmetteurs en excès et les éliminer? Combien faudrait il de DMSO pour faire cela?
    Idem pour le nettoyage pulmonaire, combien faut il de DMSO pour nettoyer l'ensemble des alvéoles? Par ailleurs, le DMSO va solubiliser des substances plus ou moins fixées dans un tissu et va diffuser dans l'ensemble de l'organisme, avec ces substance. Revenons aux goudrons qui sont plus ou moins fixés dans les poumons même si une partie peut atteindre la circulation sanguine. L'effet du DMSO sera de faciliter cette diffusion et d'en fixer dans le système cardiovasculaire d'abord, puis dans les autres organes tels que le foie, ou les reins. Je ne suis pas certain du tout qu'il y ait quoi que ce soit à y gagner. Le DMSO va aussi solubiliser des produits de dégradation endogènes, qui vont là encore pouvoir circuler en dehors des circuits normaux de détoxification.

    En gros l'avantage et le désavantage du DMSO est d'être un supersolvant.

    Cordialement,
    piwi

    -----

    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  2. Publicité
  3. #32
    Lutin_malin

    Re : DMSO : utilisation thérapeutique?

    Pour répondre à ta question, je venais ici à la base en espérant avoir une réponse à des questions telles que : Est-ce que le contenu de mon livre est vrai/vérifiable/vérifié ? Est-ce que des effets secondaires graves ont été répertoriés/documentés sur l'homme à des doses similaires aux doses citées dans le livre ? Quels sont les effets recensés/documentés de la molécule seule dans l'organisme ?...
    Enfin bref, avoir un maximum d'infos.

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Cependant, la molécule semble plus inerte qu'autre chose.
    inerte ?? C'est pourtant parce qu'elle a trop d'actions qu'elle n'est pas utilisée, non ?
    Je ne dois pas avoir le bon sens d'inerte...

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Peut on raisonnablement estimer que moins de 10 mL de DMSO injectés, avalés, ce que vous voulez, soient suffisants pour inonder le cerveau ramasser les neurotransmetteurs en excès et les éliminer? Combien faudrait il de DMSO pour faire cela?
    Les doses citées dans le livre (pour les différentes utilisations thérapeutiques) montent jusqu'à 2 g par kg en IV par jour.

    Sinon, deux trois nouveaux points de réflexion :
    - voici un lien sur lequel je suis tombé et qui donnera peut-être matière à réflexion aux chimistes qui nous lisent...mais le document n'est pas tout jeune et je n'y comprends rien.
    - une nouvelle question par rapport à une phrase surprenante que j'ai lu dans le livre : l'auteur du livre (podologue américain de renom, semble-t-il) dit avoir innové (avec succès) en utilisant le DMSO avec son matériel à ultrasons (le DMSO remplace le gel classique) pour faire pénétrer le DMSO dans des lésions profondes (il parle alors de traitement pour Epine calcanéenne ou épine de Lenoir) Qu'en pensez-vous ?
    - Que penser du MSM par rapport au DMSO, toujours sur le plan thérapeuthique ?
    Dernière modification par Lutin_malin ; 26/07/2012 à 14h44.

  4. #33
    Flyingbike

    Re : DMSO : utilisation thérapeutique?

    inerte = stable dans ce cas.

    J'apporte ma modeste contribution : chez le souriceau, le DMSO est létal en IP ou en gavage à 5g/kg (une seule fois)

    je ne sais pas pourquoi, mais ils n'aiment pas ça du tout.

  5. #34
    piwi

    Re : DMSO : utilisation thérapeutique?

    On aussi essayé chez la souris adulte, je ne me souviens plus des doses parce que ce n'est pas moi qui le faisait, mais ce n'était pas terrible non plus, on avait eu de la casse. Cependant, difficile d'extrapoler quoi que ce soit. Du coup, je n'en ai pas parlé.

    Après, aussi loin que j'ai vu, les essais avec le DMSO ont été faits des années 60 jusqu'au début des années 80, et rien de très probant ne semble en être sorti. On trouve des traces de documents en russe ou en espagnol. On peut penser que ce n'est pas si sensationnel que cela...
    Mais le DMSO comme traitement, comment ça marche? Ça fait quoi exactement? J'ai cru comprendre qu'à part vous donner une odeur d'ail et vous coller la migraine, ça ne fait pas grand chose en prise aiguë, et il semblerait que l'on soupçonne que ce ne soit pas terrible en chronique. Non, parce que le produit qui guérit les arthralgies et la trisomie, et encore une foule d'autre chose j'ai l'impression... Il me semble que l'on a déjà donné.
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  6. #35
    toothpick-charlie

    Re : DMSO : utilisation thérapeutique?

    cette histoire de goût d'ail m'a mis la puce à l'oreille: il se trouve que je connais! j'ai utilisé contre un lumbago un médicament qu'on ne trouve pas en France (mais en Espagne) qui est un spray et qui contient du DMSO (qui sert apparemment à transporter le principe actif à travers les tissus). Le goût que ça laisse dans la bouche est infect. Je n'ai plus jamais recommencé (mais l'effet sur le mal de dos est immédiat). Ce truc est vendu sous le nom de "reflex", je ne sais pas pourquoi il n'est pas autorisé en France.

  7. #36
    LXR

    Re : DMSO : utilisation thérapeutique?

    Les organismes sanitaires sont différent pour chaque pays et ce sont eux qui décident des médicaments qui peuvent être distribués sur le territoire. Les pratiques médicales et les médicaments disponibles varient donc d'un pays à l'autre. Dans tous les cas, nous ne sommes pas suffisamment compétents ni informés pour discuter les décisions ultra-complexes que prennent ces organismes sanitaires (AFSSAPS pour la France).

    Je pense que le débat sur le DMSO en tant qu'agent thérapeutique est clos. Les recherches cliniques effectuées pour tester ses effets thérapeutiques et les conclusions qu'il en ressort sont manifestement insuffisantes pour son utilisation thérapeutique. Toute source d'information spéculant sur les effets bénéfiques du DMSO sans appui sur des recherches cliniques validées et confirmées par des laboratoires de recherche différents peut être considéré comme fausse voire dangereuse.

    Je considère que l'avis que recherchait l'auteur de la discussion sur l'utilisation thérapeutique du DMSO a été apporté de façon claire et sans ambigüité. Fermeture de la discussion.

    LXR pour la modération
    Never give up.

  8. Publicité

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. [Biologie Cellulaire] Dmso
    Par Delphinette dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/06/2014, 03h10
  2. [Biologie Cellulaire] Conservation DMSO
    Par Cecile.L dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/07/2010, 13h30
  3. Dmso
    Par sabsouba dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/05/2010, 18h10
  4. spectre IR DMSO
    Par annecaille dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 30/03/2009, 21h31
  5. Lyophilisation DMSO
    Par rétinal dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/11/2007, 11h33