Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Réformer les études de Biologie une nécessité ?



  1. #1
    Championn

    Réformer les études de Biologie une nécessité ?

    Bonjour,


    Je suis étudiant en M2R de Biologie Cellulaire et comme la plupart des promos de Master, les étudiants viennent de Licences et M1 différents (Biochimie, Immunologie, Physiologie, Génétique...). Mais voilà je constate depuis quelques temps que tous les étudiants n'ont pas la même culture scientifique alors que nous sommes tous dans la même promo. Certains ont fait de la cancérologie pendant leurs cursus, d'autres ont une connaissance lacunaire de la pharmacologie et pour d'autres encore la virologie ou la bactériologie reste un mystère toujours au 21e siècle.


    A notre décharge, nous étudiants en Biologie sommes pour la plupart capable de mener et de suivre un projet scientifique en laboratoire (c'est notre boulot) mais je regrette que nous n'ayons pas un socle de connaissances commun depuis la L1 jusqu'au M2 et ceux dans toutes les universités de France. Bien sûr chaque UFR a ses propres thématiques de recherche qui influence sur le programme enseigné par les MCU et PU en Licence et Master mais ne serait-il pas plus valorisant s'il existait une VRAIE filière de Biologie à l'université comme c'est le cas pour la Médecine ou la Pharmacie.
    Cela permettrait de fédérer les étudiants de Biologie en France au sein d'une filière trop souvent disparate et dont le schéma d'études est bien souvent très complexe avec toutes ces "spécialités" de Licence et de Master qui ne rendent au final personne spécialiste d'un domaine précis puisqu'en effet c'est durant nos stages que nous nous "spécialisons" sur une question scientifique donné.


    A quoi cela sert-il à un étudiant d'avoir une Licence de Biochimie, un M1 de Physiologie et un M2 de Génétique ?? Pour l'ouverture d'esprit certains diront ou pour la culture scientifique pour les plus pragmatique, mais en fin de compte cet étudiant reste toujours ETUDIANT EN BIOLOGIE, alors pourquoi toutes ces dénominations entre la Licence, le M1 et le M2 ?
    Je pense que mettre en place UE obligatoires communes à toutes le universités (depuis la L1 jusqu'au M2) ainsi que des UE optionnelles spécifiques à chaque université correspondant au système actuel de spécialité en Licence et Master serait une bien meilleure chose pour une lisibilité et une compréhension plus grande pour tout les acteurs de l'université.


    En fait, si j'écris tout cela c'est parce qu'en M2 je me rends compte qu'au cours de mes études j'ai fait très peu de pharmacologie, de cancérologie, de neurosciences et que les maladies tropicales, la santé publique, la virologie, l'hématologie, la parasitologie, l'éthique sont des disciplines très vague pour ma part. D'ici quelques mois, diplomé d'un Master Recherche en Biologie je suis un peu frustré de ne pas avoir étudié la biologie avec un grand B mais d'avoir été obligé tout au long de mon cursus de choisir des spécialités qui ne spécialise pas vraiment.


    Merci de m'avoir lu

    -----

    Dernière modification par Championn ; 14/11/2012 à 16h54.
    Il y a toujours une solution quelque part...

  2. Publicité
  3. #2
    mmm91

    Re : Réformer les études de Biologie une nécessité ?

    Bonsoir,

    Etant moi-même étudiant en L3 à l'UPMC (Paris 6 ou "Jussieu"), cette université a l'avantage d'offrir une formation de licence en sciences du vivant très variée car il n'y a quasiment aucune spécialisation sur les 3 ans du cursus, à la différence de Paris 5 par exemple où on peut déjà se spécialiser dès la première année !
    Ainsi dans mon cursus à l'UPMC j'ai la chance d'étudier de nombreux domaines de la Biologie :
    -L1 : Généralités sur les sciences du vivant ; "Diversité du vivant" ; "Unicité du vivant" (donc il y'a dans tout cela de la bio mol, bio cell, phylogénie, bio végétale, biochimie)
    -L2 : Bio mol, génétique, bio animale, écologie, biostatistiques, bio végétale, biochimie, physiologie animale, génétique bactérienne.
    -L3 : Biochimie, neurobiologie, immuno, microbio, physio animale, physio et bio végétale, bio celle, bio du développement, bio animale, bio mol, génétique, endocrino, écologie, outils et techniques en biochimie et bio mol, physiopathologie.

    C'est donc un cursus complet. C'est utile pour les personnes qui ont du mal à choisir une spécialité pour plus tard (en Master, car il faudra bien se spécialiser un jour).
    Personnellement, au départ je voulais avoir une spécialisation assez tôt mais finalement j'ai découvert que c'était très bien de toucher à tous les domaines de la bio car on découvre des choses auxquelles on ne pensait pas et qui sont très intéressantes surtout quand on les met en relation (par exemple l'immuno avec la microbio, la bio cell avec la bio du développement etc.)

    En ce sens, l'UPMC est une quasi-exception en France dans le domaine de l'enseignement des sciences du vivant, car c'est une fac très généraliste.

    Cependant si une personne est très déterminée dès le début et qu'elle souhaite se spécialiser tôt, on ne peut pas lui refuser. C'est au bon vouloir de chacun

  4. #3
    chamouulox

    Re : Réformer les études de Biologie une nécessité ?

    Ayant moi même eu la chance d'avoir une promotion de M2 riche en horizons (docteurs en médecine (humaine et vétérinaire) et pharmacologie, microbiologistes, et étudiants formés pour la biologie cellulaire...), je ne suis pas du tout d'accord avec tes conclusions.

    Tout d'abord, chacune des formations a ses limites, et aucune n'est à même de couvrir la biologie dans son entièreté. La richesse d'horizons devient dès lors une chance d'échanger, de partager, une forme de savoir ou de réflexion jusqu'alors inconnue. En ce sens, ce serait délétère pour les étudiants d'aller vers cette perte de diversité de parcours.

    En second lieu, de manière beaucoup plus pragmatique : d'une cela conduirait in fine à l'ostracisme de disciplines originales et importantes (si tu es obligé de rajouter des UE respecter ce socle commun, tu es obligé à coté d'en ôter). D'autre part, je pense qu'il est important que les différentes UE par les universités soient en phase avec le domaine de prédilection des professeurs et maitres de conférence affiliés à la fac en question. Enfin, si tu homogénéise tu centralises les postes de MdC sur des thématiques précises, et tu perds un savoir faire dans les autres disciplines .

    Enfin, la spécialisation outrancière te serait un handicap certain professionnellement parlant. N'imagine pas continuer des travaux dans la même thématique toute ta vie.

    Bref, [fin du message supprimée]
    Bien cordialement,

    Cham,
    Dernière modification par piwi ; 15/11/2012 à 16h58. Motif: merci de ne pas insulter (qui plus est gratuitement) vos interlocuteurs

  5. #4
    shmikkki

    Re : Réformer les études de Biologie une nécessité ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Championn Voir le message
    Mais voilà je constate depuis quelques temps que tous les étudiants n'ont pas la même culture scientifique alors que nous sommes tous dans la même promo. Certains ont fait de la cancérologie pendant leurs cursus, d'autres ont une connaissance lacunaire de la pharmacologie et pour d'autres encore la virologie ou la bactériologie reste un mystère toujours au 21e siècle.
    Et tu ne trouve pas ça bien? Moi je trouve ça justement bien qu'à l'université on puisse encore faire des cursus acceptant des gens avec des parcours différents! (L'inverse d'une école d'ingénieurs). C'est très enrichissant.

    Citation Envoyé par Championn Voir le message
    mais ne serait-il pas plus valorisant s'il existait une VRAIE filière de Biologie à l'université comme c'est le cas pour la Médecine ou la Pharmacie.
    Tu pourrais appliquer le même raisonnement ici aussi. Un étudiant en 5 ème année de médecine qui dit qu'il trouve bizarre qu'il y est des étudiants venant de cursus différent: L'hématologie, l'ontologie, l'endocrinologie, etc ...

    Citation Envoyé par Championn Voir le message
    Cela permettrait de fédérer les étudiants de Biologie en France au sein d'une filière trop souvent disparate et dont le schéma d'études est bien souvent très complexe avec toutes ces "spécialités" de Licence et de Master qui ne rendent au final personne spécialiste d'un domaine précis puisqu'en effet c'est durant nos stages que nous nous "spécialisons" sur une question scientifique donné.
    Mais alors ... ou est le problème puisque tu le dis toi même: Au final on se spécialise quand même (pendant nos stages).

    Citation Envoyé par Championn Voir le message
    En fait, si j'écris tout cela c'est parce qu'en M2 je me rends compte qu'au cours de mes études j'ai fait très peu de pharmacologie, de cancérologie, de neurosciences et que les maladies tropicales, la santé publique, la virologie, l'hématologie, la parasitologie, l'éthique sont des disciplines très vague pour ma part. D'ici quelques mois, diplomé d'un Master Recherche en Biologie je suis un peu frustré de ne pas avoir étudié la biologie avec un grand B mais d'avoir été obligé tout au long de mon cursus de choisir des spécialités qui ne spécialise pas vraiment.
    Imagine-tu le nombre d'année d'études qu'il faudrait pour étudier en profondeur toutes les disciplines dont tu parle?
    Moi je trouve ça au contraire très bien que l'ont soit dans un système ou tu suis un cursus (avec une dominante quand même, il faut pas le nier), et à côté on te montre un peu les autres disciplines (celle que tu mentionne), comme pour te dire "on a pas le temps de s'y arrêter dessus mais voilà ce qui se fait à côté!".
    Rien en biologie n'a de sens, si ce n'est à la lumière de l'évolution - Dobzhansky

  6. #5
    Guillaume69

    Re : Réformer les études de Biologie une nécessité ?

    Je ne comprends pas très bien la problématique ...

    On ne peut pas tout étudier parce que la somme des connaissances est juste énorme. Il y a donc des filières qui mettent l'accent sur un point par rapport à un autre. Il n'est pas vraiment possible de faire autrement ... Sinon on passerait 5 ans à avoir des cours introductifs à quelque chose.

    Après, certaines filières sont carrément restreintes et vont se focaliser sur un tout petit truc précis en prémachant de la biblio récente et pointue sur un domaine, avec beaucoup de redites et de cours qui se citent et se recitent...
    D'autres vont proposer plus de choix d'UE / options. Il faut choisir sa filière en fonction de ce qu'on souhaite et des débouchés qu'on vise.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Flyingbike

    Re : Réformer les études de Biologie une nécessité ?

    Pour ma part, je pense que la diversité (et l'hétérogénéité) de la formation est un plus, c'est en variant les points de vue et les façons de réfléchir que les projets scientifiques avancent.
    D'autre part, pour un futur scientifique, le manque de connaissances est en lui-même une partie de la formation : savoir rechercher l'information que l'on veut est la base du travail de biblio auquel on consacre tant de temps.

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. "reformer" une lunette astronomique
    Par Rodolphe58 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/08/2010, 00h07
  2. besoin d'information sur les études de biologie
    Par charles33 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/05/2009, 13h17
  3. L'agreg en math, une nécessité?
    Par Al Don Gate dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/06/2008, 16h09
  4. Les différents DESC des études de biologie médicale (médecine et pharma)
    Par snico dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/07/2007, 13h47
  5. Y a-t-il une nécessité logique du vivant?
    Par robert et ses amis dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/01/2005, 09h52