Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

ADN "poubelle" chez divers êtres vivants



  1. #1
    MonsieurB98

    ADN "poubelle" chez divers êtres vivants

    Bonjour ! Vous savez sans doute que, chez l'être humain, seuls 2% de l'ADN sont utilisés. Ma première question : est-ce que les cellules humaines ne se servent que de l'ADN qui leur est utile (exemple : gène de l'insuline pour une cellule du pancréas) et, à ce moment là, si une cellule humaine a tout son ADN actif, elle peut faire absolument tout ce que peut faire n'importe quelle cellule du corps ou alors les cellules se servent toutes des mêmes gènes, des mêmes 2% d'ADN et l'ADN poubelle est vraiment poubelle, juste des lettres écrites pour "boucher les trous" ? Deuxième question : est-ce que les êtres unicellulaires (hors bactéries) se servent de tout leur ADN ? Merci d'avance pour vos réponses.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Meiosis

    Re : ADN "poubelle" chez divers êtres vivants

    Bonsoir,

    Le terme d'ADN poubelle est devenu obsolète depuis qu'on a pu mettre en évidence un rôle plus ou moins important de régulation sur les séquences de gènes.
    Un meilleur terme est celui d'ADN non codant, mais là on recouvre également les ARN de transfert et tout ce qui va avec. D'ailleurs tout l'ARN messager ne code pas non plus dans son ensemble (régions UTR par exemple).
    Il reste d'autres choses à découvrir.
    Ensuite une cellule donnée n'a pas tout son ADN actif, mais elle active certains gènes pour faire ce qu'elle doit faire, selon les signaux qu'elle rencontre (voir transduction du signal notamment) et notamment lors de son processus de différenciation pour accomplir sa tâche. Donc ça dépend de la cellule.

  4. #3
    Ekllypse

    Re : ADN "poubelle" chez divers êtres vivants

    Allez, petite explication !

    Au début tes cellules sont indifférenciées, ce sont des cellules souches. Les cellules souches, exprimes tout les gêne codant.

    Puis elle vont être recruté, et vont se spécialisé en différentes cellules (nerveuses, musculaires, immunitaire ect...).
    Dès lors elles ne vont exprimés uniquement une partie des gènes codants.

    Maintenant passons a l'adn non codant. Ces regions non codantes sont loin d’être inutile. Çà peut être des promoteurs, des régulateurs indispensable.

    On retrouve aussi des morceaux non codant dans les gènes qui seront par la suite eliminer par epissage par l'arn polymérase.
    Cela permet des recombinaisons de gènes.

    Ces région non transcrit est aussi un atout contre les mutations. En effet si une mutation intervient elle a de grandes chances d’être muette car non codé.

  5. #4
    biseibutsu

    Re : ADN "poubelle" chez divers êtres vivants

    Globalement d'accord avec Eklypse, sauf pour le fait que les cellules souches expriment tout les gènes. Elles ont la capacité de le faire, sans aucune restriction, certe, mais elles ne les expriment pas tous. En exprimant un certain de set de gènes, elles vont se spécialiser en un type cellulaire particulier. il n'y a alors plus de machine arrière (sauf en ingénierie génétique, mais c'est une autre histoire).
    Le meilleur exemple pour la recombinaison de gène est la "fabrication" des Anticorps. Le wiki français est parfait pour comprendre la recombinaison V(D)J.

    Sinon, je précise également que l'ADN non codant est utilisé comme "élastique" dans l'organisation du nucleus. Entre autre dans les centres de transcription (une centre de transcription peut transcrire plusieurs gènes en même temps situé sur des chromosomes différents). Enfin, meiosis en parle également, mais les petits ARN ne sont pas compté comme codant (vu qu'ils ne codent pas), mais ils auraient une influence sur la transcription ou la traduction de gènes codant. Sans même parlé des introns qui permettent l'épissage alternatif et une plus grande variété de protéines à partir d'un même gène.

    Pour les autre organismes unicellulaire, je ne sais pas pour les eucaryotes.
    Les bactéries possèdent également des séquences (en nombre limité) d'ARN non codant qui sont capable de les protéger contre l'attaque de certain bactériophages.
    Les virus sont généralement très limité pas la taille. Cependant, ils s’arrangent généralement pour toujours avoir un ou deux introns au minimum pour pouvoir réaliser un épissage alternatif. Enfin, dans certains virus, il n'est pas surprenant de trouver que certaines régions codent pour plusieurs gènes différents (et encore plus de protéines). De plus, généralement, les virus ont des séquences dites terminales qui permettent de lancer tout les phénomènes de réplication.
    微生物

  6. #5
    Flyingbike

    Re : ADN "poubelle" chez divers êtres vivants

    Citation Envoyé par Ekllypse Voir le message
    Allez, petite explication !

    Au début tes cellules sont indifférenciées, ce sont des cellules souches. Les cellules souches, exprimes tout les gêne codant.

    Puis elle vont être recruté, et vont se spécialisé en différentes cellules (nerveuses, musculaires, immunitaire ect...).
    Dès lors elles ne vont exprimés uniquement une partie des gènes codants.

    Maintenant passons a l'adn non codant. Ces regions non codantes sont loin d’être inutile. Çà peut être des promoteurs, des régulateurs indispensable.

    On retrouve aussi des morceaux non codant dans les gènes qui seront par la suite eliminer par epissage par l'arn polymérase.
    Cela permet des recombinaisons de gènes.

    Ces région non transcrit est aussi un atout contre les mutations. En effet si une mutation intervient elle a de grandes chances d’être muette car non codé.
    Un gène par définition est codant. Donc pas besoin de dire gène codant
    D'autre part, ce n'est pas l'ARN polymérase qui procède à l'épissage. Et la recombinaison est un phénomène lié au génome, pas aux transcrits.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    MonsieurB98

    Re : ADN "poubelle" chez divers êtres vivants

    Ah bon. Je voulais surtout savoir si l'ADN non codant est tout simplement constitué des gènes non-utilisés par les cellules différenciées (pour une cellule du pancréas, par exemple, tout l'ADN sauf celui qui sert à faire ce qu'elle est censée faire).

  9. Publicité
  10. #7
    Flyingbike

    Re : ADN "poubelle" chez divers êtres vivants

    Citation Envoyé par MonsieurB98 Voir le message
    Ah bon. Je voulais surtout savoir si l'ADN non codant est tout simplement constitué des gènes non-utilisés par les cellules différenciées (pour une cellule du pancréas, par exemple, tout l'ADN sauf celui qui sert à faire ce qu'elle est censée faire).
    L'ADN codant est de l'ADN qui contient de l'information génétique TRANSCRITE c'est à dire qui code des protéines ou des ARN (ARNt, ARNr, etc.), indépendamment de toute activité cellulaire. Donc l'ADN non codant est de l'ADN qui n'est PAS TRANSCRIT mais il n'est pas de l'ADN poubelle pour autant car la plupart des séquences régulatrices sont NON CODANTES.

    Ainsi, la notion d'ADN CODANT ou NON CODANT est totalement indépendante de la notion de différenciation cellulaire et n'a rien a voir avec l'activité transcriptionnelle. L'ADN non codant d'une cellule des fesses et le même que pour une cellule de rétine ou rénale.

  11. #8
    toothpick-charlie

    Re : ADN "poubelle" chez divers êtres vivants

    Citation Envoyé par MonsieurB98 Voir le message
    Ah bon. Je voulais surtout savoir si l'ADN non codant est tout simplement constitué des gènes non-utilisés par les cellules différenciées (pour une cellule du pancréas, par exemple, tout l'ADN sauf celui qui sert à faire ce qu'elle est censée faire).
    une bonne partie de l'ADN non codant est constitué de séquences répétées et ne correspond à aucun gène. Mais il y a aussi des gènes que des mutations ont rendus inutilisables (on les appelle des pseudogènes).

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Remontage des divers "feuillets" deririère écran lcd d'APN
    Par KOONEY98 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/11/2009, 12h01
  2. La fac est elle réellement une "poubelle"?
    Par julien12 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 09/07/2009, 16h42
  3. [Biochimie] Génome "poubelle" codant
    Par lazyboy dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/12/2008, 21h13
  4. [évolution] Couleur des êtres vivants "venimeux"..
    Par Ptitseb dans le forum Biologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 15/11/2005, 07h21