Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Question sur la mort naturelle.



  1. #1
    Wondering94

    Lightbulb Question sur la mort naturelle.


    ------

    Bonjour, bonsoir, chers camarades,

    J'inaugure mon inscription en vous faisant part d'une question qui me laisse perplexe : Puisque nos cellules se renouvellent sans cesse, qu'on en a donc toujours en abondance et que ce sont les cellules qui composont nos tissus, nos organes, nous-même, comment cela se fait-il qu'un beau jour notre coeur s'arrête de battre ? Ce que je veux dire c'est que si nos cellules se renouvellent, nos organes aussi ; ils ne devraient pas vieillir et devenir obsolète, non ?

    J'attends impatiemment une réponse pour pouvoir mourir en paix !

    Cordialement.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    invite10421055

    Re : Question sur la mort naturelle.

    http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosce...llisNiv2_1.htm
    Bonjour,

    Les cellules saines (non cancéreuses) meurent spontanément, leur durée de vie est programmée. On parle de mort programmée de la cellule ou apoptose.
    La capacité de renouvellement cellulaire diminue avec l’âge de l’organisme.

    L'entropie finit par l'emporter au plan individuel, ce qui d'un point de vue évolutif, permet à la vie de s'adapter à un environnement changeant,
    par le processus de l'évolution.

    Cordialement,

  4. #3
    myoper

    Re : Question sur la mort naturelle.

    Bonsoir.
    Citation Envoyé par Wondering94 Voir le message
    J'attends impatiemment une réponse pour pouvoir mourir en paix !
    Comme le lien le laisse comprendre, les cellules ne se renouvellent pas à l'identique, les organes non plus, ceux et celles-ci sont de moins en moins performants, adaptables, jusqu'à la mort...

  5. #4
    camulus

    Re : Question sur la mort naturelle.

    Salut,

    De plus les cellules ne se divisent pas indéfiniment. A chaque division les chromosomes se raccourcissent (au niveau des télomères) au bout d'un certain nombre de divisions les cellules bloquent leur cycle pour garder l'intégrité de leur matériel génétique. Elles rentrent alors en phase de sénescence. Sans quoi c'est la porte ouverte à toutes sortes de problèmes dont la transformation tumorale. Il y'a également beaucoup d'autres facteurs qui entrent en jeu (oxydation de l' ADN etc).

    Camu
    Dernière modification par camulus ; 30/12/2013 à 17h54.

  6. #5
    invite10421055

    Re : Question sur la mort naturelle.

    Il faut néanmoins préciser qu'au niveau cellulaire, certains types de cellules sont potentiellement immortelles.
    Ce sont les cellules cancéreuses, dont les télomères se reconstituent grâce à la télomérase, et dont la vie peut-être prolongée à l'infini.

    Arrivera-t-on un jour à transférrer cette potentialité de la cellule, à l'échelle de l'organisme ?
    Telle est la question.

    Et la question cruciale devient d'ordre éthique :

    Si l'on parvient à l'immortalité par la reprogrammation génétique, cette immortalité est-elle souhaitable ? Est-elle raisonnable ?
    Ne risque-t-elle pas de créer des problèmes ?

    Nous serions en premier lieu contraints de limiter les naissances. Toute l'expérience de la vie, telle que nous la connaissons aujourd'hui s'en trouverait bouleversée.

    Cordialement,
    Dernière modification par Ouroboros ; 01/01/2014 à 14h28.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    trebor

    Re : Question sur la mort naturelle.

    Bonjour à tous,

    Avant de rechercher l'immortalité, il serait bien plus souhaitable de parvenir à ce que la fin de vie ne soit plus un passage douloureux, annihiler tous les types de douleurs et tomber dans un sommeil irréversible

    Tous mes voeux vont pour cette avancée importante.

    Bonne journée à tous
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  9. Publicité
  10. #7
    myoper

    Re : Question sur la mort naturelle.

    Tout à fait d'autant qu'entre immortalité cellulaire et immortalité de l'organisme, il y a un fossé qui pourrait ne jamais être franchis (car comme souligné pour la cellule cancéreuse, les besoins de l'une peuvent provoquer aussi le déclin de l'autre).

  11. #8
    toothpick-charlie

    Re : Question sur la mort naturelle.

    Citation Envoyé par Ouroboros Voir le message
    Arrivera-t-on un jour à transférrer cette potentialité de la cellule, à l'échelle de l'organisme ?
    Telle est la question.
    ce n'est pas souhaitable, puisque dans le développement d'un organisme la mort cellulaire joue un rôle important.

  12. #9
    Wondering94

    Re : Question sur la mort naturelle.

    Merci pour vos réponses je comprends mieux.
    Mais pourquoi les cellules se renouvellent moins bien au fil du temps ?
    Et en ce qui concerne le raccourcissement du chromosome après chaque division, les télomérases les rallongent non ?

    Cordialement,

  13. #10
    invite10421055

    Re : Question sur la mort naturelle.

    Mais pourquoi les cellules se renouvellent moins bien au fil du temps ?
    Et en ce qui concerne le raccourcissement du chromosome après chaque division, les télomérases les rallongent non ?
    Les cellules se renouvellent moins bien du fait du raccourcissement des télomères, des cellules saines.
    Celles qui se régénèrent sans cesse sont les cellules cancéreuses qui deviennent potentiellement immortelles.
    Mais l'immortalité cellulaire s'opère au détriment de l'organisme tout entier. Car le renouvellement de ces cellules
    immortelles est anarchique et ne respecte pas l'agencement fonctionnel du corps en bonne santé.
    Bref il ne suffit pas d'avoir des cellulles immortelles pour vivre éternellement.
    Il faut en plus qu'elles se dévelloppent harmonieusement vis à vis de l'organisme tout entier.

    Pourquoi le develloppement des cellules cancéreuses devient-il anarchique et met-il en péril l'existence de l'organisme ?
    C'est sans doute ce que les chercheurs essaient de comprendre....

    Cordialement,

  14. #11
    myoper

    Re : Question sur la mort naturelle.

    Citation Envoyé par Wondering94 Voir le message
    Et en ce qui concerne le raccourcissement du chromosome après chaque division, les télomérases les rallongent non ?
    Leur effet diminue au cours du temps.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. La mort naturelle ...
    Par Lord Predator dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 50
    Dernier message: 21/09/2014, 22h38
  2. [Biochimie] Sélection naturelle, question
    Par kl3m29 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/07/2011, 21h58
  3. [Biochimie] mort "naturelle" d'un animal
    Par BBR56 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/01/2010, 15h22
  4. Question sur le faicheur naturelle des vieilles maisons ?
    Par Mettero dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/05/2007, 22h13