Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 51

La mort naturelle ...




  1. #1
    Lord Predator

    La mort naturelle ...

    Salut !

    Je souhaiterais savoir comment exactement, une mort naturelle est provoquer, est-ce un arrêt cardiaque ? ou bien ?

    Cordialement,

    -----

    Pour toute l'humanité ! L.P

  2. Publicité
  3. #2
    piwi

    Re : La mort naturelle ...

    La mort naturelle était ce que l'on appelait aussi la mort de vieillesse. C'était cette mort attendue avec fatalisme parce que tout le monde y passe. Les termes ne recouvraient aucune pathologie en particulier, ils marquaient juste que la personne avait atteint le terme de sa vie sans que personne ne s'en étonne.

    Aujourd'hui on utilise plus aucun des deux termes. C'est peut être regrettable. Cette mort naturelle disait bien qu'il fallait bien mourir. Aujourd'hui, nous mettons un nom sur tout. On peut parce que l'on est malade, la mort est un echec, quelque chose contre laquelle il faut nécessairement lutter, laissant croire que l'on peut vaincre avec un peu de bonne volonté. On ajoute à la peur de l'inconnu, l'angoisse de la souffrance, l'épée de Damoclès de l'échec du traitement.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  4. #3
    Lord Predator

    Re : La mort naturelle ...

    D'accord, merci Piwi, simplement ce que tu m'as expliquer, c'est de la sociologie, je parles plus aux niveau biologique, la mort de vieillesse est provoquer par quoi, malgrés un organisme qui fonctionne parfaitement bien ?

    Il y a bien a un moment t, quelque chose qui disfonctionne et qui provoque l'atteinte au pronostic vitale ?

    Cordialement,
    Pour toute l'humanité ! L.P


  5. #4
    Szym

    Re : La mort naturelle ...

    Souvent des gens très agés meurent d'une maladie comme par exemple la pneumonie (au moins trois cas dans ma famille), pourtant on estime qu'ils sont morts de vieillesse car il n'ont pas survécu à la maladie en raison de leur âge.
    Je crois que la mort de vieillesse n'est pas une catégorie de mort strictement définie, les causes sont multiples, on dit généralement que quelqu'un est mort de vieillesse si une personne jeune aurait survécu sans problème à ce qui l'a fait mourrir.

  6. #5
    ABN84

    Re : La mort naturelle ...

    bonsoir,
    la mort par viellissement n'est en rien differentes des autres morts.
    on declare une personne comme morte si l'une de ces deux conditions est remplie:
    - arret cardiaque
    - arret cerebral
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    f6bes

    Re : La mort naturelle ...

    Bsr à tous,
    Ou tout simplement l'on s'éteint comme une bougie.
    Pas de maladie, simplement l'usure de l'organisme.
    Donc l'on s'affaiblit chaque jour d'avantage.
    C'est bien souvent TROP long.
    Bon W.E.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  9. #7
    Lord Predator

    Re : La mort naturelle ...

    Dac, c'est la fragilités de l'organisme provoquer par la vieillesse qui provoque la mort fasse a des causes multiples et parfois bénigne ...

    Fondamentalement, un corps même très vieux en absence de tous probléme cardiaque, maladies, etc n'a pas a mourir ?
    Pour toute l'humanité ! L.P

  10. Publicité
  11. #8
    ABN84

    Re : La mort naturelle ...

    Fondamentalement, un corps même très vieux en absence de tous probléme cardiaque, maladies, etc n'a pas a mourir ?
    c'est une question à laquelle on ne peut repondre en l'etat actuel des connaissance car on ne sait encore pas ce qu'est le viellissement.
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  12. #9
    trebor

    Re : La mort naturelle ...

    Bonsoir,
    Bien souvent on meurt dans son lit pendant le sommeil, arrêt respiratoire ou cardiaque alors que rien ne pouvait le prévoir, un peu comme si nous avions une horloge interne qui s'arrête, avant de se mettre au lit, la personne ne se plaignait de rien d'inhabituel.

    C'est se qui est arrivé à mon père, il a été à la toilette pendant la nuit, il s'est remis au lit et juste après, il s'est éteint sans souffrance.
    Il avait de l'emphysème depuis plusieurs année, il avait arrêté de fumer mais bien trop tard (les dégâts aux poumons n'était plus réversibles).

    Si vous fumez, stoppé le tabac tant que vous êtes encore bien, n'attendez pas trop tard.
    A+
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  13. #10
    QuébecEcho

    Re : La mort naturelle ...

    Bonjour,
    désolé pour ton père trebor.

    À mon avis mourir de mort naturelle veut dire mourir suite à une défaillance de notre corps. Par opposition, il y a la notion de mort accidentelle ou violente (accident de voiture ou dévoré vivant par une meute de chiwawas déchainés).

    Dans les cas de mort naturelle on peut distinguer au moins deux sous-catégories :
    • Celle du décès naturel suite à une cause connue comme un cancer ou un infarctus.
    • Celle de la mort subite où la "machine" s'est simplement arrêtée (plus fréquente chez les nourrissons et les vieillards).
    Non mais les copains, quel fil ...macabre.

    respectueusement
    André
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  14. #11
    akla

    Re : La mort naturelle ...

    Citation Envoyé par Lord Predator Voir le message
    D'accord, merci Piwi, simplement ce que tu m'as expliquer, c'est de la sociologie, je parles plus aux niveau biologique, la mort de vieillesse est provoquer par quoi, malgrés un organisme qui fonctionne parfaitement bien ?

    Il y a bien a un moment t, quelque chose qui disfonctionne et qui provoque l'atteinte au pronostic vitale ?

    Cordialement,
    Bonjour,

    Si c`est un corps qui fonctionne parfaitement bien, il ne devrait pas en principe y avoir une mort naturelle mais si il y a des cas qui ont étés recencés, c`est possiblement du aux limites des connaissance cliniques. En fait des cas dans le passés ou l`on pensait que c`était une mort naturelle aujourdhui elles sont reconnu comme étant causé par une pathologie.

    Si je comprend en quoi vous voulez en venir (Au sujet d`un temps t qui disfonctionne), contrairement a votre questionnement ceci n`implique plus un corps qui fonctionne parfaitement bien. Ceci veut dire qu`une cause sensible aux conditions initiales (t=o --->t=mort clinique) est déterminé au moment de la naissance.

    Un bon exemple ou plusieurs recherches ont étés faites sur la quantité de Glutathione produite par notre système. Lorsqu`on est jeune jusqu`à l`âge de la vieillesse, la quantité de cette protéine est importante pour le système immunitaire et elle diminue en fonction de l`âge ce qui à été corrélé à une diminution de l`espérence de vie en causant toute sortes de problèmes, cardiovasculaire et cancer sans nommer une panoplie d`autres problèmes. Cette protéine diminue variablement d`un individue à l`autre au courant de leur vie, ce qui m`amène à dire que certaines causes de descès peuvent être déterminé à l`avance par des condition initiale de formation du zygote. Il est bien entendue que les causes externe tel les polluants et agent chimique ne font qu`accélérer ce processus ver la cessation du mouvement et de la chaleur.

    Sur une note plus intéressante (pour moi), la décrépitude ce manifeste, pour l`humain digne de ce nom, lorsqu`il achève sa raison de vivre, celle-ci outre passe son but biologique.

  15. #12
    Mecton

    Re : La mort naturelle ...

    Désolé du pavé mais le sujet est tellement intéressant...
    Citation Envoyé par trebor
    Bien souvent on meurt dans son lit pendant le sommeil, arrêt respiratoire ou cardiaque alors que rien ne pouvait le prévoir, un peu comme si nous avions une horloge interne qui s'arrête
    " Comme si ", je voulais jute le souligner.
    Non mais les copains, quel fil ...macabre
    Oui mais bon tellement fondamental !
    En fait des cas dans le passés ou l`on pensait que c`était une mort naturelle aujourdhui elles sont reconnu comme étant causé par une pathologie.
    C'est donc que les cliniciens devraient avoir la réponses à " quelle est la cause des décès ? " non ?
    Peut être aussi ne faut il pas allez trop vite et confondre la cause et la conséquence, la mort ou l'arrêt respiratoire par exemple.
    Si je comprend en quoi vous voulez en venir ..., contrairement a votre questionnement ceci n`implique plus un corps qui fonctionne parfaitement bien
    Ca ressemmble beausoup à " La vie est l'ensemble des fonctions qui resistent à la mort " ? ( selon les mots de X.Bichat ).

    Un bon exemple ou plusieurs recherches ont étés faites sur la quantité de Glutathione produite par notre système. Lorsqu`on est jeune jusqu`à l`âge de la vieillesse, la quantité de cette protéine est importante pour le système immunitaire et elle diminue en fonction de l`âge ce qui à été corrélé à une diminution de l`espérence de vie
    Juste pour pinailler ( car c'est ma passion ! )la corélation n'est pas un lien de causalité, on est d'accord ?
    ce qui m`amène à dire que certaines causes de descès peuvent être déterminé à l`avance par des condition initiale
    La question, selon moi, à laquelle répond cette citation est pourquoi la mort ?
    Ca serait dû à la sensibilité d'un système aux conditions initiales ( autrement dit l'état des particules au moment du big bang ! )... Peut être mais on peut aussi chercher des causes plus proximales.
    Il est bien entendue que les causes externe tel les polluants et agent chimique ne font qu`accélérer ce processus ver la cessation du mouvement et de la chaleur
    Tu essais de tempérer ton propos mais selon ta vision des choses, ces " causes externes " elles mêmes seraient 100% dépendantes des " conditions initiales " ( big bang donc ... )

    Au vue des réponses il ne semble pas y avoir de cause poximales claires, de raison pour la mort naturelle .
    Et donc je pense ( en fait j'essaie de résumer ce que j'ai lu de J.C.Ameisen.juste pour être " intellectuellement honnête " comme dirait mon prof ) qu'il ne faut pas envisager la mort comme un évènement soudain qui vient de l'extérieur mais comme un évènement qui dépend d'une histoire. Autrement dit elle dépend de l'héritage génétique que nous avons reçue en tant qu'embryon et les variations qui ont présidées à notre ontogénèse.
    Ainsi, pour l'origine évolutive, il y a un gène qui favorise la calcification, notre croissance osseuse durant les premières années de notre vie et qui favorise la calcification, à long terme, de nos artères. Il se pourrait que nous mourrons par ce que les gènes favorables à notre développement durant nos premières années ne soient pas bons pour assurer notre longévité. ( Mais cela ne fait que déplacer la question initiale ... )
    Donc la mort existerait par ce qu'elle ne gênerait pas tant que ça la vie ( selon A.Khan )

    PS : peut être que j'affirme des choses de façon péremtoire, dans ce qcas merci de me reprendre.
    Dernière modification par Mecton ; 04/05/2008 à 02h40.
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  16. #13
    akla

    Re : La mort naturelle ...

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Désolé du pavé mais le sujet est tellement intéressant...

    " Comme si ", je voulais jute le souligner.

    Oui mais bon tellement fondamental !

    C'est donc que les cliniciens devraient avoir la réponses à " quelle est la cause des décès ? " non ?
    Peut être aussi ne faut il pas allez trop vite et confondre la cause et la conséquence, la mort ou l'arrêt respiratoire par exemple.

    Ca ressemmble beausoup à " La vie est l'ensemble des fonctions qui resistent à la mort " ? ( selon les mots de X.Bichat ).


    Juste pour pinailler ( car c'est ma passion ! )la corélation n'est pas un lien de causalité, on est d'accord ?

    La question, selon moi, à laquelle répond cette citation est pourquoi la mort ?
    Ca serait dû à la sensibilité d'un système aux conditions initiales ( autrement dit l'état des particules au moment du big bang ! )... Peut être mais on peut aussi chercher des causes plus proximales.

    Tu essais de tempérer ton propos mais selon ta vision des choses, ces " causes externes " elles mêmes seraient 100% dépendantes des " conditions initiales " ( big bang donc ... )

    Au vue des réponses il ne semble pas y avoir de cause poximales claires, de raison pour la mort naturelle .
    Et donc je pense ( en fait j'essaie de résumer ce que j'ai lu de J.C.Ameisen.juste pour être " intellectuellement honnête " comme dirait mon prof ) qu'il ne faut pas envisager la mort comme un évènement soudain qui vient de l'extérieur mais comme un évènement qui dépend d'une histoire. Autrement dit elle dépend de l'héritage génétique que nous avons reçue en tant qu'embryon et les variations qui ont présidées à notre ontogénèse.
    Ainsi, pour l'origine évolutive, il y a un gène qui favorise la calcification, notre croissance osseuse durant les premières années de notre vie et qui favorise la calcification, à long terme, de nos artères. Il se pourrait que nous mourrons par ce que les gènes favorables à notre développement durant nos premières années ne soient pas bons pour assurer notre longévité. ( Mais cela ne fait que déplacer la question initiale ... )
    Donc la mort existerait par ce qu'elle ne gênerait pas tant que ça la vie ( selon A.Khan )

    PS : peut être que j'affirme des choses de façon péremtoire, dans ce qcas merci de me reprendre.
    Bonjour, j`apprécie votre sens de l`analyse,

    Je suis d`accord sur la majorité des points, avec vous, sur le fait que les causes cités ne sont pas proximales. Mais je dois vous dire "proximale à quoi" primo, la notion de mort naturelle, je ne la différencie pas d`une mort non-naturelle, en plus la présentation réelle auquel la mort est définie doit être déterminé à priorie, selon moi je crois, par des limites auquelles il y a une irréversibilité aigue de la capacité d`un système à r`établir un équilibre minimal. Donc pour un débats constructif il est important que la représentation du phénomène soit partagé, sinon ceci serait comme si nous discutons de différents phénomène.

    Sur quelle définition basons nous ce débats, si nous choisissons la mort psychique, à quel moment de la dégradation est-ce que celle-ci est jugé terminale. Le coeur et poumon le même raisonnement.

    Au plaisir

  17. #14
    predigny

    Re : La mort naturelle ...

    Si l'on met de coté les morts accidentelles et autres trucidages, la mort est toujours naturelle. La vie est un combat permanent de l'organisme contre la maladie mais plus on vieillit plus la lutte devient inégale et l'organisme finit toujours par capituler : c'est la mort maturelle. Parfois aussi, un organisme jeune croise le chemin d'un monstre mortel qui l'abat, mais ça reste naturel. Naturel ne veut pas dire "inexorable" et la science peut aider l'organisme à lutter contre son ennemi de toujours ou du moins à retarder sa victoire.

  18. #15
    trebor

    Re : La mort naturelle ...

    Bonjour,
    La mort et due à l'anoxie suite à une défaillance soit cardiaque ou respiratoire ou neurologique.
    Ce lien l'explique http://www.med.univ-rennes1.fr/etud/...le/la_mort.htm
    Un manque d'oxygène provoque soit l'arrêt du cœur ou de la respiration et suite à cela le cerveau n'est plus alimenté en oxygène et c'est la mort cérébrale.

    Si le cœur ou la respiration s'arrête, cela est dû a une cause, cela est-il dû a un endroit du cerveau qui ne fonctionne plus (vaisseau ou artère obstrué) ou à autre chose ?
    Le cœur et la respiration fonctionnant automatiquement et indépendamment de notre volonté.
    A+
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  19. #16
    invité6543212033

    Re : La mort naturelle ...

    Salut !

    Moi je dirais que la mort naturelle survient quand l'entropie du corps humain a trop augmentée !

    Cordialement

  20. #17
    _Goel_

    Re : La mort naturelle ...

    Salut !
    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Moi je dirais que la mort naturelle survient quand l'entropie du corps humain a trop augmentée !
    Ca m'a bien fait rire ! merci

    Sinon, je m'étais posé la question, il y a une dizaine d'années. Voici mes conclusions sur les différents types de morts :

    Morts violentes (accidents physiques)
    Morts pathologiques (infection, cancer...)
    Morts naturelles (je détaille) :
    - Arrêt cardiaque car le cœur n'a plus la force de propulser le sang.
    - Arrêt respiratoire idem, mais pour le diaphragme.
    - AVC, passé l'espérance moyenne de vie.
    - Inanition (plus d'actualité dans les pays développés, mais à une époque, les gens mourraient jeunes car il avaient perdu toutes leurs dents et ne pouvaient plus par conséquent s'alimenter)

    @+
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  21. #18
    _Goel_

    Re : La mort naturelle ...

    Je rajoute, même si c'est légèrement HS :

    J'ai entendu dire dans un magasine spécialisé que lorsque l'homme n'avait plus de projet de vie, il risquait plus de développer une pathologie qu'une autre personne (notamment les cancers lors de l'entrée en retraite).

    D'expérience personnelle, je suis tout à fait d'accord, et tout mon entourage aussi. J'ai d'ailleurs eu l'occasion de comprendre ce que signifiait "se laisser mourrir". Très intrigant, notamment sur le pouvoir de l'inconscient.

    Grosso-modo la conclusion u magasine était :
    - Partez progressivement en retraite (3/4, 1/2 puis 1/4 de temps plein)
    - Ayez des projets

    re@+
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  22. #19
    akla

    Re : La mort naturelle ...

    Citation Envoyé par _Goel_ Voir le message
    Salut !

    Ca m'a bien fait rire ! merci

    Sinon, je m'étais posé la question, il y a une dizaine d'années. Voici mes conclusions sur les différents types de morts :

    Morts violentes (accidents physiques)
    Morts pathologiques (infection, cancer...)
    Morts naturelles (je détaille) :
    - Arrêt cardiaque car le cœur n'a plus la force de propulser le sang.
    - Arrêt respiratoire idem, mais pour le diaphragme.
    - AVC, passé l'espérance moyenne de vie.
    - Inanition (plus d'actualité dans les pays développés, mais à une époque, les gens mourraient jeunes car il avaient perdu toutes leurs dents et ne pouvaient plus par conséquent s'alimenter)

    @+
    Bonjour à tous,

    Alors si je comprend, les causes proximales sont limité cliniquement à ceux-ci, et ultimement à cause d`un manque d`oxygène qui n`est plus distribué à trois organes majeur, le système cardiorespiratoire et finalement le cerveau. Donc les cellules sont privé d`un ingrédient nécessaire à la respiration cellulaires C`est ca la mort? si oui est-ce qu`il y a un seuil ou l`effet de la concentration en oxygène n`est plus réversible?

  23. #20
    trebor

    Re : La mort naturelle ...

    Trois minutes d'arrêt circulatoire et il y un début de dégâts au coeur et au cerveau, après 8 minutes, c'est irréversible.
    Voici le lien qui donne l'info et qui explique la réanimation en cas d'arrêt cardiaque ou de la respiration.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9...o-respiratoire
    A+
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  24. #21
    akla

    Re : La mort naturelle ...

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Trois minutes d'arrêt circulatoire et il y un début de dégâts au coeur et au cerveau, après 8 minutes, c'est irréversible.
    Voici le lien qui donne l'info et qui explique la réanimation en cas d'arrêt cardiaque ou de la respiration.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9...o-respiratoire
    A+
    Rebonjour, est-ce que le coeur dépent directement des poumons pour ces impulsions électriques, si la réponse est non-absolu, est-il possible d`oxygéner le sang par un sorte de perfusion extracorporelle, lorsque les poumons sont atteints et qui ne peuvent plus fournir l`oxygène au corps?

  25. #22
    Corazon

    Re : La mort naturelle ...

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message

    Dans les cas de mort naturelle on peut distinguer au moins deux sous-catégories :
    • Celle du décès naturel suite à une cause connue comme un cancer ou un infarctus.
    • Celle de la mort subite où la "machine" s'est simplement arrêtée (plus fréquente chez les nourrissons et les vieillards).
    En fait, la machine ne s'arrête pas "simplement" et sans raison. Dans le cas des morts subites (différents types), nous identifions et comprenons de plus en plus certains types de morts subites, et certaines de leurs causes. Dans les cas où la cause n'est pas encore identifiée, l'absence de ladite identification ne permet pas de conclure en l'absence d'une cause (et physiologiquement, cela serait un non sens d'ailleurs).


    Sinon, pour l'ensemble du débat, je ne vois pas comment plancher là-dessus. Voici ce qui mène à la mort, les 3 phénomènes pouvant être imbriqués bien entendu:
    - pathologie ou trouble;
    - modification biophysique (eg. accident, hémorragie, occlusion etc);
    - dégénérescence ou altération cellulaire (soupçonné être le propre du "vieillissement" et de certaines pathologies).

    Alors bien que l'apoptose soit un concept loin d'être élucidé, de manière générale on peut dire que le vieillissement est tout simplement dégénératif, et donc pathologique dans une certaine mesure.
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  26. #23
    Corazon

    Re : La mort naturelle ...

    Rebonjour, est-ce que le coeur dépent directement des poumons pour ces impulsions électriques
    Appelons-ça "contractions" pour simplifier. En gros, disons non. Mais il y a des nuances, où la relation coeur-poumon peut entraîner des troubles de rythme ou une akinésie ventriculaire, voire une asystolie (absence de contractions), nonobstant la donne purement gazeuse.

    est-il possible d`oxygéner le sang par un sorte de perfusion extracorporelle, lorsque les poumons sont atteints et qui ne peuvent plus fournir l`oxygène au corps?
    Ça se fait par la respiration artificielle (eg. par intubation entre autres), et donc via le concours des poumons.

    Le concours des poumons est essentiel, car d'une part il faut faire ressortir le CO (sinon c'est la mort), et d'autre part, il doit y avoir un contact des érythrocytes (captant l'O2 via l'hémoglobine) avec la membrane alvéolo-capillaire.

    Trois minutes d'arrêt circulatoire et il y un début de dégâts au coeur et au cerveau, après 8 minutes, c'est irréversible.
    Voici le lien qui donne l'info et qui explique la réanimation en cas d'arrêt cardiaque ou de la respiration.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9...o-respiratoire
    Il n'est pas recommandé, malgré ce que le texte de wiki en dit, qu'un personnel non médical donne la respiration artificielle lors d'un arrêt cardiaque. Pour plusieurs raisons, cela diminue les chances de réussite du massage et de la perfusion subséquente, et donc de survie.
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  27. #24
    JPL

    Re : La mort naturelle ...

    Citation Envoyé par Vésicule Voir le message
    Le concours des poumons est essentiel, car d'une part il faut faire ressortir le CO (sinon c'est la mort), et d'autre part, il doit y avoir un contact des érythrocytes (captant l'O2 via l'hémoglobine) avec la membrane alvéolo-capillaire.
    Oup ! Lapsus ou confusion ? CO2, pas CO.

    D'autre part au cours de certaines interventions chirurgicales on fait bien une circulation extracorporelle et un échange des gaz respiratoire dans une machine dédiée. Mais c'est fait uniquement pour fonctionner uniquement pendant quelques heures.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  28. #25
    Corazon

    Re : La mort naturelle ...

    Oup ! Lapsus ou confusion ? CO2, pas CO.
    Non non, c'est bien du CO. ...lapsus.

    D'autre part au cours de certaines interventions chirurgicales on fait bien une circulation extracorporelle et un échange des gaz respiratoire dans une machine dédiée. Mais c'est fait uniquement pour fonctionner uniquement pendant quelques heures.
    Oui bien sûr. Mais on ne parle pas de la même chose. Par ailleurs, la CEC comporte différents risques, dont l'embolie gazeuse. Et je ne vois pas comment une CEC pourrait devenir pertinente dans un protocole de réanimation.

    Peut-être y'a-t-il des gens qui se sont déjà penchés sur la question, je n'en sais rien. Mais a priori, ça me semble invraisemblable.
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  29. #26
    akla

    Re : La mort naturelle ...

    Merci pour vos réponses,

    Juste ouvrir une parenthèse, l`accumulation de CO vient de quel processus?
    lorsque l`on parle de dégénérescence comment elle ce manifeste en premier au niveau
    cellulaire, est- les membranes qui sont touché en premier ou autres? et à quel niveau des tissus
    est-telle commencé?
    Dernière modification par akla ; 06/05/2008 à 03h51.

  30. #27
    akla

    Re : La mort naturelle ...

    Bon, ingnorer ma première question sur le CO...
    Lorsque l`on parle de dommage irréversible, comment c`est dommage sont-ils observées (si possible bien entendu). Cette affirmation temporelle sur l`irréversibilité des dommages est-elle établie statistiquement ou expérimentalement ou les deux?

  31. #28
    Corazon

    Re : La mort naturelle ...

    Bon, ingnorer ma première question sur le CO...
    C'était un lapsus...il s'agit de CO2.
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  32. #29
    Leydorn

    Re : La mort naturelle ...

    http://2045.com/

    Dans 31 ans au plus tard (on peut dès aujourd'hui s'y inscrire pour $3000), il sera possible de devenir physiquement immortel.

  33. #30
    ansset

    Re : La mort naturelle ...

    Citation Envoyé par Leydorn Voir le message
    http://2045.com/

    Dans 31 ans au plus tard (on peut dès aujourd'hui s'y inscrire pour $3000), il sera possible de devenir physiquement immortel.
    Cte bonne blague.
    alors pourquoi payer aujourd"hui ?
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Ventilation Naturelle - Naturelle Assistée
    Par bedouin dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 163
    Dernier message: 05/03/2016, 17h28
  2. piscine naturelle
    Par lr2323 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/11/2007, 19h26
  3. Radioactivité naturelle
    Par surfozor dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/10/2007, 11h45
  4. spontanée ou naturelle?
    Par kaya dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/06/2004, 20h02