Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Inconvénients majeurs de l’utilisation industrielles des enzymes



  1. #1
    Oib

    Inconvénients majeurs de l’utilisation industrielles des enzymes


    ------

    Bonsoir à tous,

    J'ai du mal à comprendre ce texte!

    "Les enzymes étudiés principalement jusqu’ici fonctionnent
    bien dans les milieux aqueux. Or de nombreuses substances organiques
    ont des solubilités faibles dans l’eau. Quelques solutions:
    — travailler en milieu aqueux avec le produit en suspension (souvent, la vitesse de dissolution est faible et risque de limiter la vitesse de transformation) ;
    — travailler en milieu hétérogène avec des solvants organiques
    peu miscibles à l’eau. Des milieux micellaires et des microémulsions
    se prêtent bien aux transformations enzymatiques, mais la séparation
    du produit peut poser des problèmes à cause de la présence
    des surfactants nécessaires à la formation de ces milieux."

    Pourriez vous m'aider s'il vous plait ?

    -----

  2. #2
    biseibutsu

    Re : Inconvénients majeurs de l’utilisation industrielles des enzymes

    Bonjour,

    Presque toute les enzymes ont besoin d'eau pour fonctionner (elle l'utilise généralement dans leur réaction, pour trouver leur substrat, pour se "déplacer"...)
    Mais comme dit dans le texte, de nombreuses substances ne sont pas soluble (ou peu) dans l'eau (comme les graisses par exemple). Il y a donc un problème d’accessibilité de l'enzyme au substrat.
    Pour remédier à ce problème, ils proposent deux solutions :
    La première est comme même de travailler en milieu aqueux. Même si le substrat est peu soluble dans l'eau, une partie va se dissoudre, et l'enzyme va alors pouvoir travailler. Et "libérer" de la place de dissolution, donc le substrat va se dissoudre en continu et l'enzyme le digérer en continu (en théorie, hein!). Comme il le souligne, cette réaction est généralement limité par la vitesse de dissolution du substrat. Si la vitesse de dissolution est lente, la transformation du substrat par l'enzyme va prendre (beaucoup) de temps.
    La seconde technique consiste à dissoudre le substrat dans un milieu organique (méthanol, éthanol par exemple, mais il y en a d'autre), puis de réaliser des micelles ou des micro-émulsions dans un milieu aqueux en présence de l'enzyme. Le fait de faire des micro-émulsions permet d'augmenter la surface de contact entre les deux liquides. Le grand point négatif de cette méthode est que le milieu organique peut gêner la transformation (inhibiteur, dénaturant...), et qu'il est généralement nécessaire de s'en débarrasser ensuite (le méthanol par exemple est un vrai poison).
    Un des exemples le plus commun est la dissolution du bleu de bromophénol. Peu soluble dans l'eau, extrêmement soluble dans l'éthanol et encore plus dans le méthanol. On prépare alors une solution extrêmement concentré de BB dans du méthanol/éthanol, avant de le diluer (énormément) dans notre solution.

    Hors texte : il y a également d'autres techniques (enzymes immobilisées par exemple)
    微生物

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. les enzymes industrielles
    Par Douchkaa dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/01/2013, 14h54
  2. [Microbiologie] les anti-staphylocoques majeurs
    Par ta7founa dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/10/2009, 15h53
  3. [Biochimie] Utilisation du bain marie dans le dosage des enzymes
    Par wari dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/03/2009, 18h25
  4. 2 défis majeurs à relever
    Par jctremsal dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 25/07/2007, 08h15
  5. Teneurs en ions majeurs
    Par Noa dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/04/2007, 21h43