Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Vie d'un organisme épiphyte



  1. #1
    HCorp

    Vie d'un organisme épiphyte

    Bonjour tout le monde !

    Je m'intéresse aujourd'hui aux organismes épithytes, et plus particulièrement aux mousses qui vivent sur les arbres qu'on peut trouver dans les sous-bois etc...
    J'ai lu que ces mousses se servent des arbres comme "support", mais qu'elles ne prélèvent pas de "nourriture" sur les plantes hôtes. Je me demande donc quel est l'avantage que les mousses ont à s'associer à ces arbres, et pourquoi on ne pourrait les trouver aussi bien sur un sol quelconque ? Quel est l'apport de l'arbre qui fait que la mousse l'utilise comme support, à la différence du sol ?

    Amicalement,

    A.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Edelweiss68

    Re : Vie d'un organisme épiphyte

    Bonjour,

    Pour la première question, l'intérêt est sûrement qu'ils y trouvent plus de lumière et d'humidité propices à leur développement.

    Le sol vivant : bases de pédologie, biologie des sols
    H u m a n i t y

  4. #3
    Pellia

    Re : Vie d'un organisme épiphyte

    Bonjour,
    Prenons les mousses, il n’existe pas d’organe anatomiquement semblable à une racine. À la base de la tige certaines cellules externes se prolongent en formant des poils qui fixent la plante au substrat et absorbent l’eau superficielle. Une mousse qui vit sur rochers siliceux bien éclairés ne va pas s’accrocher sur un support à l’ombre en milieu saturé en humidité. Il existe des mousses qui peuvent s’accrocher à des supports différents, exemple : Lepidozia pinnata que l’on peut trouver sur des rochers siliceux ombragés, sur la terre ou sur les écorces. C’est idem pour les hépatiques et certaines fougères.

  5. #4
    ecolami

    Re : Vie d'un organisme épiphyte

    Bonjour,
    Il existe des plantes épiphytes plus complexes dans les climats tropicaux humides qui vivent sur les arbres mais qui sont aussi capables de s'accrocher sur du plastique. Il semble qu'elles se nourrissent alors que des substances contenues dans l'eau de pluie (nature, quantité???). Quand elles sont sur une écorce on peut imaginer qu'elles recueillent les susbstances entrainées par lavage des parties supérieures, seulement quand on voit qu'elles s'accrochent aussi sur du plastique on voit que cette explication ne suffit pas. J'avais observé cela à la Guadeloupe et je n'ai toujours pas compris de quoi elles se nourissaient.
    Dernière modification par ecolami ; 23/08/2014 à 08h42.

  6. #5
    Pellia

    Re : Vie d'un organisme épiphyte

    Le plastique (matériel) est un nom générique. Il y en a à base de pétrole, d’amidon de maïs etc. Il y a des plastiques alimentaires, agricoles etc. Il suffit de laisser dans une voiture au soleil des sacs-poubelle vides, pour se rendre compte que les plastiques ne sont pas des matériaux inertes. Qu’une spore ou une graine puisse trouver sur un plastique, de l’eau de ruissellement adaptée à son développement, cela ne va pas me surprendre.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ecolami

    Re : Vie d'un organisme épiphyte

    Bonjour,
    Le plastique en question était une armoire électrique étanche sur une poteau électrique. et la plante y était fixée sur une partie lisse sans recoin. Trouver des nutriments dans cette situation n'a rien d'évident.

  9. Publicité
  10. #7
    Pellia

    Re : Vie d'un organisme épiphyte

    Bonjour,
    En ce moment, je vois un boîtier de dispatching de ligne téléphonique en plastique, il est recouvert de lichens, le câble d’arrivé et les câbles de départ sont entourés de lichens. Il m’est arrivé plusieurs fois de trouver à qq. centimètres l’une de l’autre des plantes calcicoles et calcifuges, jamais en mélange. Je ne m’arrache pas la perruque en me disant : les plantes sont devenues folles ! il faut essayer de chercher la raison. Pour les plastiques ils sont lisses à nos yeux et à notre toucher mais il doit y avoir des aspérités suffisantes ou alors un système pour que les plantes se tiennent accrochées. Sur les serres de culture il faut passer un produit blanc (ce n’est pas un lait de chaux) pour éviter que les algues et lichens s’accrochent. Les biotopes plastiques dans le Corine Biotope, à ma connaissance, il n’y a pas de rubrique.

  11. #8
    HCorp

    Re : Vie d'un organisme épiphyte

    Merci à tous pour vos réponses, elles m'ont bien aidé à comprendre un peu mieux ce phénomène, j'ai d'ailleurs été bien étonné d'apprendre que cela pouvait même pousser sur du plastique... Une réponse semble donc être les eaux de ruissellement, après il reste la question de savoir la nature et la quantité des substances contenues dans ces eaux (comme vous l'avez soulevé), qui font que la plante se développe particulièrement sur tel ou tel type de support. Je compte bien pousser mes recherches là-dessus un peu plus loin pour voir ce qu'il en retourne !

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biochimie] assimilation de l'eau par l'organisme
    Par kima4616 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/03/2011, 21h10
  2. TPE: Les effets du LSD sur l'organisme?
    Par SaveMyTPE dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/10/2009, 00h08
  3. [Biologie Cellulaire] organisme uni/pluricellulaire
    Par Gazounet dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/05/2009, 03h22
  4. [Biologie Moléculaire] Le sel dans l'organisme.
    Par emergency dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/01/2008, 22h01
  5. Protection de l'organisme
    Par MagStellon dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 11
    Dernier message: 27/02/2006, 17h45