Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Immunologie : Maturation des Lymphocytes



  1. #1
    Organic

    Immunologie : Maturation des Lymphocytes

    Bonjour ,

    Il est dit dans mon cours que les lymphocytes T en maturant dans le thymus acquièrent les marqueurs CD4+ et CD8+ puis en fonction de leur interaction avec le complexe CMH de classe I ou II ils vont se différencier soit en LT CD4+ ( Si faible interaction avec le CMH classe II ) , soit en LT CD8+ ( Si faible interaction CMH classe I ) soit cela conduit à l'apoptose si forte interaction avec n'importe lequel des deux ( je synthétise au maximum ).

    Ma question est pourquoi la différenciation peut se faire lors d'une faible voire moyenne interaction avec le CMH ? J'ai déjà des éléments de réponse mais j'aimerai bien avoir une réponse concrète. Merci !

    PS : J'ai vraiment très résumé mon cours et ceci était un exemple général

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Ekllypse

    Re : Immunologie : Maturation des Lymphocytes

    Salut,

    Les lymphocytes T maturent dans le thymus. Apres acquisition d'un TCR par réarrangements géniques il y a dans le cortex du thymus une sélection positive des lymphocytes. Seul les lymphocytes dont le TCR peut se lier à un complexe CMH-peptide survivent. Ces lymphocytes ci reçoivent des signaux de survie suite a une interaction CMH-peptide-TCR.

    Puis dans le medulla du thymus il y a une sélection négative des lymphocytes. Les lymphocytes dont le TCR présente une trop forte affinité pour un CMH-peptide du soi sont éliminé (LT autoréactif).

    Sinon pour ce qui est des causes entraînants la perte de l'une de leur molécule (CD4 ou CD8) il me semblait que ce n’était encore pas tranché. Il y a deux modèles existants. Le modèle instructif, c'est a dire perte du récepteur non engagé lors de la première interaction LT-cellule épithélial cortical. Ou bien le modèle stochastique, perte aléatoire de l'un des deux récepteurs.

    L'affinité de l'interaction TCR CMH-peptide est perçus grâce a la transduction du signal. En effet la phosphorylation des ITAM des queues cytoplasmiques des molécules TCR CD3 est d'autent plus efficace que l'affinité est forte. Permettant des réponses différences selon l'affinité de l'interaction.

    J’espère avoir pu répondre à ta question.

  4. #3
    Organic

    Re : Immunologie : Maturation des Lymphocytes

    Merci je comprend mieux maintenant ! Mais juste par curiosité pourquoi une trop forte affinité pour le CMH entraîne une dégradation ? Est ce que c'est dû au fait que le peptide présenté est celui du "soi" ( lors de la maturation dans le thymus ) et qu'il faut donc éviter le déclenchement d'une réponse auto immune ?

  5. #4
    Came31

    Re : Immunologie : Maturation des Lymphocytes

    Oui c'est bien ça normalement

    On parle de "sélection négative" pour éliminer les clones jugés "trop" auto-réactifs.

  6. #5
    Organic

    Re : Immunologie : Maturation des Lymphocytes

    D'accord , merci !

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Maturation de l'ARN
    Par clem_75600 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/04/2012, 12h45
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 23/03/2012, 22h54
  3. [Immunologie] la maturation des lymphocytes T
    Par sadjeda dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 13/03/2010, 18h22
  4. immunologie : lymphocytes vs splénocytes
    Par venetian dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/05/2007, 19h30
  5. [Immunologie] [immunologie] Découverte d'une nouvelle classe de lymphocytes
    Par Yoyo dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/03/2003, 16h43