Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

trouble du comportement d'origine génétique.



  1. #1
    ramzus2

    trouble du comportement d'origine génétique.

    bonjour tout le monde.
    je souhaite connaitre tout les détails de la réaction en chaîne de l'expression d'un gène du comportement, soit l'épigénétique d'un gène du comportement.
    je pense que l'expression d'un gène est conditionnée par la présence de biomolécules peptidiques elle même subissant une synthèse lors des étapes antérieurs du développement...je me pose alors la question de, dans le cas d'un trouble du comportement d'origine génétique existe t il des méthodes qui permettent d'identifier les biomarqueurs de régulation génétique présent et absent, chez le sujet souffrant de trouble du comportement, et ainsi envisager une thérapie en injectant les biomarqueur de régulation manquant ou est ce que la question des troubles du comportement d'origine génétique est beaucoup plus compliquée que ça.
    merci beaucoup
    Ramzi.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Edelweiss68

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    Bonjour,

    C'est beaucoup plus compliqué que ça, et encore, on ne connait pas tout.
    H u m a n i t y

  4. #3
    ramzus2

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    du coup je me demande quel est "l'image réelle" des interactions entre les différentes et innombrables biomolécules et substances nucléaires chez un eucaryote unicellulaire, je veux dire quel est la hiérarchie des influences entre biomolécules nucléaires et d'un point de vue biophysique, qu'elle est réellement le support solide de la vie et le support vivant, je raisonne comme pour un ordinateur il y a une partie hardware et une partie plus virtuel software, dans le cas de la vie on sait que ce qui représente la vie proprement dites, c'est l'ADN mais l'ADN à hauteur de ce que je sais de la biologie s'avère plutôt un hardware du vivant qu'un software, les trucs qui représente vraiment le software du vivant sont plutôt les hormones et les cocktails d'hormone qui agissent pour qu'un comportement apparaît chez l'individu...mais dans ce cas quel sont les hormones vraiment marqueuse du comportement, leur nom je veux dire.

  5. #4
    Cendres

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    Quel fouillis...ça devient incompréhensible tellement tout est mélangé.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  6. #5
    ramzus2

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    t'es sérieux cendres, j'ai cru étudié une fois que le cytosquelette est constitué de microtubule d'actine, donc le hardware du vivant ou même pas le hardware la plaque de circuit intégré du vivant c'est ça les microtubule, l'ADN c'est plutôt une partie du microprocesseur du vivant...le software est le vif du vivant, c'est à dire concrètement ce qui nous sert à quelques chose du vivant, c'est ces molécules et ces messages, qui se transmette d'un simple touché entre un récepteur d'une membrane cellulaire et une molécule active parmi tant d'autres qui circule dans le corps et est présente en permanence ou plus ou moins en permanence...tu comprends maintenant cendres? mon idée a d'autres continuation métaphysique mais c'est pas un forum de philosophie.

    par exemple toute les substances détectables et les autres non détectable présentent dans le sang d'un individu sont des biomarqueur de quelques chose de biologique chez lui, je crois que je n'ai pas inventé ça, c'est des trucs qui se font dans les analyses sanguines, et ça sert à beaucoup de choses au médecins, d'ailleurs des nanotechnologies d'analyse médicale promettent beaucoup pour la détection précoce mais hyper précoce du cancer...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Cendres

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    La partie de biologie cellulaire est compréhensible, mais tes analogies informatiques sont pour moi confuses, et je n'en vois pas l'intérêt. Le reste du message me semble bien loin du sujet de départ.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  9. Publicité
  10. #7
    ramzus2

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    ce que je veux connaitre c'est quel sont les valeurs normales des hormones bio-indicatrice d'un trouble du comportement d'origine génétique?
    et puisque nous sommes tous un peu fou chacun dans quelques chose, est ce que trouver les "valeurs normale" est si facile que ça...d'abord il faudra que les psychiatres ce mettent d'accord pour définir un humain normale, parce qu'en psychiatrie on fait tout pour donner un peu d'élasticité à l'humeur du patient pour qu'il soit considéré comme "normal", c'est à dire toujours triste pas normal toujours heureux pas normal non plus...
    tu peux oublier tout ce que j'ai dit jusque là, quel sont les hormones de l'humeur c'est ça ma question.

  11. #8
    ramzus2

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    et quels sont les intervalles tolérables de leur valeur dans le sang.

  12. #9
    JPL

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    La partie de biologie cellulaire est compréhensible, mais tes analogies informatiques sont pour moi confuses, et je n'en vois pas l'intérêt. Le reste du message me semble bien loin du sujet de départ.
    Sauf que les microtubules ce n'est pas de l'actine mais de la tubuline. Un mélange de plus. Cendres tu deviens indulgent
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  13. #10
    Cendres

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    Pourquoi les hormones seulement ?

    Il faudra aussi que tu différencies un "trouble du comportement" d'une maladie mentale, et donner des exemples de ceux étant reconnus comme "d'origine génétique".
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  14. #11
    Cendres

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Sauf que les microtubules ce n'est pas de l'actine mais de la tubuline. Un mélange de plus. Cendres tu deviens indulgent
    J'ai dit "compréhensible", pas "exact".
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  15. #12
    ramzus2

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    oui je vois, la mélancolie par exemple, une maladie mentale qui rends l'individu mélancolique et c'est une maladie d'origine génétique selon mon ami médecin, à force d'être toujours triste le mélancolique développe des troubles du comportement ça va de soit, donc on peut considérer aussi que son trouble du comportement est d'origine génétique...

  16. Publicité
  17. #13
    Cendres

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    Le DSM-IV ne parle pas simplement de "mélancolie", mais de "dépression mélancolique"...à partir de quelles publications scientifiques ton "ami médecin" détient-il son "origine génétique"?

    Cette maladie n'empêche pas le fait qu"un "trouble du comportement" est distinct d'une maladie mentale.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  18. #14
    ramzus2

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    toi qui me demande de définir qu'est ce qu'un trouble du comportement, aide moi et définit le avec moi, ça serait plus simple.

  19. #15
    ramzus2

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    voilà ce que c'est :
    Selon l'O.M.S : « Les troubles du comportement se caractérisent par un changement du mode de pensée, de l'humeur ou du comportement qui ne rentre plus dans les normes ou les croyances culturelles. »

  20. #16
    JPL

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    J'ai dit "compréhensible", pas "exact".
    Jésuite !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  21. #17
    ramzus2

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    tu ose traité cendres de jésuite! c'est pas gentil, c'est une querelle entre modérateur??!!, ou par sympathie tu le traite d'hypocrite? ça veut dire ça jésuite en fin de compte?...ou juste tu fait allusion à sa bonne connaissance de moi et de ma mentalité et de la méthode presque artistique avec laquelle il m'a répondu?...

  22. #18
    JPL

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    C'est une plaisanterie amicale : entre modérateurs on aime bien rigoler de temps en temps, ça nous délasse car notre boulot n'est pas drôle vu certains messages qu'on est bien obligés de lire. En fait la réputation des jésuites remonte à Pascal. Non pas d'être hypocrites mais de jouer parfois au plus fin sur les mots. Mais ça c'était avant...
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  23. Publicité
  24. #19
    Cendres

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    D'où deux blagues sur les jésuites:

    Un homme se plaint auprès d'un jésuite:
    "- Mon père, pourquoi répondez-vous toujours à une question par une autre question ?
    - Pourquoi pas ?"

    Un jésuite demande à Alphonse Allais:
    "-Bonjour, où se trouve la mairie ?
    - Vous ne trouverez jamais, mon père: c'est tout droit".
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  25. #20
    JPL

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    Un jésuite et un dominicain se retrouvent pendant une heure de méditation et de prière dans un cloître. Puis vient l'envie de fumer, mais ils ont un doute : est-ce permis dans ce cas ? Ils décident d'aller voir leur supérieur.

    Quand ils reviennent le dominicain dit : non ce n'est pas possible.
    Le jésuite lui répond : moi j'ai eu la permission. Mais qu'as-tu dit à ton supérieur ?
    D : je lui ai demandé si on pouvait fumer pendant qu'on priait et il m'a dit non.
    J : moi je lui ai demandé s'il était possible prier pendant qu'on fumait.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  26. #21
    ramzus2

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    ça tourne au blague maintenant, un peu de sérieux s'il vous plait.

  27. #22
    ramzus2

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    je crois les amis, que je vais jeter l'éponge, oui, j'ai pas assez de stimulus pour ma réflexion durant la journée, et c'est pénible de le provoquer par soi même...je deviens un gars ordinaire depuis que j'étais l'étudiant intelligent et brillant...j'ai maintenant l'intime conviction qu'on finit tous par devenir des cons parmi ceux qui nous semblaient con lorsqu'on était étudiant!...oui on devient un con parmi d'autre, ça fait maintenant plus de 3 ans que je n'ai pas assisté à un cours, ni j'ai appris quelques chose de nouveau vraiment nouveau, je ne fait que philosopher pour la science...et c'est pas comme ça qu'on apprends, certes les gens qui avait étudié avec moi ont du oublier complètement ou presque les notions de la biologie, moi maintenant à 25 ans je suis hyper lourd pour réfléchir en générale, pas seulement pour la biologie, mais j'ose avoir espoir...et ça finira bien par mordre un jour, il suffit de réviser l'appât de sa canne à pêche et patienter.

  28. #23
    JPL

    Re : trouble du comportement d'origine génétique.

    La discussion est donc close.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Discussions similaires

  1. trouble du comportement alimentaires
    Par roseange dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/02/2015, 21h22
  2. Concilier médecine et trouble du comportement?
    Par ra_phaelle dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/10/2014, 16h51
  3. Frénésie alimentaire : le trouble de comportement alimentaire le plus commun
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/02/2009, 18h53
  4. génétique et comportement
    Par milsabor dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/09/2007, 11h02
  5. Génétique du comportement
    Par Barbanath dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 06/08/2004, 13h27