Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 41

en évolution a t on déjà fait ça?




  1. #1
    ramzus2

    en évolution a t on déjà fait ça?

    bonsoir tout le monde.
    je suppose que puisque la théorie de l'évolution explique assez bien la diversité de la vie, ainsi que la primordiale place de la mutation génétique dans la théorie synthétique de l'évolution, qui mari les concepts génétiques avec les concepts évolutifs...je suppose donc que pour avoir autant de diversité en peu de temps, peu à l'échelle des temps géologique, la vie a du au début être tolérante avec les mutations...jusqu'au point d'être presque laxiste...
    bon, puisque en génétique j'ai une formation rudimentaire, je souhaite comprendre un truc, qui est : est il possible, de créer un modèle informatique où nous essayons d'imaginer LUCA last universal common ancestor, avec des opérations biologiques primitives, ou procéder en comparant la cytologie des principaux règne du vivant, bactéries, archée, plantes, animale et algue et faire la superposition des composantes physiologique du vivant en commun entre les 5 règnes...et le résultat sera à quoi ressemblait la physiologie de luca; sinon, on imagine un model cellulaire de base sur lequel peuvent êtres "montées" les organites cellulaires des cellule postérieures à LUCA, il faut pas trop se tracasser la tête si on trouve un modèle pareil c'est forcément LUCA vu qu'on peut pas trouver de traces fossiles de LUCA...
    je n'ai pas l'habitude de faire de la programmation ou j'ai un sens aiguisé des formes et surtout des formules fonctionnels qui créent des formes spécifiques dans l'espace, pour pouvoir réfléchir mathématiquement d'une manière efficace à trouver une solution à comment un tel organite apparemment complexe a t il pu voir le jour, je ne suis pas rapide en calcul mental non plus...ce qui signifie que je sais comment répondre à ma problématique mais les capacités de mon cerveau ne le permettent pas, je dois être supergéga-intelligent, j'étais à une certaine époque de ma vie capable de faire ça mais maintenant j'ai une cervelle qui a 26 ans, je commence à perdre la plasticité cérébrale extraordinaire que j'avais à l'époque du lycée...
    bref assez parler de moi...
    votre collégue Ramzi

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Flyingbike

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    mais c'est encore tout à fait clair tout ça !!
    La vie trouve toujours un chemin

  4. #3
    myoper

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Citation Envoyé par ramzus2 Voir le message
    ...ce qui signifie que je sais comment répondre à ma problématique mais les capacités de mon cerveau ne le permettent pas, je dois être supergéga-intelligent, j'étais à une certaine époque de ma vie capable de faire ça mais maintenant j'ai une cervelle qui a 26 ans, je commence à perdre la plasticité cérébrale extraordinaire que j'avais à l'époque du lycée...
    Ça, c'est très clair, par contre ...
    Myoratorphale.


  5. #4
    ramzus2

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    vous savez, en y réfléchissant, je vois que dans tout mes questionnements biologiques, et dans mon intérêt extraordinaire que je donne à la biologie, ce qui me manque pour trouver toutes les réponses à mes questions, c'est l'ambiance de la classe, la routine d'aller tout les jours à la fac, même dans notre système qui ne veut pas évoluer bien qu'il prétends le vouloir, tu n'as plus droit d'accéder à la bibliothèque de la fac une fois que tu n'a plus de carte d'étudiant !! oui une fois que t'as eu ton diplôme pour la fac tu n'as plus besoin d'accéder à la bibliothèque de la faculté, même si tu veux préparer un prochain concours ou si tu veux préparer une recherche bibliographique pour une thèse, la réponse de l'administration est "niet"...je dois faire ma recherche bibliographique sur internet...
    par exemple mes connaissances en biologie évolutive ne dépasse pas la base de l'évolution, et ce qui élargirait encore mon spectre évolutif, c'est des connaissances poussée en génétique, tout ça je rechigne et je suis faignant à l'apprendre par moi même, juste parce que je ne vais pas à une classe et j'ai pas de contrôle à la fin !! c'est un peu bizarre, mais si tu n'apprends rien de ton parcours scolaire de fac, et ben t'es franchement bête, et tu ne peux pas être compétent dans tes études et même ta profession.
    vous ne pensez pas?
    Ramzi

  6. #5
    tic-tic

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Bonjour,

    Je ne suis pas certain à 100%, mais ça m'étonne quand même que la BU ne soit pas accessible au public non inscrit...Il y a moyen normalement...

    Concernant LUCA, je ne suis pas certain d'avoir bien compris ta "question", mais on peut avoir une idée de quelques caractéristiques génétiques/protéiques d'organismes ancestraux, comme par exemple, les proportions de certains acides aminés dans les protéines. J'avais assisté à une conférence de Manolo Gouy intitulée "les thermomètres moléculaires" : grâce à la bio-informatique et les données de séquençage des organismes actuels (bactéries, archéobactéries), les taux de mutations le long de l'arbre du vivant, etc...on peut avoir une idée de la fréquence d'apparition de certains acides aminés chez des organismes disparus et on peut remonter jusqu'à LUCA, le long de l'arbre du Vivant. Puisque la thermo-stabilité des protéines dépend de leur composition en acides aminés, on peut établir un lien entre température et fréquence d'apparition de certains acides-aminés. Donc, en estimant la séquence d'apparition des acides aminés d'organismes ancestraux, on peut avoir une idée de la température qu'il y avait à cette époque. Je m'écarte du sujet mais tout ça pour dire que l'on peut estimer -grâce aux statistiques, l'informatique et les données de séquençage des organismes actuels- certaines caractéristiques du génome de LUCA. Mais de là à connaitre son génome...Je ne suis pas spécialiste mais ça me parait impossible, d'autant plus qu'il existe du transfert horizontal de matériels génétique alors...Il me semble que la notion même de génome propre à une espèce de bactérie est assez floue, à cause de ces transferts...

    Bref, même si tu n'as pas accès à la BU, tu peux certainement trouver tout un tas de cours sur internet. Quand tu te seras remis à jour en génétique, tu peux trouver un tas de papiers passionnants qui traitent des questions que tu te poses. Mais bon...pour de telles interrogations, (cad des questions pour les quelles il sera toujours impossible de trouver une réponse sûre, à moins de pouvoir remonter le temps (comme l'origine de la vie sur Terre)), on peut proposer un peu ce que l'on veut...

    Encore une fois je ne suis pas spécialiste alors ne prend pas pour argent comptant tout ce que je viens d'écrire, mais ça devrait pouvoir t'aiguiller un peu...

    tic-tic
    Dernière modification par tic-tic ; 26/06/2016 à 08h55.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    tic-tic

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Au cas ou, voici le lie qui renvoie vers le diaporama de la conférence de Manolo Gouy sur les thermomètres moléculaires, ça peut peut-être te donner une idée de la façon dont on remonte l'arbre du Vivant, en tenant compte des taux de mutations et des génomes actuels, pour estimer les génomes ancestraux. Tu n'auras aucun mal à trouver les publications liées (en anglais) mais c'est très spécialisé, impossible à comprendre sans de bonnes bases de bio-informatique (que je n'ai pas...).

    http://www.exobiologie.fr/wp-content...anolo-Gouy.pdf

    tic tic

    ps : je ne l'ai pas lu mais j'ai également trouvé ça : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18508609

    Concernant la "sélection laxiste" aux débuts du Vivant, je ne suis pas certain de bien comprendre...survit ce qui peut survivre dans les conditions environnementales présentes à ce moment, un point c'est tout. Merci de développer un peu...
    Dernière modification par tic-tic ; 26/06/2016 à 09h21.

  9. #7
    ramzus2

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    j'ai pas dit sélection laxiste, j'ai dit que la vie elle même était tolérante avec les mutations c'est à dire que muter ne causait pas beaucoup de dégâts à l'époque...c'est ça la tolérance de la vie et non de la sélection envers les mutations, donc muter provoquait l'épanouissement de la vie le contraire de l'époque actuel ou dans des cas qui ne sont pas négligeable en nombre la mutation provoque des malformations congénitales et l'apparition de cinquième pied etc que les créationnistes nous montre comme preuve contraire à l'évolution...
    ############# l'évolution est une passionnante discipline, et j'aimerais bien être l'un des leaders de son étude à travers la modélisation pour la première fois de l'histoire de l'humanité, de l'histoire complète de l'apparition de mutations qui ont créer la vie pas à partir de LUCA mais à partir des données génétiques référencés, il me faut un travail de terrain de longue haleine, et gigantesque base de données statistique traitable informatiquement et beaucoup de patience, pour apprendre à l'intelligence artificielle le raisonnement biologique, une fois qu'un tel programme aboutit on pourra raconter exactement ou presque l'histoire de l'apparition des êtres vivants sur terre et surtout décrire avec précision la cladogenèse

    A la prochaine allusion à la religion, c'est la totalité du message qui sera supprimée.
    Dernière modification par mh34 ; 27/06/2016 à 07h52.

  10. Publicité
  11. #8
    ramzus2

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    une petite remarque, ta réponse tic tic m'a beaucoup aidé, je voulais des informations sur Luca...sur l'étude de Luca en générale, et si en se basant sur des études génétiques d'espèces proches de luca on peut à peu près lui donner un profil génétique et même une structure cellulaire.
    merci beaucoup tic tic.

  12. #9
    myoper

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Citation Envoyé par ramzus2 Voir le message
    j'ai pas dit sélection laxiste, j'ai dit que la vie elle même était tolérante avec les mutations c'est à dire que muter ne causait pas beaucoup de dégâts à l'époque...c'est ça la tolérance de la vie et non de la sélection envers les mutations, donc muter provoquait l'épanouissement de la vie le contraire de l'époque actuel ou dans des cas qui ne sont pas négligeable en nombre la mutation provoque des malformations congénitales et l'apparition de cinquième pied etc que les créationnistes nous montre comme preuve contraire à l'évolution...
    Un "5ème pied" pouvait apparaitre avant, un "5éme pied" peu apparaitre maintenant, avec les mêmes mutations et posant les mêmes problèmes.
    Rien de plus laxiste ni de plus tolérant pour des mécanismes identiques, à moins que vous ne compariez les mutations d'être unicellulaires aux fonctions basiques avec celles que peuvent subir des humains vivant dans des sociétés précises ?
    Myoratorphale.

  13. #10
    tic-tic

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Bonjour,

    Il n'y a pas de quoi . Cela dit, (ce n'est pas à prendre mal hein), je pense que tu te reposes un peu trop sur l'imagination, l'intuition...Ce qui peut être l'un des pire ennemi de la biologie! D'ailleurs, il pourrait être judicieux de préciser ton niveau dans cette discipline. Je crois comprendre ton "raisonnement", mais je ne pense pas que l'on puisse dire que la vie était plus tolérante avec les mutations...Enfin, je ne suis pas un spécialiste de l'évolution et qui sait, c'est peut-être vrai, mais le raisonnement qui te conduit à cette conclusion ne me semble pas fondé. Je dirais que quelque soit l'époque, une mutation est tolérée tant qu'elle n'empêche pas l'organisme qui la porte de la transmettre à sa descendance. Ce que je comprends dans ce que tu dis, c'est que de petits organismes unicellulaires primitifs pouvaient se permettre d'accumuler facilement des mutations, contrairement aux organismes pluricellulaires plus complexes d'aujourd'hui, pour les quels une simple mutation ponctuelle peut être létale...Si on raisonnait de la sorte, je pourrais tout aussi bien dire qu'aux débuts de la vie, tout était à construire, le génome minimal, etc...et que la vie n'avait pas le droit à l'erreur, alors qu'aujourd'hui, le principal étant là, les mutations qui viendraient s'ajouter auraient moins d'influence sur la viabilité de l'organisme...Bref, je ne m'autoriserais jamais d'adopter un tel raisonnement, la biologie est complexe et ce n'est absolument pas scientifique de raisonner de la sorte. Je ne suis pas un spécialiste et qui sait, peut-être que tu as raison, mais ça ne doit pas être fondé sur de l'intuition.

    Concernant le fait de stimuler l'apparition du vivant in silico...Hum, je pense il ne faut pas trop rêver, je n'ai pas lu le papier que je t'ai envoyé, mais je doute que l'on puisse un jour connaitre le génome de LUCA. Et même si on le pouvait, il faudrait également intégrer tous les paramètres environnementaux dans ton ordinateur...Sur des milliards d'années...Il faudrait prendre en compte la transmission horizontale, etc...Mais il faudrait surtout une maitrise totale des lois physiques qui régissent l'univers, puisque les interactions physiques sont à la base de la chimie, qui est à la base de la biologie... Bon, je ne veux pas m'étaler trop, je ne suis qu'en master de biologie cellulaire et moléculaire et je ne maitrise absolument pas les disciplines qu'impliquent tes questions. Mais à mon sens, la dernière partie de ton message relève de la pure science fiction, ce serait génial si on pouvait simuler des trois milliards d'années d'évolution sur un ordinateur, mais franchement, aucune chance... Ou alors il nous serait aisé de simuler le fonctionnement d'un seul organisme et nous n'aurions même plus besoin d'utiliser du matériel biologique en recherche.

    Bref, concernant le génome de LUCA, je pense qu tu n'auras aucun mal à trouver des information sur le net. Concernant la simulation in silico, tu devrais également trouver assez facilement des informations sur la faisabilité (non-faisabilité?) d'un tel projet. Et pour ce qui est de la "tolérance envers les mutations", j'avoue ne pas trop savoir comment orienter tes recherches...Si je peux me permettre un conseil, tu obtiendras plus facilement des réponses sur ce forum si tu ne spécules pas trop (première partie de ton message) et si tu restes terre à terre (deuxième partie).

    Je t'ai donné mon opinion sur tout ça, après, je me répète, je ne suis pas un grand spécialiste et je préférerais que d'autres te répondent, mais pour ça, je pense que tu dois poser tes questions différemment, de façon plus rigoureuse et sans partir trop loin dans la SF...

    Aucune condescendance dans mon message hein Les questions que tu poses sont, à mon sens, intéressantes, mais attention à ne pas partir trop vite trop loin, il faut adopter une réflexion rigoureuse et surtout pas trop spéculer!

    tic tic
    Dernière modification par tic-tic ; 27/06/2016 à 07h44.

  14. #11
    myoper

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Citation Envoyé par tic-tic Voir le message
    Je t'ai donné mon opinion sur tout ça, après, je me répète, je ne suis pas un grand spécialiste et je préférerais que d'autres te répondent, mais pour ça, je pense que tu dois poser tes questions différemment, de façon plus rigoureuse et sans partir trop loin dans la SF...
    Je pense que tu as apporté les notions d'environnement et d'organisme à comparer et que trancher dans les jugements de valeur que pose ramzus nécessite des critères qu'il faut préciser rigoureusement. Quant à la vie, on ne sait pas faire la différence actuellement, au niveau biologique, entre un organisme vivant et un organisme "qui vient juste" de mourir, alors la question de la qualification de cette dernière reste ouverte...
    Myoratorphale.

  15. #12
    tic-tic

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Bonjour Myoper,

    Je ne suis pas pas bien sur d'avoir compris la fin, c'est en rapport avec la simulation in silico? Que pour pouvoir simuler le vivant, il faudrait d'abord pouvoir le définir?

    tic tic

  16. #13
    myoper

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Salut.
    Citation Envoyé par tic-tic Voir le message
    ... il faudrait d'abord pouvoir le définir?
    Oui, et le reconnaitre.
    Myoratorphale.

  17. #14
    minushabens

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Simuler numériquement l'évolution biologique se fait depuis longtemps, de diverses façons. La plus classique est sans-doute l'évolution d'un trait quantitatif, qui donne lieu au concept d'ESS. Il y a aussi les modèles discrets de type Fisher-Wright, ou encore les simulations basées sur la coalescence, et maintenant on a des modèles d'évolution de séquences. Rien ne s'oppose à ce qu'on fasse évoluer un génome complet, en intégrant des phénomènes comme la fusion ou la division de chromosomes. Après il faut des données pour estimer les paramètres de ces modèles.

  18. #15
    myoper

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Quant à la vie, on ne sait pas faire la différence actuellement, au niveau biologique, entre un organisme vivant et un organisme "qui vient juste" de mourir, alors la question de la qualification de cette dernière reste ouverte...
    Ce n'est plus tout à fait "vrai".
    Une cellule morte présente toujours une activité (vie ? ).
    Myoratorphale.

  19. #16
    tic-tic

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Ahah, j'étais justement en train de faire quelques recherches avant de te demander d'approfondir de ce point. Même si je comprends bien en quoi, si tu as quelques articles/discussions intéressantes à ce sujet vers lesquelles me rediriger, ce sera avec plaisir .

    ps : lol, et je me rends compte que le titre de l'article vers lequel tu me renvois m'a déjà fait tilter il y a 5 min ^^.

    Bon et bien je vais lire ça, merci!
    Dernière modification par tic-tic ; 27/06/2016 à 18h56.

  20. #17
    tic-tic

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Bon je m'excuse avant tout de dériver un peu de sujet principal...Mais je pense que ramzus sera également intéressé .

    Concernant les gènes impliqués dans l'inflammation, etc...je comprends. Mais pour les gènes du développement embryonnaire, j'ai un peu de mal a concevoir comment ce caractère a pu s'acquérir : quel mécanisme permettrait d'expliquer que cet éveil de gènes éteints depuis le stade embryonnaire ait pu être sélectionné, si leur expression ne suffit pas à "ramener" un mort. Les gènes impliqués dans l'inflammation sont exprimés tout le long de notre vie, tandis que ces "gènes zombie" ne le sont qu'à son commencement et après sa fin...

    Bref, je crois que ça m'aiderait de savoir quels sont ces gènes, je vais voir si je peux trouver ça...Mais en gros, il faudrait que le phénomène qui induit leur expression lors du développement embryonnaire survienne également à notre mort...Je peux dire ça?

    "Les cellules de l’organisme, juste après la mort, seraient donc dans une situation proche de celles d’un embryon qui se développe rapidement."
    Dernière modification par tic-tic ; 27/06/2016 à 19h10.

  21. #18
    tic-tic

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Citation Envoyé par minushabens Voir le message
    Simuler numériquement l'évolution biologique se fait depuis longtemps, de diverses façons.
    J'ai effectivement fait l'erreur de confondre "simuler l'évolution des séquences" et "simuler l'évolution et le fonctionnement d'un organisme". Qu'est-ce que le concept d'ESS? J'ai du mal à voir comment on peut simuler l'évolution d'une séquence sans intégrer dans le modèle des paramètres (physiologie, environnement, etc...) qui vont autoriser ou empêcher le maintient de la mutation...(?)
    Dernière modification par tic-tic ; 27/06/2016 à 19h26.

  22. #19
    ramzus2

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    j'ai un niveau de master 2 en biologie évolution et contrôle des populations d'insectes, que j'ai obtenu en 2013 alors qu'à l'époque j'avais 23 ans et maintenant j'en ai 26 ans et toujours pas en doctorat, le doctorat ce fait sur concours nationale, j'aimerai laisser mon emprunte dans l'histoire de la biologie, au moins être un visionnaire et un érudit de la biologie évolutive...mais j'avoue danser dans la cours des grands et prétendre au trône d'incontournable référence mondiale en biologie évolutive est certes ambitieux mais il faut surtout pas se lasser de faire des exercices de réflexion profonde et de "montage démontage" d'information et de raisonnement...parce que la méthode scientifique je l'ai, mais puisque ça fait plus de 3 ans que j'ai pas fréquenter de classe, croyez moi, mes performances intellectuelles étaient bien mieux que ça à une certaine époque. et ça c'est inadmissible pour quelqu'un qui se prétends un vrai intelligent pour les autres c'est vrai que ça recule entre 23 et 26 ans mais pour les vrais ça ne vas pas gicler d'intelligence mais ça se maintiens au moins, il subsiste encore un espoir d'un éclair de génie...bref assez parler de moi...
    effectivement, je pointe sans le dire les organismes unicellulaire, et même pluricellulaire mais pas postérieurs à l'embranchement des arthropodes, qui est l'un des plus vieux embranchement du vivant et pas du moins des plus prospère aussi, les arthropodes représentent 85% de la biodiversité et les espèces inconnus de ces arthropodes il y en a 13 à la douzaine...surtout dans les zones non prospectée en entier comme l'Algérie qui est un gigantesque pays qui reste à explorer, depuis 1954 la date de la révolution il n'y a pas eu de prospection...

    pour les cellules qui activent des gènes du développement bien après la mort, j'ai une explication théologique à ça mais comme c'est pas un forum de religion je la garde pour moi, et je peux te la donner tic tic si tu veux par mp...scientifiquement parlant, ça doit être un mécanisme de mort cellulaire...de toute façon, la cellule en activant des gènes du développement ne va pas trouver assez d'oxygènes ni de nutriment pour continuer ce qu'apparemment elle souhaite faire, dans notre cas créer un nouveau individu, c'est comme l'échec et mat de la vie, parce qu'en jeu d'échec, l'échec et mat viens après que le roi ce soit mis en danger de capture et les pièces ennemis le coince dans un schéma ou il ne peut pas sortir, lorsqu'une pièce ennemi menace directement le roi, on appelle ça l'échec et mat la partie est finie...
    voilà

  23. #20
    ramzus2

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    tic tic, l'évolution des séquences est un simple calcule de distance génétique et de combien de mutation nous a t il fallu pour arrivé à ça ou ça, les sauts de mutations et les grandes distances mutagènes s'expliquent, elles, par les changements d'environnement et de physiologie...par exemple, sait tu que le métabolisme a fait un saut de molécules énergétiques du tréhalose chez les invertébrés vers le glucose chez les vertébrés...d'ailleurs lorsque je dis qu'au début de la vie, cette dernière a du être tolérante avec les mutations je parle surtout des organismes qui étaient proches de LUCA...

  24. #21
    myoper

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Citation Envoyé par tic-tic Voir le message
    Concernant les gènes impliqués dans l'inflammation, etc...je comprends. Mais pour les gènes du développement embryonnaire, j'ai un peu de mal a concevoir comment ce caractère a pu s'acquérir : quel mécanisme permettrait d'expliquer que cet éveil de gènes éteints depuis le stade embryonnaire ait pu être sélectionné, si leur expression ne suffit pas à "ramener" un mort. Les gènes impliqués dans l'inflammation sont exprimés tout le long de notre vie, tandis que ces "gènes zombie" ne le sont qu'à son commencement et après sa fin...
    Au point ou on en est, la réponse est "on ne sait pas". C'est peut être un sursaut ou une expression génétique lancée par les conditions de la mort (l'environnement cellulaire change énormément avant qu'il n'y ait plus aucune fonction possible) sans "but" (et en tous cas sans sélection tant que les zombies ne feront pas des petits).


    Citation Envoyé par tic-tic Voir le message
    Bref, je crois que ça m'aiderait de savoir quels sont ces gènes, je vais voir si je peux trouver ça...Mais en gros, il faudrait que le phénomène qui induit leur expression lors du développement embryonnaire survienne également à notre mort...Je peux dire ça?

    "Les cellules de l’organisme, juste après la mort, seraient donc dans une situation proche de celles d’un embryon qui se développe rapidement."
    Beuuuh, c'est osé, ça, , mais penser qu'un ou plusieurs mécanismes puisse "retenter une différentiation" (très anarchique et tronquée) à cause de certains stimulus, je comprends...
    Myoratorphale.

  25. #22
    minushabens

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Il y a quelques cas chez les arthropodes où la descendance consomme le cadavre des parents ou des frères et soeurs, et dans ces cas il se peut que l'expression des gènes après la mort ait un impact sur la valeur sélective, mais autrement c'est difficile d'y voir un avantage évolutif. Ca peut être un phénomène sans signification évolutive, du simple fait que chez un animal mort les signaux cellulaires sont (probablement) désorganisés.

  26. #23
    tic-tic

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Ramzus : effectivement, comme je le disais à minushabens, j'ai mal interprété ta question et je m'en excuse. Idem pour le "précise ton niveau", j'aurais pu consulter ta fiche et de plus, je t'ai "sous-estimé" à cause peut-être, de certaines formulations étranges dans ta question... mea culpa, sincèrement!

    Concernant les cellules zombies, oui, si ce n'est qu'une histoire de conditions "similaires" à celles d'un embryon, je comprends mieux.

    Myoper : qu'est-ce qui est "osé"? Ma dernière phrase? (je citais l'article original si c'est le cas ^^)

    tic tic

  27. #24
    myoper

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Citation Envoyé par tic-tic Voir le message
    Myoper : qu'est-ce qui est "osé"? Ma dernière phrase? (je citais l'article original si c'est le cas ^^)
    Oui: c'est osé de leur part, alors (mais je n'ai plus le contexte en tête).

    En fait, je préfère ta formulation qui fait référence au(x) stimulus nécessaire(s):
    Bref, je crois que ça m'aiderait de savoir quels sont ces gènes, je vais voir si je peux trouver ça...Mais en gros, il faudrait que le phénomène qui induit leur expression lors du développement embryonnaire survienne également à notre mort...Je peux dire ça?
    Plutôt qu'inférer une situation cellulaire globale:
    "Les cellules de l’organisme, juste après la mort, seraient donc dans une situation proche de celles d’un embryon qui se développe rapidement."
    Myoratorphale.

  28. #25
    tic-tic

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Entendu, merci Myoper.

    Au final, des "conditions cellulaires' pouvant être différentes dans le fond, mais conduisant à des stimuli similaires (je suppose que l'on fait ici référence à des voies de signalisation, activations de FT, remaniements de la chromatine, etc...(?)). Et encore, c'est vrai si on considère que les mécanismes moléculaires impliqués sont suffisamment "spécifiques" pour qu'aucun autre stimulus ne puisse les induire.

    Bref, dans un cadavre, les conditions physiologiques conduisent à l'activation de gènes exprimés pour la dernière fois lors du développement embryonnaire. Mécanismes : unknown!

    tic tic

  29. #26
    myoper

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Citation Envoyé par tic-tic Voir le message
    Bref, dans un cadavre, les conditions physiologiques conduisent à l'activation de gènes exprimés pour la dernière fois lors du développement embryonnaire. Mécanismes : unknown!
    Vu l’intérêt potentiel, les recherches ne vont pas tarder à, l'espère, abonder !
    Myoratorphale.

  30. #27
    tic-tic

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Si des personnes sont intéressées, voici le nom du "pré-article" :

    Thanatotranscriptome: genes actively expressed after organismal death, Alex E. Pozhitkov et al..
    Dernière modification par tic-tic ; 03/07/2016 à 10h38.

  31. #28
    tic-tic

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    J'ai quand même du mal avec un paragraphe de l'article de futura-sciences qui est d'ailleurs beaucoup repris dans d'autres presses :

    Les cellules de l’organisme, juste après la mort, seraient donc dans une situation proche de celles d’un embryon qui se développe rapidement. Ces tentatives désespérées pour réanimer un corps mort se rapprochent donc de la construction d’un nouvel organisme, même si le travail effectué par ces gènes ne pouvait pas ramener l’organisme à la vie.

    ...je suis le seul?

  32. #29
    Flyingbike

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    non. Ça n'a absolument aucun sens...
    La vie trouve toujours un chemin

  33. #30
    tic-tic

    Re : en évolution a t on déjà fait ça?

    Ca vient peut-être de ce passage du pré-article :

    "One could argue that some of these pathways have evolved to favor healing or “resuscitation” after severe injury. For example, the up regulation of inflammation response genes indicate that a signal of infection or injury is sensed by the still alive cells after death of the body. Alternatively, the upregulation may be due to fast decay of some repressors of genes or whole pathways (see below)."

    Mais encore une fois, ils faisaient surtout référence aux gènes impliqués dans la réponse inflammatoire, ce qui est sensé puisqu'ils sont activés fréquemment au cours de notre vie, suite à des blessures par exemple et permettent de survivre. Pas les "gènes du développement".
    Dernière modification par tic-tic ; 03/07/2016 à 21h03.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. DAAF qui a déjà fait le boulot techniquement et réglementairement ?
    Par 40CDV20 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/11/2014, 15h56
  2. Actu - L'apprentissage de la langue se fait déjà chez les foetus !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/01/2013, 16h40
  3. Quelqu'un a t-il déja fait appel a un acousticien ?
    Par arnpop dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/01/2012, 18h48
  4. Actu - L'épidémie de dengue au Pakistan a déjà fait 126 morts
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/10/2011, 16h40
  5. Avez-vous déjà fait ce TPE ?
    Par soleil dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/06/2004, 12h19