Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Différence western blot / immunoprécipitation




  1. #1
    Meiosis

    Différence western blot / immunoprécipitation

    Bonjour,

    En western blot on part de protéines totales (lysat cellulaire par exemple) et on détecte une protéine avec un anticorps.
    En immunoprécipitation on isole une protéine d'intérêt depuis un lysat cellulaire grâce à un anticorps.
    Ensuite on peut mettre la protéine isolée sur un gel d'électrophorèse puis une membrane pour révéler sa présence (ou non) avec un anticorps.

    Quelle est donc la différence entre le western blot et l'immunoprécipitation si ce n'est qu'en immunoprécipitation on part de la seule protéine qu'on a isolée. C'est inutile d'isoler la protéine si on peut directement la repérer en western blot non ?

    Je veux dire que même si on n'isole pas la protéine on pourra la repérer en western blot grâce à l'anticorps.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Flyingbike

    Re : Différence western blot / immunoprécipitation

    Certes, mais le gros intérêt de la technique est qu'une fois la protéine d'intérêt précipitée, on peut révéler des protéines qui interagissent potentiellement avec elle puisqu'elles auront été entraînées également. Et ça on ne peut le faire en wb.

    Ensuite il peut y avoir d'autres raisons plus compliquées : un anticorps qu'il n'est pas assez spécifique en WB, du coup on peut choisir de faire une "présélection" en IP en amont.
    La vie trouve toujours un chemin

  4. #3
    Tibosax

    Re : Différence western blot / immunoprécipitation

    Ce sont deux techniques qui n'ont absolument rien à voir. Le Western Blot consiste à révéler la présence d'une protéine sur une membrane grâce à des anticorp, tandis que l'immunoprécipitation consiste à isoler une protéine -éventuellement en complex avec d'autres protéines/RNA/ADN - à partir d'un lysat. Certes, on réalise parfois un Western Blot après une IP, mais ça n'est pas le corps de l'expérience. On peut faire plein d'autres choses après une IP : récupérer l'ARN lié par la protéine - on parle alors de RNA ImmunoPrécipitation ou l'ADN - et on parle alors de Chromatin ImmunoPrecipitation; par exemple.

    Concernant l'association de ces deux techniques, c'est en effet souvent pour mettre en évidence la présence de complexes protéiques.


  5. #4
    Meiosis

    Re : Différence western blot / immunoprécipitation

    Citation Envoyé par Flyingbike Voir le message
    Certes, mais le gros intérêt de la technique est qu'une fois la protéine d'intérêt précipitée, on peut révéler des protéines qui interagissent potentiellement avec elle puisqu'elles auront été entraînées également. Et ça on ne peut le faire en wb.
    Je pensais qu'on appelait cette technique la co-immunoprécipitation mais moi je parle de l'immunoprécipitation seule, donc on isole une protéine non liée à un complexe a priori.

    Ensuite il peut y avoir d'autres raisons plus compliquées : un anticorps qu'il n'est pas assez spécifique en WB, du coup on peut choisir de faire une "présélection" en IP en amont.
    Du coup cette raison me semble valable et j'y avais pensé, c'est mieux d'avoir la seule protéine sur la membrane plutôt que toutes les autres avec, même si l'anticorps n'est censé révéler que la protéine d'intérêt.

    Certes, on réalise parfois un Western Blot après une IP, mais ça n'est pas le corps de l'expérience. On peut faire plein d'autres choses après une IP : récupérer l'ARN lié par la protéine - on parle alors de RNA ImmunoPrécipitation ou l'ADN - et on parle alors de Chromatin ImmunoPrecipitation; par exemple.
    Pareil que pour Flyingbike, je pensais que la ChIP était une technique à part et que complexes = co-Immunoprécipitation et non immunoprécipitation.

    En fait c'est qu'une question de vocabulaire, c'est peu important je pense. Mais je retiens quand même la raison de l'anticorps pas assez spécifique en WB seul.

    Merci à vous deux !
    Dernière modification par Meiosis ; 12/09/2016 à 23h53.

  6. #5
    Flyingbike

    Re : Différence western blot / immunoprécipitation

    Oui une question de vocabulaire probablement.
    Au labo on dit "IP" qu'on précipite une protéine ou un complexe (d'ailleurs on ne choisit pas, si on est en conditions natives on a tout ce qui vient avec)
    Mais on précise ChIP pour la précipitation de chromatine (d'ailleurs les conditions sont différentes, on crosslink en ChIP mais pas en IP (enfin pas nécessairement))
    La vie trouve toujours un chemin

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Western-blot
    Par bodum dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/06/2016, 19h56
  2. différence entre western blot et immunoblot
    Par beam86 dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 02/04/2014, 02h15
  3. [Biologie Cellulaire] interpretation de l'immunoprécipitation suivie de western blot
    Par blue123 dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 15/06/2010, 21h56
  4. [Biologie Moléculaire] western blot/southern blot
    Par nawali dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/04/2010, 11h56
  5. [Biologie Moléculaire] Western blot
    Par Poteyuh dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/03/2008, 17h48