Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Glissement de l'eau sur le corps des poissons-liaison hydrogène



  1. #1
    RM111

    Glissement de l'eau sur le corps des poissons-liaison hydrogène

    Les poisons sont recouverts d'un mucus visqueux qui permet un glissement facilité de l'eau sur leur corps. Je m'intéresse à la composition de ce mucus.

    A mon avis, pour que l'eau glisse mieux sur leur corps, les molécules composant le mucus ne doivent pas être capable d'établir des liaisons hydrogènes avec l'eau. Sinon, l'eau s'attacherait en quelque sorte à leur corps, et elle ne pourrait pas ainsi glisser le long de leur corps.

    Etes-vous d'accord? Je me demande si ce raisonnement est bon, c'est pour une hypothèse de tipe.

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    David7578

    Re : glissement de l'eau sur le corps des poissons-liaison hydrogène

    Citation Envoyé par RM111
    Les poisons sont recouverts d'un mucus visqueux qui permet un glissement facilité de l'eau sur leur corps. Je m'intéresse à la composition de ce mucus.

    A mon avis, pour que l'eau glisse mieux sur leur corps, les molécules composant le mucus ne doivent pas être capable d'établir des liaisons hydrogènes avec l'eau. Sinon, l'eau s'attacherait en quelque sorte à leur corps, et elle ne pourrait pas ainsi glisser le long de leur corps.

    Etes-vous d'accord? Je me demande si ce raisonnement est bon, c'est pour une hypothèse de tipe.

    Merci
    Il y a eu des études sur la peau de requin et de dauphin.
    Il me semble qu'au contraire l'eau était "captée" à la surface de la peau

    Et oui c'est étrange.

    En fait pas tant que ça...

    ce film d'eau très fin à la surface de la peau sert à mieux glisser dans l'eau. en gros un tapis d'eau qui sert d'interface de glissement par rapport à l'eau

    je pense ne pas m'être trompé dans mon souvenir

  4. #3
    RM111

    Re : glissement de l'eau sur le corps des poissons-liaison hydrogène

    Citation Envoyé par David7578
    ce film d'eau très fin à la surface de la peau sert à mieux glisser dans l'eau. en gros un tapis d'eau qui sert d'interface de glissement par rapport à l'eau
    tu pourrais expliciter un peu, je ne comprends pas très bien. Le film d'eau fait aussi des liaisons hydrogène avec l'eau, je comprends pas pourquoi il permetrrait de mieux glisser???

  5. #4
    Thibault123

    Re : glissement de l'eau sur le corps des poissons-liaison hydrogène

    Salut,
    A mon avis sa serait plutôt un composé lipidique donc hydrophobe. Un peu comme les araigné d'eau dont les pattes pour pouvoir flotté sont enduit de lipide.
    Après la proposition de David se tient puisque après tout quand on fais du ski ou du patin a glace c'est le même mécanisme, mais bon pour le ski il est farté donc retour sur les lipides .

  6. #5
    David7578

    Re : glissement de l'eau sur le corps des poissons-liaison hydrogène

    Citation Envoyé par RM111
    tu pourrais expliciter un peu, je ne comprends pas très bien. Le film d'eau fait aussi des liaisons hydrogène avec l'eau, je comprends pas pourquoi il permetrrait de mieux glisser???

    Supposition complète (je n'ai pas d'articles à proposer maintenant, je verrais ce que dit google ce soir)
    Les liaisons hydrogène sont déjà mobilisées dans l'interaction entre la surface du corps du poisson et les molécule d'eau qui sont en contact.

    Mais il faudrait confirmer ça, j'espère encore avoir les bons mots clefs pour retrouver des articles dans G ce soir

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    RM111

    Re : glissement de l'eau sur le corps des poissons-liaison hydrogène

    merci c'est sympa

  9. Publicité
  10. #7
    David7578

    Re : glissement de l'eau sur le corps des poissons-liaison hydrogène

    je n'ai pas trouvé grand chose, dommage je me rappellais d'un texte bien fait et spécifique, peut-être dans S&V

    là il faut juste se contenter d'une peau avec une structure de surface qui permet de limiter la création de turbulence, en gardant le flux le plus laminaire possible...

    et la capacité du dauphin de modifier la forme de surface de sa peau pour s'adapter en cas d'aparition de turbulence.

    c'est une description bateau qu'on retrouve un peu comme un copier-coller sur plusieurs sites.

  11. #8
    LuK1204

    Re : glissement de l'eau sur le corps des poissons-liaison hydrogène

    Salut RM111!
    Je suppose que tu as intégré. C'est moi qui suis maintenant dans ton cas : je passe mon TIPE bientôt et j'ai l'impression qu'on a le même sujet...

    Je voudrais savoir si tu as réussi à obtenir une réponse à concrète à ta question sur le mucus des dauphins...

    Merci d'avance!

  12. #9
    Edelweiss68

    Re : glissement de l'eau sur le corps des poissons-liaison hydrogène

    Je ne pense pas qu'il te répondra, RM111 ne s'est pas connecté depuis 2007! (sujet datant de 4ans!)

  13. #10
    LuK1204

    Re : glissement de l'eau sur le corps des poissons-liaison hydrogène

    Merde!
    Bon bah tant pis merci à toi pr l'info!

  14. #11
    LXR

    Re : glissement de l'eau sur le corps des poissons-liaison hydrogène

    Même si certains participants ne reviennent pas sur cette discussion, d'autres peuvent y répondre.

    Il me semble que le mucus des poissons est constitué de polysaccharides.

  15. #12
    Edelweiss68

    Re : glissement de l'eau sur le corps des poissons-liaison hydrogène

    Sinon j'ai trouvé ça:

    "Ces changements les aident à conserver une température corporelle à peu près constante, que la saison soit froide ou chaude. L’acclimatation des ectothermes consiste à compenser les changements de la température. Ces ajustements peuvent modifier considérablement la physiologie et la tolérance thermique. Par exemple, une barbotte noire (Ictalurus melas) acclimatée à l’été s’accommode d’une eau atteignant 36 °C, mais elle ne peut survivre dans de l’eau froide. Inversement, après l’acclimatation hivernale, ce Poisson tolère facilement l’eau froide, mais il meurt s’il est plongé dans une eau de plus de 28 °C. Les réactions d’acclimatation des ectothermes comprennent souvent des modifications au niveau cellulaire. Les cellules peuvent accroître la production de certaines enzymes ou produire des variantes d’enzymes (isoenzymes) ayant la même fonction, mais des températures optimales différentes. Les membranes peuvent aussi changer la proportion de lipides saturés et insaturés qu’elles contiennent (les doubles liaisons augmentent la fluidité), modifier la longueur des acides gras constituant les phospholipides (les chaînes courtes augmentent la fluidité) et changer la teneur en cholestérol (celui-ci empêche la membrane de se solidifier quand le milieu se refroidit) ; toutes ces adaptations permettent aux membranes de garder leur fluidité à des températures différentes (voir la figure 7.5). Certains ectothermes, dont la température corporelle peut descendre au-dessous de zéro, se protègent en produisant des composés « antigel » (cryoprotecteurs) prévenant la formation de cristaux de glace dans les cellules. Ce sont des protéines ou des glycoprotéines qui se lient à la surface des cristaux de glace, les empêchant ainsi de croître. Les cryoprotecteurs des liquides corporels permettent aux ectothermes vivant dans les régions arctiques ou sur les sommets montagneux glacés (comme certaines grenouilles et de nombreux Arthropodes), ainsi qu’à leurs oeufs, de supporter une température corporelle considérablement inférieure au point de congélation.
    Certaines espèces de Poissons des océans Arctique et Antarctique, dont l’eau atteint parfois une température de –1,8 °C (un seuil bien inférieur au point de congélation des liquides corporels non protégés, qui est d’environ –0,7 °C), disposent aussi de cryoprotecteurs."

    Ici:http://www.pearson.fr/resources/titl...logie_Ch40.pdf

  16. Publicité
  17. #13
    LuK1204

    Re : glissement de l'eau sur le corps des poissons-liaison hydrogène

    Merci mais ce que je recherche c'est l'effet de ce mucus sur l'écoulement de l'eau sur la peau du dauphin. Je vais quand même explorer la voie des polysaccharides.
    Concernant les glycoprotéines j'avais déjà un peu recherché mais sans succès...

Discussions similaires

  1. liaison hydrogène
    Par wari dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/03/2009, 22h46
  2. Liaison hydrogène
    Par brice.T dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/03/2008, 16h10
  3. Liaison hydrogene
    Par max217 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/01/2008, 11h25
  4. Différence liaison VdW/ liaison hydrogène.
    Par Novocaine dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 10/09/2007, 11h12
  5. Liaison hydrogène
    Par little_kaon dans le forum Chimie
    Réponses: 16
    Dernier message: 18/10/2006, 14h50