Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Liaison hydrogène



  1. #1
    little_kaon

    Liaison hydrogène


    ------

    Bonjour, j'étudie en ce moment la liaison hydrogène et je me pose une question : la liaison hydrogène est possible uniquement avec des atomes d'hydrogène ou il peut y avoir une liaison dite hydrogène mais sans ce dernier atome ???
    D'ores et déjà merci pour vos réponses !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    jack1632

    Re : Liaison hydrogène

    Je pense que tu veux parler des ponts d'hydrogène. Pour répondre à ta question, oui les ponts d'hydrogène ne se forment que si au moins une des deux molécules possède un H+.

  4. #3
    little_kaon

    Re : Liaison hydrogène

    Oui je parle des liaisons à ponts d'hydrogène mais ma question vient de là :

    La liaison hydrogène est une liaison chimique de faible intensité qui relie les atomes. On peut la décrire comme une interaction électrostatique, de type force de van der Waals, entre des dipôles.
    En effet, les nuages électroniques qui entourent l'atome peuvent se déformer, bouger par rapport au noyau. Lorsque le barycentre du nuage électronique (charges négatives) ne coïncide plus avec la position du noyau (charges positives), on a un dipôle. Cette situation peut survenir dans des molécules pour lesquelles un atome est plus électrophile que les autres, commme par exemple l'oxygène ou le soufre : cet atome « attire » alors les nuages électroniques de ses voisins.
    Cet effet est fréquemment rencontré avec des atomes d'hydrogène, d'où son nom.
    Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liaison_hydrog%C3%A8ne

    Dans la dernière phrase ; le
    fréquemment rencontré avec des atomes d'hydrogène...
    me pose problème de compréhension, le sens de fréquemment veut-il dire uniquement ??? Peut-être que je vais un peu loin mais pour moi sa n'étais pas claire... Merci de vos réponses

  5. #4
    mach3
    Modérateur

    Re : Liaison hydrogène

    salut,


    Cet effet est fréquemment rencontré avec des atomes d'hydrogène, d'où son nom.
    pour ce qui est de la compréhension de la phrase : cela signifie qu'on observe souvent une liaison hydrogène quand un hydrogène est présent, mais la phrase ne donne aucune information sur le fait qu'on la rencontre ou non en son absence.

    pour ce qui la liaison hydrogène :

    c'est une liaison qui apparait entre un atome d'hydrogène porté par un atome très electronégatif (N, O, F) et un autre atome très electronégatif disposant d'un doublet libre.

    par exemple :

    -N-H---N-
    -N-H---O-

    (avec - une liaison covalente et --- une liaison hydrogène)

    m@ch3

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    analyte

    Re : Liaison hydrogène

    En fait il existe plusieurs types de liaisons moléculaires dont l'un d'elle est la "liaison de type Van der Walls". Et les liaisons hydrogène sont de ce type. Il peut en effet exister ce type de liaisons en l'abscence d'H, mais elles ne sont en général plus appelées comme telles. On utilisera plutôt la terminologie "liaison de type Van der Walls". Si ma mémoire ne me joue pas des tours!

  8. #6
    Seb87

    Re : Liaison hydrogène

    Citation Envoyé par analyte
    En fait il existe plusieurs types de liaisons moléculaires dont l'un d'elle est la "liaison de type Van der Walls". Et les liaisons hydrogène sont de ce type. Il peut en effet exister ce type de liaisons en l'abscence d'H, mais elles ne sont en général plus appelées comme telles. On utilisera plutôt la terminologie "liaison de type Van der Walls". Si ma mémoire ne me joue pas des tours!
    Bonjour,
    Ta mémoire à l'air en bon état lol
    La mienne ajoute un complément: il existe 3 grands types de forces de Van der Waals. La liaison hydrogène est une liaison de type Keesom, dont l'origine est la présence de dipôles permanents dans les molécules polaires.
    Cordialement

  9. Publicité
  10. #7
    persona

    Re : Liaison hydrogène

    La "liaison hydrogène", qui se forme entre un atome d'hydrogène lié à un atome très électronégatif (F, O, N essentiellement) et un autre atome possédant des doublets non liants est une liaison de type van der Waals (pitié pour les noms de nos célèbres prédécesseurs...) particulièrement forte à cause de la forte déformation du nuage électronique de la liaison Z-H et de la très petite taille de l'atome H qui permet à l'atome avec lequel il va former une "liaison H" de s'approcher très près.
    Mais évidemment cette "liaison" est beaucoup moins forte q'une liaison covalente.

  11. #8
    analyte

    Re : Liaison hydrogène

    Citation Envoyé par Seb87
    Bonjour,
    Ta mémoire à l'air en bon état lol
    La mienne ajoute un complément: il existe 3 grands types de forces de Van der Waals. La liaison hydrogène est une liaison de type Keesom, dont l'origine est la présence de dipôles permanents dans les molécules polaires.
    Cordialement
    Keesom? Ca correspond à laquelle de ces forces:
    -dipôle-dipôle
    -dipôle-dipôle induit
    ou
    -dipôle induit - dipôle induit?

  12. #9
    analyte

    Red face Re : Liaison hydrogène

    excuses : van der Waals

  13. #10
    Seb87

    Re : Liaison hydrogène

    Citation Envoyé par analyte
    Keesom? Ca correspond à laquelle de ces forces:
    -dipôle-dipôle
    -dipôle-dipôle induit
    ou
    -dipôle induit - dipôle induit?
    Excuse moi, je n'avais pas bien détaillé...
    3 types de forces de Van Der Waals:
    - Type Keesom: dipole permanent-dipole permanent
    - Type Debye: dipole induit-dipole induit
    - Type London: molécules apolaires mais possédant un moment dipolaire instantané (sur des temps très courts)

    Voilà

  14. #11
    analyte

    Talking Re : Liaison hydrogène

    merci en fait maintenant que tu me le dis je m'en souviens

  15. #12
    Khadx

    Re : Liaison hydrogène

    Bonjour little_kaon : je ne sais pas s'il y a des forces dites de ponts hydrogènes sans liaison hydrogène, mais je sais que pour ton cours, la connaissance des ponts hydrogènes avec hydrogène devrait être suffisante (Soit avec N, O et F).

    Je crois que la difficulté est davantage de dire laquelle des molécules possède les ponts hydrogènes les plus forts, en fait, les exercices que j'ai fait portaient seulement sur ça et bien sûr sur la comparaison entre les forces de London, et Dipôle-dipôle. Si je dis n'importe quoi : désolé, sinon, je tâcherai de vous aider à ce sujet!

    -Maxime

  16. Publicité
  17. #13
    stefff

    Liaison hydrogène

    bonjour je suis étudiante en BTS en economie sociale et familiale, je n'ai pas fait de chimie depuis la seconde c'est à dire depuis 5 ans. je suis en train d'étudier les liaisons chimiques notammen les liaisons hydrogenes...
    je n'y comprend rien est ce que kelkun aurai une definition simple à me donner??
    merci
    stefff

  18. #14
    invite19431173

    Re : Liaison hydrogène

    Salut !

    Tout d'abord, comprends-tu qu'une liaison O-H est polarisée ?

  19. #15
    passini

    Re : Liaison hydrogène

    Bonjour...

    Personnellement je bloque sur deux données apparemment contradictoires ...
    A cette page :
    http://chimie.scola.ac-paris.fr/site...ini_chim_2.htm
    dans le texte :
    L'énergie de liaison d'une liaison hydrogène est de l'ordre de 4 kJ / mol.

    et à cette page :
    http://www.cnrs.fr/diffusion/phototh...ie/energie.htm
    dans le texte :
    la molécule de dihydrogène H2 possède une énergie de liaison intramoléculaire égale à 436 kJ/mol.

    Faut-il en déduire que la première référence ne concerne pas une liaison dihydrogène ?

    Merci.
    "Le hasard, c'est Dieu qui se promène incognito."
    Albert Einstein

  20. #16
    lft123

    Re : Liaison hydrogène

    Bonjour,

    Lire plus haut ! une liaison hydrogène n'est pas une liaison covalente comme dans le dihydrogène, d'où les différences d'énergie.

    @+

  21. #17
    Jean-Luc P

    Re : Liaison hydrogène

    Citation Envoyé par passini Voir le message

    L'énergie de liaison d'une liaison hydrogène est de l'ordre de 4 kJ / mol. (1)

    la molécule de dihydrogène H2 possède une énergie de liaison intramoléculaire égale à 436 kJ/mol. (2)

    Faut-il en déduire que la première référence ne concerne pas une liaison dihydrogène ?
    (1) Il s'agit d'une liaison faible (de Van derWaals) entre deux molécules. La liaison H est probablement la plus énergétique des liaisons faibles, on la rencontre sans arrêt dans les solvants polaires (eau, alccols...), elle met en jeu un hydrogène sur une molécule avec un atome électonégatif sur une autre (oxygène, azote...). L'agitation thermique d'une liquide suffit à la rompre, elle n'est aps permanente.
    L'énergie de cette liaison est de l'ordre de 4-20 kJ/mol

    (2) Ici une liaison covalente entre deux atomes pour former la molécule de dihydrogène. Il s'agit d'une liaison stable (il faut une réaction chimique pour la "casser") de plus haute énergie.
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

Discussions similaires

  1. [Divers] Glissement de l'eau sur le corps des poissons-liaison hydrogène
    Par RM111 dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 25/05/2010, 19h48
  2. Définition - Liaison hydrogène
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/10/2007, 23h03
  3. Différence liaison VdW/ liaison hydrogène.
    Par Novocaine dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 10/09/2007, 11h12
  4. Liaison métallique et hydrogène
    Par azazko dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/08/2006, 22h26
  5. Liaison hydrogène
    Par Yoyo dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/08/2005, 18h57