Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Quelques interrogations sur l'évolution du vivant.



  1. #1
    SciencePawah

    Quelques interrogations sur l'évolution du vivant.

    Bonjour,

    Je suis étudiant en L1 de biologie et j'aime bien explorer les différents domaines des sciences en me posant des questions -parfois idiotes- que je décide parfois d'approfondir .
    Me voilà donc aujourd'hui avec quelques unes de ces questions existentielles .

    Ma première question:
    Si la vie est en constante évolution et que les formes de vie primaires tendent à se complexifier, alors pourquoi, aujourd'hui encore, observe-on des espèces aux formes primitives.
    Si, à un moment de l'histoire du vivant, une espèce s'est complexifié pour adopter une nouvelle forme, de nouveaux caractères, les individus non évolués auraient du disparaitre ?
    Pourquoi peut-on toujours observer des protozoaires de nos jours ?
    Est-ce parce qu'il sont toujours adapté au milieu de vie ?
    Parce qu'ils ont une utilité dans le biotope et la biocénose ?

    Deuxième question:
    La vie adopte-elle toujours les mécanismes les plus efficaces ?
    La vie est souvent comparée à une mécanique, dont les différents composants se doivent d'être les plus perfectionnés possibles contre la pression de sélection naturelle.
    Partant de ce constat, est-ce que la vie adopte, par sélection donc, toujours les formes, structures, mécanismes les plus efficaces ?
    Je m'explique, si on considère une espèce marine, cette espèce à évolué au cours du temps en acquérant des caractères évolutifs sélectionné naturellement et donc sensés être les plus efficaces dans un contexte donné (milieu de vie, contraintes physiques, prédation, etc...). Si, pour cette espèce marine, on prend l'exemple de la locomotion, alors ma question serait, est ce que la locomotion de cette espèce est la plus efficace qu'on puisse imaginer (au niveau structural, morphologique, énergétique,...) ?

    Troisième question
    Existe-il des impasse évolutives ?
    Imaginons une espèce à un temps donné.
    Parmi les individus de cette espèce, peut, de manière aléatoire et au grès de la génétique, apparaitre un individu avec un caractère inédit (disons un organe de préhension par exemple).
    Dans ce contexte (milieu, prédateurs, contraintes physiques), ce nouveau caractère ne présente ni avantage ni désavantage par rapport à la sélection naturelle.
    Notre individu parvient à se reproduire et, au bout de quelques générations, une partie de la population de base possède ce fameux organe préhensile.
    Les deux types de population (avec et sans organe préhensile) vont continuer d'évoluer conjointement, le caractère supplémentaire n'ayant aucun impact sur la survie de l'une ou de l'autre.
    Après plusieurs millions d'années, les descendants de cette espèce présenterons peut-être toujours cet organe, pourtant inutile ?

    -----


  2. #2
    Cendres

    Re : Quelques interrogations sur l'évolution du vivant.

    Bonjour,

    Citation Envoyé par adrien54380 Voir le message
    Ma première question:
    Si la vie est en constante évolution et que les formes de vie primaires tendent à se complexifier, alors pourquoi, aujourd'hui encore, observe-on des espèces aux formes primitives.
    La réponse est dans ta formulation (tendance à se complexifier): si c'est une tendance, ça n'est donc pas systématique; donc il reste des espèces dites "primitives". Encore que là, le vocabulaire employé amène facilement à de nombreuses approximations (confusion "primitif/non complexe, définition et mesure de la complexité...).

    Citation Envoyé par adrien54380 Voir le message
    Si, à un moment de l'histoire du vivant, une espèce s'est complexifié pour adopter une nouvelle forme, de nouveaux caractères, les individus non évolués auraient du disparaitre ?
    Pourquoi devraient-ils disparaître ? Parles-tu d'individus issus de la même espèce ? J'ai l'impression d'une confusion entre "complexification" et "évolution".

    Citation Envoyé par adrien54380 Voir le message
    Pourquoi peut-on toujours observer des protozoaires de nos jours ?
    Est-ce parce qu'il sont toujours adapté au milieu de vie ?
    Parce qu'ils ont une utilité dans le biotope et la biocénose ?
    Tu réponds toi-même à la première question.


    Citation Envoyé par adrien54380 Voir le message
    Deuxième question:
    La vie adopte-elle toujours les mécanismes les plus efficaces ?
    Pas toujours, non. Cela peut aboutir à ce que l'on appelle "la maladaptation" (au moins en anglais). Tant que cela ne suffit pas pour menacer les populations de l'espèce face aux pressions de sélection, un caractère défavorable peut se maintenir (voir par exemple la surmortalité engendrée par le clitoris surdéveloppé chez la Hyène tachetée).

    Citation Envoyé par adrien54380 Voir le message
    Troisième question
    Existe-il des impasse évolutives ?
    Par exemple: http://jovinem.free.fr/Nouveauprogra...eoreperes.html
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  3. #3
    sunyata

    Re : Quelques interrogations sur l'évolution du vivant.

    L'évolution est un processus de variations/sélection.
    Les variations adaptées à leur environnement vont prospérer. L'environnement joue un rôle important dans ce processus, car il peut-être plus ou moins sélectif.

    Si les mailles du tamis sont très serrées : La pression sélective est forte, mais elle peut être inexistante pendant très longtemps, ce qui explique l'existence d'espèces-fossile, qui n'ont pas évolué.

    La vie adopte-elle toujours les mécanismes les plus efficaces ?
    Non, si c'était le cas, il n'y aurait pas d'évolution. L'évolution est comparable à un mécanisme d'optimisation par essai/erreur.

    Existe-il des impasse évolutives ?
    Si c'est comparable à un mécanisme d'optimisation par essai/erreur, il y forcément des impasses.
    Dernière modification par sunyata ; 23/01/2017 à 08h25.

  4. #4
    Amanuensis

    Re : Quelques interrogations sur l'évolution du vivant.

    On peut aller plus loin: les "impasses" sont le moteur essentiel de l'évolution!

    Maintenant, appeler cela des "impasses" est trompeur. Le vivant évolue => l'environnement évolue (car l'environnement inclut le vivant) => certaines populations disparaissent sans descendants à cause de l'évolution de l'environnement.

    Le mot "impasse" laisse penser à un labyrinthe figé dans lequel une population "se déplacerait" (évolution). Mais ce n'est pas une vision correcte, le labyrinthe change du fait même de l'évolution du vivant.

    Faut s'imaginer se balader dans un labyrinthe qui se modifie de manière chaotique à chaque fois qu'on fait un pas. On peut décrire les chemins passés (par exemple en montrant un arbre avec des branches sans descendants), mais on ne peut plus utiliser des termes comme "impasse" pour le futur autrement que tautologiquement, en appelant à l'avance "impasse" une branche qui disparaîtra sans descendants.
    Dernière modification par Amanuensis ; 23/01/2017 à 10h24.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Quelques interrogations
    Par Eracne dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/04/2013, 07h27
  2. Notebook cooler quelques interrogations
    Par redazy dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 8
    Dernier message: 26/12/2010, 16h12
  3. Quelques interrogations sur le Higgs...
    Par neutrino éléctronique dans le forum Physique
    Réponses: 23
    Dernier message: 12/12/2008, 19h42
  4. Théorie des ensembles, quelques interrogations
    Par DaoLoNg WoNg dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/07/2007, 20h52
  5. quelques interrogations...
    Par vin's dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 21
    Dernier message: 29/06/2004, 13h32