Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Végétaux hétérotrophes



  1. #1
    LutrisSapiens

    Végétaux hétérotrophes

    Bonjours à tous.

    Comme vous le savez surement, une ( très ) grande partie du règne végétal est représentée par des espèces autotrophes ( les chlorophylliens ).
    Cependant, il existe plusieurs espèces qui ne peuvent ( ou seulement partiellement ) se nourrir par eux mêmes.

    Parmi ceux que je connais, on pourrait citer certains organismes symbiotiques, comme le lichen ( association algue/champignon ), certaines espèces parasite ( gui... ), et les plantes carnivores.
    Cependant, si on regarde plus précisément, la photosynthèse est toujours liée de près ou de loin à ces espèces ( même indirectement ) :
    - Pour le lichen, l'algue utilise la photosynthèse tandis que le champignon profite de cette matière organique, en fournissant en échange l'humidité nécessaire à la survie.
    - Pour les espèces parasites, elles vont avoir un hôte qui va directement utilisé la photosynthèse
    - Les plantes carnivores, mêmes si elles peuvent avoir un apport en nutriment en piégeant des insectes, utilisent aussi la photosynthèse.

    J'en viens donc à une question ( qui est probablement bête ), existe-il ou pourrait-il exister des espèces végétales hétérotrophes ( et seulement végétales, je ne prend pas en compte les champignons ) qui peuvent vivre sans le processus de photosynthèse ( directement comme indirectement ) ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Loupsio

    Re : Végétaux hétérotrophes

    Bonsoir
    - Les plantes carnivores, mêmes si elles peuvent avoir un apport en nutriment en piégeant des insectes, utilisent aussi la photosynthèse.
    attention la carnivorie et l'autotrophie n'ont rien a voir,
    l'inverse d'autotrophe c'est hétérotrophe , et ca concerne la source de carbone
    la photosynthèse défini si l'organisme est phototrophe ou chimiotrophe
    ne pas confondre ou faire d'amalgamme entre autotrophie et photosynthèse, il est possible d'être photo-hétéro-trophe ainsi que chimio-auto-trophe

    Et la carnivorie concerne la source d'azote pour la synthèse des protéines, donc si je ne m'abuse, aucun lien avec la photo/chimio - auto/hetero trophie


    Pour ta question, sur les végétaux et l'autotrophie, transformer le carbone minéral en carbone organique est l'une des particularité des végétaux,
    si l'organisme en question n'utilise plus le carbone minéral est-ce encore un végétal, pareil pour un végétal qui ne fait plus de photosynthèse (qui je le rappel sont deux choses différente autotrophie et photosynthèse)

  4. #3
    Cendres

    Re : Végétaux hétérotrophes

    Citation Envoyé par LutrisSapiens Voir le message

    J'en viens donc à une question ( qui est probablement bête ), existe-il ou pourrait-il exister des espèces végétales hétérotrophes ( et seulement végétales, je ne prend pas en compte les champignons ) qui peuvent vivre sans le processus de photosynthèse ( directement comme indirectement ) ?
    Bonjour, les cuscutes, les monotropes, la Néottie nid-d'oiseau qui parasite des champignons...
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  5. #4
    LutrisSapiens

    Re : Végétaux hétérotrophes

    Bonjours, et merci pour vos réponses ( :

  6. #5
    Pellia

    Re : Végétaux hétérotrophes

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Bonjour, les cuscutes, les monotropes, la Néottie nid-d'oiseau qui parasite des champignons...
    Bonjour,
    Nous pensons qu’il manque une virgule dans un coin, c’est de la faute aux champignons.
    La cuscute vit accrochée à la tige de son hôte par des suçoirs.
    L’Orobanche est ancrée sur les racines de son hôte.
    Neottia nidus-avis est une saprophyte, elle vit dans des milieux riches en débris végétaux comme la litière des feuilles mortes. Elle n’est pas la seule, il existe d’autres espèces tropicales. Ces trois espèces ne parasitent pas des champignons. Les champignons et aussi beaucoup de bactéries sont des saprophytes.
    Monotropa hypopitys (Monotrope suce-pin), contrairement à la plupart des plantes, elle ne contient pas de chlorophylle et n'utilise donc pas la photosynthèse ; elle est myco-hétérotrophe, tirant son alimentation par symbiose avec des champignons. Ceci lui permet de vivre dans des conditions de très faible luminosité, par exemple dans le sous-bois de forêts denses.
    Dans la cohorte des plantes sans chlorophylle, après Neottia nidus-avis, les Orobanches diverses, Monotropa hypopitys il y a Limodorum abortivum orchidée étrange. Il s'agit d'une des plantes achlorophylliennes, c'est-à-dire dépourvue de pigments chlorophylliens. Elle est incapable de réaliser la photosynthèse et donc de fixer le carbone atmosphérique. Elle n'est pas parasite, contrairement aux Orobanche. Elle est dite mycohétérotrophe, pour survivre elle s'associe avec un champignon qui vit en symbiose avec les racines d'un arbre. Le champignon puise des nutriments chez l'arbre et en retransmet une partie à l'orchidée.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Cendres

    Re : Végétaux hétérotrophes

    Après, j'aurais pu écrire: Bonjour, les cuscutes sur leur support, puis les monotropes et la Néottie nid-d'oiseau qui parasitent des champignons...je pensais surtout aux orchidées, en oubliant les monotropes. Mais la myco-hétérotrophie, par définition même, relève du parasitisme.
    Dernière modification par Cendres ; 06/02/2017 à 14h26.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  9. Publicité
  10. #7
    Cendres

    Re : Végétaux hétérotrophes

    Citation Envoyé par Pellia Voir le message
    il y a Limodorum abortivum orchidée étrange. Il s'agit d'une des plantes achlorophylliennes, c'est-à-dire dépourvue de pigments chlorophylliens. Elle est incapable de réaliser la photosynthèse et donc de fixer le carbone atmosphérique. Elle n'est pas parasite, contrairement aux Orobanche.
    C'est plus compliqué: elle possède des pigments photosynthétiques, et est capable de photosynthèse, mais de manière insuffisante: http://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc...=rep1&type=pdf
    D'où son association avec diverses espèces de Russules. Son parasitisme est encore discuté: http://www.orchidsofbritainandeurope...abortivum.html
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  11. #8
    Pellia

    Re : Végétaux hétérotrophes

    Bonsoir,
    Découverte sans aucune contradiction. Si Guillaume passe dans le coin, il a peut-être des billes sur le sujet. En ce moment les Wacances, impossibles de joindre nos sommités dont un a des grosses moustaches, la réponse serait typique, mais intraduisible. Nous allons essayer de joindre une sommité sur les plantouzes, sa spécialité mycologique, ce sont les croutes, alors ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Evolution] évolution des végétaux.
    Par lebiologiste2 dans le forum Biologie
    Réponses: 19
    Dernier message: 17/03/2012, 14h06
  2. Les Vegetaux
    Par MELISAB dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/04/2007, 22h10
  3. plantes " heterotrophes "??
    Par Lampyris dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/12/2006, 16h12
  4. Les cellules autotrophes et hétérotrophes
    Par Titetagada dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 19/11/2006, 14h20
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 19/09/2005, 18h35