Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

L'alcool dans l'organisme; transformé ou évacué ?



  1. #1
    Whim

    L'alcool dans l'organisme; transformé ou évacué ?


    ------

    Bonjour à tous,

    Je m'intéresse au chemin de l'alcool dans l'organisme, et je n'ai pas pu obtenir de réponses pleinements satisfaisantes.

    Il semblerait que l'alcool soit transformé par exemple en "acétaldéhyde, puis en eau et en acide acétique, et finalement en dioxyde de carbone" d'après https://www.passeportsante.net/fr/Ac...lcool_corps_do.

    Mais est-ce que la totalité de l'alcool est transformé ?
    N'y a t-il pas une partie qui est évacuée comme un déchet, dans la transpiration et l'urine notamment ? Il me semble avoir entendu cela il y a longtemps dans le code de la route.

    Merci.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Pterygoidien

    Re : L'alcool dans l'organisme; transformé ou évacué ?

    C'est vrai, une partie de l'éthanol est évacuée par voie urinaire, pulmonaire et par la transpiration, mais la majorité de l'éthanol contenu dans l'alcool est transformé en acétaldéhyde (éthanal), contenu toxique, qui est rapidement (normalement) transformé en acide acétique inoffensif.

    Il faut savoir que l'alcool, ingéré par voie orale, passe par le tractus gastro-intestinal : il est d'abord retenu par l'estomac, dont la vidange va avoir un effet tampon sur l'absorption intestinale de l'alcool. Ainsi, plus la vidange gastrique est rapide, plus l'alcool est rapidement absorbé. C'est pourquoi on recommande de manger avant de boire, notamment manger des aliments qui ralentissent la vidange gastrique (un repas "riche" en graisse, bien que pas très diététique, est ce qu'il y a de plus efficace pour ralentir l'absorption de l'alcool). Par ailleurs, au niveau de l'estomac, il y a ce qu'on appelle un "effet de premier passage", où une partie de l'éthanol est déjà transformé en acétaldéhyde avant même d'être absorbé, ce qui réduit ses effets : plus l'alcool est retenu longtemps, moins rapidement on sera ivre (et moins intensément). Il faut toutefois noter que l'éthanol étant une petite molécule polaire, elle est aussi absorbée au niveau de l'estomac.

    L'alcool qui est absorbé au niveau de l'intestin passe dans le sang au niveau d'une circulation spéciale que l'on appelle le système porte hépatique : plutôt que de se diluer directement dans tout le sang de ton corps, il va passer par une petite circulation locale qui mène directement au foie. Arrivé au foie, ses cellules (les hépatocytes) le captent en grande quantité, tandis qu'une minorité continue son chemin vers le cœur où il sera redistribué. La partie qui a été captée par le foie est en partie transformé en acétaldéhyde puis acide acétique par deux réactions. Il existe trois voies enzymatiques qui transforment l'éthanol en éthanal, la principale étant celle de l'alcool déshydrogénase. Toutefois, elle sature rapidement. Aux doses d'alcool habituellement ingérées, il y a généralement saturation de ces enzymes, et l'alcool est transformé en éthanal à un taux plus ou moins constant (plutôt que de suivre une loi de décroissance exponentielle).

    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3484320/

  4. #3
    Whim

    Re : L'alcool dans l'organisme; transformé ou évacué ?

    Merci pour cette réponse on ne peut plus complète.

    Oserais-je demander le pourcentage approximatif de cette minorité d'alcool évacuée par voie urinaire ? 10%? 20% ?

    Je comptes utiliser un procédé pour le récupérer et l'utiliser comme carburant où de faibles quantités d'alcools sont nécessaires.

  5. #4
    Pterygoidien

    Re : L'alcool dans l'organisme; transformé ou évacué ?

    C'est fortement variable d'un individu à l'autre, et la pharmacocinétique de l'alcool n'est pas seulement dépendante du polymorphisme génétique, mais bien de la cinétique d'absorption (elle même fonction de la vidange gastrique, donc qui va dépendre du repas pris lors d'ingestion d'alcool, sa teneur en graisses et différents éléments qui peuvent moduler la vidange gastrique), et d'excrétion/transformation, ainsi que de paramètres hémodynamiques et rénaux. Pour avoir une estimation, il faut calculer la clairance de l'éthanol, qui va dépendre de certains paramètres : http://www.icadtsinternational.com/f...s/1997_056.pdf
    C'est malheureusement une question à laquelle je ne peux vous donner un ordre de grandeur précis.
    Dernière modification par Pterygoidien ; 28/02/2019 à 12h24.

  6. #5
    sunyata

    Re : L'alcool dans l'organisme; transformé ou évacué ?

    Bonjour,

    Comme il est expliqué ci-dessous, lorsque vous trinquez, c'est votre foie qui paie l'addition, et qui va métaboliser l'alcool.
    L'acool est très peu évacué par voie urinaire, mais le fait important à souligner est la lenteur du processus de métabolisation par le foie.
    Le taux d'alcoolémie décroit trés lentement, et donc si vous consommez de l'alcool fréquement, il se peut, que votre taux d'alccolémie,
    ne s'annule jamais totalement entre deux absorbtions. ( Surtout ceux qui ont des habitudes), et c'est ainsi que le phénomène de dépendance
    alcoolique s'installe, insidieusement.
    Car quand le taux d'alcoolémie tend à s'annuler, le phénomène de manque se manifeste....L'alcool est une drogue trés sournoise.

    Cordialement

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    trebor

    Re : L'alcool dans l'organisme; transformé ou évacué ?

    Bonjour à tous,

    Ayant par le passé suivi des formations sur la consommation d'alcool, il a été dit ceci :

    L'alcool est un poison et peut vous rendre alcoolique ( ne plus parvenir à vous en passer ).

    Si vous consommez régulièrement de l'alcool (vin, bière, apéritif, liqueur,.... ), il suffit de vous abstenir d'en consommer pour savoir si vous êtes alcoolique.

    Si vous n'y parvenait pas, vous y êtes.

    L'alcool est une drogue qui tue énormément chaque année.
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  9. Publicité
  10. #7
    Whim

    Re : L'alcool dans l'organisme; transformé ou évacué ?

    Ne vous en faites pas, je ne comptes pas détruire mon organisme pour une simple expérience (d'ailleurs, je ne suis pas un très grand consommateur d'alcool, trop de dangers, de risques et le goût n'arrange rien).

    Pour les plus jeunes (ou les plus légers disons) et pour rappel; l'alcool est l'une des drogues les plus dangereuses, tant au préjudice vis à vis de soi, de la société, de la famille, et sa légalité ne facilite pas les choses pour la prévention ou les drogués eux-même.


    Mon projet était de récupérer une partie de l'alcool dans l'urine en congelant le tout (l'alcool se solidifie vers -100°C environ, contrairement à l'eau de l'urine qui se solidifie en dessous de 0°C).
    L'idée était en plusieurs mois d'obtenir une ou plusieurs recharge pour des chaufferettes à alcool, le tout gratuitement.

    Merci d'avoir répondu.

  11. #8
    Flyingbike

    Re : L'alcool dans l'organisme; transformé ou évacué ?

    c'est original.... mais inutile


    Dans mélange eau/alcool soumis au froid, il n'y a pas solidification de l'eau puis de l'alcool. Il y a solidification du mélange eau-alcool a une température qui dépend de la proportion.
    La vie trouve toujours un chemin

  12. #9
    trebor

    Re : L'alcool dans l'organisme; transformé ou évacué ?

    Citation Envoyé par Flyingbike Voir le message
    c'est original.... mais inutile


    Dans mélange eau/alcool soumis au froid, il n'y a pas solidification de l'eau puis de l'alcool. Il y a solidification du mélange eau-alcool a une température qui dépend de la proportion.
    Bonjour à tous,
    Flyingbike
    On ne peut mieux dire et il serait plus simple de ne pas en boire et utiliser cet alcool directement pour la chaufferette
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  13. #10
    andretou

    Re : L'alcool dans l'organisme; transformé ou évacué ?

    Citation Envoyé par sunyata Voir le message
    Comme il est expliqué ci-dessous, lorsque vous trinquez, c'est votre foie qui paie l'addition, et qui va métaboliser l'alcool.
    Qu'en est-il du cerveau ? N'est-il pas autant impacté que le foie, sinon davantage (je pense notamment au foetus) ?
    Bon, le connaissable c'est fait... Qu'est-ce qu'il nous reste maintenant à découvrir ?

  14. #11
    Whim

    Re : L'alcool dans l'organisme; transformé ou évacué ?

    Flyingbike

    Dans mélange eau/alcool soumis au froid, il n'y a pas solidification de l'eau puis de l'alcool. Il y a solidification du mélange eau-alcool a une température qui dépend de la proportion.
    Tu es sûr ? Peux-tu l'expliquer ?
    Cette idée de solidification n'est pas la mienne, je l'ai empruntée sur un autre forum dont j'ai paumé l'adresse.

    Le mélange eau/alcool ressemble à quoi alors ? cela forme une nouvelle molécule ??

    Qu'en est-il si j'obtient une glace comment dire...margarita/granisada (un genre de glace fine) ? L'alcool ne devrait-il pas ruisseler au travers la glace d'eau si celle-ci ne retient pas l'alcool, sensé rester liquide ? En m'aidant d'une passoire fine ce n'est pas sensé marcher?

    Flyingbike
    On ne peut mieux dire et il serait plus simple de ne pas en boire et utiliser cet alcool directement pour la chaufferette
    Naturellement, je ne vais pas boire mon urine, même partielle, le produit est exclusivement à destination de la chaufferette.

Discussions similaires

  1. l'ion le plus abondant dans l'organisme
    Par yosad55 dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 13/08/2015, 20h03
  2. un chlore qui s transforme en alcool
    Par vananarb dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 26/11/2008, 08h43
  3. Reactions de l'alcool dans l'organisme
    Par Jejj dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/01/2008, 23h15
  4. [Biologie Moléculaire] Le sel dans l'organisme.
    Par emergency dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/01/2008, 23h01
  5. Effets de l'alcool sur l'organisme
    Par THaddict dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/11/2006, 18h33