Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

mur porteur a ossature bois



  1. #1
    ol5754

    mur porteur a ossature bois


    ------

    bonjour,

    je cherche a créer un plancher de 4.2m * 6.3m, le sens de la portée étant dans la dimension 6.3 m.

    Etant donné l'importance de la portée, je voudrais la réduire en créant un mur porteur.

    Un artisan me propose de monter un mur à ossature bois. Celui ci permettrait de créer 2 portées, l'une de 2m30 et l'autre de 4m, il mesurerait 4.2 m*3 m de haut.

    les pièces de bois qu'il me propose sont : une semelle en 8*12*420 une poutre en 10*12*420 et des montants en 6*12*300 tous les 50 cm. Ils sont en pin.

    Ce plancher est destiné à accueillir un séjour. Les solives qui soutiendraient ce plancher sont des 7.5*22.5 en pin. Le plancher sera en dalles OSB 3 de 22 mm d'épais et soutiendront un plafond en placo.

    Je voudrais m'assurer que ce mur sera suffisant pour supporter la structure car bien que l'homme soit du métier (il possède scierie et entreprise de couverture), il me donne ses conseils sans faire de calcul.

    Pouvez-vous m'aider svp ?

    Un grand merci d'avance pour vos conseils éclairés.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    invite58706596

    Re : mur porteur a ossature bois

    Bonjour Ol 5754,

    Si j'ai tout capté > Solives en 75 x 225 mm portée de 2,5 et 4 m.
    Espacement? = Entre-axe - épaisseur solive (75).
    Pas de parquet sur l'OSB de 22 mm?
    Pas de sous-couche phonique, pas d'isolant acoustique type laine de roche ou autre entre les solives pour éviter l'effet caisse de résonance?

    Une semelle en 80 x 120 x 4,20 m, une poutre en 100 x 120 x 4,20 m et des montants en 60 x 120 x 3,00 m (moins hauteur poutre et semelle, je suppose) entre-axe de 50 cm. Je passe en mm et m plus habituels
    4,2 /0, 50 = ~8 espaces > 9 montants de 60 x 120 > En équivalent 3 piliers de ~150 x 150...
    Le mur porteur est-il indispensable? Une poutre encastrée soutenant
    les planchers n'est pas envisageable? Ceci, afin de limiter les coûts.

    Donc espacement des solives comme info manquante...

    Bien Cordialement

  5. #3
    ol5754

    Re : mur porteur a ossature bois

    slt Amaty,

    Malheureusement la poutre scéllée de mur à mur n'est pas possible.
    Concernant les solives, il y aura bien sur un parquet, une couche d'isolant phonique et entre osb et plafond une couche de laine de verre de 24 d'épais. L'espacement entre solives ne me pose pas de problème, je saurais le calculer. (mes premières estimations sont d'un entre axe de 45 cm. Pour celles qui ont une portée de 4.5m, le but est d'atteindre au moins une resistance plancher de 250 kg/m² et pour celles qui ont une portée de 2.5 m le but est de ne pas mettre a trop rude épreuve l'elasticité de l'OSB.)

    Par contre, c'est la capacité du mur à soutenir tout cela qui m'inquiète. Tes connaissances sur le sujet m'interressent, tu t'en doutes bien.

    Et par curiosité, saurais-tu me dire quelle devrait être la section d'une poutre de mur à mur, de 4.2 m de portée qui devrait supporter tout cela stp ? et celle d'une poutre supportant le double ?


    Merci d'avance.

  6. #4
    invite58706596

    Re : mur porteur a ossature bois

    Malheureusement la poutre scéllée de mur à mur n'est pas possible.
    C'était surtout dans le sens où le mur porteur n'était pas trop désiré et scindait une pièce en deux...Mais deux piliers et une poutre de bonnes dimensions (pas génante vu la hauteur de la pièce...)
    Ceci pour apporter toutes les solutions possibles
    L'espacement entre solives ne me pose pas de problème, je saurais le calculer. (mes premières estimations sont d'un entre axe de 45 cm. Pour celles qui ont une portée de 4.5m...
    Mais le nombre m'intéresse pour le poids...
    Heu... 4 m la portée ou 4,5 m? Longueur totale ou erreur de frappe...
    Charge permanente :
    Surfaces considérées (4,2 x 4,2)/2 = ~8,8 m² et (4,2 x 2,7)/2 = ~5,7 m²
    4,20 m / 0,45 = ~9 espaces donc 10 solives et en 2,50 m 4,2 / 0,50 = ~8 espaces donc 9 solives
    Poids solives 0,075(e) x 0,225(h) x 4,10(L) x 0,7(d) = ~70 kg x 10 = ~700 kg et en 2,50 m + 0,10 > 32 kg x 9 = ~430 kg
    Poids laine à 50 kg/m3 ~10 kg/m² __ Placo > ~10kg/m² __ OSB 3 standard 22 mm > ~14 kg __ Parquet 12 mm > 11 kg/m²
    Charge permanente supportée par la poutre définie 100 x 120 :
    10 + 10 + 14 + 11 = 45 kg/m² x (8,8 + 5,7 m²) = 650 kg
    770 + 430 > 1200kg/2 > 600 + 650 kg Soit 1250 kg

    Charges d'utilisation > 14,5 m² x 250 kg/m² = 3625 kg
    Charges totales > 4275 kg sur 4,2 m
    Soit une poutre de 250 x 350 mm avec charge admissible voisine de 4510 kg (avec 2 supports de piliers de 0,20) en L500.
    Charge doublée > 8550 kg > ~350 x 450

    Charge sur mur porteur :
    Avec entre-axe de ~0,6 > 4,2/0,6 = ~7 espaces donc 8 montants >>> Espacement réel [4,2 - (8 x 0,06)]/7 = ~0,53 cm

    Poids portion poutre 0,100 x 0,120 x 0,59 x 1(d) = 7kg
    4275 kg/7 = 610 kg
    Charge sur un montant de 60 x 120 > 617 kg
    C'est acceptable, coef 0,7 pour long terme (25 ans).
    Perso je mettrais des entretoises aux 1/3 et 2/3.

    A+

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    ol5754

    Re : mur porteur a ossature bois

    Slt Amaty !

    C'est super. Je t'avoue que comme toi j'ai bien envie de mettre des entretoises. La personne qui m'a conseillé me dit que ce n'est pas la peine mais j'avoue que tout comme "2 précautions valent mieux qu'une", 2 avis valent mieux qu'un...

    Alors, un grand merci à toi...

    A +

  9. #6
    ol5754

    Re : mur porteur a ossature bois

    Il me reste une seule question :

    Au sujet de la poutre supportant le double du poids (celle pour laquelle tu indique qu'elle doive avoir une section de 350*450, saurais tu me dire quel devrait être l'espacement entre pilliers la supportant si : la portée n'est que de 3.75 m et sa section de 0.18*.018 (en m) ?

    Merci d'avance.

  10. Publicité
  11. #7
    invite58706596

    Re : mur porteur a ossature bois

    C'est super. Je t'avoue que comme toi j'ai bien envie de mettre des entretoises....
    Le pin, c'est un bois relativement tendre à faible densité, donc son évolution dans le temps (fluage) ne me rassure pas en vérité.
    Puis en 0,6 d'épaisseur, le flambage peut apparaître quand même. J'aurai préféré une section carré plus stable type 100 x 100...
    En sapin rouge (petite fibre) ou chêne je me poserai moins de question...
    ...la portée n'est que de 3.75 m et sa section de 0.18*.018 (en m) ?
    Si on double la charge (8 550 kg) et si je la répartis sur 3,75 m au prorata des 4,2 m, j'obtiens 7600 kg.
    Une poutre de 180 x 180 sur 1,25 m (1/3 de 3,75) peut soutenir 2600 kg et x3 = 7800 kg donc 2 poteaux (sans parler des extrémités)
    Si charge non répartie 8550 kg/4 = 2120 kg et donc 3 poteaux (entre-axe 0,94 m) et la poutre peut supporter ~3470 kg avec cet espace.

    Bien Cordialement 0l5754

  12. #8
    ol5754

    Re : mur porteur a ossature bois

    Rererererererererer....slt,

    En fait, (je pense que tu auras compris, la poutre porteuse pour laquelle je te questionne est située au rez de chaussé d'une batisse dont les niveaux sont sur solivage (6.5m de portée en section 20*23 avec entraxe de 50 cm).

    Cette poutre pour laquelle je te questionne est donc perpendiculaire à 8 d'entre elles et est située à la verticale (ou presque) de la cloison a ossature bois que je veux créer au premier étage afin de soutenir le plancher dont je parlais au début de cette ct au second étage.

    Je suppose que les solives du premier étage complétent le travail de la poutre du rdc... Est ce que cela changerait tes calculs?
    Images attachées Images attachées  

  13. #9
    invite58706596

    Re : mur porteur a ossature bois

    Si tu veux savoir la charge descendante sur un linteau, tu prends tout ce est au-dessus bien sûr...
    Maintenant, il serait souhaitable que le mur porteur soit à la verticale de celui du 1er étage. Autrement, c'est une charge ponctuelle à contrainte cisaillante...
    Du fait que c'est un étage, tu peux descendre en charge plancher 150 kg/m² ainsi que la dimensions des solives, ainsi la charge retombante sera beaucoup plus faible.
    Pour la même surface plancher, le gain est > 100kg/m² x 14,5m² = 1450 kg, donc pas négligeable... Au lieu d'une poutre de 350 x 450, on passe à une poutre de 30 x 40
    Tu pourrais faire d'autre gains 100 à 200 kg, 22 mm en OSB pour l'espacement de 45 cm - 7,5 = 37,5 cm est un peu fort, on pourrait passer en 18 mm facilement.
    Je n'ai pas regardé les contraintes pour les dim des solives :
    4m x 0,45 m = 1,8 m²
    Charges Solive > 45 + 250 kg/m2 x 1,8 = 531 + 70kg (solive) = 600 kg
    Charge en 4 m, charge admissible sur Solive ~745 kg

    Et au niveau rez de chaussée, le sol est capable de supporter ces charges???

    A+

  14. #10
    ol5754

    Re : mur porteur a ossature bois

    Pour l'OSB, je l'ai déjà approvisionné...
    Concernant la verticalité, je viens de vérifier les cotes :

    Le poteau en 20*20 (du bas) est à 2m35 du mur, la cloison elle, sera à 2m30 du même mur... Ce n'est pas parfait mais 60% de la cloison seront à la verticale du poteau et de la poutre.

    Concernant la dite poutre, je serais pret à installer un poteau intermédiaire en 20*20 situé de 2m55 à 2 m 75 du premier poteau réduisant ainsi la portée à 2.55 d'un coté et 1 m de l'autre...

    Enfin, au sujet du sol, cette batisse est un ancien batiment industriel (des années 1875 selon mes estimations), le sol du RDC est construit sur une cave voutée dont le sol est une ancienne chape industrielle en très bon état.

    Il est tout à fait possible d'ajouter un poteau dans la cave, à la verticale de celui du premier niveau...

    Enfin, pour l'historique : le dernier niveau (celui ou je veux restaurer le plancher) a déjà servi d'appartement. Le pillier et la poutre que j'ai installé au premier niveau remplacent une cloison en briques creuses de 8 cm de large (6 alvéoles) qui a priori encaissait les charges...

    Depuis que j'ai installé cette poutre à la place de la cloison, les solives en 20*23 sur 6.5 m de portée (entreaxe 50 cm) semblent encaisser la charge du premier (au dessus de ce secteur sont situées une chambre et une salle de bain et j'ai déjà pris un bain baignoire pleine sans remarquer que les solives fléchissaient). Je dois encore caller ces solives mais avant de le faire je veux être certain de la meilleure façon de le faire (j'ai un espace de 4 à 5 cm et si je comble cet espace par une planche sur toute la longueur, on pourrait alors admettre que la section de ma poutre passe de 18*18 à 18*22...

    La solution du dernier espoir restant le remplacement de la poutre installée cet été.

    Concernant le mur à ossature bois au premier étage, sa position par rapport au mur est determinée par l'existance d'une cloison en briques creuses identique à celle que j'ai fait disparaitre au RdC. Je ne lui accorde pas suffisement de confiance et préfère la doubler par ce mur à ossature bois.

    Grace à toi mon projet est en train de murir surement, au risque d'abuser, je te demanderais volontier de revoir une dernière fois ton calcul, une idéé pour gagner du poids : vu les portées au second, il est peut être possible d'augmenter les espaces entre solives, tant du coté des 2m38 que de l'autre coté (portée 3.80) et du coup, de gagner sur le nombre de solives.

    Sais tu quel est l'espacement limite des solives sous un plancher en OSB 22 mm pour conserver une resistance de 150 kg/m² ?


    Encore une fois, merci de ton aide.

  15. #11
    invite58706596

    Re : mur porteur a ossature bois

    Là, je suis paumé...

    Les calculs que j'ai fait concernent le rez de chaussé, j'ai pris des solives de 7,5*22,5 non? et je vois des solives de 20*23 sur ton schéma.
    Poutre 20*20 (dernier post), d'où sort-elle?
    Si tu me mélanges existant et futur, c'est sûr mon GPS me shoote manu-military...Je n'ai que mon imagination pour appréhender la situation et tes planchers

    Tu peux me recadrer?????
    Danke sehr!!!
    A+

  16. #12
    madalain

    Re : mur porteur a ossature bois

    je viens d'inventer un nouveau procédé de parquet en douglas et je voudrais bien le commercialisé, où puis-je m'adresser ? J'ai le label d'invention.

  17. Publicité
  18. #13
    invite58706596

    Re : mur porteur a ossature bois

    Bonjour Madalain & Bienvenue sur Futura Sciences,

    Si tu cliques sur la rubrique "Bricolage et décoration", tu as "POSEZ VOTRE QUESTION sur fond bleu...
    Si un modérateur passe, il repositionnera ton message...

    Pour vendre, t'es quand même mal parti...Parce que si tu vas voir un revendeur sans lui dire bonjour, m'est avis qu'il va te jeter des pierres!!!
    A mon avis, ton clavier à quelques problèmes...
    En attendant, ouvre au moins un site, mais relie quand même la charte de ce Forum, la PUB est interdite...

    Puis après, les sièges des grosses société de matériaux, de bricolage, ...etc

    Bon Courage
    Bien Cordialement

  19. #14
    ol5754

    Re : mur porteur a ossature bois

    bjr Madalain,

    Désolé mais je ne peux pas t'aider...


    Slt Amaty,


    je m'excuse si je t'ai emmelé les crayons, je reprend du bas vers le haut en ne parlant que de l'existant :

    A part la cave voutée et la chape industrielle, rien a signaler au fond.

    Au rez de chaussé existait une cloison en brique creuses que j'ai abbattu. A sa place j'ai installé un poteau vertical en 20*20 qui soutient une poutre horizontale de section 18*18 sur environ 4.2 m de long mais de 3.75 m de portée seulement.

    Cette poutre horizontale doit remplacer la cloison abbatue et se place au contact de solives qui accueillent le plancher du premier étage. Ces solives sont de section 20*23, d'entreaxe 50 cm et de portée 6m30 (de mur à mur car la poutre que j'ai mis en place permettrait de réduire la portée à une portée de 2m50 et une portée de 3m80.)

    Cette poutre que j'ai placé en soutainement se situe à 2m35 - 2m40 (épaisseur du doublage du mur) environ du mur latéral gauche (mur situé à gauche sur le schéma présenté au dernier post) et à 3m65 - 3m75 du mur latéral droit.

    Au dessus de ces solives se trouvent une chambre (a droite sur le schéma) et une salle de bain (à gauche) séparées par une cloison en briques creuses située à la verticale de la poutre placée en dessous (non représentée sur le shéma).

    Contre cette cloison, je souhaite (coté salle de bain) créer un mur à ossature bois dont la fonction principale serait de soutenir des solives afin de créer un plancher (le terme exacte est "de restaurer") au second étage. Ce plancher, en OSB 3 22 mm est destiné a accueillir un séjour.
    Les solives qui soutiendraient ce plancher ont pour section 75*22 et auraitent d'un coté, une portée d'environ 2m50 et de l'autre d'environ 3m80.


    Voilà, j'espère avoir réussi à éclaircir mes propos, si tu as besoin d'éclaircissements, n'hésite pas.

    Merci d'avance.

  20. #15
    invite58706596

    Re : mur porteur a ossature bois

    Bonsoir Ol5754,
    Au rez de chaussé existait une cloison en brique creuses que j'ai abbattu. A sa place j'ai installé un poteau vertical en 20*20 qui soutient une poutre horizontale de section 18*18 sur environ 4.2 m de long mais de 3.75 m de portée seulement.
    Donc tu as étayé (poteau 20*20) les solives de 20*23 avec cette poutre 18*18 de 4,20m, mais comment se fait-il qu'elle n'a que 3,75 m de portée, elle repose sur des portions de mur ou des piliers????

    Donc les calculs que j'ai fait concerne le plancher du 2 ème étage...

    Maintenant pour ton plancher du 1er étage, il faudrait voir le poids parce que des solives, non des poutres de 20*23, ça ne doit pas être léger, tu m'avais parlé de doubler, mon avis que ce sera plus que ça...
    Poids d'une poutre 0,20 x 0,23 x 6,50 x 0,9* (d) = ~270 kg (combien exactement entre-axe 50 cm et 4,2 m, ce n'est pas un chiffre rond) à comparer avec le poids de 70 kg d'une solive de 75 x 225.
    *Des poutres en quel bois???

    Pour la cave voutée > pas de problème
    Entre-axes OSB > 15 mm > 0,405 m __ 18 mm > 0,485 __ 22 mm > 595 mm pour n'avoir aucune déformation pour plancher flottant.

    Veux-tu alléger le plancher du 2ème étage > charge limité à 200 kg/m²? Diminution nombre de solives?
    Veux-tu recalculer le plancher du 1er étage (OSB 22 + isolant phonique + parquet 12 mm + placo + poutre)?

    Choisis, corriges et à te lire...

    A+

  21. #16
    ol5754

    Re : mur porteur a ossature bois

    Chapeau pour la patience cher Amaty,

    Concernant tes différentes questions, je dirais que pour ce qui concerne la poutre que j'ai mis en place, en effet, elle repose sur un bout de mur d'un coté (encastrement de 25cm) et sur le poteau de 20*20 de l'autre, poteau qui se trouve donc à 3m75 du mur sur lequel la poutre repose.

    Les poutres en 20*28 (je viens de refaire la mesure) sont en sapin (je corrige l'entre axe que je viens de remeusurer = 75 cm) la première est la verticale du poteau. La dernière affleure avec le bout de mur sur lequel repose la poutre en section 18*18.

    Je ne souhaite pas apporter de modification à la structure du premier étage (je conserve le plancher actuel et la cloison qui est en place, je me contente de la doubler avec un mur à ossature bois dont les composants sont une semelle et une poutre en 8/12*4.5 et 12 poteaux en 6*12 sur 300 de haut - j'ai receptionné le bois hier). (Ces poutres supportent un plafond en placo)

    Concernant le dernier étage, je souhaite respecter strictement les normes minimales en vigueur et aller au délà si techniquement cela est possible. Ma question concernant l'écart entre solives tolérable par de l'OSB 22 mm concerne la partie du plancher situé au dessu de la salle de bain (portée la plus faible) car de ce coté, c'est cette contrainte sur l'OSB qui va dimensionner le nombre de solives necessaire (vu la capa de résistance de solives de 75*220 sur une portée si courte)

    Du coup, au dessus de la salle de bain, j'ai besoin de 4.2/0.595 = 8 solives d'une portée de 2.5 m environ et au dessus de la chambre, j'ai besoin de 4.2/0.68 = 7 solives d'une portée de 3m85....

    Le poids du plancher, et des plafons ainsi que la laine de verre : 14+10+11+10 selon les rapports de surface (8.8 m²+5.7m²) = 652.5 kg de charge permanente sur le mur a ossature bois.

    Le poids du solivage au second étage :
    8*2.5*.075*.22*450 kg/m cube)/2 = 75 kg de charge permanente sur le mur a ossature bois
    Au quel s'ajoutent :
    7*3.85*.075*.22*450 = 100 kg de charge permanente sur le mur a ossature bois.

    Total des charges permanentes :

    652.5+75+100 = 827.5 kg (arrondis à 900 kg par précaution)

    Charges d'utilisation :

    Les calculs précédents étant faits sur la base d'une charge d'utilisation de 150 kg/m² : (8.8+5.7)*150 = 2175 kg

    Soit un total (charges permanentes + charges d'utilisation) de 3075 kg (arrondis à 3100 kg par précautions.).


    Si 150 kg de charge d'eploitation est bien la charge minimale en matière de norme d'habitation et que mes calculs sont corrects, alors, ce premier calcul et ce total me permet de définir quel est le mini technique que je dois mettre en oeuvre pour répondre aux normes d'habitabilité de la pièce dont je suis en train de refaire le plancher. Bien sur, une charge d'exploitation de 200 ou 250 kg au m² serait préférable mais mes compétences pour calculer l'espacement entre solives necessaire et donc le total des charges permanentes s'arrete à ce petit document que j'ai mis en copie.

    A partir de là, je me suis interrogé sur 3 points :
    - la capacité du mur à ossature bois à encaisser ces éfforts et sur ce point tu m'as largement rassuré surtout si j'ajoute des montants supplémentaire malgré une réduction de la section de la semelle et de la poutre de lisse du haut du mur (8*12 au lieu de 10*12 mais compensé par 11 pilliers au lieu de 8 ou 9)
    - la capacité de la structure du sol du premier étage à encaisser les efforts dictés par les normes d'habitabilité si je n'avais pas à soutenir ce plancher au second étage. L'idée étant que si le plancher du premier étage est autosuffisant (c'est à dire que je pourrais me passer de l'étayage que j'ai mis en place lors de l'abbattage de la cloison) alors, sous reserve d'un positionnement judicieux a la fois du mur à ossature bois et de l'etayage au RdC, l'ettayage que j'ai mis en place n'aurait à reprendre que les force correspondant à celles encaissées par le mur à ossature bois + poids du mur....
    - en tenant compte du positionnement réel du mur a ossature bois par rapport à la poutre et au poteau mis en place au RdC, les éléments mis en place sont-ils suffisants ou doivent-ils être améliorés ? Quel serait l'impact sur ces éléments du RdC si je voulais augmenter la charge d'utilisation du plancher du second étage ? Une idée m'est venu hier soir afin de palier à l'écart d'alignement entre le mur à ossature bois et les pièces de bois servant à l'etayage au RdC : la mise en place d'equerres entre la poutre en 18*18 et les poutres en 20*28 selon schéma joint...

    Tu m'as déjà beaucoup fait progresser, j'espère que pour toi c'est plus clair.
    Images attachées Images attachées
    Fichiers attachés Fichiers attachés

  22. #17
    invite58706596

    Re : mur porteur a ossature bois

    J'ai regardé hier soir en détails, tes calculs > Attention compter pour cette situation le poids des solives reposant sur le mur porteur et ne pas s'arrêter à la moitié de leur portée > mais vu les arrondis, pas de problème.
    Le petit document en copie, oui, je le connais... Il faut bien noter que les charges données sont calculées avec poids de la solive et environ 10 kg/m² des charges permanentes (plancher)
    Si on prend OSB de 22 mm avec entre-axe de ~0,600 m
    Bande chargement d'une solive 0,075 x 0,225 de 4 m de portée > 0,6 x 4 = 2,4 m² > Charge (150+14+10+11+10 - 10kg/m²) x 2,4 m² = 444 kg et le tableau donne 658 kg et 1558kg en 2,5 m
    Calcul en 200 kg/m² >>> 564 kg > encore valable
    Calcul en 250 kg/m² >>> 684 kg >> Un peu faible, avec un calcul précis, 3,85 m de portée, un appui encastré et un appui libre, on verrait que c'est encore bon.

    Ne pas oublier quand on dit 150 kg/m², c'est comme si tu mettais ~2 personnes par m² sur toute la surface >> 6,3 x 4,2 = ~26 m² soit 52 personnes (c'est un régiment, tes copains!!!) et en final, tu t'aperçois que ton plancher n'est utilisé qu'à 25% de sa capacité.
    Une armoire de 200 kg va bien sûr se répartir sur 3 à 4 m², ça devient plus embêtant pour une balnéo qui avoisine 400 à 450 kg (chargée à 2 personnes) > obligé de tenir compte du sens des solives (+ étrésillons si nécessaire) pour répartir un maxi...
    la mise en place d'equerres entre la poutre en 18*18 et les poutres en 20*28 selon schéma joint.
    Juste pour faire joli l'équerre (ou alors une poutrelle triangulaire) ...Une poutre solidement fixée (comme si soudée en somme, ) oui... Mais éviter que ce mur repose sur les solives > Charge ponctuelle de cisaillement!!!

    Bon dimanche!!!

  23. #18
    ol5754

    Re : mur porteur a ossature bois

    Merci pour ces commentaires, je respire un peu mais je reste ennuyé avec cette charge de cisaillement, quel peut être l'impact et comment puis je y remédier ? A part dépalcer le mur a ossature bois ou doubler la poutre de soutient, je ne vois pas... En tout cas, pas sans grands travaux et cela va être plus que difficilement réalisable...

    Des equerres nervurées ne peuvent pas faire l'affaire ?

  24. Publicité
  25. #19
    invite58706596

    Re : mur porteur a ossature bois

    Pourquoi ne veux-tu pas abattre ta cloison, tu étayes pendant que tu casses, puis tu montes ton mur porteur au bon endroit... Modifier pour modifier, autant mettre d'équerre (pas de surcoût notable...)
    En plus cette cloison existante, on ne l'a pas pris en compte dans les calculs, mais bon...
    Le plus long dans l'affaire, expatrier les déblaiements...
    Je regarde si je trouve une solution élégante... Pas si évident...

    En tout cas, Bonnes Fêtes de Fin d'Année....

Discussions similaires

  1. Plancher bois et mur porteur
    Par 95GuiGui95 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 18
    Dernier message: 25/11/2009, 10h53
  2. Mur ossature bois perpendiculaire à un mur en brique
    Par Yuzz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/09/2009, 13h01
  3. Composition mur ossature bois
    Par DA02 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 15/12/2008, 19h53
  4. Isolation mur ossature bois.
    Par kaiserf dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/12/2008, 20h22
  5. Mur Ossature Bois
    Par martinou67 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/07/2008, 13h57
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...