Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Renovation pièce à forte déclivité



  1. #1
    olivier-53

    Renovation pièce à forte déclivité


    ------

    Bonjour,

    Je commence la rénovation d'une pièce au premier étage de ma maison.
    Cette maison de ville date des années 1900 et le gros oeuvre à fortement travaillé. Il en résulte un affaissement de 5 à 6 cm sur un angle de la maison.
    La pièce que je souhaite rénover ce situe dans cette angle.
    Cette pièce est composé avec 2 portes, une fenètre et une cheminée.
    Un élément sur chaque mur.
    Je souhaite dans cette pièce y inclure un WC.
    J'ai commencé mes travaux par le démontage de l'électricité vétuste, la cheminée et la condanation d'une des 2 portes.
    Le sol est recouvert d'un vieux parquet que je souhaite démonté et reposer par la suite. Ce parquet est posé sur lambourde et poutre.

    Je souhaite redresser le sol et je ne sais trop dans quel ordre procéder.
    Dois-je démonter mon parquet, redresser le sol puis poser les rails pour la pose de placo directement sur les lambourde ?
    Ou dois-je démonter mon parquet, redresser le sol, reposer le parquet puis poser le placo ?

    Quel est la méthode la plus simple pour redresser les lambourdes ?

    Pour redresser les mur intérieurs je pense utiliser du placo également, existe t-il des rails étroits pour une surépaisseur max de 3-4cm ?

    Idem pour mes murs extérieurs, existe t-il des isolants rigide et de faible épaisseur pour minimiser la surépaisseur total ?

    Beaucoup de questions, mais je vous remercie par avance pour vos conseils.

    A+

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    invite58706596

    Re : Renovation pièce à forte déclivité

    Bonsoir Olivier,

    Perso, je mettrais le plancher de niveau, pour poser le placo dont le rail reposera vraisemblablement sur le plancher aux niveaux des autres murs??? Enfin, ça m'apparaît plus facile, pour la découpe du placo...

    Remonter les lambourdes > Il faudra voir après dépose du parquet l'état de celles-ci >déformation éventuelle avec rabotage possible...
    Plusieurs solutions possibles > Réaliser une petite chape de ravoirage (mise à niveau > demande la dépose des lambourdes mais pour un faire un état de celles-ci, c'est mieux) ou caler les lambourdes (travail un peu fastidieux et il faut un bon choix d'épaisseur de cales (tous les 40/45 cm)

    Epaisseur montant acier, le standard tourne autour de 50 mm ou peut-être des tasseaux de bois d'épaisseur 30/40 mm (choisir une bonne qualité > bois à petite fibre ou bois compressé pour limiter le travail du bois).

    Pour les murs extérieurs, poser la question sur ce sous-forum > http://forums.futura-sciences.com/ha...ion-chauffage/

    Bien Cordialement

  4. #3
    olivier-53

    Re : Renovation pièce à forte déclivité

    Merci pour ces informations.

    Une précision, mon plancher du 1er étage est réalisé à partir de solives, puis de lambourdes et enfin du parquet (avec en plus du torchi) . Dans ces conditions, je ne peux pas réaliser de ravoirage.
    Comment puis-je proceder ?

    Merci

  5. #4
    invite58706596

    Re : Renovation pièce à forte déclivité

    J'avais loupé la 1ère phrase de ton premier post et avec lambourdes, j'avais pensé rez de chaussée automatiquement...

    Pas moyen d'avoir un petit schéma (avec dimension solive et lambourde) ou photo pour comprendre cet empilement un peu spé, il faut dire...??? >>> http://forums.futura-sciences.com/br...ointes-pj.html
    A quel niveau ce torchis???

    A+

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    olivier-53

    Re : Renovation pièce à forte déclivité

    Je pensais que cet empillage était courant dans les anciennes maisons.

    Je ne peux pas te dire quel est l'empillage précis car je n'ai pas encore retiré les lames de parquets.

    Demain, je retire quelques lames et pourrai ainsi joindre une photo pour une descritption plus complète.

    J'ai déjà démonté un assemblage de ce type entre le rez de chaussez et la cave avec :
    - Les solives reposant sur la poutre principale
    - les lambourdes reposant sur les solives à la perpendiculaire
    - le torchi posé directement sur les solives entre les lambourdes
    - le parquet perpendiculaire aux lambourde.
    Dans ce cas le parquet est // aux solives

    Il semble que dans la pièce que je souhaite rénové le parquet soit perpendiculaire aux solives ( à confirmer)

    A+

  8. #6
    invite58706596

    Re : Renovation pièce à forte déclivité

    Pour mettre une photo, suivre ce lien > http://forums.futura-sciences.com/br...ointes-pj.html

    A+

  9. Publicité
  10. #7
    clelio

    Re : Renovation pièce à forte déclivité

    pour les murs intérieurs, je te conseille de coller du BA 13 sur les murs avec du MAP, soit environ 25 mm fini (hors rattrapage verticalité).

    pour les extérieurs, ça dépend de tes besoins en doublage et de la qualité des murs, s'ils sont lisses, tu peux mettre un doublage classique - isolant avec BA13 ; sinon, il faut envisager un doublage de type 1/2 styl avec rail et isolant rigide.

Discussions similaires

  1. renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?
    Par pleinlesyeux dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 45
    Dernier message: 11/02/2015, 14h38
  2. forte intensité avec forte tension ?
    Par vivamakina dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/07/2009, 15h57
  3. VMC ey extracteur d'aire pièce par pièce
    Par Tommy94 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/12/2008, 13h52
  4. Piece par piece ou tout pret
    Par Dekriss dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/12/2006, 19h13
  5. force forte
    Par carcasbur dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/01/2006, 21h27
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...