Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Matériaux lourds pour accumuler la chaleur perdue



  1. #1
    féeloz

    Matériaux lourds pour accumuler la chaleur perdue


    ------

    Bonjour à toutes et tous
    Je vais reformuler ma question autrement (sur les briques des poêles à accumulation)
    Comment et avec quelle matériaux fabriquer soit un (( béton ou une brique a accumulation)) style brique de chauffage électrique par accumulation.
    Ou bien dans le commerce que trouver qui s'en rapproche*?
    Explication supplémentaire je souhaite emmagasiner toute la chaleur ou une grande partie perdue dans la cheminée.
    Merci féeloz

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    AMATY

    Re : Matériaux lourds pour accumuler la chaleur perdue

    Bonsoir Féeloz,

    Comment et avec quelle matériaux fabriquer soit un style brique de chauffage électrique par accumulation.
    Tu as ce style de briques à mettre en parement > http://www.briqueteriecapelle.fr/ind...s-refractaires
    A fabriquer soit-même, le ciment fondu avec de la chamotte, mais la couleur est plutôt grise...
    A+
    ....

  4. #3
    féeloz

    Re : Matériaux lourds pour accumuler la chaleur perdue

    Bonjour AMAtY
    Merci d'avoir répondu
    Cela vaut une explication
    J'ai un petit poêle français dans mon atelier (un Godin) mais 7 mètres de buse pour récupération.
    Alors l'explication est je crois inutile je (cuit) c'est pour pour enrober une grande partie ,pour faire un genre*!! je dit bien un genre de poêle de masse.
    féeloz

  5. #4
    vincent66

    Re : Matériaux lourds pour accumuler la chaleur perdue

    Bonjour
    Par ici les poëles à accumulation étaient traditionnellement faits en pierre olaire, sinon il y a la possibilité d'utiliser des copeaux de métal, bronze p.ex. rachetés chez un ferrailleur...
    Vincent
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  6. #5
    féeloz

    Re : Matériaux lourds pour accumuler la chaleur perdue

    Un grand merci à vous deux
    Je commence à comprendre (Ciment fondu / Chamotte / Pierre ollaire
    cela devient plus clair.
    Cette sur ces bases je peux entreprendre un schéma une idée de conception pour l'amélioration de ce surcroit de chaleur.
    Qui n'est pas pour autant perdu !! mais je frôle la déshydratation dans mon petit atelier de bricolage (le reste de chaleur je le propulse dans la maison avec un ventilateur mais ce n'est pas suffissant.
    Car ici si tout fonctionnent terminé je pourrais comme disent les pros faire une flambée pour plusieurs heures de chauffage
    féeloz

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Cram 64

    Re : Matériaux lourds pour accumuler la chaleur perdue

    Bonjour à toutes et à tous,

    L'idée d'AMATY est excellente (excuse-moi pour le pléonasme) en effet selon la forme du poêle tu peux faire un moule en bois par exemple en plusieurs parties qui feront le tour du poêle de l'épaisseur d'une brique réfractaire, pas besoin de les lier un vide entre le corps du poêle suffira à canaliser la chaleur, un avaloir en tôle et le ventilateur actuel pour essais.

    Note, je refaisais les briquetage de chaudières en utilisant la chamotte ciment et un peu de ciment rapide gants obligatoires sous peine de voir les doigts bien abîmés.

    Cordialement,

    Marc.
    Le football, c'est comme les échecs...mais sans les dés. Lukas PODOLSKI, un expert, The Guardian.

  9. Publicité
  10. #7
    féeloz

    Re : Matériaux lourds pour accumuler la chaleur perdue

    Merci Cram 64 et à vous tous .
    Cette idée ne m'était pas venue*!! mais j'allais encore faire une grosse bêtise, je m’explique mon idée était de faire un corset en tôle*?? pfoouf le travail et de couler à l'intérieur du corset épaisseur selon les besoins de la chamote ou autres composants expliqué par ces personnes à qui j'ai eu de bons conseils.
    En bois cela est moins contraignant et en plus malléables et aidé par l'unalite qui ce prête au contour une fois mouillé (pour l'extérieur).
    Ou à ce moment il me resterait à couler la préparation*!! étant donné le prix très démocratique de ce poêle rien ne serait perdu uniquement la chance d'avoir appris quelques chose de nouveau .
    féeloz

  11. #8
    AMATY

    Re : Matériaux lourds pour accumuler la chaleur perdue

    Bonsoir, Féeloz, Vincent,
    Bonsoir, cher Cram,

    J'ai simplement fait remonter ce topic qui s'enfonçait... et qui peut intéresser d'autres internautes...
    Quelques précisions par ailleurs :
    1 part de ciment fondu pour 3 parts de chamotte (sable réfractaire de granulométrie comprise entre 0 et 2 mm pour moulage et 0,2 mm pour le mortier à maçonner).
    Le mortier à obtenir doit se présenter comme une pâte à modeler pas trop souple... Lors de la prise, le mélange chauffe par réaction chimique...
    Le temps de séchage complet est assez long ~28 jours.
    On peut accélérer ce temps après une cinquantaine d'heures en chauffant progressivement de 50 à 100 °C pendant 4 à 5 jours... Une condition > Garder la surface en contact avec l'air toujours humide ou mettre un film plastique huilé...Idem, huilé ou graissé les contenants pour faciliter le démoulage...

    Ce mélange peut tenir ~1200°C.
    On peut remplacer la chamotte par des billes d'argiles, vermiculite, sable siliceux réfractaire...
    A+
    Dernière modification par AMATY ; 26/10/2011 à 17h43.
    ....

  12. #9
    féeloz

    Re : Matériaux lourds pour accumuler la chaleur perdue

    Bonsoir et merci (( surtout des conseils)) et de faire profiter d'autres internautes.

    J'ai commencé les travaux qui je dois dire ne se termineront pas sur une semaine ((les photos des avancements feront preuve à l’appui ))
    je rencontre bien sur un énorme problème*!! le ciment fondu*!! lorsque je demande cela dans les grandes surface ou grossistes*? Je ne vous dit pas la réaction.
    Je viens d'envoyer un e-mail à la firme Kerneos qui me donnera je suppose plus de détails ou trouver cela en Belgique.
    Bien entendu les travaux terminés je ne m'attend pas à un résultat mirobolant (quelques centaine de Kilos contre 3 à 6 tonnes pour un foyer de masse ) il n'y à pas photos de toutes façons cela n'est que pour mon petit atelier.
    Mais je crois que l’essai en vaut la chandelle.
    Bien à vous et bonne fin de weekend
    Féeloz

Discussions similaires

  1. matériaux et chaleur
    Par Mop dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 28/10/2010, 13h46
  2. Peut-on accumuler de la chaleur?
    Par hervouche dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/12/2009, 18h49
  3. Matériaux conducteurs de chaleur
    Par Jacky chan dans le forum Électronique
    Réponses: 11
    Dernier message: 16/02/2009, 10h30
  4. [Biologie végétale] TPE: perdue de chez perdue.... aidez moi svp
    Par lapinette2989 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/09/2008, 11h33
  5. Chaleur perdue...je suis perdu
    Par Balktor dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/11/2004, 16h15
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison