Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Isolation plancher bois sur une cave



  1. #1
    kinou72

    Isolation plancher bois sur une cave

    bonjour,

    j'ai tenté plusieurs messages sur ces forums mais je n'ai pas eu de succès !
    Alors je retente le coup ici car tout ce que j'ai lu jusque là ne m'apporte pas toutes les réponses...

    il s'agit d'une très ancienne maison. nous faisons presque tout nous-même car nous n'avons pas les moyens de faire faire.
    Nous avons grandement besoin d'avis et de conseils pour bien faire, en excluant le ciment, le polystyrène, les LdV et LdR.

    nous réhabilitons la cave : fabrication du plafond qui sera le plancher de la cuisine.
    nous avons acheté les solives (75x200 avec entraxe 375), poutres (300x300), muralière, le tout en chêne.

    --> quel matériau isolant choisir et quelle mise en oeuvre ?

    Cf. livre de JP Oliva (isolation thermique écologique, nlle version), configuration 'P04' (plancher structure bois sur espace non chauffé).

    Il préconise de la chènevotte.
    Or, je croyais que ce matériaux n'appréciait pas du tout l'humidité stagnante, tout comme la ouate ou le métis (risque d'infiltration si le sol de la cuisine est mal fait et si on a une fuite ...).

    Nous avions pensé au liège en vrac, à la vermiculite ou à la perlite sur 25cm mais c'est très cher !.
    qu'en pensez-vous ?

    et pour les autres matériaux ... du haut vers le bas :
    - terre cuite = ok
    - chape fibrée = vos conseils sont les bienvenus (fibrée avec quoi ? épaisseur minimum ?)
    - film de désolidarisation = ?????
    - type OSB 22mm = ce n'est pas très perspirant ça .....Est-ce que ça remplace le frein-vapeur ? peut-on mettre du fermacell ou autre chose ?
    - solivage en chène 75x200 et lambourdes
    - isolant sur 20-25cm = ???
    - plaque de plâtre = c'est à dire du BA13 ? hydrofuge ? a-t-on une autre solution comme par exemple encore de l'OSB en 15mm, le fermacell, l'Agepan ?

    - pour le pourtour de la chape et le joint terre cuite / plinthe : avez-vous un conseil pour assurer l'étanchéité à l'air et à l'eau ?
    je pensais faire tout autour une couche d'enduit à la chaux (aérienne ?) et "coller" des plaques de lièges (épaisseur ... ?) qui auraient été noyées dans l'enduit final du mur.
    Avez-vous une autre idée à proposer ?

    voici qq croquis mais pas sûr que ça vous aide beaucoup...



    merci pour votre aide précieuse ... on se sent complètement seuls face à cette restauration délicate !
    Kinou.

    -----

    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par kinou72 ; 27/09/2012 à 17h27.

  2. Publicité
  3. #2
    kinou72

    Re : Isolation plancher bois sur cave

    Bonjour tout le monde,

    Personne pour nous aider ?

    Help !

    Kinou.

  4. #3
    AMATY

    Re : Isolation plancher bois sur une cave

    Bonjour Kinou,

    Merci KroM67 pour l'ouverture d'une nouvelle discussion...*
    Or, je croyais que ce matériaux n'appréciait pas du tout l'humidité stagnante, tout comme la ouate ou le métis (risque d'infiltration si le sol de la cuisine est mal fait et si on a une fuite ...).
    Tout à fait et toutes les laines minérales, végétales, animales, imbibées d'humidité, se tassent lamentablement... Idem pour la vermiculite > C'est un excellent "absorbateur" d'eau > On peut le mettre dans les pots de fleurs...
    Reste le liège effectivement...

    La perspirance, c'est bien beau... mais la plupart des revêtements ne le sont pas ou peu...
    Il vaut mieux des matériaux qui régulent le taux d'humidité > Cela, c'est mon avis personnel > Je crains très fortement le radon...

    Solivage en chène 75x250 et lambourdes
    La section des solives et leur entre-axe seront fonction des charges à soutenir...
    Voilà pour une 1ère approche...
    A+
    ....

  5. #4
    kinou72

    Re : Isolation plancher bois sur une cave

    Bonjour Amaty,

    merci de prendre le temps de vous pencher sur notre pb !

    Bon, donc il ne me reste plus que le liège alors ... ou peut-être la perlite si c'est moins cher (sauf si ça absorbe aussi bien que la vermiculite) ?

    les solives ne font que 75x200.

    pour les charges à supporter, à part des tomettes anciennes (env. 60Kg / m2), justement je ne sais pas trop comment mettre tout ça en oeuvre ....
    - déjà, sous les solives pour servir de base à l'isolant en vrac : ?
    - ensuite, il y a l'isolant entre les solives, même s'il n'est pas très lourd. J'espère que 20cm + l'épaisseur des lambourdes seront suffisants pour bien isoler.
    - puis des lambourdes et le 'plancher' : OSB4 ou autre chose.
    - puis la chape à la chaux (faut-il intégrer de la pouzzolane pour l'alléger un peu ?) : quelle épaisseur ?
    - et enfin les tomettes anciennes (à poser directement sur la chape, ou sur un lit de sable pour ne pas être trop rigide car j'ai lu que si le dessous qui est un planche bois bouge, les tomettes peuvent se fendre si leur support est trop rigide ?)...
    j'avais estimé l'ensemble à env. 150Kg au m2 y compris les solives.

    les 2 poutres (l'une dans le prolongement de l'autre) seront fichées dans les murs (il y a déjà les emplacements dont l'un avec un corbeau car l'ancienne cave était vraisemblablement déjà sous solives). Au milieu de la pièce, un pilier pour les soutenir (brique, section 50x50 ... voir photo ... mince alors elle prend toute la place !)

    P1120042 Pilier en cours et règle sur corbeau cassé.JPG


    Pour les charges supplémentaires, nous prévoyons de mettre un poêle à bois (Godin, le norvégien, déjà acheté avant que l'on se renseigne davantage et que l'on découvre ce forum génial) contre le mur ouest (le conduite de cheminée est là). peut-être un jour, si les finances le permettent, une belle cuisinière ou un poêle à accumulation !
    Et il y aura bien sûr l'équipement habituel d'une cuisine (avec peut-être une sorte de séparation en briques faisant office de plan de travail, entre les éléments (bois massif)/ l'électroménager et l'aire utilisée pour les repas.

    concernant la régulation de l'humidité :
    - alors la cave sera aérée (cela fait l'objet d'un autre fil dans lequel j'ai demandé conseil il y a quelques jours (http://forums.futura-sciences.com/ha...ller-cave.html).
    - ensuite un drain périphérique intérieur sera creusé et aboutira dans un puisard qui sera vidé à l'aide d'une pompe.
    - au-dessus : la cuisine et le grenier à aménager (et de tte façon, dans toute la maison) : pas un gramme de ciment et aucun pare-vapeur, donc l'humidité ne sera pas bloquée.

    encore merci pour votre aide précieuse
    Kinou.

  6. #5
    kinou72

    Re : Isolation plancher bois sur une cave

    Bonjour,

    je continue mon monologue .... en espérant que de mes réflexions et interrogations naîtront des idées intéressantes et utiles !

    concernant la composition du plafond/plancher ... à l'emplacement prévu du poêle à bois, faut-il remplacer l'OSB (si on met ça) par des plaques incombustibles type fermacell ????

    merci à ceux qui pourront m'aider !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    kinou72

    Re : Isolation plancher bois sur une cave

    Bonjour,

    je relance mon appel à l'aide ......

    quelqu'un a-t-il quelques réponses ?

    perlite ou liège ?
    OSB4 pour le plancher (pas trop étanche à la vapeur d'eau) ?
    quoi mettre en sous-face (sous les solives) ?
    quid du reste ?

    merci,
    Kinou.

  9. Publicité
  10. #7
    kinou72

    Re : Isolation plancher bois sur une cave

    Bonjour,

    tous mes meilleurs voeux de bon bricolage !

    d'ici 2 ou 3 semaines, nous allons poser la moitié des solives, et donc il va falloir acheter la sous-face sur laquelle sera déversé l'isolant, entre ces solives.

    j'ai malheureusement toujours les mêmes nombreuses questions sur la composition de ce plafond cave / plancher cuisine ...

    du haut vers le bas :
    - terre cuite = ok

    - chape fibrée = vos conseils sont les bienvenus (fibrée avec quoi ? épaisseur minimum ?)
    - film de désolidarisation = ?????
    - type OSB 22mm = ce n'est pas très perspirant ça .....Est-ce que ça remplace le frein-vapeur ? peut-on mettre du fermacell ou autre chose ?
    à l'emplacement du poêle à bois : faut-il protéger les solives de la chaleur du poêle à bois par un autre matériau particulier ?

    - solivage en chène 75x200, entretoises et lambourdes sapin = ok

    - isolant sur 20-25cm = il semble qu'on n'ait pas d'autre choix que le liège
    - plaque de plâtre = c'est à dire du BA13 ? hydrofuge ? a-t-on une autre solution comme par exemple encore de l'OSB en 15mm, le fermacell, l'Agepan ?

    - pour le pourtour du sol (chape et terre cuite) : avez-vous un conseil pour assurer l'étanchéité à l'air et à l'eau entre le sol et les murs ?
    je pensais faire tout autour une couche d'enduit à la chaux (aérienne ?) et "coller" des plaques de lièges (mais de quelle épaisseur ... ?) qui auraient été noyées dans l'enduit final du mur.
    Avez-vous une autre idée à proposer ?

    Merci à vous,

    Kinou.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois
    Par Ifffic dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 222
    Dernier message: 25/01/2017, 09h35
  2. Isolation plancher bois sur cave
    Par Gilles38 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 71
    Dernier message: 09/11/2016, 08h18
  3. Isolation plancher bois sur cave
    Par derdan dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/11/2011, 10h53
  4. isolation phonique sur plancher bois
    Par koala47 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/11/2008, 17h32