Répondre à la discussion
Page 1 sur 8 12 3 4 5 6 7 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 223

Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois



  1. #1
    Ifffic

    Smile Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois


    ------

    Bonjour à tous et toutes,


    Pour la réalisation de mon plancher en bois de l'étage, ou seront les chambres, je pense mettre en œuvre le schéma suivant du bas vers le haut :

    - Poutres rabotés apparente (20/8) entre axe de 50 cm

    - Bande de liège (5cm de large et 5 mm d’épaisseur), fixées sur la partie supérieure des poutres rabotées

    - Volige ou Lambris poncé (10 mm), fixés avec des clous sur les poutres apparentes

    - Sous couche en fibres de polyester (affaiblissement acoustique de 22 db), agissant également comme pare-poussière

    - Bande de liège (5cm de large et 5 mm d’épaisseur), fixés aux endroits ou reposeront le quadrillage de lambourdes

    - Quadrillage de Lambourdes (fixées entre elles), mais posées en flottant (non clouté aux poutres apparentes)

    - Une couche de sable de carrière de 1 cm mélangé avec de la chaux (10 /1), placée entre les lambourdes et donc sur la sous-couche en polyester

    - De la Laine de Roche de 100 mm, placée entre les lambourdes et donc sur le lit de sable/chaux

    - Des bandes de Phaltex, sur la face supérieure des Lambourdes

    - Et enfin un Parquet Massif clouté sur les Lambourdes flottantes

    L'idée est d'atténuer au maximum les Bruit Aériens et les Bruits d'Impacts, en mixant les couches de densité différentes et ne clouant pas les lambourdes au sol....mais sans multiplier les couches d'OSB afin de contenir les côûts ....

    Qu'en pensez-vous ??

    Merci pour avis et bonne fin de journée à tous.

    Ifffic

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    agitateur

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Citation Envoyé par Ifffic Voir le message
    Qu'en pensez-vous ??
    J'en pense que c'est très compliqué pour un résultat probablement médiocre...désolé.

    Le liège, inutile
    La sous couche, pas dans cette configuration
    Le sable pour faire de la masse, why not, mais pas comme çà.
    Phaltex, e suis aller voir la fiche technique du Phaltex5. Pas de quoi se lever la nuit.....C'est non compressible, donc non résilient ( c'est con, on demanderait justement à ce matériaux d'être résilient ). Ils donne un delta Lw de 18 dB avec un plancher stratifié: ce qui aurait été utile, c'est de connaitre la valeur du plancher avec et sans le phaltex. En plus, Lw est un valable uniquement en solidien ( et encore....) mais pas en aérien. On comprend bien qu'ils doivent pas mettre le delta Rw ( le seul vrai indice d'affaiblissement sonore, de préférence avec la courbe selon les fréquences ), il doit pas causer en leur faveur. Bref, à oublier aussi.



    Bon.
    Si tu veux isoler de l'aérien, il faut de l'épaisseur ( because l'impact des pas, ça fait du solidien basse fréquence, mais aussi de l'aérien à la même basse fréquence ). Et quand les Hz piquent du nez, il faut de l'épaisseur ( d'air, ça c'est pas ruineux ).
    Tu peux sacrifier quelle épaisseur en cm pour l'ensemble de tout ton système de plancher,et garder une hauteur correcte dans les pièces du haut ?
    Après ta réponse, je ferai aussi une réponse...globale.

  4. #3
    Ifffic

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Bonjour,

    Merci d'avoir pris le temps de jeter un oeil à mon souci ...Le haut des poutres rabotées (et donc visible du bas) est à 305 cm et le sol fini à l'étage peut-être à 325 cm ...j'ai donc 20 cm d'épaisseur possible entre les lambourdes et le parquet de 2 cm .... Quelle serait la meilleur configuration dans ce cas ??? Ce qu'on peut lire sur le net c'est qu'il faut des lambourdes flottantes ...(à voir si mon charpentier va accepter de faire ça ...) et une succession de couche de différentes densité ....raisons pour laquelle je pensais à la configuration ci-dessus ...je suis preneur de tes précieux conseils ...Merci et bonne journée.

    Iffic

  5. #4
    agitateur

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Quelques considérations générales:

    - L'isolation acoustique, c'est un système masse-ressort-masse. C'est à dire une paroi lourde désolidarisé de tous les autres éléments / une lame d'air avec le "ressort" / une paroi lourde
    - Les matériaux miracles pour les parois n'existent pas, sauf pour le bénef du vendeur. La réussite repose sur une mise en oeuvre intelligente. Les 3 points clefs: une lame d'air ( plus elle est épaisse, mieux c'est ), la qualité du visco élastique qui désolidarise les éléments entre eux, le poids de la paroi "suspendue".
    - Si tu traites seulement le plancher, le bénéfice en aérien sera très faible de toute façon, puisque les bruits vont remonter ( ou descendre ) par les murs périphériques. Plus, j'imagine, la cage d'escalier. De fait, tu ne peux te consacrer qu'au solidien, et ce sera juste un micro bonus sur l'aérien.
    - Ton plancher bien traité empêchera que les bruits d'impact à l'étage soient entendus au RDC, mais ça ne fonctionnera pas dans le sens inverse: les bruits d'impact du RDC remonteront par les murs périphériques jusqu'à l'étage.
    - Si tu veux que les chambres de l'étage soient acoustiquement isolés en aérien et solidien du RDC, il faudra aussi traiter les cloisons des chambres et adopter certains principes pour les plafonds de l'étage. Et là, ça marchera de haut en bas, et de bas en haut. Une cloison traitée, c'est au minimum 10 centimètre d'épaisseur, donc une perte de surface habitable.


    Bref: tu n'es pas dégouté, je continue, ou tu jettes l'éponge ?
    Ma question n'est pas innocente: en acoustique, une demie solution ne fonctionne pas, c'est donc un demi budget jeté par la fenêtre, ce qui est toujours trop. J'espère que je parais pas trop "cassant", ce n'est pas le but. Mais mieux vaut prévenir....

  6. Devis
  7. #5
    Ifffic

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Oui continue stp.. pour les cloisons en 10 cm ...ça ne me pose pas trop de pb ...au rdc elles sont prévues en plaque de platre et à l'étage en BA13...Par contre ...stp essaye de me donner le détail couche par couche ...sans trop utiliser de mots techniques ...lol (solidien etc ....).

    Je te remercie vivement.

    Iffic

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Ifffic

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Pour info complémentaire..la construction a été réalisées en BGV Thermo 2, avec isolation par l'extérieur (20 cm de laine de roche + bardage). Et les poutres sur lesquelles vont reposer le plancher de l'étage (des 20/8) sont posés sur le mur (dans la maçonnerie).

    Enfin si 20 cm ne sont pas suffisants, il est possible d'aller jusque 25cm d'épaisseur de plancher (dont je prévois de remplir avec 10 cm de laine de roche).

    Merci

  10. Publicité
  11. #7
    mdc8888

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Je suis assez d'accord avec ce qui a été dit plus haut : pas de produit miracle pour réduire le bruit, traitement de l'ensemble sol murs pour avoir un commencement de résultat, etc...
    Cependant, je crois que certaines solutions sont meilleurs que d'autres.
    J'ai entendu parler du panneau accoustique Pan Terre, un produit que j'ai vu utilisé dans une salle de sport, au sol :
    http://www.materiaux-naturels.fr/fic...re-nature.html
    Je n'ai pas de retours chiffrés à te donner, car je ne l'ai jamais utilisé, mais ca vaudrait le coup de jeter un œil AMHA
    Dernière modification par mdc8888 ; 21/06/2011 à 16h04.

  12. #8
    Ifffic

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Pour info complémentaire..la construction a été réalisées en BGV Thermo 2, avec isolation par l'extérieur (20 cm de laine de roche + bardage). Et les poutres sur lesquelles vont reposer le plancher de l'étage (des 20/8) sont posés sur le mur (dans la maçonnerie).

    Enfin si 20 cm ne sont pas suffisants, il est possible d'aller jusque 25cm d'épaisseur de plancher (dont je prévois de remplir avec 10 cm de laine de roche).

    Merci

  13. #9
    jaïallaï

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Parmi les solutions un peu "clé en main", il y a le complexe fermacell (panneaux + sable sur nid d'abeille). Par contre, je ne sais pas si l'efficacité phonique est vraiment au rendez vous. Des avis ?

    J'ai vu aussi un produit fait de 2 panneaux de lièges avec de la fibre de coco entre les 2.

    Mais c'est vrai que çà semble un peu trop beau ces solutions simples à mettre en oeuvre et efficaces.

  14. #10
    agitateur

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Yep, le facile à mettre en oeuvre ne sert à rien, ou pas grand chose.

    Ce qui est primordial pour un bon résultat, c'est de faire un montage intelligent, même avec des matériaux basiques. Mais ça réclame aussi une main d'oeuvre supérieure à un montage classique, ce qui peut devenir économiquement handicapant si tu fais réaliser par prestataire ( qui en plus n'aura jamais fait çà, donc il te faudra être "chef de chantier" et tout suivre de près ) Pas le temps ce soir, je repasse ce mercredi pour la réponse, qui appelle un minimum de détail.

    Juste le temps de faire réfléchir le lecteur du sujet, un petit graphe ( crédit à l'auteur Jean Pierre Lafon - acousticien )
    Bon, je vais pas patienter la validation des images, alors j'explique:
    Un cas de plancher composé comme suit:
    Dalle béton de 160 mm, puis plancher CTB-H 67 mm en 2 couches reposant sur plot anti vibratile ( des vrais, faits pour çà ). L'affaiblissement sonore à une fréquence de 125 Hz est de 50 dB pour l'ensemble avec un plénum de 30 mm, mais de 60 dB avec un plénum de 180. Rien ne change...sauf l'épaisseur d'air ( qui a le bénef de pas couter bien cher...). Avec la dalle béton seule sans plancher sur plot, on est à 39 dB d'affaiblissement. En clair, au risque de me répéter, les matériaux ne font pas tout......
    Voir même un exemple saisissant sur le même montage, à la fréquence de 50 Hz ( ce qui est bas, certes )
    Dalle béton seule: - 37 dB
    Béton + plancher avec plénum de 30 mm: - 32 dB ( c'est moins bon que la dalle seule !!! )
    Béton + plancher avec plénum de 180 mm: - 50 dB.

    A méditer....

  15. #11
    Ifffic

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Merci Agitateur ....mais à la base mon plancher de l'étage doit reposer sur des poutres 20/8...et il ne m'est pas possible de faire une dalle ou une chape de béton, puisque l'un des murs porteurs est un vieux mur en pierre de plus de 200 ans et je ne préfère pas le "charger"..... pour ce qui est du rôle de chef de chantier ...eh bien je l'endosse depuis le début, puisque ma construction est un peu atypique (mur perspirant, isolation par l'extérieur etc...) et je demande a presque tous les artisans (sauf le plombier) de modifier un peu leurs techniques habituelles ..ils me prennent un peu pour un martiens ...mais j'assume ...pour le plancher ...je laisse au charpentier le lambourdage et la pose du parquet ....mais je vais m'occuper du reste ....Merci donc pour tes conseils ...mais si possible sans parler de chape ou dalle de béton.

    Bonne journée.

    Iffic

    ps : je ne serais pas sur le net pendant 2/3 jours devant être sur le chantier au bout du monde à la pointe Bretagne

  16. #12
    Yuzz

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Bonjour,
    je crois qu'il faut abandonner le liège en 3mm sur les poutres car trop peu épais, il vaut mieux prendre les bandes anti-vibratile vendues en GSB de 8mm d'épaisseur.
    Pour déplacer une montagne il faut commencer par la 1ere pierre.

  17. Publicité
  18. #13
    agitateur

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Faudrait que ça ressemble au dessin.

    En bleu: du placo. Du BA13 seul, c'est un peu maigre. Si tu peux doubler 2 épaisseur différentes, du genre BA13+BA18 en croisant, ce serait nickel. BA ou fermacell, peu importe: ce qu'il faut, c'est un poids le plus élevé possible au m² à moindre cout. De fait, les produits phoniques sont inutiles: c'est plus lourd que le standard à même épaisseur, mais le m² est plus cher qu'un produit standard plus épais et aussi lourd ( le seul avantage du phonique est de "gagner" quelques misérables millimètres )

    En rouge: du viscoélastique. Chaque cloison, plancher ou plancher doit être désolidarisée des paroi adjacentes de cette manière avec un joint en cette matière ( pas du silicone, ça marche pô ). A adapter à la charge à supporter: sous les cloisons, il faut des semelles dédiées.
    Par exemple çà:
    http://www.akustar.com/tech/142_i_ecorubber.htm
    Le produit que tu avais évoqué plus haut ne convient pas (avec 90% de bois et 10% de caoutchouc ): il est trop rigide. Faut voir en GSB ce qui existe, mais en plus convaincant que le phaltex.
    Entre le plancher bois et la cloison, il n'y a pas de charge, c'est juste un "joint". Ca peut se faire avec de la green glue. Ce même produit te servira pour les liaisons entre les ouvrants ( portes et fenêtres ) et le placo.
    Si le plafond n'est pas en contact avec un source sonore ( comme une ventil' de VMC ), le plafond peut reposer les parois sans visco élastique.

    En jaune: de la laine de roche. Ca n'isole pas du point de vue acoustique, ça absorbe ( ce qui est bien différent,pas de confusion hein ). Pas la peine de taper dans de la laine ultra dense, c'est inutile. Si tu ne recherche pas d'isolation thermique à ce niveau, ce sera assez avec 30 mm.

    Entre les 2 pièces, faudrait laisser de l'air. Plus de 10 cm si possible. C'est valable aussi pour l'espace cloison / mur extérieur.

    En marron:
    Le plancher massif. Tu connais son poids par m² ?? Seul, j'ai peur que ça soit un peu light, faudra sans doute le doubler avec des panneaux.....
    J'ai pas mis les lambourdes sur le schéma pour pas alourdir visuellement, mais tu aura compris que le treillis de lambourde repose sur les plots gris.

    En gris foncé:
    Des plots visco élastiques pour reposer le plancher / lambourde. La fiche technique d'un plot doit te donner la charge admissible en Kg par plot, de manière à ce qu'il conserve une résilience adaptée à la charge. Si on te la donne pas sur un document, laisse tomber.
    Un exemple parmi d'autres: http://www.akustar.com/tech/146_i_pads.htm. La lambourde doit reposer sur la totalité de la surface du plot, donc mettre une plaque entre la lambourde et le plot si nécessaire. Il faut donc évaluer la charge en m² du total plancher + mobilier + personnes pour connaitre ta densité d'implantation des plots.

    En gris clair: tu vas aimer une dalle béton.
    Bon sérieusement, ce serait bien qu'il y ait une dalle rigide et significativement lourde. A charge pour toi de trouver une solution économique, mais faut avouer que dans ce registre le béton est pas mal. Quand je dis lourd, c'est pas du 10 Kg/m². Plus de 40, ça sera déjà mieux.

    Dans ton cas, je ne connais pas la charge admissible par tes poutres, faut voir çà avec ton constructeur. Dans une construction classique béton, c'est souvent 250 Kg / m² en standard, ou 300 Kg. Paramètre important à vérifier pour toi.


    Au dessus des plots ( et / ou dessus de la laine qui aura une épaisseur proche de celle des plots ), il te faut laisser le maximum de vide d'air dans les limites de tes possibilités. 5 cm, c'est faible et ça annule l'isolation phonique aux très basses fréquences. Si tu peux caser 15 cm - ou au moins plus de 10- , ça serait bien mieux.



    Si tu réalises tout celà, l'isolation phonique de l'étage ( par rapport au RDC dans les 2 sens et entre les pièces de l'étage ) sera clairement supérieure à ce qu'on peut rencontrer dans 99% au moins des constructions actuelles. Si par contre tu devais zapper la moitié des solutions pour n'en mettre en pratique qu'une partie ( pour des raisons de complexité, de coûts, etc...), alors ça serait inutile. Dans ce cas, ne fais rien du tout....et tu aura une isolation standard, c'est à dire bien faible ( voir même quasi nulle, car dans une construction béton la dalle béton isole un peu, mais dans ton cas de plancher bois, c'est du papier à cigarette ). Si tu devais faire juste un truc simple au niveau plancher, on pourra en discuter. Mais saches que, au mieux, tu ira d'un truc à la base catastrophique vers quelque chose de péniblement très médiocre.


    PS: désolé pour mon retard....
    Images attachées Images attachées

  19. #14
    Ifffic

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Glurbssss super explications Agitateur Merci beaucoup !!!!

    Est-ce que si je ne peux vraiment pas faire la dalle de béton, cela peut être remplacé par autre chose, ou bien si je zappe la Dalle il ne sert plus a rien de faire tous le reste de ce que tu préconises ????

    J'ai commencé à regarder au niveau des tarifs ...chaud chaud devant 7,90 le plot visco elastique ...j'ai pas encore calculé combien il m'en faut pour 66 m2 mais je pense que ça va être chaud chaud ....idem aussi pour le l'ecorubber ...à 48 euros le m2...a mettre sur le plancher donc ...66 m2 ...

    et en plus sur les plots je ne vais pas pouvoir mettre directement les Lambourdes, je vais devoir mettre une couche d'OSB3 ... mamamia va falloir que j'hypothèque ma femme et toute sa famille ...lol

    Je sais qu'il faut savoir ce que l'on veut .....vendre sa femme et ainsi avoir une bonne isolation accoustique pour ne plus l'entendre ....ou la garder et continuer à l'entendre à travers le plancher ...lol ...

    En tous cas merci beaucoup de m'avoir répondu d'une façon aussi explicite !!

    Bon week-end.

    Iffic

  20. #15
    agitateur

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Il faut une dalle. Libre à toi de trouver autre chose que le béton qui soit lourd, rigide, et peu onéreux.....Si le béton est utilisé, c'est qu'il rempli parfaitement les conditions.

    L'eccoruber, c'est seulement SOUS les cloisons. Pas des besoins en m² mais en mètre linéaire avec la largeur adéquate pour tenir l'ensemble rail+placo ( le coût n'est plus le même ).

    Le constat peut être tristement économique, mais les lois de la physique acoustiques sont dures à contourner......La prochaine fois que tu va au cinoche, jette un coup d'oeil à l'épaisseur des cloisons: ça illustrera parfaitement le tryptique masse + ressort + lame d'air ( enfin, tu verra juste l'épaisseur, mais tu comprendra que si un cinéma de centre ville pouvait faire du mince en gagnant une rangée de fauteuil supplémentaire, il le ferait )

    Toujours au niveau économique et sur le plancher seulement, je ne suis pas sûr que l'ensemble dalle + plot + laine de 30mm soit plus cher que ton schéma de départ ( liège, lambris, fibre, sable, phaltex et laine de 100 mm ). Simplement, un système (simple ) fonctionne car il est désolidarisé. L'autre ( accumulant les couches ) ne fonctionne pas car le sable ne désolidarise pas vraiment.

    L'affaiblissement sonore de 22 db pour la fibre, à oublier. Dans plus de 90% des cas, les affaiblissement donnés sont dans un cadre trompeur, puisque dans une mise en oeuvre globale avec d'autre matériaux, mais sans donner la part du matériaux pseudo isolant ( à vérifier sur fiche technique ).
    En pratique, donc, c'est souvent écrit "affaiblissement de X dB", avec fibre + dalle. Mais on donne pas l'affaiblissement de la fibre seule.....

    Les plots, tu pourra peut être trouver moins cher. Mais il faut que le plot renseigne une charge admissible. C'est pas avec une rondelle de quelques millimètre de haut et de diamètre que ça fera l'affaire: soit il est écrasé comme une merde sous la charge et à perdu sa résilience, soit il ne s'écrase pas mais est rigide. Si tu évalues le poids du plancher massif + mobilier + personnes à 120 Kg par m² ( pour prendre un exemple ), ça fait un plot tous les 80 cm, donc un tarif plot de 10 euros / m² de plancher ( à la louche ).
    L'eccoruber: avec 1 plaque de 1 m² à 50 euros, tu fais 20 mètres linéaire de cloison en coupant des bandes de 5 cm de large. Le schéma sur le site en met partout, y compris sous le plancher, mais ce sont là des applications pro avec des sources sonores puissantes. Mais, idéalement, tu peux en mettre à la place du liège entre les poutres et la dalle. Toujours et uniquement aux zones de contact, pas pour faire un plancher "plein" en cette matière.

  21. #16
    Ifffic

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    De l'épaisseur je peux en avoir ...enfin entre 20 et 30 cm ....par contre pour la dalle tu parles de 40 kg au m2 ...mais pour ce poids , c'est plus une dalle, puisque selon ce que je trouve sur le net 1m2 de Dalle de Béton sur 15 cm pèse 375 kilos.... donc pour avoir 40 kilos au m2, il faudrait tout juste une hauteur de 1,6 cm .... y'a un souci qq part je pense ??

    Et pour avoir le "truc simple au niveau du plancher...soit qq chose de péniblement très médiocre ..." il faudrait que je fasse quoi ???

    Merci encore pour tes précieuses informations !!!

    Iffic

  22. #17
    agitateur

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Le souci, c'est de partir sur un étage bois relativement "fragile", qui est un handicap énormissime à la base.
    Une dalle béton de 300 Kg / m², elle se supporte elle même mais a en plus une charge admissible minimum de plus de 200 Kg / m².
    Dans ton cas, il faut composer avec la charge acceptée par tes poutres, et ça doit pas être mirobolant ( commence par demander cet élément au constructeur, c'est primordial et ça conditionne tout le reste ).
    Je parlais de 40 kg mini, mais si tu peux en mettre 100, c'est mieux. C'était un moyen détourné de dire qu'il faut pas un placo ou un OSB de 10 mm.

    Une solution sonore absolument catastrophique, c'est un étage bois standard comme tout le monde le fait, sans désolidarisation ( et ton hypothèse numéro 1 - le premier message - s'en approchait beaucoup malgré les complications inutiles )
    Une solution trés médiocre, c'est plancher massif + OSB sur plots, le tout sur dalle ultra light. Et zapper l'amortissement des parois / plafonds. Se passer de béton en dalle, c'est aller vers des alternatives plus onéreuses pour la même efficacité, et plus épaisses ( comme empiler des couches de placo ).


    Renseignes toi sur la charge admissible de tes poutres, on avancera en fonction de çà.

  23. #18
    lustiot

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Salut agitateur,

    je m’incruste dans la conversation car je vais bientôt rencontre le même souci... et en lisant la conv j'ai des doutes sur l'efficacité acoustique de mon idée initiale...

    J'ai des solives apparentes en douglas de 70 * 220 avec un entraxe 42 cm sur lesquelles j'ai mon plafond qui est posé (au dessus). Ce plafond est en peuplier de 16 mn d'épaisseur visé dans les solives...

    Au dessus j'avais prévu de mettre 40 à 60 cm de fibre de bois pour ensuite monter la lisse basse de mes cloisons dessus (cloisons en bois avec de la laine de bois entre montants de 60 mn et du fermacel pour recouvrir le tout).
    je comptais également mettre une bande sur la lisse haute (je viens de découvrir l'eccoruber, pourquoi ne pas partir la dessus) car mon plafond est fait d'un seul tenant...

    Par dessus la fibre de bois, j'imaginais mettre dans les chambres du parquet massif flottant (20mn). et dans la salle de bain je partais sur la solution fermacell (sable de pierre ponce + 2 couches croisées)...

    Cette solution est elle a jeter par la fenêtre ? le fibre de bois est elle trop dure (il faut tout de même porter le parquet) pour atténuer efficacement ?
    Le souci est qu'avec cette solution je serais a 240 cm entre le sol fini et le plafond... donc je ne peux pas non plus mettre trop d'épaisseur dans le sol...

    J'avais aussi louché du coté d'une solution mixant larbourdes de 55 mn et fibre de bois en 60. L'avantage de cette solution rainure languette est que les lanbourdes ne sont pas en contact direct avec le sol (il y a 5 mn d'air), l’inconvénient est le prix r/t à de la fibre de bois classique

    http://www.eurabo.be/fr/producten/de.../steico_floor/


    Ps : pour le moment le budget n'est pas encore un problème puisque l'étage ne sera pas aménagé tout de suite (la solive en peuplier nous sert de plafond / parquet provisoire)... mais il doit rester raisonnable tout de même (cad mettre du eccoruber à 50 € /m² c'est niet vu que j'ai 80 m² à faire )
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  24. Publicité
  25. #19
    lustiot

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    et dans qu'on y est a demander l'avis d'un spécialiste :

    A choisir entre de la laine de bois sur 60 mn + fermacel en 10 mn des 2 cotés et des briques de paille terre sur 60 mn + 2 couches d'enduit terre de 15 mn.. quelle solution semble la plus efficace du point de vue acoustique ? (du point de vue financier j'ai déjà ma réponse ...)
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  26. #20
    agitateur

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    quelle solution semble la plus efficace du point de vue acoustique ? (du point de vue financier j'ai déjà ma réponse ...)
    Si c'est pas désolidarisé, les 2 sont aussi "mauvaises". Si on est d'accord sur le fait que les cloisons classiques des constructions classiques sont toutes très peu isolantes du point de vue acoustique ( sauf si on s'en satisfait, comme 99.9 % des gens sont obligés de le faire ).
    Sans amortir ces 2 solutions, la moins mauvaise sera la plus lourde ( sans doute la brique ??) mais ça se jouera à pas grand chose.
    L'amortissement par visco élastique est un facteur clef: pour simplifier, on peut dire qu'une cloison "amortie" de 20 Kg / m² est bien plus isolante qu'une cloison non amortie de 50 Kg. Et la différence sera encore plus forte sur les basses fréquences, qui de toute façon sont les plus emmerdantes à isoler ( si il y a de la musique au loin, on n' entend plus les voix mais on a toujours le boom boom ).

    Ben sinon, comme ifffic ou presque:
    - je répète pour l'eccorubber: faut pas compter 50 roubles du metre carré, mais compter en mètre linéaire: tu en met juste sous la cloison. Avec 1 mètre carré, tu fais 20 mètres linéaire en bandes de 5 cm de large ou 10 mètres linéaire si ta lisse fait 100 de large. C'est plus la même histoire niveau portefeuille.
    - Faudrait que tu puisse intercaller des plots et un plénum sous le parquet. 30 mm pour les plots ( pas de sur épaisseur pour la laine de 30 qui est entre les plots ), et puis mini 70 mm de plénum. Ca te ferait un plafond à 230 si j'ai bien suivi. Mais dans les 70 de plénum, il te faut caser des lambourdes....Si vraiment tu chasses les centimètres ultimes, eccorubber à la place des plots, mais 50 zeuros du m² à la place de 10, pour gagner 2 centimètres.... ( en plus ça sera moins bon )
    Parce franchement, plancher ( ou fermacell ) sur fibre sans visco élastique, le RDC va allègrement sonoriser tout l'étage, et réciproquement encore plus à chaque pas. Et pour la salle de bain, milieu réverbérant au possible, je te dis pas: si tu fais tomber la lame jetable du rasoir dans le lavabo, toute personne devant l'évier dans la cuisine au RDC imaginera à l'instant qu'un truc est tombé dans l'évier.
    N'oublies pas que la cloison de l'étage ne doit pas être adossé au mur, pas de contact ! Pas de contact direct et rigide non plus pour cloison / fenêtres, sinon un bruit du rdc va ressurgir dans la pièce du haut par la fenêtre en transitant par le mur ( je sais, je suis pénible....)
    Pas de contact non plus avec une plinthe mal pensée: je veux dire qu'une plinthe fixé sur le mur et qui touche le sol, mauvaise idée. Là aussi, du viscoE ( comme la green glue ou une bande accoustique, et partout ailleurs ou il n'y a pas de réelle charge à supporter )

    J'anticipe une éventuelle future question: pourquoi plus de poids dans le plancher que dans les cloisons ? Parce que, jusqu'à preuve du contraire, on marche pas sur les cloisons Un impact de pas, c'est une fréquence grave à un niveau potentiel sonore relativement élevé. Une fréquence aiguë peut s'atténuer assez fortement avec une cloison très lourde non amortie. Pour les fréquences basses, le poids seul ne fonctionne pas, il faut masse + ressort.

    J'espère que ça répond à tes questions.

  27. #21
    lustiot

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Si c'est pas désolidarisé, les 2 sont aussi "mauvaises". Si on est d'accord sur le fait que les cloisons classiques des constructions classiques sont toutes très peu isolantes du point de vue acoustique ( sauf si on s'en satisfait, comme 99.9 % des gens sont obligés de le faire ).
    Sans amortir ces 2 solutions, la moins mauvaise sera la plus lourde ( sans doute la brique ??) mais ça se jouera à pas grand chose.
    L'amortissement par visco élastique est un facteur clef: pour simplifier, on peut dire qu'une cloison "amortie" de 20 Kg / m² est bien plus isolante qu'une cloison non amortie de 50 Kg. Et la différence sera encore plus forte sur les basses fréquences, qui de toute façon sont les plus emmerdantes à isoler ( si il y a de la musique au loin, on n' entend plus les voix mais on a toujours le boom boom ).
    pour les cloisons je comptais les désolidariser du plafond du RDC et de celui de l'étage avec qqchose comme l'eccorubber à intercaller entre les lisses (2 cm est ce suffisant ?)

    pour le remplissage des cloisons fermacell si la terre /paille et la laine de bois ne sont pas satisfaisants, que choisir d'autre qui serait plus "visco élastique" ? de la ouate de cellulose ? du liège en panneau (ouille le portefeuille) ? de plus les cloisons étant portées par une structure bois, ce dernier ne risque t il pas de conduire le bruit d'une face à une autre ?

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message

    - Faudrait que tu puisse intercaller des plots et un plénum sous le parquet. 30 mm pour les plots ( pas de sur épaisseur pour la laine de 30 qui est entre les plots ), et puis mini 70 mm de plénum. Ca te ferait un plafond à 230 si j'ai bien suivi. Mais dans les 70 de plénum, il te faut caser des lambourdes....Si vraiment tu chasses les centimètres ultimes, eccorubber à la place des plots, mais 50 zeuros du m² à la place de 10, pour gagner 2 centimètres.... ( en plus ça sera moins bon )
    Plénum == vide d'air ?
    mais le fait d'utiliser des plots suppose que je pose mon parquet sur lambourde et donc plus en "flottant" non ? (les plots calent les lambourdes ?)

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message

    Parce franchement, plancher ( ou fermacell ) sur fibre sans visco élastique, le RDC va allègrement sonoriser tout l'étage, et réciproquement encore plus à chaque pas.
    Tant que cela ? je veux dire le fait d'avoir un complex fait de 16 mn de bois massif + 40 de fibre + 20 de massif (sans lambourdes) ca ne fait pas "sandwish" ? ou c'est juste la fibre qui ne convient pas dans ce cas ? il faut quelquechose de plus "mou - ellastique" ? ce qui suppose de passer par des lambourdes pour "porter" le plancher ?

    dans tous les cas tu penses que la solution steico avec les lambourdes à 5 min du sol n'est pas valable ? (car en relisant la doc je n'ai pas trouvé de spec sur l'accoustique)

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Et pour la salle de bain, milieu réverbérant au possible, je te dis pas: si tu fais tomber la lame jetable du rasoir dans le lavabo, toute personne devant l'évier dans la cuisine au RDC imaginera à l'instant qu'un truc est tombé dans l'évier.
    Même avec des enduits en terre (3cm) sur les murs ?
    La terre n'a t elle pas des qualités phoniques ?

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    N'oublies pas que la cloison de l'étage ne doit pas être adossé au mur, pas de contact ! Pas de contact direct et rigide non plus pour cloison / fenêtres, sinon un bruit du rdc va ressurgir dans la pièce du haut par la fenêtre en transitant par le mur ( je sais, je suis pénible....)
    Pas de contact non plus avec une plinthe mal pensée: je veux dire qu'une plinthe fixé sur le mur et qui touche le sol, mauvaise idée. Là aussi, du viscoE ( comme la green glue ou une bande accoustique, et partout ailleurs ou il n'y a pas de réelle charge à supporter )
    contact cloison / fenêtre ?
    comment ne pas adosser une cloison à un mur ?
    Moi j'ai des murs particuliers (paille) c'est grave si le fermacell (qui sera lui aussi enduit) de mes cloisons touche les enduits terre qui recouvre mes murs ?
    Actuellement je n'ai pas encore de cloisons et l’acoustique est superbe (surtout à l'étage avec la ouate derrière le fermacell au plafond) ... j'aimerais bien que ça dure une fois le sol de l'étage posé et les cloisons montées et les plinthes posées

    Quel est le problème à poser les plinthes sur le sol ? elles vont transmettre le bruit des pas aux cloisons et passer dans la chambre voisine ?

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message

    J'espère que ça répond à tes questions.
    euh... en tous cas ça me permet d'avancer dans la reflexion et de t'en poser d'autres
    comme j'ai le temps avant de poser le plancher, on va essayer de faire ca bien...

    petite question pratique l'eccorubber, on en trouve chez tous les marchands de matériaux qui se respectent ou y a des fournisseurs particuliers ?
    je suppose que si je visse mes montants de cloisons (au RDC) sur mes solives, il faut que je mette aussi une bande pour éviter que ça transmette . Quid des vis ? (parce que bon les lisses à un moment, faut bien accrocher aux solives...)

    Merci d'avance de tes avis
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  28. #22
    jaïallaï

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Pour ce qui est du steico floor, si j'ai bien compris son intérêt, c'est que tu peux clouer ton parquet dans les lambourdes qui ne sont pas en contact avec la structure porteuse du plancher (sauf si le mec est assez con pour prendre des clous trop longs). Cela dit, le parquet pas quand même reposer sur la fibre qui, si j'en crois les propos d' agitateur, est trop rigide (?) pour jouer un rôle d'atténuateur accoustique. Donc au final, le parquet n'est qu'à moitié "flottant et désolidarisé".

    Sinon, je lance des pistes. Quid de l'utilisation du sable (un lit de 2 à 3 cm pour jouer un rôle de masse (thermiquement et phoniquement, çà peut être utile), noyer les gaines électriques. A priori, c'est économique et il nous restera peut-être des sous pour acheter de l'ecorrubber ou des plots du coup.

    Par exemple, du rez de chaussée vers l'étage :
    -solives
    - Plancher sapin du nord retourné (pour une sous face esthétique)
    - osb (pour le contreventement)
    - lit de sable sur 3cm + gaines noyées + plots acoustiques posés sur l'osb
    - lame d'air (cm ?, çà dépend de la hauteur des plots)
    - osb + plancher collé ou treillis de lambourdes + parquet cloué.

    Maître agitateur ? Votre avis éclairé ?

    Sinon, pour la question des cloisons, que penser des panneaux de paille type stramit ?

  29. #23
    agitateur

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    pour les cloisons je comptais les désolidariser du plafond du RDC
    Très bien, c'est indispensable.

    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    pour le remplissage des cloisons fermacell si la terre /paille et la laine de bois ne sont pas satisfaisants, que choisir d'autre qui serait plus "visco élastique" ?
    Le remplissage des cloisons n'a pas à être élastique, ce qui doit l'être c'est le support de l'ensemble ( cloison remplie + l'ossature )

    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    de plus les cloisons étant portées par une structure bois, ce dernier ne risque t il pas de conduire le bruit d'une face à une autre ?
    Non, puisque c'est l'ensemble cloison+structure bois ( à la place du rail de 48 habituel en construction non bois )qui doit être posé sur une semelle élastique.


    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    mais le fait d'utiliser des plots suppose que je pose mon parquet sur lambourde et donc plus en "flottant" non ? (les plots calent les lambourdes ?)
    Effectivement. Parce qu'un parquet massif direct sur plot, je le sens moyen niveau rigidité


    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    Tant que cela ? je veux dire le fait d'avoir un complex fait de 16 mn de bois massif + 40 de fibre + 20 de massif (sans lambourdes) ca ne fait pas "sandwish" ?
    Un sandwich sans lame d'air et sans désolidarisation ( il n'y en a pas dans ton exemple ) reste assimilable à une masse uniforme. En plus, c'est plus light qu'une dalle béton d'épaisseur raisonnable. Si tu veux te convaincre qu'un plancher / plafond light c'est pas terrible, il te suffit d'aller dans une construction collective année 60 / 70.....

    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    dans tous les cas tu penses que la solution steico avec les lambourdes à 5 min du sol n'est pas valable ? (car en relisant la doc je n'ai pas trouvé de spec sur l'accoustique)
    Je n'ai pas trouvé non plus, mais j'ai pas vraiment cherché. Le premier lien google m'a renvoyé sur un tarif de 14 euros / m², même si ça doit être un prix détail. Pour çà, tu isoles ( un peu ) seulement du bruit solidien ( impact ) et pas de l'aérien ( voix, télé, etc...du bas vers le haut et du haut vers le bas ). Les plots, c'est 10 zeuros du m²......et ça isolera le solidien ET l'aérien.


    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    La terre n'a t elle pas des qualités phoniques ?
    Un matériaux en lui même n'est pas isolant phonique. Ce qui l'est, c'est le poids au m² de ce matériaux dans l'épaisseur considérée avec le bon montage. Une cloison en feuille de plomb 5 mm isolera autant qu'une cloison en terre de 7 centimètre si la masse par m² est la même.


    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    comment ne pas adosser une cloison à un mur ?
    Parce que l'ensemble cloison+plafond forme une boite rigide qui n'a pas besoin d'être "accoudée" au mur et qui tient par elle même en reposant sur sa semelle. Si tu crée un contact rigide entre la cloison, même suspendue, et l'intérieur du mur extérieur, le système est mort.
    J'aime bien l'exemple donné par Jean Pierre Lafon dans un forum audio concernant l'acoustique d'une salle home cinema: il existe aux pays bas ( je crois que c'est là bas ) un studio avec des salles indépendantes les unes des autres: chacune est une boite rigide de 250 tonnes ( !!! ) posée sur ressort. Si tu as un bruit de pistolet à 125 dB dans une pièce ( c'est plus qu'un forte au milieu d'un orchestre symphonique, et ça vaut largement le niveau sonore d'un orchestre rock rageux en plein sur la scène ) tu n'entend rien de rien dans le bocal à coté, nada, que dalle ( lui aussi de 250 tonnes sur ressort ). Si met un bout de bois entre les 2 blocs en contact direct, tu entends le bruit d'une simple radio à bas volume........Tu en tirera les conclusions sur la conduction sonore.

    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    Moi j'ai des murs particuliers (paille) c'est grave si le fermacell (qui sera lui aussi enduit) de mes cloisons touche les enduits terre qui recouvre mes murs ?
    J'imagine qu'un mur en paille n'est pas vraiment un conducteur sonore de bon niveau. Par contre, c'est sûr que l'enduit terre en est un. Donc, non, pas de contact.

    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    Actuellement je n'ai pas encore de cloisons et l’acoustique est superbe (surtout à l'étage avec la ouate derrière le fermacell au plafond) ...
    Tu as actuellement un son très "mat", opposé par exemple à une pièce neuve, vide ( non meublée ) avec carrelage partout. De ce cas opposé, la réverbération est forte. Le niveau acoustique ( en "puissance" ) est le même si tu cries ou parles avec ton étage, mais la perception physiologique est radicalement différente. Avec du plancher et tes cloisons, après finition, tu aura un son plus réverbérant que ton étage non fini, c'est certain. Pour corriger çà, il faut des matériaux à propriété amortissante de bruit ( qui ne veut pas dire isolante ): mobilier, tapis, moquette, etc...Je reprend l'exemple de la salle de cinéma: c'est de la moquette au mur, pas du crépis peint. Plus moquette au sol, plus les fauteuils qui amortissent, plus des plaques de matériaux spécifiques de ci de là que tu ne remarques pas forcément.
    Ce paragraphe parlant d'amortissement et de réverbération, qui n'a rien à voir avec l'isolation ( dont le but est de faire chuter les dB transmis des 2 cotés d'une paroi )

    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    Quel est le problème à poser les plinthes sur le sol ? elles vont transmettre le bruit des pas aux cloisons et passer dans la chambre voisine ?
    Sans séparateur élastique, oui.

    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    petite question pratique l'eccorubber, on en trouve chez tous les marchands de matériaux qui se respectent ou y a des fournisseurs particuliers ?
    En GSB classique, les consommables phoniques spécifiques réellement utiles sont fort rares. Ils préfèrent, faut croire, vendre de l'isolant mince peu efficace qui coûte la peau des roustons au m² plutôt que vendre du conseil de montage pour un budget plus faible.....( ou un budget solide mais une solution qui est pleinement efficace )
    Sinon, tu peux t'adresser au lien que j'avais mis. Il doit exister des alternatives, mais plus certainement par correspondance qu'au Leroyrama du coin.

  30. #24
    agitateur

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Citation Envoyé par jaïallaï Voir le message
    Donc au final, le parquet n'est qu'à moitié "flottant et désolidarisé".
    C'est çà. Et à moitié, c'est déjà optimiste

    Citation Envoyé par jaïallaï Voir le message
    Par exemple, du rez de chaussée vers l'étage :
    -solives
    - Plancher sapin du nord retourné (pour une sous face esthétique)
    - osb (pour le contreventement)
    OK

    Citation Envoyé par jaïallaï Voir le message
    - lit de sable sur 3cm + gaines noyées + plots acoustiques posés sur l'osb
    Inutile ( le sable ): c'est une masse non rigide.


    Citation Envoyé par jaïallaï Voir le message
    - lame d'air (cm ?, çà dépend de la hauteur des plots)
    Si on a pas de place, ça dépend de la hauteur des plots ( 30 mm ). ( et c'est bien de mettre une faible épaisseur de laine entre les plots en 20 mm ) Sinon, non. Voir au dessous.

    Citation Envoyé par jaïallaï Voir le message
    - osb + plancher collé ou treillis de lambourdes + parquet cloué.
    Si pas de place dispo en hauteur: osb+plancher sur plots et pas d'air ( c'est dommage ).
    Si on peut, c'est le quadrillage de lambourde qui crée la lame d'air. Et toujours de la laine

    Citation Envoyé par jaïallaï Voir le message
    Sinon, pour la question des cloisons, que penser des panneaux de paille type stramit ?
    Je connais pas. J'ai vu 22 kg / m² en 58, donc c'est pas mal, c'est équivaut à 2 BA13 croisés. Mais c'est certainement plus cher....( j'ai lu 20 euros le m²).

  31. Publicité
  32. #25
    lustiot

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message

    Le remplissage des cloisons n'a pas à être élastique, ce qui doit l'être c'est le support de l'ensemble ( cloison remplie + l'ossature )
    ok mais le remplissage est tout de meme important pour l'aérien non ? paille, ouate ou laine de bois == meme resultat ?
    ma question est = quel serait le meilleur rapport qualité / prix pour des cloisons bois de 6 cm + fermacel des 2 cotés ?

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Effectivement. Parce qu'un parquet massif direct sur plot, je le sens moyen niveau rigidité
    ok mais du coup si lambourde ca veut dire qu'en plus de l'paisseur des plots il y a les lambourdes... le vide on le comble ou pas ? partiellement pour garder de l'air ?
    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Si met un bout de bois entre les 2 blocs en contact direct, tu entends le bruit d'une simple radio à bas volume........Tu en tirera les conclusions sur la conduction sonore.
    oui ou dans le meme genre d'exemple il suffit de prendre une guitare basse et de lui faire toucher une cloison pour que cette dernière serve "d'ampli acoustique"...

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message

    J'imagine qu'un mur en paille n'est pas vraiment un conducteur sonore de bon niveau. Par contre, c'est sûr que l'enduit terre en est un. Donc, non, pas de contact.
    Ok mais du coup il faut mettre du eccorub entre le montant portant la cloison et le mur ?... et laisser qq milimètre entre le fermacell et le mur et le combler par du joint ? (ca tombe bien ca servira de joint de dilatation) ?

    Un grand merci pour ton éclairage
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  33. #26
    agitateur

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    ma question est = quel serait le meilleur rapport qualité / prix pour des cloisons bois de 6 cm + fermacel des 2 cotés ?
    Le meilleur système ? 2 fermacell accolés croisés, juste séparés ( idéalement )par une mince couche de green glue. ( mais la green glue ça va chiffrer 10 euros du m²). Et à l'extérieur des 2 couches de placo, entre le mur et la cloison, la laine de bois. Paille, à oublier.
    Un remplissage de laine entre 2 placo et en contact avec les 2, ce n'est pas un système efficace.
    Piqure de rappel entre fermacell et placo BA: tu dois privilégier le poids / m² au prix le plus bas. Fermacell est plus lourd à même épaisseur, mais il est plus cher à poids identique.....( normalement )

    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    le vide on le comble ou pas ? partiellement pour garder de l'air ?
    Tu combles entre les plots avec une laine en 20 /25 mm ( donc même hauteur ou presque que les plots, mais en fait un chouilla plus bas pour qu'il n'y ait pas de contact lambourde / laine ). L'espace du quadrillage de lambourdes reste "vide", et l'importance de ce vide n'est pas négligeable. Donc, là, tu combles pas.


    Citation Envoyé par lustiot Voir le message
    Ok mais du coup il faut mettre du eccorub entre le montant portant la cloison et le mur ?... et laisser qq milimètre entre le fermacell et le mur et le combler par du joint ? (ca tombe bien ca servira de joint de dilatation) ?
    Heu...non.
    Le système cloison-plafond doit former une "boite" rigide qui repose sur ses semelles d'eccorub au sol, sans besoin de s'appuyer contre les murs.
    De l'intérieur de la pièce vers l'extérieur:
    - 2 couches de placo ( avec éventuellement la green glue au milieu: l'avantage procuré pour 10 euro du m² est énorme - si tu peux faire cette dépense )
    - Les rails, entre lesquels tu met un peu de laine de bois
    - un espace. Rien, de l'air. 10 cm ce serait un bon début. Accessoirement, c'est un bon endroit pour servir de "passage technique" pour les cables, fils et diverses tuyauteries.
    - l'enduit terre



    Uploaded with ImageShack.us


    Si tu fais quelque chose qui ressemble à çà, un gamin dans une chambre voisine aura intérêt à crier vraiment fort s'il veut que ses parents l'entendent....Et 10 ans plus tard, il pourra même écouter de la techno ou du hard rock sans te casser les oreilles
    Entre 2 pièces, même principe: 2 cloisons sur semelles, 1 seule épaisseur de laine sur un des 2 cotés au choix, une lame d'air de 10 cm ( ca veut dire que niveau rail, il faut monter 2 cloisons .....) ).Maintenant, il est clair que le coût en fourniture et en main d'oeuvre n'est plus le même que dans une construction standard. Mais un tel truc sera d'une efficacité absolument redoutable. D'un autre coté, quand tu vois que certains, agacés par des problèmes de bruit, mettent en rénovation 50 euros du m² dans une couche de liège ( qui ne servira à rien ), il y a quand même de quoi se poser des questions....

  34. #27
    Ifffic

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Bonjour Agitateur,

    J'ai demandé à mon charpentier combien pouvait porter les poutres, sa réponse est 350 à 400 kilos au m2. Malgré cette réponse, je passe mon tour pour le béton....

    Donc selon les différents échanges je pense partir (du bas vers le haut) :
    Poutres 20/8 (entraxe 50), BA13 (avec du Green Glue entre BA13 et OSB 3), OSB3 19 mm désolidarisé des 20/8 par des bandes résilientes de 8 mm (mais lesquelles ?? mystère..).

    Mais l'OSB sera cloué sur les Poutres (le charpentier ne veut pas ne pas les clouer...).

    Ensuite (si j'arrive à convaincre le charpentier) des plots anti vibratiles (à 10 euros / m2) puis OSB 3 de nouveau ???? et ensuite des lambourdes (de 10cm au moins) en quadrillage (cloutées entre elles seulement) sur lesquelles seront fixés (par clous ?) du parquet massif de 2cm d'épaisseur. Avec éventuellement des bandes résiliente entre le parquet massif et les lambourdes

    et aussi 5 ou 10 cm de laine de roche entre les plots anti vibratilles (de façon à laisser une lame d'air de 5cm au moins au niveau des lambourdes)

    Je passe le sujet de désolidarisation des cloisons, mais j'ai bien compris tes conseils.

    Est-ce que c'est mieux comme ça ????

    Merci encore et bonne fin de w-e!!

    Iffic

  35. #28
    kaiserf

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message


    Si tu fais quelque chose qui ressemble à çà, un gamin dans une chambre voisine aura intérêt à crier vraiment fort s'il veut que ses parents l'entendent....Et 10 ans plus tard, il pourra même écouter de la techno ou du hard rock sans te casser les oreilles
    Salut.

    Sans vouloir jouer au rabat joie, cette affirmation est un poil optimiste....
    En isolation phonique, le résultat final dépendra du point faible, et le point faible ici ce sera la porte.
    Réaliser une telle isolation phonique avec une porte en post-formé détalonnée, ça ne servira pas à grand chose.
    Et trouver un porte phonique performante (du moins aussi performante que les parois) c'est loin d'être gagné....
    Salut et merci (si je les ai oublié dans mon message).

  36. #29
    Ifffic

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    Hello Kaiserf,

    En lisant ton commentaires, je me demande si nos objectifs ne sont pas un peu différents dans le sens ou moi je cherche à faire un plancher qui ne soit pas sonore, mais qui ne soit pas pour autant une bulle totalement hermétique non ?? J'ai parcouru des sites ou des musiciens cherchent à optimiser l'accoustique et les coûts de mise en oeuvre..j'en ai retenu les solutions suivantes :

    - plots acoustipad ou bien plots Palustra en moins cher
    - Eventuellement plots en caoutchou utilisé normalement pour faire des caillebotis genre .....
    http://www.vente-technique.com/bouti...r&pag=1&num=31
    mais pas de retour sur la réelle atténuation accoustique de ces plots en caoutchou (généralement utilisés dans les salles de traites ...lol)

    - Sylomer (cher...)
    - Virex (cher)
    - ou bien des dalles de sol en ciment de jardin....

    Voila qq apercu..je pense m'orienter vers une solution reposant sur l'utilisation de Green Glue et de Plots antivibratilles (acoustipad ou palustra ou plots en caoutchou)
    isolation en laine de roche et le non cloutage des lambourdes (portant le parquet massif) sur les solives....

    Voily voilou ...si ça peut aider

    Iffic

  37. #30
    agitateur

    Re : Demande d'avis sur une Isolation phonique d’un Plancher en bois

    @kaiserf
    Ben voilà, y'a plus de suspens maintenant pour les ouvrants, c'est malin j'avais gardé çà pour la suite
    C'est vrai, les ouvrants c'est important et en l'espèce c'est le maillon faible.

    @iffic,
    Oui, j'ai bien compris pour ton plancher, la problématique est de seulement le rendre le moins "sonore" possible.
    Mais bon, comme je répondais plus globalement, je ratissais plus large.

    Parenthèse: l’acoustique d'une salle de musique, ça vise à absorber, pas forcément à isoler ( sauf si voisins ). Comme je disais pour les cinéma avec les tissus, moquettes, et panneaux absorbants que tu ne devine pas forcément.

    Pour reprendre la base de ton idée:
    * BA ( plus que 13 si tu peux, ça pesera plus lourd ) + OSB.
    L'OSB est plus cher que le placo et moins lourd.
    Un panneaux OSB 3 en 15mm, ça coûte....et si on prend une densité de 600 Kg/m3, ça fait 9 Kg/m² en 15mm ( c'est plus léger qu'un BA 13 )
    Autant économiser et faire plus efficace ( la green glue entre 2 parois légère ça marchera pas ). Par contre, la colle entre 2 panneaux de BA18, ça coutera moins cher que BA13+OSB et ça pesera plus...... et ça marchera mieux. Pas de clou qui passe au travers, sinon la colle est inutile et c'est 10 euros du mètre par la fenêtre.
    Par contre, je me demande dans quelle mesure un placo tiendra l'écrasement d'un plot portant 100 Kilos sur une petite surface...Du coup, l'OSB peut se justifier pour çà. Ce point est à creuser. ( ce serait tellement plus simple avec du béton )
    * Les plots + la laine ( 30 mm de laine suffisent, la même hauteur que les plots, et ce sera moins cher )
    * lambourde +plancher: tu as une idée du poids / m² ?? Si c'est significatif, l'OSB additionnel peut être zappé. Que le charpentier ne se prive pas de te faire des lambourdes en plomb

    Pour les cloisons: il faut éviter que qu'elle soient en contact direct et indirect avec le parquet massif, même si tu ne traites pas les cloisons entre elles.

Page 1 sur 8 12 3 4 5 6 7 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. demande d'avis sur un poele à bois
    Par 436937 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/12/2010, 19h27
  2. isolation phonique sur plancher bois
    Par linpopo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/07/2010, 13h07
  3. Isolation phonique plafond/plancher bois
    Par JLH9535 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/07/2010, 06h48
  4. isolation phonique sur plancher bois
    Par koala47 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/11/2008, 17h32
  5. Isolation thermique et phonique plancher bois
    Par archeos dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 27/12/2007, 09h42