Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Conseils solivage




  1. #1
    tiou51

    Conseils solivage

    Bonjour,

    J'ai plein de questions sans réponses concernant mon projet de rénovation d'un pigeonnier.

    Présentation du projet :
    Ce pigeonnier est déjà en partie rénové : le rez-de-chaussée est aménagé en salle de bain, le 1er étage n'a jamais été rénové, il date de 1901.
    Ce 1er étage fait 6m de haut, du plancher au toit : la surface au sol est de 4,5m*3m.

    Je compte rénover le 1er étage pour en faire une chambre en mezzanine : ayant 6m maxi de haut entre le plancher du 1er étage et le toit, je compte créer un semi étage à mi-hauteur, de sorte à avoir un niveau plein (au niveau du plancher du 1er étage) et une mezzanine.

    Le niveau plein contiendrait une douche et des rangements pour les vêtements, et la mezzanine notre lit.

    Je compte refaire le plancher et le solivage du 1er étage, et créer le semi-niveau correspondant à la mezzanine (en posant des solives donc de 3m de long).

    Pour finir, je compte mettre par dessus un plancher chauffant avec des dalles sèches.

    J'aimerais utiliser le moins de traitement possible, utiliser le moins de matériaux émissifs possibles.


    Questions :
    1. Quelle est la charge par m² d'une pièce contenant une douche toute faite ? (je parle des douches qui se vendent prêtes à alimenter en eau et à utiliser)
    2. Comment calcule-t-on toutes les caractéristiques d'un solivage (cad entraxe, largeur et hauteur pour une longueur donnée (3m pour moi), flèche admissible) ? Existe-t-il des abaques facilement lisibles, ou un logiciel qui calcule cela ?
    3. Le type de bois joue-t-il sur ces caractéristiques ? Je pense utiliser du chêne (pour sa résistance aux insectes)
    4. La présence d'une douche nécessite-t-elle une protection accrue des solives et du plancher qui sont au-dessus (même si je pense faire un faux plafond et isoler avec de la ouate, faut-il mettre un pare-vapeur, faire un traitement quelconque ?)
    5. Combien faut-il prévoir de longueur en plus à une solive pour l'encastrer dans les murs ?
    6. Peut-on trouver des solives déjà sèches (je n'ai vu sur internet que des solives "fraîches" dont on dit qu'elle travailleront encore à l'avenir) ? Y a-t-il un intérêt à les acheter fraîchement coupées ?
    7. Faut-il mettre une semelle (je crois que ça s'appelle comme ça) sous chaque solive pour répartir son poids et la pression qu'elle exerce dans le mur ?

    Voilà, ce sont vraiment les questions pressantes que je me pose.

    Vraiment, vous seriez adorables si je trouvais grâce à vous réponse à chacune de ces questions.

    Mathieu

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    AMATY

    Re : Conseils solivage

    Bonsoir Tiou & la Bienvenue sur ce Forum,

    Alors dèjà, si tu avait fait une recherche dans le forum avec comme mot-clé "plancher" _ "solive" etc ... Tu aurais déjà 97,4 % des réponses...
    Tu as de la chance, c'est Noël... alors je te mets un pit'chounet de dessin et un baratin en bleu...

    Vraiment, vous seriez adorables, ...
    J'aime pas être adorable... J'ai mauvais caractère...
    A+
    CALCULER UN PLANCHER D’ETAGE :
    Charges d’occupation : Définir si ce sera >un espace Habitable > 150 kg/m² _ Aménageable ou mezzanine> 100 kg/m² - Petit stockage > Entre 50 et 70 kg/m² (ou daN/m² à l’erreur près).

    Charges permanentes : Elles comprennent tout ce qui compose le plancher (hors poids des solives).
    Panneaux OSB3 en 15 mm > 8,5 kg/m² > OSB3 en 22 mm > 8,5 x 22 / 15 = ~14 kg/m².
    Parquet flottant en 12 mm > 7,5 kg/m² sur une sous-couche résiliente (feutrine/liège/toile caoutchouté ,..)
    Isolation végétale ou minérale entre solives > Laine de bois, de chanvre, ouate de cellulose, laine de verre, laine de roche). > 4 à 5 kg/m² suivant compression (donnée fournisseurs)
    Placoplatre > 10 kg/m² en 13 mm et 11 kg/m² avec ails et suspentes.
    Plancher massif > Densité moyenne des bois 0,65 kg/m3 >> 25 mm > 0,025 x 0,65 = ~16 kg/m²

    Charges complètes pour un plancher (exemple ci-dessous)
    150 kg/m² + 8,5 Kg/m² + 7,5 kg/m² + 5 kg/m² + 11 kg/m² = 182 kg/m²

    Comment choisir l’entre-axes de ses solives et l’épaisseur des panneaux OSB.3.
    Plus l’OSB est épais, plus l’entre-axe des solives sera élevé, plus le prix de l’OSB sera onéreux, mais plus le nombre de solives diminuent et plus le poids à soutenir est important, donc leur section doit augmenter.
    Au moment où l’on a définit son épaisseur d’OSB3, à partir du tableau (ex : 200 kg/m² > OSB3 en 18 mm > 520 mm maxi d’entre-axes), il ne reste plus qu’à définir la section des solives

    Tableau donnant l’entre-axe maximum admissible en mm pour des panneaux OSB 3 utilisé en milieu humide (classe de service 2) en fonction de la charge et de l’épaisseur pour une flèche relative L/400
    ..................I…………………………… ………................Epaiss eur en mm de l’OSB 3
    .................I........15.. .....I........16......I....... 18.......I.......22........I.. .....25........I.......28..... ...I........30.......I
    ...Charges…I.................. .............................. ..Entre-axes des solives en mm
    150 daN/m² I.......450.......I.......490. ......I.......550.......I..... ..650.......I.......700....... I.......750.......I.......810. .....I
    200 daN/m² I.......430.......I.......450. ......I.......520.......I..... ..630.......I.......700....... I.......760.......I.......790. .....I
    250 daN/m² I.......430.......I.......430. ......I.......490.......I..... ..590.......I.......670....... I.......740.......I.......780. .....I
    350 daN/m² I.......370.......I.......390. ......I.......440.......I..... ..530.......I.......600....... I.......660.......I.......710. .....I
    400 daN/m² I.......350.......I.......370. ......I.......420.......I..... ..510.......I.......590....... I.......650.......I.......700. .....I
    Sélectionner la charge, l’épaisseur de l’OSB et au croisement de ces 2 infos > Trouver l’entre-axes maxi...

    Surface de chargement et charges d’une solive
    C’est l’entre-axe multiplié par la portée (longueur hors appuis) de la solive. Cette surface multipliée par les charges au m² donne ce que doit soutenir la solive dans l’exemple suivant :
    Surface de chargement > 0,45 m x 4 m = 1,80 m²
    Charges d'une solive :
    C'est sa surface de chargement multipliée par sa charge au m².
    1,8 m² x 182 kg/m² = ~330 kg
    Si vous voulez faire calculer un plancher sur le Forum,
    Donner les informations soulignées et le détail du plancher > OSB3, parquet, isolation, placo… etc, etc
    Si vos solives sont existantes, donner leur section (hauteur x largeur), leur portée et leur entre-axes maxi
    Précisez le mode de fixation des solives > Encastrement avec sa profondeur_ Sabot fixé dans les murs ou sur une poutre muralière,_ Simple appui sur un mur ou une poutre > La flèche admissible des solives L/500 (portée divisée par 500) dépend de leur mode fixation et d’immobilisation.
    Donner l’épaisseur des murs porteurs et leur constitution.


    Charges solives.JPG
    Dernière modification par AMATY ; 22/12/2012 à 23h33.
    ....

  4. #3
    tiou51

    Re : Conseils solivage

    Merci Amaty pour ta réponse.

    Pour ce qui est de la recherche, je suis bien conscient que la plupart des réponses se trouve dans ce forum, seulement la jungle des réponses du moteur de recherche sans compter la tonne de posts à lire m'ont un peu refroidi.

    A titre de comparaison, l'ensemble des réponses se trouve sur le net, juste c'est quand même plus pratique quand on dialogue avec des experts du domaine (ou au moins de fins connaisseurs).

    J'ai donc à présent la réponse à la question 2.
    Pour ce qui est du reste des questions, je suis encore preneur de conseils.

    Merci,
    Mathieu
    Dernière modification par tiou51 ; 23/12/2012 à 09h11.


  5. #4
    tiou51

    Re : Conseils solivage

    Tant que j'y suis : je vois Amaty que sur d'autres posts tu calcules l'ensemble du solivage suivant les contraintes données. Y a-t-il une documentation, un algorithme, une équation claire qui explique comment on calcule ces paramètres ?

    C'est ça que je ne trouve nulle part clairement sur le net.

  6. #5
    AMATY

    Re : Conseils solivage

    Tout ce que tout le monde peut savoir est assez basique...
    Plancher d'étages > 150 daN/m² de charges d'exploitation (occupants, meubles et cloisons légères > placo, fermacell, lambris,...)
    Flèche admissible pour un plancher > L/500
    Planéité requise pour un parquet flottant 2 mm maxi pour 2 m linéaires en tout sens...

    Quelle est la charge par m² d'une pièce contenant une douche toute faite ? (je parle des douches qui se vendent prêtes à alimenter en eau et à utiliser)
    150 daN/m²

    Comment calcule-t-on toutes les caractéristiques d'un solivage (cad entraxe, largeur et hauteur pour une longueur donnée (3m pour moi), flèche admissible) ? Existe-t-il des abaques facilement lisibles, ou un logiciel qui calcule cela ?
    Oui, il doit bien y avoir des logiciels ou des tableaux...

    Le type de bois joue-t-il sur ces caractéristiques ? Je pense utiliser du chêne (pour sa résistance aux insectes)
    Oui, le type de bois joue sur les caractéristiques... Le châtaignier fait fuir les insectes...

    La présence d'une douche nécessite-t-elle une protection accrue des solives et du plancher qui sont au-dessus (même si je pense faire un faux plafond et isoler avec de la ouate, faut-il mettre un pare-vapeur, faire un traitement quelconque ?)
    Un pare-vapeur semble nécessaire et suivant l'isolant (laine ou ouate), prévoir un film étanche au niveau du plancher...

    Combien faut-il prévoir de longueur en plus à une solive pour l'encastrer dans les murs ?
    Encastrement > Au montage on peut atteindre 15 à 30 cm suivant épaisseur mur... En rénovation plus difficile sauf de rentrer les solives en perçant un mur...

    Peut-on trouver des solives déjà sèches (je n'ai vu sur internet que des solives "fraîches" dont on dit qu'elle travailleront encore à l'avenir) ? Y a-t-il un intérêt à les acheter fraîchement coupées ?
    De préférence, acheter des solives étuvées à minima...

    Faut-il mettre une semelle (je crois que ça s'appelle comme ça) sous chaque solive pour répartir son poids et la pression qu'elle exerce dans le mur ?
    Il arrive que l'on mette une semelle sous un profilé acier si la maçonnerie est fragile... Mais sous des solives...Cela devient alors un chaînage...
    Bonnes Fêtes de Fin d'Année...
    ....

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    tiou51

    Re : Conseils solivage

    Merci vraiment beaucoup pour tes réponses Amaty, tu réponds à tout ce dont j'avais besoin (pour le moment).

    Bonnes fêtes (moi j'ai la gastro, youpi !).

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Projet de solivage
    Par J3J350 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 20
    Dernier message: 10/01/2013, 10h58
  2. Solivage en 75x100
    Par campelle dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/09/2012, 12h17
  3. Modification solivage
    Par serge1343 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 10
    Dernier message: 31/05/2012, 22h49
  4. Conseils pour solivage
    Par TeteABouziner dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/05/2012, 13h01
  5. dimension solivage
    Par aramis72 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 21
    Dernier message: 04/12/2011, 08h17