Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

Puisard eaux pluviales ancien



  1. #1
    pat383

    Puisard eaux pluviales ancien


    ------

    Bonjour
    Je vais vendre ma maison. Les eaux pluviales du toit sont recueillies dans un puisard de 3 mètres de profondeur environ.
    Suite à de fortes pluies il y a de nombreuses années, l'eau était montée et des infiltrations avaient eu lieu dans le sous sol.
    J'ai donc installé une pompe qui se déclenche suivant la hauteur de l'eau dans le puisard. Cela a toujours bien fonctionné mais, peut être que les nouveaux proprietaires ne seront pas satisfaits de ce mode de fonctionnement.
    Que puis je leur conseiller ? Surveiller le bon fonctionnement de la pompe, se méfier en cas de coupure de courant, ou faire nettoyer voire recreuser un nouveau puisard? A quel prix?
    Merci pour vos conseils

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Bjr à toi, Commencer par leur dire ce qu'il en est!
    A eux de juger de la pertinence ou non de l'achat.
    Pourquoi n'avoir pas fait une évacuation par " surface".
    La pluie s'écoule naturellement da,s ce cas.etc...)
    Qu'est ce qui a motiver ce choix ? (on ne connait pas les lieux....pente inverse...
    Bonne journée

  4. #3
    pat383

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Merci
    J'avais acheté la maison comme ça.
    Évidemment je le signalerai . En fait pas se vrai souci puisque la pompe à toujours parfaitement fonctionné.
    Bonne soirée

  5. #4
    tikeno

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Bonsoir
    La question est peut être " mais ou crache la pompe "

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    pat383

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Dans le jardin à une dizaine de mètres en passant par un tuyau enterré

  8. #6
    JeanYves56

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Bsr ,

    En principe cette eau doit aller au réseau d'eau pluviale
    Cordialement

  9. Publicité
  10. #7
    pat383

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Pas de reseau eau pluviales. Juste tout à l'égout

  11. #8
    JeanYves56

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Mais même , à la campagne , il y a les fossés
    Cordialement

  12. #9
    tikeno

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Re
    le temps que tu gardes tes eaux de pluie sur ton terrain je penses que c'est bon

  13. #10
    JeanYves56

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Les informations ne manquent pas la dessus ....

    https://www.dossierfamilial.com/immo...specter-345950
    Cordialement

  14. #11
    pat383

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Bien sûr mais il est assez loin du toit.

  15. #12
    pat383

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Oui, elles s'infiltrent bien sûr mon terrain par le puisard et le rejet de la pompe.

  16. Publicité
  17. #13
    pat383

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Après je ne sais pas si un puisard peut-être améliorer ou s'il est préférable d'en creuser un nouveau.....et à quel prix?

  18. #14
    Luciole78

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Hello, sans être spécialiste, si c'est un puisard constitué de buses béton circulaires, je ne vois pas trop comment il peut être amélioré, à part vider la boue qui s'est accumulée au fond si c'est le cas et à mon sens elle va être bien galère à retirer. Avec des seaux ? Car le bras d'une minipelle aura du mal à descendre à 3m de fond sans toucher les bords... Et surtout je ne vois pas comment le creuser plus profond pour ajouter des buses !

    En faire installer un nouveau tout en conservant l'ancien pour avoir une double capacité, why not ? Mais tu vas bien abîmer ton jardin. Quant au coût ? Environ 2.000 € ? (c'est un prix moyen qu'on m'a donné pour un puisard de 4m il y a quelques années).

    Bonne journée

  19. #15
    pat383

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Bonjour er merci piur vos réponses.
    Oui Luciole 78, c'est bien un puisard en buses de béton de 1 m de diamètre sur 3 de profondeur. Effectivement pour l'avoir déjà fait, descendre dans le puits pour remonter des seaux est épuisant et peu efficace. En lisant ta réponse, je me suis souvenu de ce que m'avait dit un entrepreneur, à savoir conserver ce puits comme réservoir et le relier à un nouveau puits creusé à quelques mètres....Cela paraît le plus raisonnable et permettrait de s'affranchir de la pompe. Pour le coût, j'avais estimé vers 2500 euros.
    Merci encore

  20. #16
    JeanYves56

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Bjr ,

    Et on n'a aucune idée de la quantité d'eau ( approximative) ni de la surface du terrain !!...........
    Cordialement

  21. #17
    f6bes

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Remoi,
    Une vue des lieux aurait permis de se faire une idée. Mais bon ....!
    Rien n'interdit d'évacuer par des canalisations vers la surface du jardin...( suivant les possibilités).
    Mais on ne peut en juger par manque de "vue" !
    Ca évite toiut de meme les "inconvénients" d'un puisard.
    Bonne journée

  22. #18
    JeanYves56

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Bjr ,

    Il y a des terres qui absorbent d'autres pas !

    A certaine periode de l'année , la collecte d'une toiture representent une quantite d'eau relativement importante !
    Cordialement

  23. Publicité
  24. #19
    tikeno

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Bonjour
    Suivant la pente et la mature du terrain on peut faire un drainage genre assainissement plus ou moins grand et plus facile à faire par un bricoleur un peu expérimenté avec une mini pelle

  25. #20
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Citation Envoyé par JeanYves56 Voir le message
    En principe cette eau doit aller au réseau d'eau pluviale
    C'est le contraire : le PLU permet le raccordement EP s'il est possible, sans obligation, et en principe n'interdit pas l'infiltration. Le cas général tend plutot a l'obligation d'infiltration sur place, et le raccordement réseau EP municipal quand c'est impossible ou qu'un raccordement historique existe. Le lien web que tu as donné dit la meme chose.
    La raison est tres simple : le dimensionnement devient vite monstrueux pour un scenario ou tout le monde est raccordé, en retour decennal, et avec une bonne marge de developpement urbain qui au final est incapable de suivre le rythme d'impermeabilisation des sols. En retour vingésimal ou centenal et projection d'urbanisme a 30 ou 50 ans, c'est intenable.

    Le puisard date de quand et il est en quel état? S'il n'y a aucun filtre pas meme des crapaudines, je parie que le fond est largement colmaté. Re-travailler ca a la pelleteuse ne vaut alors le coup/cout que si les parois sont propres et infiltrent bien. Si les trous des buses sont envahis de racines noires, idem, alors elles sont pas mal colmatées itou. Auquel cas, ca veut dire que c'est pourri de racines autour du puisard, et qu'il faut envisager d'en faire un autre a plusieurs metres.

    Dans ce cas, attention aux details dans le devis et a bien fliquer les travaux. Un puisard durable, c'est un trou a la bonne profondeur et du bon volume bien garni de geotextile, puis du caillou roulé lavé au fond, puis des buses a trou dans l'emprise du sol qui infiltre avec du caillou roulé lavé autour, rabattre/refermer le geotextile, et finir de combler avec des buses sans trou. Je dis ca parce que 'mon' terrassier a juste fait un trou, claqué les buses toutes a trou avec un peu de caillou, et il prevoyait de mettre vaguement un bout de geotextile sur le dessus. Ca entretient le business : faut refaire le puits 15-20 ans apres avec le gonze qui dit que c'est normal et inevitable. Je n'ai pas pu entierement rattraper ses conneries, helas, et rattraper ca au mieux a ete un boulot penible et ingrat. Un collegue a eu une mesaventure similaire, avec le terrassier qui facture 1 a 2 buses de plus que la profondeur reelle. Youpi...

    Pour que ca reste le plus durable possible, l'edp devrait etre de preference grossierement filtree et un minimum decantée. Et ne pas hesiter a mettre un coude qui descend pour eviter le splash direct sur buse selon la pression en sortie, et donc eviter de flinguer une buse par erosion + appeler les racines .
    https://adopta.fr/wp-content/uploads...FT1_ADOPTA.jpg
    Une petite garde dans les boites a eau, avec un petit peu d'entretien, c'est largement suffisant pour la decantation et ca limite le risque de faire marre a moustiques (contrairement au decanteur de l'image ci-dessus).

    Chuss,
    Y.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  26. #21
    JeanYves56

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    On ne connait ni la quantite d'eau a evacuer ni la surface du terrain , cela me semble hasardeux d'evacuer l'eau d'une toiture sur un petit terrain de quelques centaines de m2 !!


    Par ici en ville , les gouttieres sont raccordées aux caniveaux sur la voirie , qui sont nettoyes regulierement
    et en campagne , aux fossés , que les services de voiries nettoient chaque année !
    Dernière modification par JeanYves56 ; 14/01/2021 à 15h30.
    Cordialement

  27. #22
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Citation Envoyé par JeanYves56 Voir le message
    On ne connait ni la quantite d'eau a evacuer ni la surface du terrain , cela me semble hasardeux d'evacuer l'eau d'une toiture sur un petit terrain de quelques centaines de m2 !!
    Je sais bien. A défaut, dans le cas de Pat383, il peut (ou les acheteurs peuvent) se baser sur les dimensions actuelles du puisard sachant son etat et son comportement.
    Si on part de zéro en terrain plat comme c'etait mon cas, il faut :
    - les 2 parametres du Montana qui modélisent une pluie "pire cas"
    - la surface de toiture/captage et le type de surface, pour deduire le debit "pire cas" a infiltrer
    - a quel point l'edp est propre (pour dimensionner la marge sur le risque de colmatage du fond par les impuretés)
    - la profondeur approximative a laquelle le tuyau edp débouche dans le puisard (le volume du puisard au-dessus est un volume mort, qui n'entre pas dans le calcul du puisard)
    - la profondeur a partir de laquelle le sous-sol infiltrant commence, et la vitesse d'infiltration du sol (test Porchet, facile et pas bien long a faire sur le principe. Faut juste le faire a une profondeur representative)
    - au besoin, une estimation de la profondeur de la nappe phreatique si possible lors de ladite pluie "pire cas". (elle limite la profondeur max du puisard)
    La surface du terrain n'intervient aucunement dans le calcul. Ca influe quand meme indirectement : faut pas depasser en profondeur/distance l'angle de talut entre le fond du puisard et les fondations des elements batis, surtout maison et garage. Pour sol classique avec marge, je retiens 45 degres. Pour sol peu cohérent, descendre a 30 degres (contrainte a priori compensee par une vitesse d'infiltration tres importante)

    Chez moi, couche d'argile ~1m puis sol bien infiltrant (observation pédologie + test Porchet a l'occasion du trou pour ma cuve edp enterree) avec nappe phreatique a perpet' dans tous les cas => dimensionnement en pluie centenale, ca ne coutait pas plus cher!

    Pour un écoulement infiltrant en surface (noues, fossés, ...), le calcul est similaire et plus simple (m'enfin ca c'est le pb du mec qui code le calcul!). Mais faut garder a l'esprit qu'on n'a pas le droit d'inonder le voisin en contrebas!
    https://www.rtl.fr/actu/economie-con...ers-7770926423

    Par ici en ville , les gouttieres sont raccordées aux caniveaux sur la voirie , qui sont nettoyes regulierement
    Le souci est rarement en surface, c'est la taille des tuyaux collecteurs sous la route. Il me semble que Montpellier est passé par une phase euphorique "on maitrise, t'inquiete", puis inondations sur episode cevenol au pire decennal, suivi d'une adaptation de l'urbanisme pour pousser a nouveau l'infiltration sur place + menager des chemins d'ecoulement dans l'urbanisme.
    On voit aussi dans les series americaines et les mangas japonais les enormes collecteurs en surface que ca peut donner, la strategie de la priorité au reseau edp plutot que l'infiltration sur place.

    Chuss,
    Y.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  28. #23
    JeanYves56

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    On se demande pourquoi ont été réalisés tous ces réseaux qui mènent aux cours d'eaux puis à la mer ,
    et pourquoi on les entretient ??....
    Dernière modification par JeanYves56 ; 14/01/2021 à 18h54.
    Cordialement

  29. #24
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Parce que l'eau de pluie ne tombe pas que sur les toits des particuliers.
    Dernière modification par Yoghourt ; 14/01/2021 à 20h14.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  30. Publicité
  31. #25
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Illustration de cadrage réglementaire avec volonté explicite et forte de contenir les débits globaux à la source pour voirie et gros projets (et polluants de lessivage) : https://sites.google.com/site/a9a0a9...s---code-civil
    Ah, et aussi, il me semble que historiquement il y avait du réseau unique un peu partout dans les villes pour edp+eau grise voire edp+eau vanne
    Dernière modification par Yoghourt ; 14/01/2021 à 20h29.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  32. #26
    JeanYves56

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Non depuis tres tres longtemps, plusieurs decennies , c'est interdit de melanger les differentes eaux

    Par ici , il est conseillé de faire des puits perdus dans les jardins , QUAND il n'y a pas de réseaux d'edp ( vieille ville etc ...)
    Dernière modification par JeanYves56 ; 14/01/2021 à 21h06.
    Cordialement

  33. #27
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    "Historiquement", ça voulait pas dire y'a 5 ou 10 ans...
    https://www.cieau.com/le-metier-de-l...es-eaux-usees/
    Une trace facile a repérer, c'est des évac d'étage qui se jettent +/- discrètement dans des descentes edp. Ou des traces de maçonnerie qui expriment le démontage de ce genre de truc.
    Et pour l'obligation générale, a priori, ça dérive de la loi sur l'eau de 1958.
    https://www.legifrance.gouv.fr/codes...17/1958-10-26/

    Le principe règlementaire est clair (enfin, dans les PLU en tout cas), pour autant il n'efface aucunement la réalité vernaculaire d'aujourd'hui. J'aime a croire que les non-séparations se résorbent, mais force est de constater que c'est un sujet assez récurrent sur la toile donc encore plus dans la vraie vie (confirmé moult fois par des connaissances du milieu du bâtiment).
    https://duckduckgo.com/?q=travaux+s%...nonical&ia=web

    Bon, de mon côté, j'ai répondu longuement en sourçant tout plein. Basta cosi.

    @Tikeno : yep, quand ça le fait, c'est potentiellement moins durable qu'un puisard, mais ça le fait! La tranchée d'infiltration, c'est d'ailleurs ce que j'avais prévu chez moi à la base. Pour le coup, il faut impérativement surdimensionner vs. pluie décennale car ça infiltre essentiellement par le fond (risque de colmatage par fines/débris + important que pour les eaux chargées d'une fosse/step). Sauf que j'ai pas de pente, j'ai ~1m d'argile à percer donc surdimensionnement d'autant plus important, c'était forcément en zone roulable entre portail et garage (au-secours pour déboucher le tuyau!), et avec 2 traversées de réseau technique. Quand ça veut pas, inutile d'insister, ça veut pas

    Chuss,
    Y.
    Dernière modification par Yoghourt ; 15/01/2021 à 00h47.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  34. #28
    JeanYves56

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Bjr ,

    Le mélange des réseaux est difficile à relever visuellement , generalement ces reseaux sont enterrés ! ,
    il n'y a guere que le test avec un colorant qui peu le mettre en evidence aisement .

    Le pb essentiel que pose la mise des edp dans le tout à l'egout c'est la surcharge des stations d'epuration .
    Dernière modification par JeanYves56 ; 15/01/2021 à 10h18.
    Cordialement

  35. #29
    f6bes

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    Bjr à tous,
    Une bien bonne:
    Le maire d'un village environnant a une une lubie: faire la chasse à ceux qui envoyaient
    leur eaux pluviales dans l'assainissement collectif...ALORS qu'il existait un réseau paralléle
    eau de PLUIE."
    Il a utilisé une méthode par " fumée " (en pression) qui permettait se savoir si untel ou untel
    étaiot bien raccordé là ou il faut . Un peu comme le marquage ( colorant) des eaux de source
    pour retrouver le traçé emprunté.
    C'etait MONS IEUR le MAIRE (sa parole était d'or !)
    Bref il fut tout penaud lorsque il vit au batiment de la MAIRIE (gouttiére) s'échapper des volutes
    de fumée !
    La mairie n'était pas elle meme....conforme !
    Bonne journée

  36. #30
    yaadno

    Re : Puisard eaux pluviales ancien

    bonjour:compte tenu de la rareté du phénomène,je me demandais si une cuve à eau ne pourrait pas servir d'espace tampon ...et de réservoir pour arroser les salades;
    cdlt

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. suppression bac dégraisseur séparation eaux usées eaux pluviales
    Par apzo11 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/03/2017, 22h26
  2. Récupération des eaux pluviales
    Par tarricoe dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 12
    Dernier message: 18/03/2016, 15h40
  3. Evacuer des eaux usées dans la descente d'eaux pluviales
    Par Jilon dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/12/2015, 15h25
  4. Conseil pour drainage et puisard eaux pluviales
    Par Denis2Gif dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 9
    Dernier message: 05/09/2010, 23h55
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...