Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Interaction de Keesom, interaction de London



  1. #1
    Potache

    Question Interaction de Keesom, interaction de London


    ------

    Bonjour,

    Je suis en train de réviser les liaisons de faibles énergie.
    J'ai eu l'occasion de recevoir d'anciens élèves des questionnaires des années précédentes et là, je bloque sur une question : " L'interaction de Keesom du monoxyde de carbone vaut 0,00042kJ.mol-1 et celle de l'eau 33,3 Kj.mol-1, tandis que l'interaction de London vaut pour les mêmes molécules 8,73 kJ.mol-1 et 9 kJ.mol-1. Proposer une explication."

    J'ai envie de dire en ce qui concerne la molécule d'eau, que c'est une molécule polaire et que les interactions qui s'exercent entre des molécules d'eau sont des interactions de type "Keesom" - ponts hydrognènes, la plus "forte" des liaisons faibles => l'énergie de liaison de 33,3 kJ.mol-1.Parcontre, l'interaction de London est faible car ce n'est pas elle qui prime.

    En ce qui concerne la molécule de monoxyde de carbone, ce n'est pas du tout clair dans ma tête, est-ce une molécule polaire ??? Donc forcément, j'ai du mal à mettre en place une réponse correcte à la question ci-dessus. Je pense que les liaisons faibles restent assez floues dans ma tête.

    Si quelqu'un pouvait m'aider à remettre une peu d'ordre dans mes idées, ce serait super !

    Merci d'avance à tous et d'ors et déjà un bon réveillon de noël

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    chung

    Re : Interaction de Keesom, interaction de London

    Salut,
    CO est une molécule polaire puisque par définition, elle possède un moment dipolaire (dû à la différence d'électronégativité des atomes C et O).
    Mais la liaison qui les relie (en l'occurence une liaison triple C≡O dans le formalisme de Lewis) est, à la différence des liaisons de faible énergie (type Keesom, London ou autres), une liaison de covalence (énergie élevée : 1072 kJ/mol).

  4. A voir en vidéo sur Futura
  5. #3
    MAGICOS

    Re : Interaction de Keesom, interaction de London

    Bonsoir à ceux qui ne sont pas encore en train de mettre leur smoking pour le réveillon.
    Oui le monoxyde de carbone est bien une molécule polaire.
    Du coup, les molécules de monoxyde de carbone sont bien sujettes à des interactions dipôle permanent / dipôle permanent (dites interactions de Keesom).
    Les interactions de Debye résultent de l'interaction entre un dipôle permanent et un dipôle induit.
    Les interactions de London sont plus délicates à comprendre, elles résultent d'interactions entre dipôles induits instantanné.
    Les interactions de Keesom sont les plus importantes quantitativement des interactions dites faibles regroupées sous le terme d'interactions de van der Walls.

    La liaison hydrogène est un cas à part. Son énergie est plus élevée et elle intervient entre un atome d'hydrogène porteur d'une charge partielle positive et un atôme électronégatif.

    Tu peux consulter avec profit les rubriques correspondantes sur Wikipédia.

    Bon il faut que j'aille ajuster mon noeud papillon.

  6. #4
    mariposa

    Re : Interaction de Keesom, interaction de London

    Citation Envoyé par MAGICOS Voir le message

    Les interactions de London sont plus délicates à comprendre, elles résultent d'interactions entre dipôles induits instantanné.
    .
    Le terme instantané est de trop. Ces interactions se comprennent uniquement dans un cadre quantique.

    bonsoir.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Potache

    Re : Interaction de Keesom, interaction de London

    Merci pour les réponses déjà fournies, mais si l'eau comme le monoxyde de carbone sont toutes deux des molécules polaires, on s'attend à ce que dans les deux cas ce soient les interactions de Keesom qui soient les plus importantes, or ce n'est pas le cas pour le monoxyde de carbone puisque pour cette molécule selon l'énoncé du problème, ce sont les interactions de London qui sont prépondérantes ??? Et la valeur de l'interaction de Keesom pour le CO, est-ce une valeur normale pour ce genre d'interaction ? Ca semble si peu (0,00042Kj/mol) ?

    Merci d'avance

    BàV

  9. #6
    Potache

    Re : Interaction de Keesom, interaction de London

    Est-ce qu'il n'y a personne qui peut m'aider à répondre aux questions que je me pose, S.V.P ? Je n'aime pas rester avec des points incompris !

    Merci d'avance à tous ceux qui ont la chance de maîtriser le sujet bien mieux que moi !

  10. Publicité
  11. #7
    MAGICOS

    Re : Interaction de Keesom, interaction de London

    Citation Envoyé par Potache Voir le message
    Merci pour les réponses déjà fournies, mais si l'eau comme le monoxyde de carbone sont toutes deux des molécules polaires, on s'attend à ce que dans les deux cas ce soient les interactions de Keesom qui soient les plus importantes, or ce n'est pas le cas pour le monoxyde de carbone puisque pour cette molécule selon l'énoncé du problème, ce sont les interactions de London qui sont prépondérantes ??? Et la valeur de l'interaction de Keesom pour le CO, est-ce une valeur normale pour ce genre d'interaction ? Ca semble si peu (0,00042Kj/mol) ?

    Merci d'avance

    BàV
    Oui, je suis d'accord avec toi.
    N'y a-t-il pas une erreur de transcription dans l'énoncé de ton exo ?

    A propos de commentaire de Mariposa, il a raison mais c'était pour bien faire la différence entre dipole permanent et dipoles induits entre molécules non-polaires.

  12. #8
    Sevto

    Re : Interaction de Keesom, interaction de London

    bonjour Potache,

    Citation Envoyé par Potache Voir le message
    (...)si l'eau comme le monoxyde de carbone sont toutes deux des molécules polaires, on s'attend à ce que dans les deux cas ce soient les interactions de Keesom qui soient les plus importantes, or ce n'est pas le cas pour le monoxyde de carbone puisque pour cette molécule selon l'énoncé du problème, ce sont les interactions de London qui sont prépondérantes ??? Et la valeur de l'interaction de Keesom pour le CO, est-ce une valeur normale pour ce genre d'interaction ? Ca semble si peu (0,00042Kj/mol) ?
    voici deux "pistes" pour expliquer tes valeurs des interactions de Keesom:

    - d'abord, rappelles toi la formule qui donne la force de Keesom: on insiste généralement beaucoup en cours sur le fait que cette force dépend de facon inversement proportiennelle de la puissance 7 de la distance entre deux molécules ... !! (on parle d'interactions faibles)

    Maintenant, regardes dans quels états se trouvent l'eau et le CO dans les conditions normales de température et pression (c'est vrai que l'énoncé n'est pas très précis à ce sujet ?!): le CO est un GAZ, tandis que l'eau est liquide. Alors, je te laisse conclure sur les distances intermoléculaires dans les deux cas, et par conséquent sur les forces des interactions keesom ...

    - une deuxième remarque, qui cependant aura beaucoup moins d'imact sur la valeur de la force de keesom (je te laisse aussi deviner pourquoi): le moment dipolaire de CO est très faible (il faut tenir compte du fait que lorsqu'on écrit les formes de résonnance du CO on a une charge partielle positive sur l'oxygène).

    alors, voilà ce que j'en pense à première vue; j'espère que c'est suffisant pour toi, et que je me goure pas trop.

Discussions similaires

  1. Intéraction sp
    Par mimine739 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/09/2007, 21h18
  2. interaction fontome_éléctromagnetique
    Par limitinfiny dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/06/2007, 08h58
  3. Interaction
    Par vin_100 dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 20/02/2007, 20h18
  4. Mouillage et intéraction
    Par Bastien dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/01/2007, 21h49
  5. Interaction faible
    Par Penangol dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/01/2005, 00h48