Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Synergie eau + diesel



  1. #1
    _Goel_

    Question Synergie eau + diesel

    Bonjour,

    Suite à un reportage au 20h de TF1 pronant les "atouts" due l'utilisation d'eau dans le carburateur, j'ai été presque choqué ( ). Je cherche donc a faire un bilan scientifique (et j'insiste), sur le sujet. Nombre de discussions sur ce thème tournant instantanément en rond et sans fond (j'ai quasi perdu 1 soiréé pour pas trouver d'info concrète )

    Voici mon point de vue :
    - Théorique (indiscutable, a priori !) :
    ...o récupération d'énergie des gaz d'échappement
    ...o Modifications des conditions de combustion (Température/Pression)


    - Atouts annoncés :
    ...o Microdispertion du carburant (-> combusion homogène et + complète)
    ...o Capture des divers polluants dans les microgoutteletts d'eau des gaz d'échappement

    - Inconvénients :
    ...o L'eau est stockée sous forme liquide et relachée sous forme de vapeur. De l'énergie est donc perdue dans cet échauffement (l'eau a d'ailleurs une grande enthalpie de fusion), même en admétant que toute l'énergie nécessaire pour l'amener vers son point d'ébullition est prise à la chaleur des gaz d'échappement. (nota : si l'eau est déjà sous forme gazeuse, avant son injection, à moins qu'elle puisse être un catalyseur, elle ne fait que diminuer le rendement de la réaction (sa cinétique))
    ...o L'eau est inerte. Elle ne participe à aucune réaction. Pire, elle dilue encore plus le carburant (sauf si elle est injectée sous forme gazeuse => perte en rendement.
    ...o => en résumé perte de rendement
    ...o Si tantés que les gaz d'échappements descentent en dessous de 100°C, les microgouttelettes ayant capturé les particules vont s'éparpiller dans l'atmosphère et se retrouver à l'état gazeux. Les particules polluantes prisonnières seront donc relarguées dans l'air.
    ...o La présence de quantités élevées d'eau dans un moteur impliquent de plus gros risques de corrosion (il faut revoir la conception des moteurs, changer les alliages et les techiques de fabrication, entre autres pour les risques de présence d'eau dans l'huile du moteur)

    - Points obscurs :
    ...o Les conditions (Temp/Pression) de réaction étant changées observe-t-on :
    ......x Une augmentation de la température ou une diminution ?
    ......x Une augmentation de la Pression max. ou une diminution ?
    ......x La combustion est-elle plus complète ?
    ......x Dans l'éventualité d'un meilleur rendement obtenu grâce à l'eau, arrive-t-on à compenser l'énergie de vaporisation de l'eau ?
    ......x l'eau peut-elle jouer le rôle de catalyseur dans certaines conditions, lors de réactions exothermiques avec des dérivés du pétrole ?
    ......x Les produits secondaires de la réaction (qui est donc modifiée) évoluent selon quels rapports (plus ou moins de NOx, CO, etc...), a-t-on plus ou moins de particules fines émises ?
    ......x Comment réagit le moteur à froid (sachant que la majorité des voyages en voiture laissent à peine au moteur le temps de chauffer) ? D'un autre côté, on peut faire intervenir l'eau uniquement quand le moteur est chaud !

    Avis aux modérateurs et aux "Pro-Pantone" intrépides :
    Voilà, ceci n'est pas un ènime message annoncant un miracle ( ), mais un condensé d'explications que j'espère rigoureuses (Théorique, atouts, inconvénients), récupérés des discussions souvent difficilement lisible (tellement de propos sans fondement étant énoncés avec une assurance déroutante). Mon message se termine par des questions de physique/chimie concrètes et scientifiques. J'en attend pas moins des réponses.

    Nota : Je ne parle pas de moteur "Pantone" car je considère un principe physique général (eau + essence ou diesel), et non une technologie (qui met en oeuvre qu'une partie d'un principe), qui est toujours améliorable.

    Merci d'avance pour vos réponses scientifiques (qui a dit : "c'est bon, on a compris !" ??? ).

    -----

    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  2. Publicité
  3. #2
    jgiovan

    Re : synergie eau + diesel

    A ma connaissance des essais ont été faits avec l'aquazole dans pas mal de communes pour les transports publics.

    Les résultats étaient décevants, d'autant que je sache et les essais ont été abandonnés.

    Dans le cas de l'aquazole il y avait un tensioactif permettant de stabiliser l'émulsion eau/gazole.

    La consommation était supérieure (évidemment, à cause de l'eau !) mais je crois que la combustion était un peu meilleure (moins de particules) mais ce n'était pas très significatifs.

    A mon avis, encore une tempête dans un verre d'eau !

  4. #3
    _Goel_

    Re : synergie eau + diesel

    Voila !
    Parfait !
    Merci bcp !
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  5. #4
    chatelot16

    Re : synergie eau + diesel

    je pens que c'etait un moyen d'ameliorer la combustion pour les diesel qui fumait trop : l'augmentation de la pression des injecteur ( hdi ou injecteur pompe ) est certainement une meilleure methode que l'eau dans le carburant

    l'eau dans le carburant pourrait etre utile pour un moteur specialement construit pour cela avec un taux de compression plus elevé qui produirait une temperature exessive : l'eau limite la temperature en debut de combustion se decomposant en oxygene et hydrogene et rend l'energie en fin de combustion

    j'ai utilisé une injection d'eau pour des petit groupe electrogene avec moteur a soupape laterale qui avait le defaut de deposer de la calamine sur la culasse jusqu'a boucher les soupapes : cela evitait de demonter la culasse toute les 100 heures : avec des bon moteur a soupape en tete qui ont des taux de compression suffisant ca ne sert a rien

  6. #5
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : synergie eau + diesel

    Pour decomposer l'eau en hydrogene + oxygene il faut des temperatures elevées; de l'ordre de 2000/2500°C. Les moteurs à explosion n'atteingnent pas une temperature pareille...

    Le rôle de l'eau est :

    -Convertir une partie de l'energie thermique en energie mecanique, comme dans le piston d'une machine à vapeur.
    -De reduire les imbrulés, ce qui augmente legerement le rendement du moteur. L'ajout d'eau n'a rien d'une revolution, on a constaté depuis des decennies qu'une petite quantité d'eau ajoutée à certains combustibles diminuait les dépôts de suies.

    Par ailleurs l'eau agit avec la barre de fer afin de produire de l'hydrogene et de l'oxyde de fer, mais la quantité d'hydrogene etant faible je ne sais pas si elle est significative dans le rendement.

    Ce principe (connu sous le nom de procedé Pantone, bien que le procedé original soit rarement utilisé) n'a absolument rien à voir avec les emulsions eau/carburant comme l'aquazole.

  7. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Synergie Prépa
    Par fazoli dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/09/2008, 21h19
  2. Synergie et cohérence
    Par Aurélien25 dans le forum Actualités
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/04/2006, 20h59
  3. voiture a diesel et eau?
    Par invite158967239 dans le forum Technologies
    Réponses: 37
    Dernier message: 11/10/2004, 22h20