Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Magistères, des gens pratiquent ?



  1. #1
    utsuki

    Magistères, des gens pratiquent ?


    ------

    Bonjour à tous et bon début de vacances pour ceux qui en ont !
    (stage stage stage....)

    Je recherche des gens qui suivent un cursus (ou qui ont des informations "préçises") de Magistère dans le domaine de la chimie, des materiaux ou tout ce qui peut s'y rattacher.
    J'ai de nombreuses questions à poser quand à:
    - la qualité de l'enseignement,
    - le volume horaire,
    - la place de l'international
    - l'intégration/admission du cursus
    - les débouchés

    J'ai d'ores et déjà visité les sites de certains magistère connus (ceux donné par l'AGREMA http://www.magistere.org/)

    Et je trouve (pardon) qu'on y lit beaucoup de blabla et pas grand chose sur la réalité de cette formation. Evidemment on peut y retrouver la liste de tous les magistères et donc les programmes qui s'y rattachent, mais ça ne me satisfait pas

    Merci beaucoup du temps que vous prendrez pour moi !
    (je pense que certains penseront que ce post aurait pu se trouver dans "Orientation post bac", mais comme je cherche à toucher des chimistes, l'endroit me semblait tout indiqué)

    PS: pour vous donner une idée de ma situation scolaire, j'ai réussit ma L1 en Chimie à l'Université Louis Pasteur de Strasbourg (je pense que la moyenne anuelle tourne à 13,5 ou plus), j'entame ma L2 en septembre. J'ai eu le bac avec mention Bien (si ça a de l'importance pour la selection, sait-on jamais)

    PPS: l'international m'interesse enormement, vu que je souhaite aller à l'étranger dans le cadre de mes études (si je vais en L3 par exemple, je pense faire des demande pour le Japon etc etc).

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Lad

    Re : Magistères, des gens pratiquent ?

    Bonjour

    Moi j'ai suivi le magistère de physico-chimie moléculaire à Orsay. Je vais essentiellement te parler des magistère ENS (école normale supérieure) car c'est ce que je connais le mieux. Les autres magistère je ne les connais pas.

    Tu as trois magistère de chimie en France qui sont reliés aux trois ENS
    ENS Ulm => magistère d'ulm
    ENS Cachan => Magistère de physico-chimie moléculaire (le mien )
    ENS Lyon => magistère de lyon

    Le gros avantage de ces trois magistères c'est qu'ils sont couplés avec les ENS et donc tu reçoit la formation qui est donnée aux normaliens. La seule différence entre eux et toi c'est que toi tu n'est pas normalien et tu n'es pas payé. Je pense que ce sont les magistères les plus réputés en chimie. D'autre part les ENS sont des structures qui ont une forte réputation et donc le magistère également. La plupart du temps ce sont les ENS qui font directement cette formation ou alors en collaboration avec une université (orsay, jussieu, Claude Bernard pour lyon mais je ne suis pas sur).
    Le niveau est relativement élevé et en tous cas supérieur à celui d'un L3 ou d'un M "normal". Mais du coup l'exigence est également plus élevée (on a rien sans rien).

    Pour ce qui est des enseignements, tu es très bien encadré, et dans l'ensembles les enseignements sont de qualités, autant du point de vue de la forme que du fond.

    Le volume horarire est quasi le même que pour un L3 et un M normal.

    Intégration/admission au cursus = pour toi si tu es en L1/2 il faut que tu ais de bon résultats. La majorité des étudiants des trois magistère dont je t'ai parlé viennent de prépa.Dans ma promo certains vennaient du DEUG mais ils ont réussi aussi.

    Internationnal : la formation se fait en trois ou quatre ans. Entre le M1 et le M2 il y a une année facultative qui peut te servir soit pour partir à l'étranger soit pour préparer l'agrégation. Ici à orsay, une personne s'occupe des relations internationnale et aident les gens pour partir à l'étranger soit pendant le stage de M1 (3 - 5 mois) soit justement pour cette année facultative qui est très appropriées pour faire un stage long de 10 mois à l'étranger. Pour ce qui est du japon, je sais que c'est assez compliqué mais il faut essayer.

    Les débouchés = Les étudiant de magistère finissent quasiment tous dans les 1er de leur M2. Une grosse partie passe l'agregation (pour ma promo 17/23 et tous réussissent à intégrer une prépa agreg des ENS). Une majorité ont l'agreg en 1 ou 2 ans ... Une grosse partie font ensuite une thése et là encore la majorité réussissent à avoir une bourse et un monitorat (pour enseigner). Ensuite les débouchés sont diverses, université, industries ...

    J'attire ton attention sur la particularité du magistère d'orsay qui est un magistère de physico chimie et non de chimie. Donc c'est un parcour Chimie-Physique, ce qui permet d'être à l'interface entre chimie et physique et donc d'utiliser la physique pour résoudre des problèmes de chimie. Dans mon cas c'était l'idéal car j'aimais beaucoup la physique et j'avais pas envie de faire que de la chimie. Ceci dis le magistère est quand même à large dominante chimie.

    Une nouvelle voie est en train de se développer pour les gens qui veulent intégrer une école d'ingénieur comme l'ENSCP (école nationnale supérieure de chimie de paris) en deuxième année de magistère.

    Moi je te conseille vivement cette formation (une des trois ENS) !!!!
    Pour les magistère hors ENS je ne connais pas ....

    Tu peux regarder le site du magistère d'Orsay
    http://www.lcp.u-psud.fr/externe/Mag...tere/index.php

    A ton service pour d'autres questions
    Imagination is more important than knowledge ... Think different !

  4. #3
    Lad

    Re : Magistères, des gens pratiquent ?

    J'ai oublié un point concernant les matériaux.

    Le M2 que tu fais en dernière année de magistère n'est pas déterminé. Tu peux choisir n'importe quel M2 en france (du moment que ça a un rapport avec les sciences ). Donc rien ne t'empèche de faire un M2 matériaux (un copain à moi à fais ça il est en stage de M2 à cadarache au CEA où il étudie les matériaux de stockage des déchets nucléaires).

    D'autre part, un coup de pub pour orsay , le magistère d'orsay étant de la chimie physique, c'est idéal pour quelqu'un qui veut faire matériaux qui n'est pas vraiment de la chimie pure au sens chimie orga ou chimie inorganique (complexe organométallique ect ...).

    A bientot j'espère
    Imagination is more important than knowledge ... Think different !

  5. #4
    utsuki

    Re : Magistères, des gens pratiquent ?

    Merci beaucoup de tes infos, ça laisse voir des choses que les plaquettes ne disent pas !!
    Je n'ai pas vraiment peur du niveau et je suis d'accord, on a rien sans rien !

    Par contre, ce qui me "dérange" c'est de ne pas connaitre la difficulté réelle pour intégrer un magistère comme celui des ENS (c'est quand même des ENS quoi...). Je n'ai absolument aucune idée du niveau qu'il faut avoir ou autre.
    J'entends qu'une mention AB suffirait, quelques fois, qu'une mention n'est pas nécessaire... (je parle du DEUG/Licence)

    Qu'en penses-tu vraiment ?

    Sinon, d'autres experiences à partager ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Gwyddon

    Re : Magistères, des gens pratiquent ?

    Salut,

    Pour ma part je te dirais qu'une mention est un grand minimum pour intégrer un magistère ENS. C'est le cas en physique en tout cas, et il n'y a pas de raison que ça ne soit pas le cas en chimie
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  8. #6
    Lad

    Re : Magistères, des gens pratiquent ?

    Je suis d'accord avec Gwyddon. Je pense qu'il faut au minimum une mention, meilleure elle est mieux c'est ... ensuite la motivation peu jouer également car la pluspart du temps tu as un entretien.

    Pour Orsay je sais que les dossiers sont évalués au cas par cas. Si tu contactes les personnes qui sont sur le site que je t'ai donné ils se feront un plaisir de te répondre plus précisément sur leurs attentes. Sinon si tu as l'occasion de venir sur paris (ou lyon) des portes ouvertes des universités (vers mars) présentent généralement les magistères.

    Pour ce qui est de la difficulté d'intégrer ces magistères, je pense que celui de Ulm est de loin le plus sélectif (même vis à vis des gens de prépa).

    Quand aux expériences, le magistère a vraiment été décisif pour moi, c'est au cous du magistère que j'ai mieux définit les sujets qui m'intéressent (grace notament à la diversité des cours) et me faire une meilleur idée de ce que j'avais envie de faire (thèse ,agreg ...), j'ai rencontré plein de gens au cour des stages et notament l'équipe où je fais ma thèse .... Bref pour moi que du bonheur. En plus le campus d'orsay est très agréable c'est une grande foret !!
    Imagination is more important than knowledge ... Think different !

  9. Publicité
  10. #7
    utsuki

    Re : Magistères, des gens pratiquent ?

    Okay, ça confirme (positivement) ce que je pensais !
    La plupart de mes interogations ont trouvé une réponse, en tout cas, concernant les Magistères type ENS ! Je vous remercie tous les deux !

    Par contre j'apprécierais aussi avoir des retours concernant d'autres magistères comme celui de Nancy, Grenoble ou encore Rennes !
    Avis aux amateurs !

    Edit: une dernière question pour Lad ---> Comment tu vois ton avenir professionnel suite à ce magistère, autant par rapport à l'Industrie
    qu'au monde de la Recherche ? Serais-ce les "patrons" qui viennent vous chercher, comme en école d'ingé (le rêve) ?

  11. #8
    Lad

    Re : Magistères, des gens pratiquent ?

    Je ne sais pas si en école d'ingé on vient chercher les étudiants, si c'est le cas tant mieux pour eux.

    En ce qui me concerne le but est Maître de Conf, donc quand j'aurais fini ma thèse je passerai les concours dans ce but. D'après ce que je sais, en général les gens qui ont un cursus du type magistère puis thèse font en général partie de ceux qui passent à l'oral et donc qui ont passé avec succes l'épreuve sur dossier. J'espère que ce sera le cas pour moi et que je pourrai convaicre à l'oral pour être recruté !

    Pour ce qui est de l'industrie, ça ne m'intéresse pas pour l'instant, donc à l'heure actuelle ça serait une situation de repli. Les patrons ne viennent pas chercher les thésard (je pense pas) mais beaucoup d'entreprise de pointe recrutent plus de thésard que d'ingénieur (c'est le cas de michelin par exemple). Un autre plan B serait de passer l'agreg ou le capes si je n'arrive pas à trouver un poste qui m'intéresse.

    Mais bon rien ne sert de se dire que on y arrivera pas, pour l'instant je pense que je suis sur les bons rails, j'espère ne pas tomber de haut à la fin. En attendant je sais ce que j'ai envie de faire et je fonce pour essayer de l'avoir.
    Imagination is more important than knowledge ... Think different !

Discussions similaires

  1. Y a t-il des gens en DUT Chimie de LYON?
    Par invite8216389 dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/07/2009, 09h01
  2. les profs des magisteres
    Par Droledenom dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 17
    Dernier message: 22/04/2007, 19h18
  3. Réponses: 17
    Dernier message: 17/04/2007, 14h07
  4. Des gens dans Pays Basque ou Bearn ou Landes??
    Par argi dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/02/2007, 21h00