Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Dissolution & Chaleur



  1. #1
    Valenten

    Question Dissolution & Chaleur


    ------

    Bonjour à tous ! ^^

    Question stupide, mais que je me suis posée il y a 10 minutes. J'ai p-etre déjà eu la réponse dans un cours mais dans ce cas je l'ai oubliée ^^.

    Est-ce que la chaleur facilite la dissolution, ou plus exactement est-ce qu'elle augmente le facteur de dissolution maximal d'un solide dans un liquide.

    Exemple : la poudre de chocolat dans le lait (je parle pas "d'instantané")...Plus le lait est chaud , plus on pourra dissoudre de poudre ?

    Merci d'avance, @+

    Cordialement,
    Thor HDA

    -----
    Fan de Dark Ambient ?

  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : Dissolution & Chaleur

    En général, plus on chauffe, mieux une substance se dissout dans l'eau, et plus tu peux en dissoudre.
    Masi cela n'est vrai que pour les substances simples, comme le sucre ou le sel, qui se dissolvent par simple contact avec l'eau.
    La poudre de chocolat n'est pas une substance simple. Elle se présente sous forme de grains qui ont une composition complexe. Pour qu'ils puissent se dissoudre, il faut d'abord qu'ils soient bien dispersés. S'ils ne sont pas dispersés, ils s'agglomérent et forment de gros morceaux qui mettent des heures pour se dissoudre. Normalement les grains de chocolat sont recouverts d'une fine pellicule qui facilite la dispersion des grains au contact de l'eau. Mais il peut arriver qu'à trop haute température la pellicule se dissout avant que les grains ne soient dispersés. Et le chocolat risque de coaguler. Cela varie d'une marque à l'autre. Attention de bien suivre la marche à suivre. Et ne pas surchauffer !

  4. #3
    Valenten

    Re : Dissolution & Chaleur

    LOL... ^^

    Okay merci...

    Donc dans l'absolu pour le chocolat (c'était juste un exemple mais bon comme ya des connaisseurs XD) il faudrait le faire se dissoudre dans un lait tiède, et ensuite chauffer.. ?
    Fan de Dark Ambient ?

  5. #4
    Mecton

    Re : Dissolution & Chaleur

    En général, plus on chauffe, mieux une substance se dissout dans l'eau, et plus tu peux en dissoudre
    Dasn mes souvenirs la température ne faisait qu'accélérer la dissolution mais n'augmentait pas la capacité de dissolution .

    Et puisqu'on en est là j'ai vue que le CO2 se dissolvait plus dans une eaux froide que dans une eau chaude....Or je croyais que la quantité de gaz dissout dépendait uniquement de la pression partiel de ce gaz dans l'air.
    En effet j'ai lut que lorsque les eaux des océans se réchauffent elles dégazent du CO2 !
    Alors de quoi dépend la dissolution du CO2 dans l'eau ( pression partielle du CO2 de l'air et/ou de la température de l'eau )?

    Cordialement,

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Dissolution & Chaleur

    Dans le cas d'un gaz la solubilité diminue avec la température et augmente avec la pression.

    Pour un sel en revanche on peut observer plusieurs cas de figures:
    - La solubilité augmente avec la temperature, comme dans le cas de NaCl.
    - Elle diminue avec la temperature, comme avec CaSO4, Li2CO3
    -Elle marque un pallier plus ou moins grand, comme FeCl3. Certains composés n'ont pratiquement pas de difference de solubilité de 0 à 100°C.

  8. #6
    Mecton

    Re : Dissolution & Chaleur

    Pour un sel en revanche on peut observer plusieurs cas de figures:
    - La solubilité augmente avec la temperature, comme dans le cas de NaCl
    La solubilité s'exprime en quelles unités ?
    S'il s'agit d'une vitesse je suis d'accord avec toi.
    S'il s'agit d'une capacité de dissolution alors je ne comprend pas ma vieille expérience : J'avais saturée en sel de l'eau bouillante puis j'ai mis cette eau au frigo. Résultat pas de précipitation donc le sel est resté solubilisé dans une eau froide. Donc la capacité du NaClà se dissoudre dans l'eau n'est pas fonction de la température, non ?

    Et sinon ce qui me préocupe le plus c'est cette histoire de CO2.
    On peut raisonnablement penser que la concentration en CO2 atmosphérique est la même partout. Donc les pressions partielles de CO2 dissout dans l'océan devrait être le même des tropiques jusqu'aux pôles. non ?

    Cordialement,

  9. Publicité
  10. #7
    PaulHuxe

    Re : Dissolution & Chaleur

    La plupart des composés solides voient leur solubilité augmenter avec la température. là, je parle bien de quantité maximale que l'on peut solubiliser, pas de la vitesse.
    Certains (et NaCl est un très bon exemple) sont quasiment insensibles à la température.
    D'autres encore, beaucoup plus rares (je pense par exemple au chlorure de lithium), voient leur solubilité diminuer quant T augmente. On parle de solubilité inverse.
    Dans un bon handbook ou bouquin de chimie analytique, on peut trouver des tables de solubilité à différentes températures pour les sels usuels.

    Pour les gaz, le cas général est inversé : la solubilité diminue avec la température.

  11. #8
    Mecton

    Re : Dissolution & Chaleur

    Merci bien , ça balaye de vieilles idées reçues !

  12. #9
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Dissolution & Chaleur

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    La solubilité s'exprime en quelles unités ?
    S'il s'agit d'une vitesse je suis d'accord avec toi.
    S'il s'agit d'une capacité de dissolution alors je ne comprend pas ma vieille expérience : J'avais saturée en sel de l'eau bouillante puis j'ai mis cette eau au frigo. Résultat pas de précipitation donc le sel est resté solubilisé dans une eau froide. Donc la capacité du NaClà se dissoudre dans l'eau n'est pas fonction de la température, non ?

    Et sinon ce qui me préocupe le plus c'est cette histoire de CO2.
    On peut raisonnablement penser que la concentration en CO2 atmosphérique est la même partout. Donc les pressions partielles de CO2 dissout dans l'océan devrait être le même des tropiques jusqu'aux pôles. non ?

    Cordialement,
    On exprime generalement la solubilité en g/l d'eau ou en % massique (masse du composé/masse de la solution).
    Dans le cas de NaCl on passe de 360g/l à 0°C à 390g/l à 100°C; il est probable que ta solution n'etait pas totalement saturée, ce qui explique que tu n'ai observé aucune precipitation.

    La solubilité d'un gaz est plus lié à la reactivité de la molecule vis à vis de l'eau; la pression partielle intervient peu. Par exemple NH3 et CH4 ont des pressions partielles assez proches, pourtant CH4 est presque insoluble dans l'eau, tandis que NH3 l'est beaucoup.

    En ce qui concerne le CO2 des oceans la solubilité est surtout liée à la temperature de l'eau, un peu à la salinité et pratiquement pas à la pression atmospherique, etant donnée que celle ci évolue peu et que la moyenne est relativement constante (le CO2 ne dégaze pas instantanement); si tu es interessé je dois avoir des abaques.

Discussions similaires

  1. Equation de la chaleur & Vitesse infinie...
    Par Koranten dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/10/2007, 19h24
  2. chaleur de dissolution.
    Par Poupoulinnette dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/10/2007, 16h01
  3. Dissolution
    Par fleur-des-iles dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/09/2007, 11h45
  4. dissolution
    Par samfitger dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/03/2007, 20h05
  5. Cnes & Pan & archives
    Par Europa73 dans le forum Astronautique
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/12/2006, 23h33