Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Vanilline comme révélateur



  1. #1
    Clemobil

    Vanilline comme révélateur


    ------

    Dans un TP, j'ai utilisé la vanilline comme révélateur sur ma CCM, mais je sais qu'elle ne révélait qu'un seul des 2 produits possibles : une cétone ou un alcool.

    Je sais aussi que l'acide molybdique révélait le 2ème de ces produits.

    Quelqu'un peut-il m'aider à comprendre pourquoi la vanilline ne montre que l'un des 2 ?

    Merci.

    -----

  2. #2
    Clemobil

    Re : Vanilline comme révélateur

    Alors personne ne sait ce que révèle la vanilline ?

  3. #3
    moco

    Re : Vanilline comme révélateur

    Ta question n'est pas claire.
    Tu fais une chromatographie en couche mince de quoi ? Est-ce que tu cherches à séparer la vanilline, d'un autre produit ? Que vient faire l'acide molybdique ? Est-ce que tu cherches à reconnaître la présence d'un produit donné dans ta chromato ? Est-ce que tu cherches à analyser une tache inconnue ?

  4. #4
    Clemobil

    Re : Vanilline comme révélateur

    Je cherche à savoir si ma réduction d'une cétone en alcool est terminée. Je peux donc avoir 2 types de tâches sur ma CCM : l'alcool et/ou la cétone.
    Je me sers de la vanilline pour en révéler une, et de l'acide molybdique pour révéler l'autre.

    Maintenant grand problème, laquelle est laquelle ?

    Si quelqu'un savait ce que révèle la vanilline (ou l'acide molybdique), ça m'aiderait. Merci.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Fajan

    Re : Vanilline comme révélateur

    en théorie : vaniline = composé carbonylé

    acide phosphomolybdique = alcool.

    En réalité, il y a de grande chance que tu révèles les deux avec les deux révélateurs

  7. #6
    Clemobil

    Re : Vanilline comme révélateur

    Justement non.

    Merci pour cette réponse.

  8. #7
    Prof Besançon

    Re : Vanilline comme révélateur

    La vanilline sulfurique, comme l'acide phosphomolybdique ne sont pas spécifiques de telle ou telle fonction. Ils sont assez universels. Avantage de la vanilline, les spots obtenus sont très diversement colorés. Pour l'acide phosphomolybique, on est en général dans le bleu pâle ou le vert.
    Donc, vous verrez les deux fonctions. Par contre, quelque soit l'éluant de la CCM, la cétone migrera beaucoup plus que l'alcool qui est plus polaire.

    La spectroscopie IR est également facile d'utilisation pour l'identification de la fonction C = O ou O-H.
    Je ne sais pas quel cétone est réduite et comment (NaBH4) ? mais en tout cas, pour les cétones simples, c'est très rapide (30-40 min à 20-25°C)

Discussions similaires

  1. Perchlo et revelateur,on en fais quoi ??
    Par Riffer dans le forum Chimie
    Réponses: 13
    Dernier message: 19/12/2017, 11h07
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 22/06/2007, 15h25
  3. Chromato et révélateur
    Par Fajan dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/10/2006, 17h21
  4. révélateur
    Par LTHOMAS dans le forum Électronique
    Réponses: 24
    Dernier message: 21/08/2006, 11h28
  5. longevité du perchlorure de fer et revelateur
    Par Mendoza dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/12/2005, 15h03