Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Cinétique d'évaporation de l'éthanol



  1. #1
    antalis

    Cinétique d'évaporation de l'éthanol

    Bonjour,

    Je cherche des données sur la cinétique de l'évaporation de l'éthanol pur à pression atmosphérique
    Comment s'évapore t il ? se dégrade t il ? à température ambiante dans l'atmosphère...

    Est ce que qq aurait des pistes pour me dire ou je dois aller chercher ces infos ?

    Merci d'avance

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Le chimiste fou

    Re : Cinétique d'évaporation de l'éthanol

    Bon des pistes qui peuvent t'aider:
    L'éthanol est un alcool de formule brute C2H6O, M=46.069, bp=351,5 K
    Comme tout dérivé oxygéné de type alcool (eau également mais c'est un cas particulier), il fait des liaisons hydrogène (noté: liaison H) ce qui augment sa température d'ébulition.

    L'alcool est le premier degrés d'oxydation d'un composé organique. Avec l'oxygène de l'air, il s'oxydera progressivement en aldéhyde/cétone puis en acide carboxylique. Cette réaction est lente.

    Voilà déjà un début d'info

  4. #3
    Alcen

    Re : Cinétique d'évaporation de l'éthanol

    Salut,

    La "cinétique" d'évaporation dépends de plusieurs facteurs : tension de vapeur du produit, densité de la vapeur, température, surface de liquide exposé à l'air, pression/altitude.
    Dans ces conditions, l'ethanol ne se dégrade pas (dommage, ce serait intéressant pour l'éthylotest non ?). En revanche, l'éthanol pur (100°, absolu) est très hygroscopique, il va donc rapidement absorber l'humidité de l'air, et in fine tu évaporera de l'EtOH 96°, ta vapeur ne sera donc plus de l'alcool, mais l'azeotrope EtOH/H2O.
    Alcen

  5. #4
    antalis

    Re : Cinétique d'évaporation de l'éthanol

    Citation Envoyé par Le chimiste fou Voir le message
    Bon des pistes qui peuvent t'aider:
    L'éthanol est un alcool de formule brute C2H6O, M=46.069, bp=351,5 K
    Comme tout dérivé oxygéné de type alcool (eau également mais c'est un cas particulier), il fait des liaisons hydrogène (noté: liaison H) ce qui augment sa température d'ébulition.

    L'alcool est le premier degrés d'oxydation d'un composé organique. Avec l'oxygène de l'air, il s'oxydera progressivement en aldéhyde/cétone puis en acide carboxylique. Cette réaction est lente.

    Voilà déjà un début d'info
    Ok super mais aurais tu des références que je puisse citer
    et aurais tu les constantes de vitesses des réactions

    de plus ces réactions sont des réactions aqueuses ou gazeuses ?

    merci de ta réponse

  6. #5
    antalis

    Re : Cinétique d'évaporation de l'éthanol

    Citation Envoyé par Alcen Voir le message
    Salut,

    La "cinétique" d'évaporation dépends de plusieurs facteurs : tension de vapeur du produit, densité de la vapeur, température, surface de liquide exposé à l'air, pression/altitude.
    Dans ces conditions, l'ethanol ne se dégrade pas (dommage, ce serait intéressant pour l'éthylotest non ?). En revanche, l'éthanol pur (100°, absolu) est très hygroscopique, il va donc rapidement absorber l'humidité de l'air, et in fine tu évaporera de l'EtOH 96°, ta vapeur ne sera donc plus de l'alcool, mais l'azeotrope EtOH/H2O.
    Alcen
    tension de vapeur = 5,9 kPa à 20°C : Ok donc il ne s'évapore pas vite
    densité de vapeur = 0,789 : donc vapeur qui se maintiennent pres du sol

    surface de liquide exposé à l'air ? je trouve ca ou ? et ca veut dire quoi ?

    tu peux m'en dre plus sur ces proporiétés hygroscopiques ?
    il y a des références qqpart ?

    merci d'avance

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Cinétique d'évaporation de l'éthanol

    La cinetique d'évaporation est liée à plusieurs parametres:
    -La composition de l'air qui se trouve au dessus du liquide.
    -La temperature
    -La pression.
    -L'energie apportée au systeme (sous forme de chaleur, de lumiére...)

    Si la temperature et la pression sont facilement mesurables, la composition de l'air vas dependre d'une grande quantité d'autres parametres: Est ce que l'air est agité ? est ce que l'évaporation a lieu en espace clos ? L'air est il renouvelé ?

    En clair il est toujours possible d'appliquer une formule (complexe), mais pour vraiment approcher d'un résultat il faut faire des mesures en condition réelles.

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. TP Energie d'évaporation
    Par FoxDeltaSierra dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/04/2008, 15h23
  2. Point d'évaporation des métaux
    Par siteauludo dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/03/2008, 14h08
  3. Température d'évaporation
    Par pipich dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/05/2007, 19h10
  4. Problème d'évaporation d'hydrocarbure
    Par mentouraine dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/03/2007, 13h04
  5. Comment calculer la Vitesse d'évaporation?
    Par Alexdu17 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/02/2007, 10h19