Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

spectrophotométrie



  1. #1
    Lola33

    Smile spectrophotométrie

    Bonjour!!
    La semaine prochaine, les épreuves de TP ont lieu et en revoyant ces TP, je me suis aperçue que je n'avais rien compris à comment on se servait d'un spectrophotomètre et comment on exploitait les résultats...
    Alors si quelqu'un pouvait m'expliquer ou me donner un lien où je puisse trouver des photos sur comment utiliser un spectrophotomètre (ouf g réussi à l'écrire!! ) ce serait sympa!!
    merci d'avance!!

    -----


  2. #2
    ayama
    attendre et espérer.......

  3. #3
    Lola33

    Re : spectrophotométrie

    Merci beaucoup Ayama!!
    Je vais regarder tout ça!!
    (en espérant tout de même ne pas tomber sur ce tp le jour J!! Je pense qu'un petit titrage par phmétrie me conviendrait bien!! )

  4. #4
    moco

    Re : spectrophotométrie

    Un spectrophotomètre est un appareil que je vais t'expliquer.
    Il contient d'abord une lampe ordinaire qui émet de la lumière blanche. Cette lampe est placée dans une boîte fermée, mais pourvue d'un petit trou, et d'un seul trou. Il sort donc un fin pinceau de lumière de ce trou. On peut placer un deuxième écran noir percé d'un trou sur le trajet du rayon de lumière, pour mieux définir sa direction.
    On envoie ce pinceau de lumière sur un prisme de verre qui d'abord dévie ce rayon, puis le décompose en les couleurs de l'arc-en-ciel. Le rouge est peu dévié. le jaune l'est un peu plus, puis le vert et le bleu, et le violet est le plus dévié. On place un autre écran percé plus loin sur le trajet des rayons, pour ne choisir qu'une couleur.
    On envoie le rayon choisi sur une cellule photoélectrique. C'est une plaque de sélénium, qui a la propriété étonnante d'émettre des électrons dans l'espace, lorsqu'elle est frappée par de la lumière. Oh, ces électrons ne vont pas bien loin. Ils font quelques millimètres dans l'air, et ils reviennent sur l'atome d'où ils ont été éjectés.
    Mais on les empêche de le faire, en plaçant une grille de fils de cuivre tout près de la surface de la plaque de sélénium. Cette grille de cuivre est en contact avec un fil de cuivre qui traverse un ampèremètre avant de revenir sur la plaque de sélénium. L'ampèremètre compte les électrons qui passent. On mesure donc un petit courant I sur l'ampèremètre. Ce courant est d'autant plus grand que la lumière est intense.

    Attention. Cela se complique. Car on place un récipient en verre sur le chemin du rayon dont la couleur a été choisie, entre le prisme et la cellule de sélénium. Et ce récipient contient une solution colorée. Il absorbe une partie de la lumière. Le courant mesuré sur l'ampéremètre devient plus petit. Si on décide que la valeur de ce courant en l'absence de colorant est Io, et vaut I < Io en présence de colorant. Il existe une loi dite loi de Beer-Lambert, qui relie I et Io à la concentration du colorant.

    Cette loi s'écrit : I/Io = 10-EcL, et c est la concentration du colorant, L est la longueur de la traversée de la solution par la lumière , et E (epsilon) est une constante caractéristique du colorant (et de la couleur choisie).
    Par exemple, E vaut 12 L mol-1 cm-1 pour un rayon rouge traversant les solutions de sulfate de cuivre CuSO4, qui est un produit bleu. Evidemment on ne fait pas cet essai avec un rayon bleu. Il traversera sans être absorbé, puisque le sulfate de cuivre est bleu.
    Donc si on fait une solution 0.1 molaire de CuSO4, et que l'épaisseur traversée est de 1 cm, l'intensité I mesurée vaudra :
    I/Io = 10-12 · 0.1 · 1 = 10-1.2 = 0.063.
    Donc la lumière qui traverse n'est plus que le 6.3% de celle qui tombe sur la solution. Le CuSO4 a absorbé 93.4% de la lumière incidente.

    On peut déterminer la valeur E d'un colorant pour toutes sortes de couleurs, donc toutes sortes de longueurs d'onde. Si on reporte les diverses valeurs de E sur un graphique en fonction de la longueur d'onde, on obtient une courbe qu'on appelle bizarrement le spectre du colorant.

    Cela te va ? Tu as suivi ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Spectrophotométrie
    Par bboop8 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/05/2008, 17h42
  2. Spectrophotométrie
    Par mims2612 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/05/2008, 16h59
  3. spectrophotométrie L1
    Par dorastella2a dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/05/2008, 00h51
  4. spectrophotométrie
    Par loo88 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/12/2006, 19h16
  5. spectrophotometrie
    Par julia dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/02/2005, 22h16