Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Bleu de prusse



  1. #1
    la technicienne

    Red face Bleu de prusse


    ------

    Bonjour a tous,

    Je suis technicienne en anatomopathologie et je viens vous soumettre un probleme car je ne suis pas douee en chimie.

    Afin de colorer le fer contenu dans les cellules de la peau j'utilisais cette methode :

    Sulfure d'ammonium ([NH4]2 S) pendant 1minute
    Rinçage eau courante 5min
    Solution de hexacyanoferrate III de potassium 20min
    (2,5g de hexacyanoferrate III de potassium anhydre+25ml d'eau distillee)
    Rincage eau courante...

    Je précise que hexacyanoferrate III de potassium=ferricyanure de potassium (enfin je pense) et la formule est K3[Fe(CN)6]

    Le fer des cellules est sous forme Fe3+ et Fe2+.

    J'obtient du bleu de Prusse dont la formule chimique est KFe[Fe(CN)6]

    J'aimerai savoir quelles réactions ont lieu et quel est le role du sulfure d'ammonium ?

    De plus le sulfure etant très désagréable d'utilisation j'ai souhaite changer de methode, j'ai donc utilise celle ci :

    J'ai prépare une solution : 1/2 acide chlorydrique 2% + 1/2 hexacyanoferrate II de tetrapotassium 2%

    J'ai mis ma lame dans cette solution pendant 10min puis rincage eau courante.

    La aussi j'obtient une coloration bleu de prusse du fer des cellules.

    Hexacyanoferrate II de tetrapotassium=ferrocyannure de potassium et sa formule est K4[Fe(CN)6].

    Je souhaiterais savoir quelles reactions ont lieu dans ce cas ?

    De plus j'ai essaye la 2ème méthode avec le hexacyanoferrate III de potassium et ça ne fonctionne pas. Pouvez vous me dire pourquoi ?

    Ma demande est un peu longue et difficile a expliquer par ecrit mais j'espere que vous pourrez m'aider.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : Bleu de prusse

    Le bleu de Prusse peut se faire de deux façons différentes. ces deux méthodes ont en commun le fait qu'on mélange une solution de Fer non complexé et situé à un certain degré d'oxydation, avec une autre solution contenant du fer complexé par 6 CN-, mais où le fer est à un autre degré d'oxydation.
    1. On mélange une solution de ferrocyanure K4Fe(CN)6 contenant le ion [Fe(CN)6]4- et une solution contenant le ion ferrique Fe3+. Il se passe l'équation :
    K4Fe(CN)6 + Fe3+ --> KFe[Fe(CN)6] + 3 K+
    On voit que le fer complexé est au degré d'oxydation 2, et le fer non complexé est au degré d'oxydation 3

    2. On mélange une solution de ferricyanure K3Fe(CN)6 contenant le ion [Fe(CN)6]3- et une solution contenant le ion ferreux Fe2+. Il se passe l'équation :
    K3Fe(CN)6 + Fe2+ --> KFe[Fe(CN)6] + 2 K+
    On voit que le fer complexé est au degré d'oxydation 3, et le fer non complexé est au degré d'oxydation 2

    Si on mélange un ion fer non complexé avec un ion fer complexé, mais situé au même degré d'oxydation, le mélange ne produit pas de réaction !

    Je ne vois pas bien à quoi correspond la nécessité d'ajouter du sulfure d'ammonium. Ce qu'on peut dire, c'est que le sulfure d'ammonium réagit avec le fer(II) et avec le fer(III), et le précipite en formant du sulfure de fer noir, qui ne formera plus de bleu de Prusse plus tard.

  4. #3
    la technicienne

    Re : Bleu de prusse

    Merci pour ta réponse c'est tous ce que je voulais savoir. En fait c'est pas compliquer.
    Mais pourquoi la réaction ne fonctionne pas si les 2 ont le meme degré d'oxydation ? C'est parce que dans ce cas le melange est stable ?
    Dsl de cette question

    J'espère que quelqu'un pourra m'aider au sujet du sulfure d'ammonium.

    Merci

  5. #4
    la technicienne

    Wink Re : Bleu de prusse

    J'ai réfléchi en fait je n'ai pas la réponse que je veux. Car ce que je colore c'est une coupe de peau alors dans mon prélèvement j'ai des ions Fe2+ ET des ions Fe3+ donc ça devrais fonctionner dans les 2méthodes...

    Dans les réaction que vous me donnez l'acide chlorydrique n'a aucun role ?
    Il doit pourtant y en avoir un sinon on en mettrai pas...

    merci quand meme d'avoir essaye

    Il me faudrait quelqu'un qui s'y connaissent en chimie et en anatomie

  6. #5
    Fajan

    Re : Bleu de prusse

    c'est pas tout bêtement pour éclater certains composés de la cellule qui contiennent le fer? Ou bien pour décomplexer le fer qui est contenu dans une protéine (ferritine ou autre je suppose)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    moco

    Re : Bleu de prusse

    L'addition de HCl est peut-être aussi liée à la nécessité de maintenir les ions ferriques Fe3+ en solution. Les dits ions Fe3+ forment un précipité Fe(OH)3 dès que la solution devient peu acide, et a fortiori neutre. Si on veut qu'ils réagissent avec les ions ferrocyanure, qu'on appelle aussi hexacyanoferrate(II), il faut que les ions Fe3+ restent en solution, donc il faut que la solution soit très acide.

  9. Publicité
  10. #7
    dawodd

    Re : Bleu de prusse

    Citation Envoyé par moco Voir le message

    Si on mélange un ion fer non complexé avec un ion fer complexé, mais situé au même degré d'oxydation, le mélange ne produit pas de réaction !
    Pourtant le ferrocynaure réagit aussi avec les inons Fe2+, il se forme une précipité blanc de K2Fe[Fe(CN)6], je suis pas sur il semble si je me souvient des Tp d'analyse qualitative. Le précipéte blanc s'oxyde rapidement pour fomre le bleu de prusse.

    Justement j'en profit pour pose la question quelle est la différence entre le bleu de prusse et le bleu de tunrbull (je suis pas sur de l'orthographe) ?

  11. #8
    moco

    Re : Bleu de prusse

    Malgré qu'on ait longtemps pensé le contraire, le bleu de Prusse et le bleu de Turnbull ont exactement la même structure. Cela a été démontré par les rayons X, selon la Concise Encyclopedia of Chemistry, de Mary Eagleson, chez de Gruyter 1994.

  12. #9
    dawodd

    Re : Bleu de prusse

    Merci Moco pour ta réponse.

  13. #10
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Bleu de prusse

    Citation Envoyé par dawodd Voir le message
    Pourtant le ferrocynaure réagit aussi avec les inons Fe2+, il se forme une précipité blanc de K2Fe[Fe(CN)6], je suis pas sur il semble si je me souvient des Tp d'analyse qualitative. Le précipéte blanc s'oxyde rapidement pour fomre le bleu de prusse.

    Justement j'en profit pour pose la question quelle est la différence entre le bleu de prusse et le bleu de tunrbull (je suis pas sur de l'orthographe) ?
    Bonjour

    Je ne suis pas sur qu'il se forme un précipité avec Fe2+, j'utilise un mélange semblable en cyanotipie (un mélange à base de citrate de fer) et je n'ai jamais rien observé de tel.

  14. #11
    dawodd

    Re : Bleu de prusse

    Bonsoir Dudulle ,

    j'ai retrouve mes fiches TP

    Fe2+ + 2K+ +[Fe(CN)6]4- = FeK2[Fe(CN)6] précité blanc puis devient [Fe4[Fe(CN)6]3

  15. #12
    la technicienne

    Re : Bleu de prusse

    Citation Envoyé par dawodd Voir le message
    Bonsoir Dudulle ,

    j'ai retrouve mes fiches TP

    Fe2+ + 2K+ +[Fe(CN)6]4- = FeK2[Fe(CN)6] précité blanc puis devient [Fe4[Fe(CN)6]3

    Mais la formule du Bleu de prusse est KF[Fe(CN)6] et pas la formule que tu donne ?

    J'ai lu aussi que cette reaction d'oxydation avait lieu mais je ne pense pas car sinon mes reaction fonctionnerai avec les deux hexacyannoferrate.

    De plus je pense que le sulfure d'ammonium sert a reduire les ions ferriques Fe3+ en ions ferriques Fe2+ selon cette reaction :

    Fe3+ + S2- + 2NH4+ -> Fe2+ + S + NH4+

    Ce qui permet d'observer le fer total contenu dans les cellules.

    Normalement ensuite ça peut continuer a reagir avec les ions S2- qui reste pour donner du FeS sous forme de précipité noir.

    Mais est ce que cette derniere reaction est possible en milieu acide ?

  16. Publicité
  17. #13
    fraoli

    Re : Bleu de prusse

    Bonjour, normalement non!Car la forme majoritaire de S2- en milieu acide est
    HS- voir H2S Si Le pH est suffisament acide
    Fraoli

  18. #14
    dawodd

    Re : Bleu de prusse

    Citation Envoyé par la technicienne Voir le message
    Mais la formule du Bleu de prusse est KF[Fe(CN)6] et pas la formule que tu donne ?
    J'ai recopie mes cours de l'époque sans faire attention et effectivement à l'époque on donnait cette formule que l'on retrouve certains livre d'ailleurs et maitenant on donne l'autre formule. J'avais pas fais attention. Désolé.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. bleu de toluidine
    Par Noun dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 02/08/2015, 16h49
  2. Bleu de Bromophénol
    Par PoPi44 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/03/2008, 07h06
  3. Qu'est-ce qui fait qu'un objet bleu...est bleu?
    Par xFranky dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 06/02/2008, 19h57
  4. Réactif d'Arnow et Bleu de Prusse
    Par ana3007 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/07/2007, 08h45
  5. Nettoyer du bleu de prusse
    Par Fajan dans le forum Chimie
    Réponses: 10
    Dernier message: 24/08/2006, 23h07