Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

orbitale atomique à orbitale moleculaire




  1. #1
    gruni1

    orbitale atomique à orbitale moleculaire

    Bonsoir
    je suis en train de bosser le chapitre des orbitales moléculaires.
    ma question est la suivante. Concernant la formation des orbitales moléculaires, quelle sont les conditions qui doivent être remplies ?
    Je précise : Pour parler d orbitales moléculaire faut il absolument que les orbitales atomiques formant l orbitale moléculaire soient les même. Bien sûr que non ! mais a partir de quand parle t on d orbitale moléculaire. N'importe quelle orbitale atomique peut elle former avec n'importe qu'elle autre orbitale atomique une orbitale moléculaire.
    Quelles sont les conditions ?
    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Coincoin

    Re : orbitale atomique à orbitale moleculaire

    Salut,
    Pour que deux (ou plus) OA puissent former une OM, il faut qu'elles aient les même symétries...
    Encore une victoire de Canard !

  4. #3
    persona

    Re : orbitale atomique à orbitale moleculaire

    ...et que leurs énergies soient suffisamment proches/


  5. #4
    deep_turtle

    Re : orbitale atomique à orbitale moleculaire

    Pour que deux (ou plus) OA puissent former une OM, il faut qu'elles aient les même symétries...
    Permets-moi de te reprendre sur ce point, c'est une erreur courante.

    Ce qui est vrai, c'est que deux orbitales atomiques ayant des comportements opposés sous une même symétrie (typiquement une paire et une impaire) ne forment pas d'orbitale moléculaires (car l'intégrale de recouvrement est nulle), mais deux orbitales peuvent ne pas avoir la même symétrie et former une orbitale moléculaire.

    Par exemple, prends une OA en forme de fraise et une autre en forme de poire. Elles ne sont pas symétriques l'une de l'autre, et pourtant leur recouvrement est non nul, et donc une OM peut se former...
    Dernière modification par deep_turtle ; 14/02/2005 à 22h40. Motif: typo

  6. #5
    Coincoin

    Re : orbitale atomique à orbitale moleculaire

    Permets-moi de te reprendre sur ce point, c'est une erreur courante.
    Je te permets... d'autant plus que je savais que ce que je disais était imprécis !
    Je voulais dire que deux orbitales peuvent interagir si elles sont bases de la même représentation irréductible... Mais je me demande à quel groupe de symétrie appartient la fraise

    ...et que leurs énergies soient suffisamment proches
    Je ne voudrais pas dire une énormité de plus, mais il me semble que si les énergies sont trop éloignées, l'interaction est négligeable, mais existe quand même, non ?
    Encore une victoire de Canard !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    gruni1

    Re : orbitale atomique à orbitale moleculaire

    Merci de votre réponse,
    peut on encore preciser qu'appelle t on deux AO de meme symétrie ?
    Merci pour tout

  9. #7
    deep_turtle

    Re : orbitale atomique à orbitale moleculaire

    Considère par exemple une symétrie par rapport à un plan. Une orbitale peut être paire par rapport à cette symétrie, si elle est inchangée quand on effectue la symétrie, elle peut aussi être impaire, si les lobes positifs prennent la place des lobes négatifs et vice-versa (par exemple, 2p sous la symétrie par rapport au plan qui coupe l'orbitale en deux en mettant un lobe d'un côté et l'autre de l'autre).

    Elle peut aussi n'être ni paire ni impaire si la symétrique de l'orbitale ne se superopose pas sur l'orbitale elle-même.

    Deux orbitales ont la même symétrie si elles sont toutes les deux paires ou toutes les deux impaires sous la même opération de symétrie.

  10. Publicité
  11. #8
    gruni1

    Re : orbitale atomique à orbitale moleculaire

    Merci
    Je rajoute une question :

    Comment je dois reflechir qd on me dit que la π-Orbitale n est pas symetrique par rapport aux rotations ? (comme tu viens de le dire precedemment ??) Qu est ce que cela signifie quand on me dit que le chevauchement n a lieu que quand les AO sont paralleles.
    Cest pour les orbitales π ou σ que l on dit que l energie necessaire pour casser le chevauchement est trop haute c est pourquoi on n observe pas de rotations (je pense que c est pour π mais je ne comprends pas pourquoi.
    Par contre alors cela signifie que σ-Orbitale est facilement rotatitf , pourquoi.
    Maintenant je trouve qu il y a une contradicition, on me dit que π-Orbitale moins stabilisée (et moins destabilisiee) que σ-Orbitale,car dans le premier cas le chevauchement entre les deux AO est petit. Je croyais qu on venait de dire que dans π l energie necessaire pour casser le chevauchemement est tellement haute ( je dois donc deduire une grde stabilite).
    Enfin, quand on dit qu une OM est plus stabile qu une autre est elle aussi plus stabile que l autre dans sa formation antiliante ?
    Merci de m eclairer
    merci beucoup

  12. #9
    deep_turtle

    Re : orbitale atomique à orbitale moleculaire

    Heu... Je n'ai pas vraiment compris ta question... Déjà, les symboles que tu utilises pour les orbitales ne passent pas (chez moi), et je ne vois pas ce que tu veux dire quand tu dis qu'une orbitale est "facilement rotative"...

    J'ai l'impression que tu mélanges les symétries et l'écart en énergie (qui n'ont rien à voir l'un avec l'autre), mais c'est peut-être simplement dû au fait que je ne comprends pas la question...

  13. #10
    Coincoin

    Re : orbitale atomique à orbitale moleculaire

    J'avoue que j'ai du mal à comprendre aussi... Apparemment les symboles en question sont des Pi et des Sigma.
    Donc reprenons à partir du début... On veut construire des OM à partir de deux OA de type p. Les OA de type p ressemble en gros à un 8, avec deux lobes antisymétriques par rapport à un plan. Pour faire interagir ces deux OA, on a deux solutions : on peut mettre les 2 OA dans le même axe, et faire recouvrir un lobe de chaque (recouvrement ), ou bien on peut mettre les 2 OA parallèles et faire recouvrir tous les lobes 2 à 2 (recouvrement ).
    Bref = et =
    On voit qu'on peut faire tourner les orbitales autour de leur axe sans perturber le recouvrement , mais pour le , c'est impossible (si les 2 OA ne sont plus parallèles, elles ne se recouvrent plus aussi bien).
    Enfin pour répondre à tes dernières questions, plus le recouvrement est important, plus l'interaction est forte. Ce qui signifie que l'OM liante est plus basse en énergie, et l'antiliante encore plus haute (l'écart entre les deux augmente avec le recouvrement). Le recouvremennt entre les deux OA étant moins important dans le cas que dans le cas , on en déduit l'ordre des énergies des OM :
    Encore une victoire de Canard !

  14. #11
    groizme

    Re : orbitale atomique à orbitale moleculaire

    Citation Envoyé par gruni1
    Bonsoir
    je suis en train de bosser le chapitre des orbitales moléculaires.
    ma question est la suivante. Concernant la formation des orbitales moléculaires, quelle sont les conditions qui doivent être remplies ?
    Je précise : Pour parler d orbitales moléculaire faut il absolument que les orbitales atomiques formant l orbitale moléculaire soient les même. Bien sûr que non ! mais a partir de quand parle t on d orbitale moléculaire. N'importe quelle orbitale atomique peut elle former avec n'importe qu'elle autre orbitale atomique une orbitale moléculaire.
    Quelles sont les conditions ?
    Merci
    Salut
    De ce que je sais dans le modele LCAO une OM est une combinaison lineaire d'OA , tu peux faire une infinité de combinaison differente aboutissant a la meme équation d'onde, car il ya une infinité de facon de se représenter la maniere dont sont lié les atomes.
    Maintenant le plus important a savoir c'est que l'orbitale represente une densité de probabilité de présence, c'est comme une onde, c'est donc une zone dans laquelle se déplace les electrons, cela obeit aux meme lois classique que pour les ondes, quand les deux signes (c'est des conventions les signes) sont opposés l'onde est destructive cela correspond que toutes la densité electronique est expulsé de la zone et que donc l'electron ne peut pas etre la (sauf a l"etat exité),si c'est du meme signe l'interaction est constructive c'est le cas inverse.
    La condition la plus importante pour avoir formation d'une liaison c'est que les orbitales ne soit pas trop éloignés energétiquement parlant.
    Donc théoriquement on peut dire que oui du moment que l'energie est proche toutes les OA peuvent se combiner maintenant dans la pratique c'est faux car il ya de nombreux parametre chimique ne faisant pas parti de la méca quantique qui rentre en jeu.
    Dernière modification par groizme ; 15/02/2005 à 19h00.

  15. #12
    deep_turtle

    Re : orbitale atomique à orbitale moleculaire

    Donc théoriquement on peut dire que oui du moment que l'energie est proche toutes les OA peuvent se combiner maintenant dans la pratique c'est faux car il ya de nombreux parametre chimique ne faisant pas parti de la méca quantique qui rentre en jeu.

    Tu penses à quoi comme "paramètre chimique" qui ne ferait pas partie de la MQ ?

  16. #13
    Didie13

    Re : orbitale atomique à orbitale moleculaire

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    Enfin pour répondre à tes dernières questions, plus le recouvrement est important, plus l'interaction est forte. Ce qui signifie que l'OM liante est plus basse en énergie, et l'antiliante encore plus haute (l'écart entre les deux augmente avec le recouvrement). Le recouvremennt entre les deux OA étant moins important dans le cas que dans le cas , on en déduit l'ordre des énergies des OM :
    Tu es sur que ce n'est pas plûtot ca :

    Puisque le recouvrement est moins important pour l'énergie devrait être moins forte pour et inversement pour ...?

  17. #14
    Coincoin

    Re : orbitale atomique à orbitale moleculaire

    Non, car le recouvrement permet de diminuer l'énergie. C'est donc bien l'ordre que j'ai donné, avec au milieu (entre la pi et la pi*) le niveau de départ des orbitales atomiques.
    Encore une victoire de Canard !

  18. #15
    Didie13

    Re : orbitale atomique à orbitale moleculaire

    aaah ok! oui je vois la nuance!

    Merci!

Discussions similaires

  1. Partie radiale d'une orbitale atomique 2p
    Par jeremy1907 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/11/2007, 18h54
  2. orbitale atomique et moléculaire
    Par bueno dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 22/04/2007, 17h54
  3. Orbitale moleculaire, exercice
    Par tethys dans le forum Chimie
    Réponses: 13
    Dernier message: 25/06/2006, 20h32
  4. orbitale
    Par crackou21 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/05/2005, 19h03
  5. orbitale ...
    Par gruni1 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/12/2004, 14h33