Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

cires de l'huile de tournesol



  1. #1
    Manu3267

    cires de l'huile de tournesol

    Bonjour, je travaille sur les biocarburants et notamment l'huile végétale pure. On m'a dit que dans l'huile de tournesol on trouvait des cires (et pas dans l'huile de colza). Mais au niveau chimique, que sont ces cires ?? (molécule, taille, poids)
    Comment peut-on les éliminer ? pour faire de l'huile carburant, on décante pendant plusieurs semaines et on filtre à 1 µm. On espère éliminer ainsi la maximum de gommes (phospholipides) responsables de l'encrassement des moteurs, mais qu'en est-il avec ces cires ?

    merci d'avance
    Manu

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Gotferdom

    Re : cires de l'huile de tournesol

    salut,
    si on fait le parallèle avec la pétrochimie, on appelle cire un composé hydrocarboné (cyclique, linéaire, ramifié) saturé, dont le point de fusion est supérieur à 70°C (<70°C pour les paraffines). En général, de longues chaînes hyrocarbonées (CnH2n+2 avec n ente 15 et 70)
    Dernière modification par Gotferdom ; 14/04/2005 à 14h06.

  4. #3
    Manu3267

    Re : cires de l'huile de tournesol

    Merci pour cette réponse rapide ! pourtant, on préconise de plus en plus de filtrer à une température inférieure à 14°C pour soi-disant stopper les cires par filtration (sinon en dessus elles se dissolvent). Qu'en est-il vraiment ?
    Vu la taille des molécules, on peut les arreter en filtrant à 1 µm ? (meme à température ambiante 20-30° C) ? et les phospholipides aussi ?
    merci...

  5. #4
    Gotferdom

    Re : cires de l'huile de tournesol

    hum, pour les phospholipides, je sais pas ...
    pour les cires, vu la longueur des chaînes, elles cristallisent à basse température, c'est pour ça que tu dois les filtrer à froid. 1 microns devrait convenir, mais je n'ai jamais essayé.

  6. #5
    FC05

    Re : cires de l'huile de tournesol

    Pour moi les cires sont des mono-esters d'acides et d'alcools gras.

    En clair, une chaine linéaire (saturée) de 10 à 12 C (au moins), une fonction ester, et à nouveau une chaine de 10 à 12 C. Normalement, c'est "solide" à température ambiante, comme la cire d'abeille.

    Mais vu la composition, ça doit être soluble dans les graisses (à vérifier) donc il faut refroidir pour les précipiter.

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Diesel et huile de tournesol
    Par Mouvement dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 233
    Dernier message: 08/08/2007, 17h21
  2. teinture de tournesol
    Par siera dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/08/2007, 19h59
  3. mélange pellet (bois,paille,tournesol)
    Par soleol dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/03/2007, 18h50
  4. papier tournesol
    Par invite654345 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/12/2006, 21h09
  5. [Besoin d'aide]Les cires et encaustiques
    Par ccoder dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/12/2005, 19h36