Répondre à la discussion
Page 1 sur 8 12 3 4 5 6 7 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 234

Diesel et huile de tournesol




  1. #1
    Mouvement

    Diesel et huile de tournesol

    Bonjour, quelqu'un peut il m'apporter quelques précisions. Il serait possible de couper le gasoil à hauteur de 50 % avec de l'huile de tournesol, sans modifications particulières du moteur. Au delà, il faut semble-t-il intervenir sur la pompe (différence de viscosité) et sur les bougies de préchauffage.

    Le seuil de 50% est il réaliste ? (pour ne pas modifier son moteur).

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Quisit

    Re : Diesel et huile de tournesol

    salut !
    1-oui c'est possible : je tourne avec !
    2 - fais gaffe
    3- enormes différences entre un diesel clasique et un TDI et entre un TDI et un "HDI-SDI-CDTI-JTD" et autres rampes communes

    50% avec les diesels récents , en automne c'est très très optimiste (essaye : teuf teuf boum) la viscosité de l'essence augmente exponentiellement avec la chute de la température

    évite de dépasser 20% en inter saison avec un TDI ou HDI surtout en cas de démarrage par temps frais
    en cas de doute, mélange ton huile avec du gazoil AVANT sinon l'huile plus lourde coule au fond du reservoir et tu démarre avec du 80% ...pas bon

    mais ça marche du feu et très etonnant : ça réduit singulièrement les emissions de fumées

    tu trouvera des sites spécialisés sur le net, nottement allemands

    Si tu es motivé, installe un kit et là, avec n'importe quel moteur, tu peux faire du 100% "proprement"

  4. #3
    reducoil

    Re : Diesel et huile de tournesol

    bonjour,

    Je ne pensais pas que ca marchait aussi bien...
    qu'en est -il de la consomation de gazole? il y a eu des expérimentations faites?

    et donc, pourquoi on ne l'utilise pas plus?


  5. #4
    SuperCarotte

    Re : Diesel et huile de tournesol

    Ne serait ce pas formellement interdit par la loi ? Trés lourdes sanctions il me semble non ?

  6. #5
    Mouvement

    Re : Diesel et huile de tournesol

    Merci Quisit pour tes éclaircissements.

    Je ne pense pas que cela soit interdit par loi. Le seul problème majeur concerne les pourvoyeurs d'huiles de tournesols pour moteur, car sous la pressions des pétroliers, l'état leur réclame la TIPP ! (taxe d'importation sur les produits pétroliers)

    Pourquoi ne l'utilise-t-on pas plus ?
    1- Les pétroliers rigolent moyen et ils ont les moyens de ne le faire partager.
    2- On n'aura jamais assez d'huile pour les besoins de tout le monde.

    Mais dans une logique de diversification des sources d'énergies sur une échelle locale, couper du gazole peut etre interessant environnementalement et économiquement.

    Le gros hic est que le tournesol est un gouffre à phytosanitaires...peut etre du bio ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    SuperCarotte

    Re : Diesel et huile de tournesol

    A moins de payer la TIPP c'est certain, c'est interdit

  9. #7
    Chris77

    Re : Diesel et huile de tournesol

    Et coté pollution ?
    Même si ca fait moins de fumées, c'est les autres polluants qu'il faudrait prendre en compte...

  10. Publicité
  11. #8
    Mouvement

    Re : Diesel et huile de tournesol

    Vous pourrez trouver beaucoup beaucoup d'info sur ce forum

    http://www.forum-auto.com/sqlforum/s...ujet126778.htm

    Coté pollution, je serais tenté de dire à froid que c'est plus propre que du gasoil...à part une certaine odeur de friture...mais un spécialiste de la combustion moteur vous répondrait bien mieux.

  12. #9
    Quisit

    Re : Diesel et huile de tournesol

    Salut

    Je suis bien callé sur cette question et donc je peux affirmer certaines choses ou faire tomber des idées reçues

    1- oui c'est aussi simple que ça et il suffit .. de melanger (miscibilité totale en 20s garanties si agitation)
    2- oui ça pollue moins, un chimiste commandité sur la question a effectué des test très très approfondi sur la question, passage au banc compris, les résultats sont etonnants, nottement vis à vis du diester . le doc est disponible sur le net , il faudrait faire une petite recherche

    3 - on peut affirmer que jusqu'a 50 % les gains en terme de pollution sur la plupart composant analysés , on a un gain significatif, ensuite ça se dégrade car le point éclair plus haut de l'huile nécéssite une adaptation moteur - mais ça reste dans des limites très très acceptables

    4- c'est interdit, comme rouler au fioul de chauffage..mais la france étant en illégalité vis a vis de l'europe sur ce point, seul les revendeurs sont condamné, aucun "consommateur" pour l'instant

    5 l'expérience la plus probante est celle d'une compagnie de transport routier allemande qui tourne a l'huile depuis maintenant des années...et qui totalise donc plusieurs millions de km non polluants

  13. #10
    sterfil

    Re : Diesel et huile de tournesol

    C'est pas une nouveauté, pendant la dernière guerre, la colonne française partie de Cote d'ivoire vers la Libye (Bir Hakeim) consommait de l'huile d'arachide dans ses diesels.
    Le problème c'est que pour produire de l'huile de tournesol, il faut consommer du carburant et des engrais. Le bilan global est peu interessant.

  14. #11
    Quisit

    Re : Diesel et huile de tournesol

    salut sterfil : c'est une réponse à l'emporte pièce. si tu décides de produire bio tu peux le faire, certains le font nottement dans la production d'huile-carburant;

    Il est évident qu'un cycle court tracteur "a l'huile", groupe electrogène "à l'huile", pressage sur place > alimentation véhicule - est bien plus rentable que d'utiliser les méthodes reservées à l'alimentation humaine (transport, flitrage à chaud, extraction des résiduts à l' hexane puis mise en bouteille, re-transport etc...) et pourtant même dans ces conditions, financièrement parlant, l'huile de colza est à 0,79€ /L (entre le choc pétrolie ret la TIPP on est à 0,99€ le gazoil en ce moment)


    Mais sache que même la filière Diester, la moins écologiquement rentable des filières "huile" possible, présente un bilan global interessant, alors imagine pour la HVB, c'est queqlue chose comme six fois plus rentable.

    Quand à l'aspect nouveauté, on peut remonter à plus loin: le premier des Diesel (celui de Rudolf himself) tournait à l'huile de lin, tous les diesels sont conçus au départ pour tourner à l'huile, que ce soit de pétrole (Gaz-Oil, ça ne vous dirt rien ? ) ou végétale...

    Enfin, le rendement energétique d'un champ varie en fonction de la quantité de l'huile générée par la plante, mais aussi de sa fluidité. le meilleur rendement est pour le soja, le colza est plus "régulier" mais il faut l'estérifier car moions fluide que le tournesol qui produit un peu moins, mais nécéssite moins d'eau. Brefs, y'a descalculs savant à faire

  15. #12
    dteuz

    Re : Diesel et huile de tournesol

    @ quisit : HVB qu'est-ce ?
    sinon bien d'accord pour le cycle court.de même sur la irregularité des rendements du soja(et aussi zone de culture moins etendue) pourtant il presente un interet par rapport au colza(crucifere si je ne souviens bien),en tant que legumineuse de ne necessiter pas d'engrais azoté et de restituer pour la culture suivante aussi pas mal d'N provenant de l'atmosphere.

    un mix des 3 productions(colza,tournesol,so ja) permetrait aussi d'utiliser les mêmes machines à des periodes differentes.un melange des huiles ne permetrait-il pas une fluidité optimale

    par contre ces 3 cultures sont des têtes d'assolement donc en concurrence avec le maïs ,betterave etc...

    et comme dirait reg'liss: met de l'huile

  16. #13
    Quisit

    Re : Diesel et huile de tournesol

    HVB : huile végétale brute (en opposition au Biodiesel)
    Oui le soja est selon certains spécialistes la meilleure piste (il faudrait que je retrouve et que ke cite mes sources ça serait plus crédible) j'ai lu qq part qu'avec une rotation sur 6 ans, en exploitant sur toute l'europe des terres utilisée pour la consommation ET non utlisée (toujurs grâce à la rotation ) on pourrait déjà produire 9% de notre consommation européenne actuelle. ce sont donc des chiffres largement plus optimistes que celle de Manicore.

    Autre chose à savoir : les tourteaux issus du pressage sont une bonne source de protéine pour les animaux

  17. #14
    triban

    Re : Diesel et huile de tournesol

    Bonjour

    Dimanche dernier, BONALDI a parlé des moteurs utilisant de l'huile de tournesol, avec tous un sujet sur un "producteur" d'huile de tournesol, par contre à la fin du sujet il a dit qu'il y avait un augmentation de la température du moteur ( diminution de la durée de vie du moteur ?). Par contre toujours dans le sujet un " client" semblait trés satisfait de cette huile.

  18. #15
    Claudius09

    Re : Diesel et huile de tournesol

    Citation Envoyé par Mouvement
    Bonjour, quelqu'un peut il m'apporter quelques précisions. Il serait possible de couper le gasoil à hauteur de 50 % avec de l'huile de tournesol, sans modifications particulières du moteur. Au delà, il faut semble-t-il intervenir sur la pompe (différence de viscosité) et sur les bougies de préchauffage.

    Le seuil de 50% est il réaliste ? (pour ne pas modifier son moteur).
    Cette quetion a été etudiée par le CIRAD -sar de Montpellier. j'ai le document sous les yeux.
    Il semble qu'a partir du début du mélange de l'huile ds le gasoil on commence à avoir les inconvénients de l'huile .
    Cette dernière brûle moins vite de toute façon, ds le cylindre.
    Mais en pratique, et je l'ai pratiqué, le circuit de distribution traditionnel d'un moteur est adapté, voire les filtres aussi .

  19. #16
    Quisit

    Re : Diesel et huile de tournesol

    oui, le risque, très faible, est vraiment au niveau de la pompe à gasoil. C'est une expérience à tenter (et même durablement) plutôt en été, ou avec du tournesol pur jusqu'en intersaison. un démarrage à froid par 10°c le matin à 50% peut se révéler destructeur pour cet organe.

    . Evitez de dépasser durablement 30% d'huile dans le mélange sans préparation moteur, et en respectant ces valeurs, vous pouvez vous lacher, à vous la bonne odeur de frite aux feux rouges !

  20. #17
    pilouflo

    Re : Diesel et huile de tournesol

    Juste pour replacer le débat dans un contexte global :

    Le prix est certe intéressant car il n'y a pas la TTIP sur l'huile, sinon le prix de base n'est absolument pas intéressant. C'est une question de choix politique, comme le fait que le gazoil soit moins cher que le super...
    Le bilan : aujourd'hui pour 1 ETP de gazoil consommée on brule 1,7 ETP (0.7 correspondant aux pertes, au transport à la transformation, au transport, et oui re, a l'alimentation des pompes,...etc.)
    Pour 1 ETP d'huile, on consomme 2.2 ETP !!! le bilan est très mauvais d'un point de vue strictement énergétique.
    La ou ça devient intéressant, c'est en raisonnant carbonne fossile : pour le gazoil on libère exclusivement le carbonne d'origine fossile soit celui contenu dans 1.7 ETP àlors que pour l'huile on ne libère "que" celui de 1,2 ETP d'origine fossilifère. Bilan = gain de libération du carbonne de 0.5 ETP fossile ! Ces chiffres sont anciens et sont surement améliorable en réduisant la filière de production d'huile aux contraintes des huiles carburant et en intégrant la consommation de ces huiles dans la filière de production (tracteurs, transports). Ces évolutions sont possibles pour les deux filières mais on voit mal les pétroliers tourner à l'huile de colza !!

    Concernant les jachères, oui les cultures extensives sur certaines zones sont des solutions, mais il ne faut pas rêver. D'un point de vue environnemental il faudrait passer en culture extensive pour la majorité de nos cultures vivrières et là les surfaces ne suffiront plus ! Concentrer l'intensif sur des zones condamnées à court terme(destruction irrémédiable à l'échelle humaine des sols, pollutions des nappes phréatiques fossiles, etc..°) et faire de l'extensif énergétique ailleurs est abérant. Quand aux rotations, expliquez, hors subventions outrageuses, à un beausseron qu'il doit produire de façon extensive du colza une rotation sur 6 ??? je demande à voir. Par ailleur, oui le colza fixe une partie de l'azote atmosphérique et peut être un angrais vert intéressant... à condition de ne pas le récolter ! et de l'enfouire partiellement (pas trop, ne me faite pas dire ce que je n'ai pas dit, les labours profonds sont abérants !) et de laisser la nature faire 8/10 mois avant de recultiver la terre...

    Donc ces solutions alternatives à l'huile sont surement une des diverses pistes à encourrager (question de volontée politique, on y revient toujours) dans le cadre d'une véritable stratégie nationnale à moyen terme, avec des crédits pour la recherche, avec des incitations raisonables à la production... comme pour toutes les autres alternatives énergétiques.
    Par contre si l'on retombe dans un traver de subvention au quintal...avec tout ce que cela entraine (intrants inutiles et catastrophiques, labour des dernières prairies naturelles, etc..) alors non merci !

  21. #18
    LittleBrain

    Re : Diesel et huile de tournesol

    Bonjour,

    Petite question qui me vient en vous lisant :
    y a-t-il des recherches (et des résultats) en ce qui concerne la reproduction de la photo-synthèse de manière artificielle avec un rendement acceptable ?
    Ca pourrait nous permettre de fabriquer de l'huile sans les plantes non ?

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  22. #19
    meteor31

    Re : Diesel et huile de tournesol

    Apparemment c'est bourré de sites sur internet qui parlent des recherches en photo-synthèse artificielle.Apparemment aussi ce n'est pas gagné.

  23. #20
    Claudius09

    Re : Diesel et huile de tournesol

    Sans avoir un dessein national ou mondial, on peut imaginer qu'un paysan, ou un groupe de paysans, veulent faire fonctionner leurs machines à l'huile brute de colza, seulement ds le cadre d'une recherche d'autonomie énergétique sur leur ferme!
    Si le bilan énergétque est très mauvais, ds la cas ou l'on demande au colza de transformer du pétrole fossile en pétrole vert, pour une utilisation de l'huile brute, le pb est encore plus vrai avec de l'ester méthylique de colza. Et pourtant ce proget à le vent en poupe est il est fortement soutenu pas le loby agricole.

  24. #21
    Quisit

    Re : Diesel et huile de tournesol

    pour Pilouflo :
    "Ces chiffres sont anciens et sont sûrement améliorables en réduisant la filière de production d'huile aux contraintes des huiles carburant et en intégrant la consommation de ces huiles dans la filière de production (tracteurs, transports)."

    Effectivement, c'est la filière courte voir "ultra-courte" que recherche les enthousiastes à l'heure actuelle, c'est à dire production tracteur à l'huile, pressage sur site, vente sur site, consommation proche du site. (voir solution "roulemafleur")
    Tu soulèves là un point crucial; il est évident que dans le cas d'une production éclatée sur tout le territoire, la solution centralisée telle que la filière diester est une abbération technologique et energétique.
    Hors l'amélioration du rendement energétique de la filière doit précéder toute extension de son application, car c'est de ce rendement de base que ce calcule les surfaces nécéssaires.
    En attendant, communiquer sur cette filière, expliquer que ça fonctionne, que les diesels les supportent jusqu'en d'assez hautes proportions (voir 100% si modif), expliquer que la pollution résultante est très faible, montrer l'exemple en carburant en partie au moins à l'huile pour convaincre les incrédules (il y en a qui n'y croit pas avant d'avoir vu !) est une étape importante.

    Je pense aussi que si elle ne peut pas remplacer à moyen terme le fossile, c'est une energie à promouvoir le plus possible, même si elle n'entre qu'a hauteur de quelques % dans nos carburants. Car la filière sera prête lorsque les vehicules à très faible consommation seront eux aussi sur le marché, le paradoxe des surfaces de production se sera alors résolu de lui-même.

  25. #22
    jojojo

    Re : Diesel et huile de tournesol

    vous êtes déjà allez sur Oliomobile ? non ?
    alors je vous y invite :

    www.oliomobile.org

    LE spécialiste de la modification moteurs en Français s'il vous plait ...

  26. #23
    Mbodje

    Re : Diesel et huile de tournesol

    Expérience sur de l’huile de friture utilisée (10 à 15 fois)

    1°) FILTRAGE

    Filtrage avec du coton dans un filtre à café en papier : long, mais efficace.
    On recueille un culot avec quelques résidus de friture carbonisés et un dépôt qui ressemble à du saindoux. Sur 5 litres d’huile il reste environ 150 ml de culot.

    2°) MELANGE

    J’envisage de mélanger avec de l’alcool à brûler

    = Avantages :
    l’alcool est un antigel
    l’alcool augmente la fluidité
    l’alcool augmente le point éclair et devrait améliorer le démarrage à froid.

    = Inconvénients :
    l’alcool est un dégraissant et on risque le lavage des cylindres
    je n’ai pas d’indications sur les quantités à utiliser
    je ne sais pas si le mélange ne se séparera pas
    je ne sais pas à quelle vitesse l’alcool s’évaporera

    = Expérimentation
    je filtre dans un bidon en plastique translucide de 5 litres
    j’obtiens 4,8 litres d’huile de bel aspect couleur miel clair transparent
    j’ajoute 0,2 litres d’alcool à brûler du commerce
    je mélange en secouant le bidon
    je repère le niveau
    on obtient un mélange homogène très fluide
    après 48 heures à 23°C le niveau n’a pas baissé
    je sors le bidon dans le jardin et la neige (02 mars 2005)
    après une heure à – 4°C le mélange reste très fluide
    je verse dans mon réservoir à demi plein, soit environ 30 litres

    = Résultats
    à – 4°C je démarre normalement sans dispositif de réchauffage
    il n’y a pas d’odeur de friture
    je roule normalement, aucune différence d’avec le gasoil
    j’ai un moteur Mercedes 2,5 litres 5 cylindres
    je n’ai pas d’idée spécifique sur la consommation
    je compte augmenter progressivement la proportion d’huile

    = Données économiques
    un restaurant peut vous donner environ 5 litres tous les 7 à 10 jours, c’est peu
    l’huile de colza au litre en grande surface coûte 0,79 Euros
    l’huile de récupération ne coûte rien
    l’alcool à brûler coûte 1,49 Euros le litre
    mon mélange revient donc à :
    0,298 Euros les 5 litres en récupération, soit 0,0596 Euros/litre
    4,248 Euros les 5 litres huile colza neuve, soit 0,8496 Euros/litre
    A rapprocher des 0,935 à 0,99 Euros/litre de gasoil à la pompe.
    Bien sur, l’impact de la TIPP est énorme.

    Prix de gros

    Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les restaurateurs achètent plus cher que dans les grandes surfaces(huile de colza) et autres.
    Après enquête auprès de copains restaurateurs, voici quelques prix :
    - huile de tournesol par 25 litres : 0,8335 le litre TTC (TVA 5,5%)
    - huile de tournesol par 5 litres : 0,844 le litre TTC (TVA 5,5%)
    - huile végétale sans odeurs, FRIAL de Lesieur, au litre : 2,09945 le litre TTC
    - huile CROUSTIDOR de Lesieur par 5 litres : 1,21325 le litre TTC
    Les professionnels préfèrent payer un peu plus cher une huile qui ne fume pas, ne mousse pas, et peu servir 10 à 15 fois sans altération du goût. Ce n’est pas seulement un caprice, mais après expérience, une huile de base de grande surface à 0,79 Euros doit être changée au bout de 2 ou 3 jours. Je ne parle pas de la Végétaline souvent utilisée pour les frites.

    Recherches futures

    Je n’ai pas les moyens techniques, ni d’informations, mais j’aimerais avoir avis et suggestions sur les points suivants :
    - taux minimum et maximum d’alcool utilisé en additif,
    - fourchette de température extérieure d’utilisation en fonction du % d’alcool
    - utilisation d’huile de vidange
    - utilisation avec de l’eau dans un moteur type Pantone.
    Merci d’avance à tous ceux qui ont avancé dans le domaine et me documenteront.

  27. #24
    Quisit

    Re : Diesel et huile de tournesol

    évite à tout prix le mélange alcool + huile. Il peut se créer, suivant ton huile, une estérification partielle ou une saponification.
    Dans les deux cas tu pètes ta pompe a huile, jusqu'a 1000 euros pour un TDI.

    estérification partielle (chaleur+ brassage intensif+ catalyseur (traces de soude, d'acide, de potasse) ...on obtient un mélange d'huile (miam) de biodiesel (miam miam) et de glycérine orange en fond de réservoir (crack-boum, adieu la voiture)

    saponification ou mélange "mayonnaise" de l'eau contenu dans ton alcool et l'huile
    : formation d'une gelée blanche épaisse, figeante, en fond de réservoir (crack-boum la pompe à huile)

    bref, le mieux pour fluidifier est un mélange partiel au kérozène ou même un verre d'essence

  28. #25
    geoffrey25

    Re : Diesel et huile de tournesol

    Citation Envoyé par Mbodje
    Recherches futures

    Je n’ai pas les moyens techniques, ni d’informations, mais j’aimerais avoir avis et suggestions sur les points suivants :
    [...]
    - utilisation d’huile de vidange
    [/SIZE]
    Bonjour,

    d'un point de vue environnemental (ce qui est le cas dans cette discussion), ne surtout pas utiliser d'huiles de vidange (les huiles noires). Elle contiennent en effet, des composés chlorés qui peuvent conduire à la formation de dioxines lors de la combustion.
    de plus, elles peuvent aussi contenir des éléments métalliques + ou - grossiers (limaille).
    Mieux vaut alors les porter en déchetterie ou chez son garagiste: elles suivront une filière appropriée.

    Concernant les huiles claires (surtout utilisées en industrie), elles sont souvent contaminées par de l'eau. leur utilisation pourraient gripper la fragile pompe d'injection des récents moteurs diesel Haute Pression (HDI, TDI, etc.).

    En fait, l'idée de recycler des produits à base d'huile en carburants de substitution est bonne mais il faut faire attention à la contamination des ces produits qui ne sont pas le plus souvent purs et qui peut entrainer la production de substances encore plus polluantes que le carburant "de référence".

    Geoffrey.
    Dernière modification par geoffrey25 ; 07/03/2005 à 11h33.

  29. #26
    geoffrey25

    Re : Diesel et huile de tournesol

    Citation Envoyé par Quisit

    saponification ou mélange "mayonnaise" de l'eau contenu dans ton alcool et l'huile
    : formation d'une gelée blanche épaisse, figeante, en fond de réservoir (crack-boum la pompe à huile)
    c'est ce qui se passe quand on "claque" le joint de culasse de sa voiture...

  30. #27
    Tenacatita

    Re : Diesel et huile de tournesol

    Petit problème : pour remplacer par des biocarburants les 50 millions de tonnes de pétrole consommées dans les transports chaque année en France, il faudrait cultiver 120 % de la surface de la France en tournesol, (y compris au sommet du Mont Blanc... ). On connais bien les dégats de l'agriculture intensive sur l'environnement (...)

    Question :
    1 - Rouler au biodiesel est-ce vraiment bon pour l'environnement ?

    2 - Notre avenir, est-ce rouler en voiture au milieu de champs de tournesol ou de Colza alors qu'une bonne partie de la population mondiale vit en dessous du seuil de pauvreté ?

    Une excellente réflexion de JM JANCOVICI à ce sujet :
    http://www.manicore.com/documentation/carb_agri.html
    Dernière modification par Tenacatita ; 07/03/2005 à 14h39.

  31. #28
    sempervirens

    Re : Diesel et huile de tournesol

    toujours pareil : pourquoi vouloir absolument comparer un energie alternative par rapport au petrole ou au nucleaire.

    il est evident que tout le petrole ne sera pas renplacé par de l'huile..
    comme il est evident que les eoliennes ne remplaceront pas le nucleaire.
    c'est par la diversification energetique que seront solutionnés les problematiques.

  32. #29
    Quisit

    Re : Diesel et huile de tournesol

    "Petit problème : pour remplacer par des biocarburants les 50 millions de tonnes de pétrole consommées dans les transports chaque année en France, il faudrait cultiver 120 % de la surface de la France en tournesol, (y compris au sommet du Mont Blanc... )."

    Et oui l'eternel argument de ce cher Janco. Sauf que l'enjeu c'est DEJA de ne pas carburer autant qu'aujourd'hui (ce qui est le cas : on consomme déjà moins de pétrole pour les transport, mais il faut faire beaucoup mieux) - donc le raisonnement à la base est cramé - et ensuite diversifier, et personne n'a dit qu'on devait rouler au 100% bio !

    de plus, si je me rappelle la page, il se base sur la filière diester et pas HVB (oups, on est déjà plus à 120%)

    Des hybrides electriques en ville, biodiesel hors ville, c'est déjà plus interressant, et la proportion de terres nécéssaires baisse considérablement.

    Ensuite la réutilisation d'huile alimentaire usagée, généralisée, industrialisée. voilà déjà de quoi produire de biodiesel sans empiéter sur la part vivrière de la culture

    Ensuite l'ami Janco aime les images fortes (120% de la surface de la france) mais qui a dit que nous devions nous auto-suffire niveau biocarburant ? quelle surface de france représente la surface de champ pétrolifère nécéssaire aujourd'hui a son alimentation en pétrole, moins de 100% ? pas spur - c'est interdit de faire pousser à l'étranger, voir en mer ? et puis le tournesol à un faible rendement comparé au palmier à huile entre autres

    Bref, faire reverdir le désert serait une contribution naturelle de nos pays, et une bien faible compensation, maintenant qu'on les a pompé jusqu'a la moelle et qu'on va se désinterresser du sort de nos ex-pourvoyeurs

  33. #30
    Tenacatita

    Re : Diesel et huile de tournesol

    Citation Envoyé par Quisit
    "Petit problème : pour remplacer par des biocarburants les 50 millions de tonnes de pétrole consommées dans les transports chaque année en France, il faudrait cultiver 120 % de la surface de la France en tournesol, (y compris au sommet du Mont Blanc... )."

    Et oui l'eternel argument de ce cher Janco. Sauf que l'enjeu c'est DEJA de ne pas carburer autant qu'aujourd'hui (ce qui est le cas : on consomme déjà moins de pétrole pour les transport, mais il faut faire beaucoup mieux) - donc le raisonnement à la base est cramé - et ensuite diversifier, et personne n'a dit qu'on devait rouler au 100% bio !

    de plus, si je me rappelle la page, il se base sur la filière diester et pas HVB (oups, on est déjà plus à 120%)

    Des hybrides electriques en ville, biodiesel hors ville, c'est déjà plus interressant, et la proportion de terres nécéssaires baisse considérablement.

    Ensuite la réutilisation d'huile alimentaire usagée, généralisée, industrialisée. voilà déjà de quoi produire de biodiesel sans empiéter sur la part vivrière de la culture

    Ensuite l'ami Janco aime les images fortes (120% de la surface de la france) mais qui a dit que nous devions nous auto-suffire niveau biocarburant ? quelle surface de france représente la surface de champ pétrolifère nécéssaire aujourd'hui a son alimentation en pétrole, moins de 100% ? pas spur - c'est interdit de faire pousser à l'étranger, voir en mer ? et puis le tournesol à un faible rendement comparé au palmier à huile entre autres

    Bref, faire reverdir le désert serait une contribution naturelle de nos pays, et une bien faible compensation, maintenant qu'on les a pompé jusqu'a la moelle et qu'on va se désinterresser du sort de nos ex-pourvoyeurs
    ---------------------------------------------------------------
    Quisit,

    Avez vous les chiffres relatifs au palmier à huile et à l'huile végétale brute ?

    % du territoire national (550 000 km2) nécessaire pour produire 50 millions de tonnes équivalent pétrole (quantité brulée dans les transports chaque année en France) :

    Huile de Colza : 104 % du territoire national
    Huile Tournesol : 118 %
    Ethanol betterave : 120 %
    Ethanol blé : 2200 %
    Palmier à huile : ? ... (la production serait-elle optimale en climat tempéré ? )
    Huile végétale brute : ? ...

    1. Vous pensez vraiment que l'on peut faire pousser du colza ou du tournesol dans le sahara ?
    Qu'en est-il de l'investissement énergétique pour y parvenir (création d'un sol fertile, aprovisionnement en eau etc...) ?

    2. Que voulez vous dire en disant "cultiver en mer" ? Il s'agit de faire pousser du colza en mer ?

    Merci !
    Dernière modification par Tenacatita ; 07/03/2005 à 18h32.

Sur le même thème :

Page 1 sur 8 12 3 4 5 6 7 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. teinture de tournesol
    Par siera dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/08/2007, 19h59
  2. mélange pellet (bois,paille,tournesol)
    Par soleol dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/03/2007, 18h50
  3. papier tournesol
    Par invite654345 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/12/2006, 21h09
  4. huile de friture et diesel
    Par thebluest dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/08/2005, 18h24
  5. cires de l'huile de tournesol
    Par Manu3267 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/04/2005, 09h20