Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Chlorure de calcium



  1. #1
    LeDahu

    Chlorure de calcium


    ------

    Bonjour,

    je suis nul en chimie mais pour un travail de recherche sur le MCP (materiau à changement de phase) , j'ai besoin de reponses eclairées.

    Je m'interesse au chlorure de calcium .
    Plus exactement, c'est le hexaydrate qui semble courant, mais le tetrahydrate serait plus interessant car il semble avoir une température de fusion autour de 45°C, bienque du coup je ne trouve pas sa chaleur latente et que je ne fais que supposer qu'elle est à peu pres la meme que l'hexaydrate ( autour de 300)

    Sauf que, je ne sais pas où obtenir du Chlorure de calcium (je sens bien qu'en fait c'est du sel tout con...)
    et encore moins où trouver du tetrahydrate ou du hexaydrate ?! ou comment le produire

    Question bonus :
    le probleme de ce MCP c'est qu'il foire (surfusion mais je ne sais pas ce que c'est) au bout de quelques cycles de fusion. Or, magie d'internet, j'ai trouver un rapport qui date de 1989 où le chercheur explique que si on ajoute 3% depoids en chlorure de strontium hexahydraté (SrCl2·6H2O) ca semble ne plus foirer
    bref, c'est quoi ce strontium ? et je le trouve où ?

    Question super bonus :
    N'est-il pas dangereux qu'une ptit gars comme moi fasse joujou avec ce genre de produits ?
    Bref, est-ce que ce sont bien des materiaux inertes ?

    En vous remerciant

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Clorure de calcium

    Bonjour

    On peut trouver du chlorure de calcium dans les absorbeurs d'humidité, style "Rubson". Ce produit est totalement inoffensif.

    Pour avoir la forme tétra-hydrate c'est un peu moins simple; en fait ce sel est déshydraté à l'origine (dans les absorbeurs d'humidité, mais au contact de l'air il va piéger des molécules d'eau, jusqu'à devenir liquide.

    Pour une certaine température on a une forme stable; pour avoir la forme CaCl2,4H2O il faut se placer à une certaine température, et ça se fera tout seul. Seul problème je n'ai pas cette température...

    Il y a sinon une autre solution: On pèse une certaine quantité de CaCl2 que l'on place dans un bocal, puis on ajoute 65g d'eau pour 100g de CaCl2.

    Ce sel ne fond pas véritablement, en réalité il ne fait que dépasser son point de saturation, et l'eau contenue dans la molécule suffit à avoir une solution saturée. Pour que ça marche il faut que le récipient rèste étanche, sinon on perd de l'eau et il reste une partie solide.

    Pour éviter la surfusion il y a plus simple: On fait un colloïde. Les cristaux de CaCl2 se formeront autour de chaque particule en suspension.

  4. #3
    LeDahu

    Re : Clorure de calcium

    J'apprends plein de trucs !
    Bon, j'ai cru que le colloide etait un truc crade ou une maladie mais après recherche, ca a l'air tout à fait simple et logique bienqu'il semble que l'obstacle soit alors de trouver la colloide adapté au Clorure de calcium , non ?

  5. #4
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Clorure de calcium

    En effet, il faut trouver quelque chose qui reste en suspension.
    Je pense que ça vaudrait le coup d'essayer avec de l'agar-agar.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    LeDahu

    Re : Clorure de calcium

    "agar-agar : qui se liquéfie au-dessus de 80 °C et gélifie en refroidissant"

    Hmmm... changement de phase à 80° ?! , ya aussi une chaleur latente ou c'est juste du folklore ?

  8. #6
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Chlorure de calcium

    L'agar-agar est un peu comme une colle. Il faut le chauffer vers 80°C uniquement pour le préparer, mais ensuite il deviendra inerte par rapport au changement de phase du CaCl2 (qui se produira toujours à la même température).

  9. Publicité
  10. #7
    LeDahu

    Re : Chlorure de calcium

    Ok,

    j'ai trouvé facilement un fournisseur de l'agar agar. J'ai aussi trouvé sa chaleur latente qui est pas mal, mais sa T de fusion est trop haute, c'est con

    Par contre , pour le CaCl2, je ne sais pas du tout vers qui me tourner pour en avoir une grosse quantité (genre 10 kg pour commencer des tests)

    Une idée ?

    Sinon je ferais bien un comparatif avec un autre sel, le sel de glauber , mais sa T de fusion est un peu basse (32°) , bien que sa chaleur latente semble plus haute que le CaCl2. Mais pareil, je ne sais pas où en trouver.

    Une idée encore ?

    Pour ceux qui voudraient intervenir , j'essaye d'eviter la paraffine parce que que trop cher au kg pour un tank thermique . Quant aux huiles organiques (palme, coprah) et leurs acides myritique et laurique, je trouve que la chaleur de latence est faible comparée à ce qu'on peut esperer des sels.

  11. #8
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Chlorure de calcium

    Ok,

    j'ai trouvé facilement un fournisseur de l'agar agar. J'ai aussi trouvé sa chaleur latente qui est pas mal, mais sa T de fusion est trop haute, c'est con
    Encore une fois la température de fusion n'intervient pas dans la réaction. L'agar-agar reste inerte. C'est un peu comme si tu t'inquiétais de la température de fusion de la cuve en inox que tu vas utiliser.
    De plus ce n'est pas une fusion mais une solubilisation.

    Par contre , pour le CaCl2, je ne sais pas du tout vers qui me tourner pour en avoir une grosse quantité (genre 10 kg pour commencer des tests)
    Il me semble avoir déjà répondu à cette question...

  12. #9
    LeDahu

    Re : Chlorure de calcium

    Encore une fois la température de fusion n'intervient pas dans la réaction. L'agar-agar reste inerte. C'est un peu comme si tu t'inquiétais de la température de fusion de la cuve en inox que tu vas utiliser.
    De plus ce n'est pas une fusion mais une solubilisation.
    Désolé pour les fautes de vocabulaire.
    Merci d'infirmer ou confirmer les informations que j'ai trouvé :
    Aga agar :
    T de solubisation : 85°C (Chaleur latente ~350 K)
    T de "gelification?" : 30/40 ° (Chaleur latente ~300 K)

    Pour un fournisseur de CaCl2, j'avais bien lu, mais je me suis dis que:
    - 1 . C'était un exemple d'application que vous me donniez pour m'aider à comprendre son utilité
    - 2 . Le CaCL2 en question était probablement traité pour une utilisation précise et fausserai mes expériences
    - 3 . Ca ferait cher du kg

    Mais si c'est du CAcl2 pur, alors effectivement, pour des tests, ca vaut certainement le coup d'essayer.

  13. #10
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Chlorure de calcium

    Désolé pour les fautes de vocabulaire.
    Merci d'infirmer ou confirmer les informations que j'ai trouvé :
    Aga agar :
    T de solubisation : 85°C (Chaleur latente ~350 K)
    T de "gelification?" : 30/40 ° (Chaleur latente ~300 K)
    Une chaleur latente est exprimée en joules par kg, je ne vois pas très bien à quoi se rapporte ces valeurs.
    L'énergie nécessaire pour gélifier/liquéfier l'agar-agar est peu être faible, mais il faut garder à l'esprit qu'il y en aura très peu dans le mélange, donc son influence sera négligeable. Grosso modo je dirais qu'il faut une petite cuillère de poudre pour 1 ou 2 kg de CaCl2 hydraté.

    Pour un fournisseur de CaCl2, j'avais bien lu, mais je me suis dis que:
    - 1 . C'était un exemple d'application que vous me donniez pour m'aider à comprendre son utilité
    - 2 . Le CaCL2 en question était probablement traité pour une utilisation précise et fausserai mes expériences
    - 3 . Ca ferait cher du kg

    Mais si c'est du CAcl2 pur, alors effectivement, pour des tests, ca vaut certainement le coup d'essayer.
    Il s'agit de CaCl2 pur et déshydraté. On peut en trouver pour moins cher à condition de l'acheter en grande quantité auprès de fournisseurs de produits chimiques pour l'industrie.
    C'est le meilleur choix pour effectuer des tests, par contre ça risque en effet de couter cher si tu en utilise plusieurs tonnes.

  14. #11
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Chlorure de calcium

    Désolé pour les fautes de vocabulaire.
    Merci d'infirmer ou confirmer les informations que j'ai trouvé :
    Aga agar :
    T de solubisation : 85°C (Chaleur latente ~350 K)
    T de "gelification?" : 30/40 ° (Chaleur latente ~300 K)
    Une chaleur latente est exprimée en joules par kg, je ne vois pas très bien à quoi se rapporte ces valeurs.
    L'énergie nécessaire pour gélifier/liquéfier l'agar-agar est peu être faible, mais il faut garder à l'esprit qu'il y en aura très peu dans le mélange, donc son influence sera négligeable. Grosso modo je dirais qu'il faut une petite cuillère de poudre pour 1 ou 2 kg de CaCl2 hydraté.

    Pour un fournisseur de CaCl2, j'avais bien lu, mais je me suis dis que:
    - 1 . C'était un exemple d'application que vous me donniez pour m'aider à comprendre son utilité
    - 2 . Le CaCL2 en question était probablement traité pour une utilisation précise et fausserai mes expériences
    - 3 . Ca ferait cher du kg

    Mais si c'est du CAcl2 pur, alors effectivement, pour des tests, ca vaut certainement le coup d'essayer.
    Il s'agit de CaCl2 pur et déshydraté. On peut en trouver pour moins cher à condition de l'acheter en grande quantité auprès de fournisseurs de produits chimiques pour l'industrie.
    C'est le meilleur choix pour effectuer des tests, par contre ça risque en effet de couter cher si tu en utilise plusieurs tonnes.

    Petite remarque: Il est en fait préférable de l'avoir impur, car c'est justement quand il est pur que la surfusion se produit.

  15. #12
    Raphael2

    Re : Chlorure de calcium

    salut, je vien de regarder la fiche de sécu de Henkel pour les absorbeurs d'humidité Rubson et ils précisent que c'est du CaCl2 à > de 90%

  16. Publicité
  17. #13
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Chlorure de calcium

    Oui, parce qu'il y a un petit peu d'eau avec. C'est une substance qui est très hygroscopique. En quelques heures un petit tas de CaCl2 pur se transforme en flaque de liquide au contact de l'air.
    Les fabricants de sachets Rubson pourraient fabriquer ce produit totalement déshydraté, mais les contraintes de fabrication seraient beaucoup plus drastiques, et une telle pureté ne se justifierai pas pour l'usage qui en est fait.

  18. #14
    Raphael2

    Re : Chlorure de calcium

    trés interessant !! dans les recharges rubson c'est sous forme de poudre?

  19. #15
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Chlorure de calcium

    Non, en principe ce sont des sortes de boules qui ont un peu la forme et la taille de noix.

  20. #16
    Raphael2

    Re : Chlorure de calcium

    a oui? mai ont peut les pulverisées j'imagine.. ont peut le sécher pour le reutiliser ? (en tan que deshumidificateur)

  21. #17
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Chlorure de calcium

    Oui ça se réduit en poudre facilement. Par contre pour le secher il faut beaucoup chauffer, et au prix de l'energie ce n'est pas forcément rentable.

Discussions similaires

  1. chlorure de calcium
    Par strinkler dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/12/2012, 09h41
  2. Chlorure de calcium
    Par Corona dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 29/10/2011, 07h56
  3. Chlorure de calcium
    Par benjy_star dans le forum Chimie
    Réponses: 15
    Dernier message: 07/05/2007, 22h41
  4. Chlorure de calcium
    Par Mr.Feynman dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/08/2006, 10h54
  5. Chlorure de Sodium et Chlorure de Calcium ?
    Par babaz dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/09/2005, 17h35