Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

oxydation électrolytique



  1. #1
    blackout

    oxydation électrolytique

    j'ai décider de convertir Cu en Cu(OH) par oxydation électrolytique. Je me suis fabriquer 2 petites électrodes sélénoïdes avec des fils en cuivre. Je les ait branché sur mon transfo qui fait 0,4A. La distance entre l'anode et la cathode était d'environ 7-10cm. Mon électrolyte, c'est une solution saturée de NaCl. Quand j'ai mit le courant, ça été assez rapide, la solution à commencer à bleuir et des bulles se dégageait à l'anode. Après environ 2 heures, la solution était devenue grise et l'électrolyte était chaud, mais tolérable. Cu(OH)2 est bleu-vert pâle, et CuO est gris noir. Je savait que Cu(OH)2 se décomposait par la chaleur mais pas par une chaleur si minime. Est-ce qu'il faudrait que refroidisse mon électrolyte en plongeant le contenant dans un bain d'eau froide?
    est-ce une bonne idée?
    quelqu'un pourrait m'éclaircir sur ce sujet?

    -----

    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : oxydation électrolytique

    Premièrement, si tu espères effectuer une électrolyse avec un transformateur comme source de courant, tu perds ton temps. Avec du courant alternatif on ne fait pas d'électroilyse ; on chauffe la solution, c'est tout.
    J'espère que tu as eu la bonne idée de coupler un redresseur à ton transformateur, afin d'avoir un courant continu, seul capable de faire une électrolyse.
    Si tu fais l'électrolyse de NaCl avec des électrodes de cuivre, tu cours vers un mélange complexe.
    Tout d'abord à la cathode, tu produit la réaction suivante :
    2 H2O + 2 e- ---> 2 OH- + H2
    La solution devient basique, et il se dégage du gaz Hadrogène H2.
    A l'anode tu auras deux réactions suimultanées, et je ne sais pas laquelle sera plus importante que l'autre :
    2 Cl- ---> Cl2 + 2 e-.
    Cu ---> Cu2+ + 2 e-
    Mais cela va vite se compliquer, car une partie du Cl2 va réagit avec Cu pour former du chlorure cuivreux CuCl gris blanc insoluble. D'autre part Cu2+ migre vers la cathode où il rencontre OH- qui forme Cu(OH)2 insoluble et bleu-vert. Mais à chaud, et en solution concentrée Cu(OH)2 se transforme spontanément en CuO noir.
    ce qui complique, c'et que Cl2 va aussi migrer vers la cathode. Et il réagira avec les OH- pour former :
    2 OH- + Cl2 --> Cl- + ClO- + H2O
    Tu introduit un nouveau ion en solution, le ion hypochlorite ClO-, lequel, à chaud se dismute en chlorate et chlorure selon :
    3 ClO- ---> 2 Cl- + ClO3^-
    Ton mélange a une compositon qui sd complique vite.
    Si j'étais toi j'essaierais de remplacer NaCl par Na2SO4, ou NaOH. Tu évites toutes ces réactions parasites dues à Cl2, puis aux ions ClO- et ClO3^-. Et tu obtiendrais Cu(OH)2 pur.

  4. #3
    blackout

    Re : oxydation électrolytique

    au début ma solution à prit une teinte bleuté, avant de foncir...il y avait aussi beaucoup de bulles à la cathode avec de la mousse blanche/turquoise (je me suis tromper dans le premier message, c'est pas à l'anode qu'il y avait des bulles au début)
    mon transfo, c'est un transfo d'imprimante hp qui fonctionnait plus
    AC/DC
    Input: 120V~ 60Hz 0.22A 26VA
    Output: 30V 400mA 12VA
    donc il transforme le courant alternatif en courant continu.
    je ne voulait pas pas faire une électrolyse de NaCl en solution aqueuse volontairement (c'est sûr que je vais en faire si mon electrolyte c'est une solution de NaCl). Ce que je veut obtenir, c'est Cu(OH)2, bleu-vert pâle et non CuO ou CuCl (ce dernier est involontaire bien sûr), noir-gris ou gris-blanc.
    Si j'aurais utiliser un anode en fer, j'aurais obtenu Fe(OH)2 (ce que j'ai déjà fait...), mais là mon anode était en cuivre, donc je voulais faire Cu(OH)2, malheureusement ce dernier à sûrement été transformer en CuO...
    est-ce que je devrait refrodir mon électrolyte? excusez moi si j'ai mal posé ma/mes question(s) dans mon premier message.
    Si j'étais toi j'essaierais de remplacer NaCl par Na2SO4, ou NaOH. Tu évites toutes ces réactions parasites dues à Cl2, puis aux ions ClO- et ClO3^-. Et tu obtiendrais Cu(OH)2 pur.
    merci moco.
    ok, pour l'électrolyte, mais la solution va chauffer, ça ne risque pas de transformer Cu(OH)2 en CuO? en tout cas...
    pour faire des chlorates, faudrait que je continue l'électrolyse de NaCl(aq) encore très lontemps, puisse qu'il faut 162,4Ah pour convertir 1 mole de NaCl...mais c'est faisable. 162,4Ah/0,4A = 406h!!
    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

  5. #4
    moco

    Re : oxydation électrolytique

    Oui, mais 1 mole de NaCl c'est 56.5 g. Je ne connais pas ta solution, mais je ne serais pas étonné qu'elle contienne moins de 5 g de sel. Et il n'y a pas besoin que NaCl soit transformé quantitativement en chlorate pouir avoir des désagréments. Même s'il n'y avait que 10% de Cl- transformé en chlorate, il y aurait déjà pas mal d'ennuis.
    De plus, il y a une chose dont jen'ai pas parlé, et à quoi je pense tout-à-coup, c'est que la précipitation de Cu2+ par OH- dans un milieu riche en ion chlorure ne donne pas Cu(OH)2 mais de l'oxychlorure CuOCl2, qui est utilisé par les vignerons comme produit anti-mildiou. Il faut un grand excès de ions OH- pour transformer CuOCl2 en Cu(OH)2.

  6. #5
    Butter-Scotch-Tape

    Re : oxydation électrolytique

    Je ne crois pas que la simple T* que ton transfo donne peut transformer Cu(OH)2 en CuO, car j'ai fait cette expérience avec du Na2SO4, j'ai fais passer le courent... Puis j'ai laissé Cu(OH)2 en solution et j'ai fais bouillir 10 minute et ça n'a suffi, ça a juste fait précipiter le Cu(OH)2 qui était toujours turquoise.
    Dernière modification par Butter-Scotch-Tape ; 30/05/2005 à 01h25.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    blackout

    Re : oxydation électrolytique

    ok, merci

    oups, j'ai mal calculer pour la mole de NaCl...
    bon faudrait vraiment que je remplace mon électrolyte, j'ai refait un nouvel électrolyte au NaCl encore, mais j'ai refroidit avec des ice-pack pendant toute l'électrolyse et maintenant, c'est de couleur orange vif. à l'anode, celle qui se corrode, l'électrolyte avoisinant à prit une teinte turquoise pâle mais partout autour, c'est orangé.
    quelqu'un sait qu'est ce qui peut causer cette couleur?
    - CuCl est gris-blanc
    - CuCl2 est brun ou vert à tan (tan c'est assez proche de orange, peut être que c'est ça que j'ait? aussi, au début de ma 2e électrolyse, la solution en devenu vert kaki après le bleu.)
    - l'oxychlorure de cuivre, j'ai chercher, mais la formule qu'ont me donne est CuCl2.Cu(OH)2, en tout cas, ils disent que c'est une poudre vert à turquoise
    - Cu(OH)2 est bleu-vert pâle
    - Cu(OH)3, j'ai rien trouvé, pourtant je croit qu'il existe, quelqu'un à une MSDS (Material Safety Data Sheet)?
    j'ai pas trouvé de composé qui donnait une couleur orange vif, mais mat.

    en tout cas, merci pour vos réponses.
    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

  9. Publicité
  10. #7
    Fajan

    Re : oxydation électrolytique

    Cu(OH) est jaune - orange

  11. #8
    blackout

    Re : oxydation électrolytique

    ah, merci fajan

    j'ai peut-être aussi un mélange...

    rectification: lors de ma première électrolyse, j'ai dit que mon électrolyte avait une couleur grise-noire, comme CuO, après que les particules se soit déposée, j'ai remarqué que c'était brun assez foncé, et non gris-noir. C'est peut être CuCl2 et/ou un mélange...
    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

  12. #9
    Fajan

    Re : oxydation électrolytique

    Cu(OH) se déshydrate au cours du temps tout seul je pense en Cu2O Mais sans certitude. Maurice peut très certainement t'en dire plus

  13. #10
    blackout

    Re : oxydation électrolytique

    De plus, il y a une chose dont jen'ai pas parlé, et à quoi je pense tout-à-coup, c'est que la précipitation de Cu2+ par OH- dans un milieu riche en ion chlorure ne donne pas Cu(OH)2 mais de l'oxychlorure CuOCl2, qui est utilisé par les vignerons comme produit anti-mildiou. Il faut un grand excès de ions OH- pour transformer CuOCl2 en Cu(OH)2.
    j'ai une autre question: est-ce qu'il y a d'autres métaux qui réagissent comme Cu (enfin, plutôt Cu2+) dans un milieu riche en ion chlorure? Al?, Fe?, Zn?, Ni? etc.

    merci.

    ps: ma "solution" orangée à changée de couleur avec le temps, maintenant elle est toute turquoise, mais plutôt pâle...
    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

  14. #11
    blackout

    Re : oxydation électrolytique

    je vais répéter ma question: est-ce qu'il y a d'autres métaux qui réagissent comme Cu (enfin, plutôt Cu2+) dans un milieu riche en ion chlorure? Al?, Fe?, Zn?, Ni? etc.

    merci.
    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

  15. #12
    Diavolo

    Re : oxydation électrolytique

    Svp kelkeun peu me dire ce que sais : H2° { c'est du liquide } NACL { C'est blanc }

    Jattends votre reponse merci

  16. Publicité
  17. #13
    ArtAttack

    Re : oxydation électrolytique

    De l'eau et du sel mal écrit ?

  18. #14
    Diavolo

    Re : oxydation électrolytique

    ben je ne sais pas moi lol

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Solutions électrolytique
    Par chacha180691 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/10/2007, 10h27
  2. Chromage Electrolytique
    Par Ether dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/04/2007, 22h22
  3. pont électrolytique
    Par alex022 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/04/2007, 12h31
  4. Solution électrolytique
    Par LOLOTTElarigolote dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/11/2006, 00h16
  5. dorure électrolytique
    Par mathieuripert dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 23/06/2006, 06h50