Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

sensibilité d'un indole



  1. #1
    nabotdechimie

    sensibilité d'un indole


    ------

    Bonjour à toutes et à tous, je suis nouveau sur ce site, et j'ai déjà un petit problème pour vous.

    Je voudrais savoir ce que vous pensez de la sensibilité d'un indole vis à vis de MnO2, dans un solvant polaire protique (iPrOH par exemple).

    Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    shaddock91

    Re : sensibilité d'un indole

    Bonjour

    Tout dépend de la présence et de la nature des substituants, en particulier en 1, 2, 3

  4. #3
    nabotdechimie

    Re : sensibilité d'un indole

    En fait j'ai un acide 3-indole butyrique, que je réduis en alcool correspondant par LiAlH4, puis je l'oxyde par MnO2 avec dans le milieu, de la butanamine et du NaBH3CN afin de former la N-butyl-3-indolebutanamine.
    Je cherche à déterminer si sur lepapier cette voie est meilleure que la séquence réduction de l'acide en aldéhyde, suivie de la condensation de l'amine pour former l'amide puis réduction en amine secondaire.

    Avis aux pros...

  5. #4
    Vinus

    Re : sensibilité d'un indole

    Je suis pas un pro ... mais j´ai pas compris ta 2eme voie de synthese ... a moins qu il y ait une erreur ?

    Tu dis:" la séquence réduction de l'acide en aldéhyde, suivie de la condensation de l'amine pour former l'amide puis réduction en amine secondaire."

    Soit tu reduis ton acide en aldehyde et tu fais ensuite une imination reductrice (avec par exemple NaBH4 apres avoir ajoute ton amine),
    soit tu fais ton couplage acide + amine pour donner ton amide que tu reduits ensuite en amine (mais je sais pas comment tu fais la reduction amide en amine ?)


  6. #5
    Vinus

    Re : sensibilité d'un indole

    Citation Envoyé par nabotdechimie
    est meilleure que la séquence réduction de l'acide en aldéhyde, suivie de la condensation de l'amine pour former l'amide puis réduction en amine secondaire.

    Ou alors, tu voulais peut etre dire "reduction de l´acide en aldehyde, suivie de la condensation de l´amine pour former "L´IMINE" (et non pas l´amide) puis reduction en amine secondaire".

    J´ai mal compris ce que tu voulais dire peut etre ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    nabotdechimie

    Re : sensibilité d'un indole

    bien vu.

    J'ai effectivement fait une belle bourde, c'est évidemment une imine qui se forme, et qui est ensuite réduite en amine.

    Désolé de t'avoir embrouillé, et merci de t'être penché sur la question.

  9. Publicité
  10. #7
    shaddock91

    Re : sensibilité d'un indole

    Excuses pour ne pas t'avoir répondu plutôt (pb techniques).

    La solution la plus simple est de faire réagir l'acide indole butyrique avec la butylamine (dans des conditions classiques de couplage, CDI ou autre), pour obtenir l'amide secondaire ; que tu vas ensuite réduire par LAH.

  11. #8
    nabotdechimie

    Re : sensibilité d'un indole

    Merci vinius.

    Il est vrai que la solution la plus simple ne saute pas toujours aux yeux, heureusement que les tiens étaient mieux ouverts que les miens.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Sensibilité d'un transducteur acoustique
    Par lou_ibmix_xi dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/08/2007, 08h57
  2. probleme de stabilite du à l' indole
    Par HB02 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/06/2007, 17h33
  3. Sensibilité d'un microphone à électret
    Par Imei dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/02/2007, 10h56
  4. "sensibilité" minimale d'un oeil humain.
    Par f6bes dans le forum Physique
    Réponses: 18
    Dernier message: 31/07/2006, 00h13
  5. Découverte d'un nouveau facteur génétique de sensibilité à la tuberculose
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/01/2006, 16h39