Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Substitutions et éliminations



  1. #1
    Murasaki21

    Substitutions et éliminations


    ------

    Bonsoir,

    j'ai quelques questions sur mon cours de chimie orga...

    concernant les dérivés monohalogénés des alcanes :
    -si on a une espèce qui est à la fois nucléophile et base, comment choisir entre substitution nucléophile et élimination ? donc comment savoir s'il a un caractère nucléophile plus fort que basique...? par exemple pourquoi l'éthanolate est il une meilleure base que nucléophile ?

    - pourquoi les carbocations peuvent ils réagir en E2 si la base en forte et en E1 si la base est faible ou diluée ?

    Je crois que c'est tout pour l'instant, je préfère relire mes exos plutôt que de vous inonder de questions donc je verrais si j'en aurais de nouvelles après

    Merci d'avance...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    HarleyApril

    Re : Substitutions et éliminations

    Bonjour
    les alcools sont un peu nucléophiles, les amines le sont plus
    la nucléophilie tient au doublet libre sur l'hétéroatome
    l'oxygène étant plus électronégatif, il tient plus à garder ses électrons (il est donc moins nucléophile)

    les anions correspondants sont des bases fortes (parce qu'ils ne sont pas content, on leur a piqué un proton, ils sont prêts à tout pour le récupérer)

    si tu as un carbocation, tu es en train de faire une SN1 ou une E1
    un halogénure peu réactif réagira en SN2 si on lui oppose un bon nucléophile (qui attaque et vire l'halogène)
    si on lui met un mauvais nucléophile, il ne se passe rien, jusqu'à ce qu'enfin un peu de carbocation se fasse, qui réagira avec le nucléophile

    en espérant que ces quelques lignes t'aideront

  4. #3
    Murasaki21

    Re : Substitutions et éliminations

    Merci pour ta réponse HarleyApril

    Pour ma deuxième question j'étais un peu fatiguée et je n'ai pas du tout marqué ce que je voulais dire :
    je voulais donc demander pourquoi un RX tertiaire réagit en E2 si la base est forte et en E1 si elle est faible ou diluée ?
    Mais peut être que ce que tu m'as expliqué à propos des nucléophiles fonctionne aussi pour les bases...

    et petite question...on sait qu'une base en forte seulement en fonction de son pKa , je crois qu'il n'y a pas d'autre manière non ?

    Merci !

  5. #4
    HarleyApril

    Re : Substitutions et éliminations

    en chimie des solutions (aqueuses) une base forte ou un acide fort n'a pas de pKa car sa dissociation est totale

    ici, on est dans le cadre de la chimie organique et le solvant n'est pas toujours l'eau
    les bases fortes sont donc celles de la chimie analytique, voire des bases encore plus fortes qui n'existent pas dans l'eau
    on a créé des échelles de pKa étendues à d'autres solvants pour comparer les basicités (idem pour les acides)

    cordialement

  6. #5
    Murasaki21

    Re : Substitutions et éliminations

    Je me rends compte que je n'avais pas répondu à ton dernier message HarleyApril, désolée.
    Merci de tes explications.

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Génétique] Substitutions nucléotidiques
    Par Didii dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/04/2010, 20h23
  2. Substitutions nucléophiles
    Par night76 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/04/2010, 11h10
  3. réactions de substitutions
    Par clow7 dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/11/2008, 19h53
  4. encore et tjs ds mes éliminations !
    Par VIOLON dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/01/2006, 09h43