Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Le mercure et ses différentes formes



  1. #1
    Paty59

    Le mercure et ses différentes formes

    Bonjour,

    J'espère que quelqu'un pourra m'éclairer un peu + ...

    En fait je cherche a savoir quelle est la forme ion mercurique du mercure, la forme organométallique et la forme non méthylée ...
    Je pense que la forme ion est Hg2+ et la forme organométallique est CH3Hg mais je ne suis pas sûre ...

    Si quelqu'un s'y connait sur le cycle du mercure et ses transformations je suis preneuse !

    Merci beaucoup

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : Le mercure et ses différentes formes

    Cette dénomination est peu rigoureuse.
    Le ion mercurique est effectivement Hg2+.
    La forme organométallique peut être la molécule de méthylmercure HgCH3, qu'on trouve facilement en milieu aquatique, car il est capté par les algues, puis les moules et les crustacés. Mais cela peut être n'importe quelle autre molécule contenant du mercure et des atomes de carbone. Et il y en a beaucoup. La plus connue est l'antiseptique appelé mercurochrome, qui contient du mercure entouré de 20 atomes de carbones, avec la formule C20H8Br2HgNa2O6.
    Le mercurochrome fait partie des molécules non méthylées.

  4. #3
    Paty59

    Re : Le mercure et ses différentes formes

    En fqit je dois raconter l'histoire d'un ion mercurique qui part de chine, 5 ans après il est sous forme organométallique dans la carcasse d'un brochet dans le lac des laurentides (canada), 1 an après il circule dans l'atmosphère sous la forme non méthylée puis 3 ans plus tard on le retrouve sous la forme CH3Hg(II) lié à une protéine d'une cellule granulaire du cerveau d'un pêcheur inuit vivant dans l'extrême arctique.

    Donc j'ai pris Hg2+ pour l'ion mercurique, CH3Hg+ pour la carcasse de brochet par contre je ne sais pas dans l'air si je prends Hg(0) c’est une forme non méhylée ? et CH3Hg(II) c'est la même chose que CH3Hg+ ?

    merci à moco pour votre réponse

  5. #4
    moco

    Re : Le mercure et ses différentes formes

    HgCH3 est un ion qui n'existe pas tel quel et devrait plutôt s'écrire HgCH3+. Il se trouve inclus dans une molécule comme le chlorure de méthylmercure CH3HgCl, ou l'iodure de méthylmercure CH3HgI. Mais le diméthylmercure Hg(CH3)2 existe aussi.

    Mais si tu examines le sort d'un ion mercure, il peut se transformer en méthylmercure ou d'autres molécules organiques. Mais il ne peut pas spontanément se transformer en mercure métallique Hg(O), donc en mercure au degré d'oxydation zéro.

  6. #5
    Paty59

    Re : Le mercure et ses différentes formes

    Donc si je dis que le mercure Hg(0) s'oxyde en Hg2+ et retombe avec les pluies. Ensuite sous l'action de bactéries le Hg2+ se transforme en CH3Hg+ qui est du méthylmercure et qui se bioamplifie jusqu'aux poissons. Puis lors de la décomposition du poissons (carcasse), le CH3Hg+ est relargué dans l'eau. Par photodégradation, le CH3Hg+ se transforme en Hg(0) qui se revolatilise dans l'atmosphère.

    Est-ce que c'est cohérent et correct ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    moco

    Re : Le mercure et ses différentes formes

    Le mercure ne va pas tout seul, et spontanément, s'oxyder en Hg2+. Où passeraient les 2 électrons abandonnés ? Si c'était le cas, on ne pourrait pas conserver des bacs de mercure pendant des années dans les laboratoires, comme on le faisait au siècles passés. Aujourd'hui, le mercure est interdit. Mais cette interdiction est récente. Jusque dans les années 1950, on conservait le mercure dans des cuves ouvertes. Et il ne s'oxydait pas.

    La seule chose que peut faire le mercure avec des molécules organiques, c'est réagir avec les dérivés chlorés. Car lentement il peut s'insérer entre un Carbone et un chlore dans une molécule organique chlorée. Cette réaction est très lente, mais elle peut se passer dans la vase au fond des lacs, si on y a déversé du mercure et des produits chlorés. C'est cette réaction qu'on craint au niveau écologique. Si on prend une molécule complexe mais contenant une liaison C-Cl, elle peut se transformer en liaison C-Hg-Cl, au contact du mercure, et avec les années. Et plus tard cette lourde molécule subit une biodégradation qui finit par laisser le chlorure de méthylmercure CH3-Hg-Cl.
    Et cette molécule ne se décomposera pas en mercure autre chose.

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Psychologie de l'amitié : les différentes formes ?
    Par laetith31 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/02/2010, 10h07
  2. Différentes formes d'energie
    Par Emow25 dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/02/2008, 18h59
  3. différentes formes de l'azote
    Par kangourette dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/12/2007, 16h34
  4. [Statistique] Differentes formes de hazards ?
    Par azertylr dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/03/2005, 07h52
  5. TIPE: aérodynamisme de différentes formes
    Par roxy9091 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 7
    Dernier message: 31/12/2004, 14h32