Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Ypérite



  1. #1
    Edelweiss68

    Ypérite


    ------

    Citation Envoyé par ZuIIchI Voir le message
    le Cl2 est vert (et mortel cf. tuerie à Ypres en 1915)
    Mais l'ypérite (qui possède bien deux atomes de Cl) dégage t-elle du dichlore ?

    -----
    H u m a n i t y

  2. Publicité
  3. #2
    ZuIIchI

    Re : gaze de chlore

    je sais que gaz est ce qu'on appelle en terme martial un "incapacitant" donc qui n'a pas vocation de tuer donc je ne pense pas qu'il peut y avoir dégagement de dichlore. (pas juste au contact de l'air; par réaction c'est autre chose)

    maintenant j'ignore peut-être qqch c'est possible ...

  4. #3
    HarleyApril
    Modérateur

    Re : gaze de chlore

    bonjour
    à Ypres, c'est l'ypérite qui a été utilisé :
    Cl-CH2-CH2-S-CH2-CH2-Cl
    d'après mon grand père, ça a été utilisé en 1917 et non en 1915
    l'ypérite ne dégage pas de dichlore, c'est un agent alkylant puissant (le soufre vient déplacer un chlore pour former un sulfonium cyclique très réactif)

    cordialement

  5. #4
    Edelweiss68

    Re : gaze de chlore

    Citation Envoyé par ZuIIchI Voir le message
    je sais que gaz est ce qu'on appelle en terme martial un "incapacitant" donc qui n'a pas vocation de tuer donc je ne pense pas qu'il peut y avoir dégagement de dichlore. (pas juste au contact de l'air; par réaction c'est autre chose)

    maintenant j'ignore peut-être qqch c'est possible ...
    Ce qui est sûr c'est que ce n'est pas un gaz mais un liquide à température ambiante (enfin pas en ce moment où ce serait même un solide !) mais qui émet des vapeurs. Ce n'est pas un incapacitant mais un vésicant.

    Edit : et oui, c'est bien 1917 (dans la nuit du 12-13 juillet)
    H u m a n i t y

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    ZuIIchI

    Re : gaze de chlore

    pour l'histoire :

    22 avril 1915 : Ypres à été le lieu de test d'une nouvelle arme des Allemands à l'époque : le dichlore qui a fait il me semble 800 morts environ et entre 2000 et 3000 intoxiqués. L'arme était présente dans des cylindres qui ont été ouvert au moment où le vent les avantageait.

    1917 : quand les français (en particulier Grignard) a trouvé le remède à cette arme chimique (imbiber une compresse d'une substance oxydante je ne sais plus laquelle qui transforme le dichlore en hypochlorite et la mettre devant les voies orale et respiratoire), les chimistes Allemands ont alors commencé à chercher à synthétiser plusieurs nouvelles armes chimiques sous la direction de Frirz Haber (Prix Nobel en 1918 ironiquement !) et ont découvert entre autres : le gaz moutarde ou Ypérite qui s'utilisait sous forme liquide, les effets étant déclenchés par voie cutané (il suffit de tapper "ypérite" dans google image pour voir les dégâts).

    j'ai eu un petit cours sur les armes chimiques et leur historique pendant 1h30/2h la semaine dernière c'est encore frais mais je ne met que l'essentiel.

  8. #6
    moco

    Re : Ypérite

    Vous tenez tous des propos vraiment délicieux en ce jour de Noël. Quelle joie de vous lire !

  9. Publicité