Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Hypersensibilité à l' aluminium: eau du robinet



  1. #1
    antoineantoine

    Unhappy Hypersensibilité à l' aluminium: eau du robinet


    ------

    Bonjour,
    je suis hypersensible (fatigues, maux de tête, ...) à l' aluminium contenu dans les aliments et dans l' eau du robinet si elle en comporte une certaine quantité.
    Je pars pour Cuba bientôt et je sais (par expérience) que l' eau du robinet contient une dose d' aluminium sufisament importante pour que je me sente très mal tout le long du séjour.
    D' après ce que j' ai compris l' aluminium es dissout dans l' eau et n' est donc pas filtrable. Je voudrais savoir si il existe un moyen pour pouvoir quitter tout cet aluminium de l' eau? Le système de filtration appelé osmose inversée serait peut- être une solution (évaporation), mais les filtres sont trop encombrants pour être transportés dans les valises.
    http://forums.futura-sciences.com/im...ilies/help.gif
    Merci,
    Antoine

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Tellure

    Re : hypersensibilité à l' aluminium: eau du robinet

    Bonjour,


    Une petite précision, ce n'est pas parce que l'Al est dissous que l'on ne peut pas le filtrer. Il existe comme tu le dis des systèmes d'osmose et d'ultrafiltration qui permettent d'éliminer des ions de taille trés petite. Dans le cas de la filtration il faut s'interesser à la porosité des filtres et aux phénomènes mis en place pour faire traverser les pores du dit filtre.
    Dans le cas de l'aluminium on ne peut pas le filtrer facilement. De plus les réctions chimiques envisageables pour précipiter l'aluminium, que de mon côté j'entrevois, contribueraient ensuite à rendre l'eau non potable!!
    De plus si l'Al est présent dans l'eau ditribuée à Cuba , elle provient soit des techniques de potabiliation (utilisation de floculant à base d'Al) soit du sol (l'Al étant un des constituant principaux de la croûte terrestre).
    Dans les deux cas il se peut que d'une région à l'autre de l'île tu n'est pas les mêmes concentrations en Al.
    Par contre si le sol est relativement riche en Al, tu dois, j'imagine avoir le même problème avec l'alimentation (légumes en particulier).

    L'aluminium est présent dans l'eau sous forme ionique. Il est alors hydrosoluble est trés difficilement absorbé sous cette forme par l'organisme.
    Connais tu plus de détail sur cette hypersensibilité? Est-ce un syndrome connu? un déréglement du métabolisme qui jouera sur l'absorbtion ou l'élimination de cet élément comme dans le cas de la maladie d'Adisson et son trouble métabolique du Fer?

    Bon courage, voyons les idées des autres participants du forum.

  4. #3
    moco

    Re : hypersensibilité à l' aluminium: eau du robinet

    L'aluminium en solution est sous forme de ions Al3+. Mais il précipite sous forme de Al(OH)3 entre les pH 5.5 et 7.5. le précipite de Al(OH)3 ne se dépose pas toujours au fond de la solution, et reste parfois en suspension dans l'eau sous forme colloîdale, ce qui rend l'eau un peu trouble s'il y en a beaucoup. Si on absorbe une eau contenant Al(OH)3, colloïdal ou non, l'aluminium se dissout dans le suc gastrique, et il risque d'être incorporé ensuite par l'organisme dans l'intestin, ce qui est génant pour toi.
    Selon le traité de Charlot, l'hydroxyde d'aluminium colloïdal coagule par ébullition, et peut alors être alors éliminé par filtration.

    Une précaution à faire dans le cas d'une eau suspectée de contenir de l'aluminium, est de faire un test rapide pour savoir si elle en contient. Le même Charlot préconise d'utiliser le test dit à l'aluminon. L'aluminon est le nom usuel de l'aurinetricarboxylate d'ammonium. Il faut en faire une solution à 0.1%, donc à 1 g par litre.
    On utilise d'autre part une solution tampon contenant 28 g d'acétate de sodium, 18 mL d'acide acétique pur et 100 mL eau.

    Le test s'effectue comme suit :
    On prend environ 2 mL de solution tampon. On y ajoute de la solution d'aluminon goutte à goutte jusqu'à teinte rose pâle. On divise en deux la solution pour garder un témoin. On ajoute dans l'un des tubes de deux à dix gouttes de solution à étudier. Attendre. La solution rose pâle devient rouge en présence d'aluminium.
    Ce test est très sensible, et détecte 0,2 millimole de Al par litre. mis il demande de l'exercice, car le virage rose - rouge n'est peut-être pas facile à voir.

    Un autre test, plus facile, est celui à la morine. Mais il est presque trop sensible, car il réagit presque toujours avec les eaux de surface. Il consiste à préparer une solution saturée de morine (tétrahydroxyflavonol) dans l'alcool. On prend 2 mL de la même solution tampon que ci-dessus, on ajoute quelques gouttes de solution de morine, puis 1 mL de l'eau à traiter. En présence d'aluminium, la solution présente une fluorescence verte très facile à observer à contre-jour. En lumière ultra-violette, on détecte jusqu'à 0.04 millimole de Al par litre. C'est difficile de trouver de l'eau qui ne contienne pas cette quantité d'aluminium.

    Il existe de petits appareils portatifs émettant de la lumière ultra-violette, et fonctionnant sur pile, et ne coûtant que 50 euros. Je te donne la référence si tu veux.

  5. #4
    antoineantoine

    Re : hypersensibilité à l' aluminium: eau du robinet

    Citation Envoyé par Tellure Voir le message
    Bonjour,


    1
    Par contre si le sol est relativement riche en Al, tu dois, j'imagine avoir le même problème avec l'alimentation (légumes en particulier).

    2
    Connais tu plus de détail sur cette hypersensibilité? Est-ce un syndrome connu? un dérèglement du métabolisme qui jouera sur l'absorption ou l'élimination de cet élément comme dans le cas de la maladie d'Adisson et son trouble métabolique du Fer?

    Bon courage, voyons les idées des autres participants du forum.
    Bonjour et merci pour votre réponse.

    1
    Savez vous si la concentration l' Al dans les légumes et végétaux varie de manière vraiment significative en fonction de la concentration du métal dans les sols?

    2
    Mon problème n' est malheureusement pas bien connu des médecins, j' ai trouvé l' origine des symptômes moi même, à Cuba.

    En général je m' en sort pas trop mal dans les pays du bloc Nord, mais je dois me rendre à Cuba très bientôt et je n' ai pas d' autre solution que de boire et utiliser l' eau que l' on trouve là-bas.

  6. #5
    antoineantoine

    Re : hypersensibilité à l' aluminium: eau du robinet

    Merci encore pour ces réponses, qui sont très intéressantes!
    Je sais que l' aluminium est utilisé dans le traitement de l' eau en France, mais ne me cause pas de problèmes quand je la consomme. Je pense que les symptôme apparaissent à partir d' une certaine quantité absorbée.
    Est-ce que que les tests que vous me recommandez de faire peuvent donner une approximation de la quantité de Al?

    J' ai fait un essai il y a peu pour être sûr de l' origine du problème: en faisant bouillir de l' eau pendant 20 min dans une casserole en aluminium. Après avoir laissé refroidir j' ai bu l' eau et je suis allé me coucher. Le lendemain matin j' ai ressenti les symptômes habituels.
    Par contre je n' ai pas vu de coagulation à la surface de l' eau, est-ce que l' aluminium n' était pas présent en assez grandes quantités pour que la coagulation soit visible?

    Pourriez vous me donner plus de précisions sur le traité de Charlot (je n' ai rien trouvé sur internet)? Quelle serait la meilleure méthode pour filtrer l' aluminium coagulé.

    Je me souviens maintenant qu' une substance blanchâtre apparaissait à la surface de l' eau en ébullition à Cuba!

    Merci

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Tellure

    Re : Hypersensibilité à l' aluminium: eau du robinet

    Bonjour,

    Pour ce qui est de la concentration de l'Al dans les aliments:
    Effectivement l'Al peut être fixé par certaine plante. Cela dépend de la concentration en Al mais aussi de la forme sous laquelle il se trouve.
    Un élément trés important est aussi le pH qui va dfinir la mobilité. Celle-ci est plus grande sur des pH plus faible (acide). Par exemple le thé est une plante qui fixe des quantité sensibles d'Al avant tout parce que le plant de thé pousse dans des terrains préférentiellement acide.
    D'autres légumes comme la tomate peuvent être des fixateur d'Al.

    Donc pour toi pas de thé à Cuba

    Par contre de maniére générale, c'est principalement l'eau qui apporte l'Al et surtout si elle est traitée comme décrit précédement.

    Mais comment être sur dans ton cas que le probléme vient de l'Al?

    C'est le troisième constituant de l'écorce terrestre, il est énormément utilisé, comment l'isolé comme source de tes problèmes, et alors comment ne pas être exposé dans ton cas?

  9. Publicité
  10. #7
    Gramon

    Re : hypersensibilité à l' aluminium: eau du robinet

    Citation Envoyé par antoineantoine Voir le message
    J' ai fait un essai il y a peu pour être sûr de l' origine du problème: en faisant bouillir de l' eau pendant 20 min dans une casserole en aluminium. Après avoir laissé refroidir j' ai bu l' eau et je suis allé me coucher. Le lendemain matin j' ai ressenti les symptômes habituels.
    Merci
    cet expérience n'est en fait pas très concluante, il faut absolument que tu fasse cet expérience en aveugle pour pouvoir conclure quelque chose.

    jette un coup d'œil aux effets placebo

  11. #8
    moco

    Re : Hypersensibilité à l' aluminium: eau du robinet

    La substance blanchâtre qui apparaissait sur l'eau qui va bouillir n'est probablement pas un composé d'aluminium. Les dépôts d'oxyde ou d'hydroxyde d'aluminium apparaissent au sein de l'eau, pas en surface.

    Charlot était un spécialiste mondial de la chimie des solutions diluées, à une époque où on ne disposait que d'une burette et d'un pH mètre pour analyser les impuretés de l'eau, donc dans les années 1940 à 1950. Aujourd'hui on a des méthodes plus fines, comme l'absorption atomique, mais qui demandent un appareilage plus lourd, coûteux et encombrant.

    Moi je tire tout ce que je t'ai dit de "Théorie et Méthode nouvelle d'analyse qualitative", de G. Charlot, chez Masson, Paris, 1946. Mais tu peux aussi consulter , du même auteur, la "Méthode moderne d'analyse quantitative minérale", 1946, ou le "Manuel d'analyse chimique qualitative", de H. Mathieu, 1946. Il faudra fouiller dans les archives de ta bibliothèque !...

  12. #9
    antoineantoine

    Re : Hypersensibilité à l' aluminium: eau du robinet

    Merci pour vos réponses!

Discussions similaires

  1. Electrolyse, eau du robinet ?
    Par kya2 dans le forum Chimie
    Réponses: 13
    Dernier message: 28/03/2009, 16h48
  2. précipité eau du robinet
    Par viudiv dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/03/2009, 11h07
  3. Consommez-vous l’eau du robinet ?
    Par Laboum dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 30
    Dernier message: 27/02/2009, 09h14
  4. Eau du robinet
    Par Mickey1978 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 59
    Dernier message: 09/06/2008, 13h51
  5. [Divers] filtration eau robinet
    Par Raf24107 dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/05/2008, 09h08