Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

engrais NPK => KO2 ou KNO3 ?




  1. #1
    teuch

    Arrow engrais NPK => KO2 ou KNO3 ?

    bonjour à tous et encore bonne année ^^

    alors voila, j'ai une petite question toute simple, j'ai voulu acheté de l'engrais ce week-end, mais sur la boite c'est écrit dans la compo "oxyde de potassium (K2O)" pourtant sur ceratins forum j'ai lu qu'il étais quasiment impossible composante dans les engrais, et que bien souvent, c'est du KNO3 qu'on appellerais K2O. (Pourquoi? sa je ne sais pas..)

    Pour info, c'est de l'engrais NPK de grande surface, (de maque KB) et tous les engrais voisins (d'autres marques) avait plus ou moins la meme composition, seul les taux changent..

    exemple de composition de cette marque:

    Engrais NPK 13-16-18 :

    13 % d'azote (N) dont 5 nitrique, 8 ammoniacal,
    16 % d'anhydride phosphorique (P2O5) soluble dans l'eau,
    18 % d'oxyde de potassium (K2O) soluble dans l'eau,


    Alors question, dans l'engrais de type NPK qu'on trouve partout, est-ce réellement du K2O (oxyde de potassium) ou alors du KNO3 (nitrate de potassium) qu'on appelerais K2O?

    voili voilouuu, en attendant, je vous remercie!!!

    @ bientôt!

    Jacques

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : engrais NPK => KO2 ou KNO3 ?

    Cette dénomination est archaïque. Mais il n'y a rien de plus difficile à extraire que les habitudes prises.
    Aujourd'hui si c'était à refaire, on donnerait la composition en grammes de KNO3.
    Mais au 19ème siècle, les analyses de produits contenant des sels de potassium étaient assez rudimentaires. On se bornait à calciner à plus de 1200°C dans un four à réverbère les composés de potassium. A cette température, tous les composés de potassium utiles en agriculture se décomposent et ne laissent que de l'oxyde de potassium. Tous les autres atomes sont volatilisés. Par exemple, KNO3, K2SO4 et K2HPO4 donnent :
    2 KNO3 --> K2O + N2 + 5/2 O2
    K2SO4 --> K2O + SO3
    2 K2HPO4 --> 2 K2O + P2O5 + H2O

    A cette époque, pour analyser un engrais contenant du potassium, on ne se cassait pas la tête. On calcinait à mort le dit engrais, et on pesait le résidu, qui lui était formé de K2O. Point final. Pareil pour le phosphore. On récoltait en même temps les vapeurs qui avaient distillé, donc le mélange P2O5 et SO3. P2O5 se dépose le premier en refroidissant. On pèse l'un et l'autre, et le tour est joué,

  4. #3
    teuch

    Re : engrais NPK => KO2 ou KNO3 ?

    Citation Envoyé par moco Voir le message
    Cette dénomination est archaïque. Mais il n'y a rien de plus difficile à extraire que les habitudes prises.
    Aujourd'hui si c'était à refaire, on donnerait la composition en grammes de KNO3.
    Mais au 19ème siècle, les analyses de produits contenant des sels de potassium étaient assez rudimentaires. On se bornait à calciner à plus de 1200°C dans un four à réverbère les composés de potassium. A cette température, tous les composés de potassium utiles en agriculture se décomposent et ne laissent que de l'oxyde de potassium. Tous les autres atomes sont volatilisés. Par exemple, KNO3, K2SO4 et K2HPO4 donnent :
    2 KNO3 --> K2O + N2 + 5/2 O2
    K2SO4 --> K2O + SO3
    2 K2HPO4 --> 2 K2O + P2O5 + H2O

    A cette époque, pour analyser un engrais contenant du potassium, on ne se cassait pas la tête. On calcinait à mort le dit engrais, et on pesait le résidu, qui lui était formé de K2O. Point final. Pareil pour le phosphore. On récoltait en même temps les vapeurs qui avaient distillé, donc le mélange P2O5 et SO3. P2O5 se dépose le premier en refroidissant. On pèse l'un et l'autre, et le tour est joué,

    Super merci pour toutes ces explications , mais dans tout sa, si j'ai bien compris, ils marquent sur le paquet K2O alors qu'en faite, c'est du KNO3, c'est bien ca? (peut etre que c'est résté comme ca et qu'ils n'ont pas voulu le changé?)

    en tout cas un grand merci à toi


  5. #4
    moco

    Re : engrais NPK => KO2 ou KNO3 ?

    Mais oui ! Il n'y a jamais de K2O dans aucun de ces engrais, et il n'y en a jamais eu.

    Tout le monde a suivi cette habitude un peu ridicule. Et personne ne se souvient de ces circonstances historiques. Par contre une analyse exprimée en %K2O donne un peu de prestige à ceux qui les font. Le client qui voit une formule qu'il ne comprend pas hésite à reconnaître son ignorance. Au contraire il est plein d'admiration devant ... toute cette science.

Discussions similaires

  1. Engrais NPK.
    Par morrow dans le forum Jardinage
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/12/2010, 16h49
  2. Obtention KNO3 à partir d'engrais NPK
    Par didimbc dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 29/04/2010, 12h31
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 20/10/2009, 09h00