Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

reaction chauffante



  1. #1
    sv
    bonjour, on m'a parle d'une pochette en plastique (qui existe deja depuis un bon moment) remplie d'un liquide dans lequel se trouve une pastille metalique, quand on appuie sur la pastille elle se retourne et provoque une reaction chimique (?) qui fait christalliser le liquide, ce qui provoque de la chaleur pendant une heure environ, ensuite il refroidit et revient a l'etat liquide. N'ayant pu avoir plus d'information, je cherche savoir quelles matieres sont utilisees et comment ca marche exactement, merci.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    kinette
    Bonjour,
    Je viens de trouver un premier élément de réponse:
    "Les réchauffeurs à réaction chimique réchauffent en raison d'une réaction chimique déclenchée par le contact avec l'air (oxydation du fer) ou par cristallisation (acétate de sodium)."
    http://www.tc.gc.ca/Aviationcivile/c...emain/menu.htm

    Donc il doit falloir regarder du côté de l'acétate de sodium...
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  4. #3
    kinette
    Bon me revoici avec une explication plus "chimique":
    (site d'origine http://www.ulb.ac.be/sciences/intra/.../olbregts1.htm)
    Par Jean Olbregts,
    Chimie Physique Moléculaire

    Quelques exemples spectaculaires :
    Une bouillotte chimique :


    La dissolution de l'acétate de sodium (CH3COONa) dans l'eau est un processus endothermique : il faut rompre les liens qui maintiennent les molécules d'acétate de sodium ensemble dans une structure cristalline et distribuer celles-ci sous forme d'ions CH3COO- et Na+ dans l'eau liquide. A température ambiante, la solubilité de l'acétate de sodium est donc limitée mais elle augmente avec la température. Il est facile de réaliser l'expérience que voici. On verse une quantité importante d'acétate de sodium solide dans de l'eau distillée de telle sorte qu'il reste un excès de sel non dissout à température ambiante. On chauffe ensuite cette solution à une température proche de l'ébullition de manière à favoriser la dissolution. Si nécessaire, on peut ajouter un peu d'eau de manière à dissoudre complètement le sel. Si l'on travaille dans des conditions de propreté rigoureuse et si l'on garde la solution à l'abri de toute poussière, il est possible de laisser refroidir cette solution jusqu'à la température ambiante en gardant une solution sursaturée bien limpide. Cette solution est normalement instable : à l'équilibre, elle ne peut contenir autant d'acétate de sodium dissout ; une partie du sel doit donc précipiter. Cependant, la cristallisation du sel ne s'amorce qu'à partir de perturbations de la solution ou de l'introduction de germes de cristallisation. Dès qu'une telle perturbation intervient, la cristallisation peut démarrer. Cette cristallisation, à l'inverse de la dissolution, est une réaction fortement exothermique. A mesure que le cristal grandit et forme de nouvelles liaisons, le système va libérer des grandes quantités de chaleur et s'échauffer jusqu'à environ 50°C.
    Un tel dispositif existe commercialement sous forme de bouillottes chimiques très appréciées, par exemple, dans le grand Nord Canadien. Il s'agit de pochettes en plastique hermétique et souple contenant l'acétate de sodium dans l'eau. Au départ, il faut chauffer la pochette au bain-marie pour assurer la dissolution complète de l'acétate de sodium. La pochette peut alors refroidir et est prête à l'emploi. Elle contient une petite pièce métallique mince. Lorsqu'on souhaite récupérer la chaleur de cristallisation, il suffit de plier cette pièce métallique sans endommager la pochette. Cette petite perturbation suffit à enclencher la cristallisation : en quelques instants, on dispose, où que l'on soit, d'une agréable source de chaleur. Cette bouillotte peut être réutilisée indéfiniment. Il suffit de la réchauffer au bain-marie jusqu'à dissolution complète du sel et de la laisser refroidir : elle est à nouveau prête à l'emploi.
    (il y a un lien avec une explication sur les solutions saturées:
    http://www.ulb.ac.be/sciences/intra/...ers/solsat.htm )

    Voili!

    K, à qui son beau-frère avait déjà posé la question... ce fut l'occasion de trouver!
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  5. #4
    sv
    merci d'avoir repondu aussi vite! je vais regarder tout ca...

  6. #5
    sai
    c'est marrant comme truc!!
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Burnny
    Très intéressant.
    Mais en quoi le fait de plier la pièce en métal provoque t-elle la réaction? Libère t-elle quelques atomes qui font enclencher la réaction? Merci

  9. Publicité
  10. #7
    kinette
    Bonjour,
    En fait je ne sais pas. Apparemment ça jour sur la cristallisation du composé.
    Il faudrat donc regarder du côté des différents éléments qui contrôlent la cristallisation.

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  11. #8
    alex30
    effectivement, cette chaleur libérée lors du changement d'état est intéressante ! Je me demande pendant combien de temps la solution sursaturée peut rester sans cristalliser. Mais bon, de là à l'utiliser comme source de stockage énergétique , pour la maison par exemple, cela me semble difficile.

  12. #9
    stef
    c une réaction aussi utilisée pour les gobelets de café auto-chauffants!

  13. #10
    solenergie

    Re : reaction chauffante

    Bonjour
    je m'interesse à la question des reactions de cristallisations qui absorbent/relâchent de la chaleur. A ce propos il paraît qu'il y aurait quelqu'un dans un pays froid qui aurait réalisé une intallation qui permette de chauffer sa maison l'hiver : l'été, à l'aide de capteurs solaires, il fait fondre progressivement plusieurs tonnes de produit cristallisé. En cristallisant de l'eau se sépare. Dans l'hiver il redonne de l'eau et le produit recristallise en chauffant, cela suffirait juste à chauffer sa maison si elle est bien isolée durant tout l'hiver. J'ai trouvé cela dans un autre forum.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Résistance chauffante ??!!
    Par invite3488761 dans le forum Électronique
    Réponses: 12
    Dernier message: 02/05/2013, 22h09
  2. [Divers] Couverture chauffante
    Par YannFreeMan dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/02/2008, 19h20
  3. cartouche chauffante
    Par hector3 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/06/2007, 09h15
  4. Resistances chauffante
    Par Tortellini dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/06/2005, 20h46
  5. Resistance chauffante
    Par freesbeep dans le forum Électronique
    Réponses: 26
    Dernier message: 03/08/2004, 12h35