Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Les radicaux libres et la combustion



  1. #1
    mickaellareleve

    Les radicaux libres et la combustion

    Bonjour à tous,

    je suis un professionnel de la sécurité privée, et j'aurais aimé avoir votre avis sur le sujet.

    La combustion est la réunion de 3 éléments: le combustible, le comburant et une énergie d'activation. Ce que nous appelons "le triangle du feu".

    Mais maintenant,depuis quelques temps, on apprend ( à tord ?) le tétraèdre du feu: en effet, un quatrième élément vient (apparemment) se rajouter, les "radicaux libres".

    On parle de tétraèdre pour (apparemment) mieux expliqué les diverses actions d’extinction d'un incendie, notamment le principe d'extinction des "halon" ou encore celui de la poudre ( composée principalement de bicarbonate de sodium ou de bicarbonate de potassium) qui agissent en "cassant" la réaction en chaîne des radicaux libres.

    ----------------------------------------------------

    Voici ma question:

    Es que les radicaux libres peuvent être considérés comme une "énergie d'activation" (tel que cité dans le triangle du feu: mais du coup, pourquoi parlé de tétraèdre) ?

    Es que c'est les radicaux libres qui permettent la combustion ? (y'à t'il des radicaux libres dans une combustion lente ? type feu couvant),.

    Est-il scientifiquement juste de dire que le principe d'extinction du halon ou des poudres agissent sur l'énergie d'activation d'une combustion ? ou sur les radicaux libres ?

    Es que scientifiquement parlant, la représentation du tétraèdre du feu est une erreur ?


    NB: cette réflexion vient d'un fil de discussion que vous trouverez ici:
    http://lareleve.pro-forum.fr/t1923-t...traedre-du-feu


    bien à vous,

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Gramon

    Re : Les radicaux libres et la combustion

    un radical est très instable, il va réagir avec un peu tout, c'est ça qui est dangereux.

    il est formé pendant la combustion, et il va maintenir le feu en réagissant avec une autre molécule en libérant de l'énergie. Dans ce sens tu peux éteindre un feu en éliminant les radicaux, l'expérience la plus parlante c'est si tu allume un briquet et que tu utilise une passoire fine pour limiter la flamme. Les gaz passent à travers les mailles, mais les radicaux réagissent avec les mailles et n'arrivent pas à continuer à alimenter la combustion.

  4. #3
    mickaellareleve

    Re : Les radicaux libres et la combustion

    Merci beaucoup ,

    Donc si les radicaux sont forme lors de la combustion , peut on comme meme dire que les radicaux libres font partie de l'énergie d'activation d'un feu ?

    Ou cela est plus complexe , et que les radicaux agissent sur l'ensemble des éléments ( comburant/combustible/ énergie d'activation)?


    Les radicaux libres , font ils partie de l'énergie d'activation d'une combustion ?

    Merci beaucoup

  5. #4
    moco

    Re : Les radicaux libres et la combustion

    Les radicaux libres ne peuvent pas faire partie de l'énergie d'activation, pour une raison essentielle. Les radicaux sont faits de matière, et donc d'atomes. L'énergie d'activation n'est pas faite de matière. L'énergie, c'est comme la chaleur, le travail ou l'électricité, ce n'est pas de la matière. Mais c'est quelque chose qui agit sur la matière.
    Quand on fait brûler à l'air un gaz comme le méthane, on prend du méthane, qui est une molécule constituée d'un atome de carbone C lié à 4 atomes H. On dit qu'il y a 4 liaisons C-H. Dans la flamme du méthane, les 4 liaisons C-H se cassent, les 4 atomes H sont arrachés de l'atome C, et vont se fixer sur deux atomes d'oxygène, les deux atomes d'oxygène qu'il y a dans le gaz O2 de l'air. Et cela produit de l'eau, et même deux molécules d'eau H2O. L'atome C résiduel se lie à une autre molécule O2, pour former CO2. Tout ceci est très banal, je pense.
    Mais quand on examine dans le détail la suite des événements qui se produisent sur cette pauvre molécule de méthane, il faut considérer que, tout au début, on doit d'abord arracher le premier atome H avant qu'il ne se lie à O2. La première chose à faire, c'est de fournir à la 1ère molécule de méthane un peu d'énergie (l'énergie d'activation) pour que le premier atome H soit séparé. Quand la première liaison C-H est cassée, on obtient un reste de méthane instable, qui va réagir aussitôt après et céder un nouvel atome H. Mais cette sorte de résidu intermédiaire, formé de C et 3 H, est ce qu'on appelle un radical. C'est important quand on étudie l'ordre dans lequel se casse et se reforment les liaisons.
    Mais je ne suis pas sûr que cela soit très important pour un professionnel de la sécurité. Je peux me tromper ...

  6. #5
    mickaellareleve

    Re : Les radicaux libres et la combustion

    Mais je ne suis pas sûr que cela soit très important pour un professionnel de la sécurité. Je peux me tromper ...
    Non ce n'est pas fondamentale, mais cela permet de comprendre l'action de certains types d'extincteur sur une combustion, notamment sur le tétraèdre du feu.

    Je pense qu'il est utile de savoir où agit un agent extincteur, pour comprendre et maitrisé sont utilisation.

    merci encore de vos réponses très instructives

  7. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. les radicaux libres
    Par Sakura Haruno dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/01/2011, 18h05
  2. [Biologie Moléculaire] Les radicaux libres
    Par mar310 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/06/2010, 00h38
  3. [Biologie Cellulaire] Les radicaux libres
    Par mimoudu03 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/09/2009, 19h03
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 07/08/2009, 20h56
  5. Les radicaux libres
    Par jumaka dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/02/2009, 00h29