Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Gravure aluminium (conseils/détails/technique)




  1. #1
    deeeg

    Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    Bonjour,

    Dans un aspect purement ludique j'ai eu envie de pouvoir/savoir graver un ou plusieurs boitiers aluminium, pour les décorer de manière définitive et élégante... (celui de mon premier essai me sert à héberger l'électronique d'un autre boitier cassé).

    J'ai vu deux méthodes équivalentes, le principe est le même que pour fabriquer des circuits imprimés : on crée un masque qu'on transfère sur une surface d'aluminium bien poncée et nettoyée, la pièce bien protégée on immerge le tout dans du perchorure de fer. Il faut vérifier régulièrement, on attend, on frotte doucement au pinceau pour enlever les dépots de corrosion et on retrempe jusqu'à satisfaction.
    Exemple ici en pdf > http://www.techniguitare.com/Pedago/GravureSurAlu.pdf

    Evidemment sur mon premier essai j'ai fait plein de conneries, à commencer par mal protéger la matière non gravée et surtout tremper trop longtemps sans surveillance... ça donne un résultat très roots, on dirait un quart en alu de la guerre 14 détérré après 90 ans... C'est pas mal dans le genre mais ce n'était pas vraiment le but recherché.

    Tokai(TDS1-inbox-02d.jpg

    Je voudrais savoir si vous auriez une méthode plus efficace, ou des conseils (j'ai lu un ou deux trucs sur l'undercut et il faut éviter les graphismes vraiment fins), un mélange acide chlorhydrique/eau oxygénée me fait flipper j'avoue.
    Ya-t'il une façon de neutraliser la corrosion du perchlo après trempage? (par exemplepour protégér certaines parties fines). Une autre méthode qui pourrait être plus simple et moins cradingue (électrolyse?)?

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    deeeg

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    Autrechose en passant, j'ai remarqué que la corrosion du perchlo agissait largement après la sortie du bain, j'ai rincé, lavé et laissé tremper dans de l'eau claire jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de bulles (une bonne heure en rinçant plusieurs fois)). Puis passé à la paille de fer et au P1000, relavé encore et malgrès tout la surface reste "grasse" et il y a parfois de minuscules bulles qui sortent des "pores"...

    Je vais démonter pour reponcer à l'eau mais je voudrais savoir si c'est dangereux et si ça doit durer longtemps à votre avis?

  4. #3
    Gramon

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    après avoir bien rincé à l'eau, est-ce que tu as rincé avec de l'acétone ou quelque chose du même genre?

    je me demande si le masque ne s'imbibe pas d'un peu de perchlorure.


  5. #4
    deeeg

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    Bonsoir, merci de ta réponse.

    J'ai rincé et mis un coup de paille de fer pour nettoyer le plus gros (et un peu de dissolvant pour oter quelques traces de vernis), comme ça bullait en surface du métal (qui est bien poreux, surtout trop trempé) je l'ai plongé dans de l'eau, pas loin d'une heure en rinçant de temps en temps (on aurait dit une aspirine) jusqu'à ce que ça ne mousse plus. je l'ai séché au chaud et j'ai poncé, lavé, reponcé etc...

    Là j'ai démonté et passé un gros coup de brosse en fer sur la corrosion de surface qui gonflait un peu par endroits, ça récupère la gravure et c'est nettement plus intéressant comme résultat, je pourrais quasiment remplir les creux avec de la peinture (bon, les cotés du boitier sont pourris, c'est dommage parceque le boulot était joli à la base, mais c'est que mon premier essai....

    Je pense le boitier mieux protégé et mieux gratté/nettoyé tout de suite j'aurais certainement obtenu un meilleur résultat...

  6. #5
    Gramon

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    essaie de bien suivre la méthode utilisée dans le document que tu as mis. Ils sont arrivés à un joli résultat.

    Peut-être que la qualité de l'aluminium que tu utilises a une influence sur la porosité après traitement.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    moco

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    L'expérience montre que le traitement de surface de l'aluminium est une opération délicate, difficile à maîtriser. J'en ai moi-même fait l'expérience. Même si tu effectues plusieurs fois le même traitement sur le même type de plaque d'aluminium, tu t'aperçois que le résultat n'est pas le même. C'est pareil pour l'eloxage. J'admire les professionnels qui maîtrisent ce genre de problème. Moi je n'y suis pas parvenu !... J'ai abandonné après de nombreux essais décevants.

  9. #7
    deeeg

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    Citation Envoyé par Gramon Voir le message
    essaie de bien suivre la méthode utilisée dans le document que tu as mis. Ils sont arrivés à un joli résultat.

    Peut-être que la qualité de l'aluminium que tu utilises a une influence sur la porosité après traitement.
    Bonjour merci de ta réponse, effectivement il y a peut-être une difference dans la qualité de l'aluminium du boitiers, je compte refaire des expérience en faisant plus attention oui

    Tokai-TDS1-engraved-01c.jpg
    Ça c'est après grattage acharné de la corrosion, ce n'est pas fini et passablement dégueu sur les côtés mais déjà mon vois mieux la gravure..

    Citation Envoyé par moco Voir le message
    L'expérience montre que le traitement de surface de l'aluminium est une opération délicate, difficile à maîtriser. J'en ai moi-même fait l'expérience. Même si tu effectues plusieurs fois le même traitement sur le même type de plaque d'aluminium, tu t'aperçois que le résultat n'est pas le même. C'est pareil pour l'eloxage. J'admire les professionnels qui maîtrisent ce genre de problème. Moi je n'y suis pas parvenu !... J'ai abandonné après de nombreux essais décevants.
    Sûr, ce n'est pas évident, surtout en bossant empiriquement... mais le résultat peut être sympa quand même . (merci de ta réponse aussi)

  10. Publicité
  11. #8
    deeeg

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    Petiit Up, avec une question : N'y aurait'il pas moyen de faire la même chose en plus propre avec un procédé genre électrolyse?

  12. #9
    FC05

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    Je ne pense pas. Les pro qui font des attaques le font avec des acides (des choses du type HF, à ne surtout pas manipuler). Ils font même de l'usinage chimique, c'est à dire qu'il enlèvent des grandes profondeurs. C'est utilisé notamment en aviation sur des pièces minces que l'on doit alléger.

    En ce qui concerne ton attaque, je pense que tu as vraiment laissé le produit trop longtemps. Du coup tu as enlevé une profondeur trop importante.
    De plus avec le perchlo, il y a du y avoir formation de chlorures. Ceux ci ont été enfermés dans des cavités (piqûres). Il s'en suit que la couche d'alumine que se forme pour protéger l'alu ne se forme pas à certains endroit, d'où les petites bulles que tu vois apparaître.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  13. #10
    deeeg

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    Merci de ta réponse FC05, bon alors je continuerais au perchlo, j'ai fait tout ce qu'il ne fallait pas faire en fait (en particulier laisser tremper bien trop longtemps et ne pas gratter assez tout de suite). En s'appliquant un peu je suis persuadé qu'on peux faire des choses bien.

    Après le grattage de la couche de corrosion il n'y a plus de bulles, heureusement. La gravure aurait été plus régulière si j'avais frotté régulièrement.

    S'il te plait : Est-il possible/envisageable d'aider à "neutraliser" l'effet du perchlo en mettant une petite quantité de soude dans l'eau de rinçage (au sortir du bain de gravure, dans l'hypothèse d'une gravure mieux réalisée), ou ça peut poser problème avec l'aluminium??

  14. #11
    deeeg

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    Pardon, je voulais dire des cristaux de soude, pas de la soude caustique .

  15. #12
    FC05

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    Rahhhh ! Non ! Surtout pas de soude sur de l'alu, ça l'attaquerai aussi !

    D'ailleurs ça pourrait-être aussi une façon de faire la gravure.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  16. #13
    formentini

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    Bonjour a tous...

    je n y connais rien en gravure, mais en lisant ce thread, je pense que vous tous, etes des pros.

    j ai un probleme.
    suite au vol d objets "d art" a valeur emotionnelle, je me suis demande si il n y avait pas moyen de graver un numero d identification sur de petites surfaces de ces objets en aluminium et/ou en verre.

    j imaginerai bien une sorte d etiquette auto-collante, qui contiendrait une substance chimique en forme de numero
    on la laisserai coller quelques instans sur l objet et l acide de l etiquette graverait le numero d identification

    est ce que quelqu un pourrait me dire si je nage dans l absurdite ou bien si cela existe ou pourrait exister ?
    merci d avance

  17. #14
    Gramon

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    pour le verre je pense que tu as de meilleure résultat en gravant à la main. Sinon adresse-toi à une entreprise qui fait de la gravure au laser.

    pour l'aluminium, probablement aussi de meilleur résultats à la main.

  18. #15
    artisanplasticien

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    Bonjour ! sujet très intéressant, je fais de la fonderie (au sable ) d'aluminium et je suis intéressé par la gravure à l'acide pour faire des inscriptions sur mes pièces, pensez vous que cette technique soit compatible avec de l'aluminium moulé ?

    merci d'avance !

  19. #16
    didier941751

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    Bonjour et bienvenue sur FS,
    Si tu regardes le 1er post, tu observeras que c'est un boitier en alu, et celui-ci a été coulé en fonte au sable, donc moulé.
    J'ai plusieurs boîtiers d'effets guitare, et ce ne sont pas des plaques à rabats.
    Dernière modification par didier941751 ; 02/03/2018 à 11h46.

  20. #17
    Charaldalbens

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    Bonjour,
    Je début dans la fonderie alu ( au sable) et j'ai vu une vidéo sur la gravure par électrochimie , avec eau ,vinaigre blanc , sel, une alimentation 12v et un coton tige
    Il faut aller voir la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=S6FoR65msI4cordialement
    Alain

  21. #18
    40CDV20

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    Bsr,
    Donc à priori un alliage de série 4000 et/ou de type A-Sx. Au delà, il faut distinguer les techniques qui fonctionnent des bricolages guignolesques. Ça concerne principalement l'aéronautique et l'armement. Pour rechercher, utiliser la bonne terminologie, un gravage chimique est un usinage chimique en mode dégradé, on parle aussi de "fraisage chimique",...à noter que sur des pièces de fonderie la valeur de l'état de surface est à considérer de près
    Comme le dit Moco, ce n'est pas à la portée du premier passant. Voir par ex. ici la technique qui décrit assez bien ce qu'est le facteur d'attaque :
    https://books.google.fr/books?id=_sD...minium&f=false
    Cdt

  22. #19
    ecolami

    Re : Gravure aluminium (conseils/détails/technique)

    Bonjour,
    La gravure de l'aluminium par de l'acide chlorhydrique ou un chlorure oxydant n'est pas une bonne solution. Il vaut mieux employer d'autres acides en chauffant modérément (sulfurique, phosphorique) ou tester en milieu fortement alcalin;
    Souvent l'aluminium est allié a d'autres métaux, quand c'est du Cuivre c'est assez catastophique sitôt qu'on commence a attaquer l’alliage.
    Le chlore ou les chlorure font une corrosion par piqure.
    Quand on met un morceau d'aluminium en présence d'acide chlorhydrique l'attaque est violente et il se forme une poussière grise qui semble bien être de l'alu en poudre puisque cette poussière se dissous finalement quand il ne reste plus de métal compact.

    Un effet intéressant et moins risqué est la coloration en nuances dorée à brune par du permanganate en milieu faiblement acide: un dépot de bioxyde de manganèse bien adhérent se forme rapidement

Discussions similaires

  1. Gravure sur acier, gravure sur aluminium
    Par mortain dans le forum Chimie
    Réponses: 10
    Dernier message: 30/04/2012, 22h35
  2. technique de collage de l aluminium
    Par bidulus dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/06/2011, 20h28
  3. technique de collage de l aluminium
    Par bidulus dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/06/2011, 09h27
  4. détails technique pour chaufdière granulés
    Par mrcaesar dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/03/2011, 10h45
  5. Conseils en vue d'une expertise technique
    Par marc.suisse dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/01/2008, 19h01