Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Scintigraphie et iode



  1. #1
    mav62

    Scintigraphie et iode


    ------

    Bonjour,
    Pour certaine scintigraphie, on utilise l'iode 123 ou 131. Pourquoi ces isotopes de l'iode et pas d'autres ? Cela est-il lié à la durée de présence dans le corps ?
    Merci d'avance pour votre aide.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : Scintigraphie et iode

    L'iode, radioactif ou non, se fixe assez vite dans la glande tyroïde, si celle-ci fonctionne correctement. Et on repère facilement l'iode radioactif par scintillographie en balayant l'organisme avec un compteur gamma.

    L'iode 123 a la particularité intéressante d'avoir une période de 13 heures, donc assez pour faire des examens de l'organisme, mais pas assez pour poser des graves problèmes de pollution lors des rejets. En stockant les urines radioactives pendant un jour ou deux, tout l'iode radioactif est détruit. Mais il a l'inconvénient d'émettre des rayons gamma assez mous (0.15 MeV), pas faciles à détecter avec un bon rendement.

    Par contre l'iode 131 donne des rayons béta et gamma assez énergiques (tous deux à 0.6 MeV), donc faciles à détecter avec un bon rendement. Mais il a l'inconvénient de durer 8 jours.- Cci oblige l'hôpital de stocker les urines radioactives plusieurs semaines, en attendant que la radioactivité ait assez décru.

    Comme tu le vois, l'idéal n'existe pas !

  4. #3
    mav62

    Re : Scintigraphie et iode

    Bonjour et merci pour ta réponse.
    Concernant les rejets à stocker éventuellement dans l’hôpital, ils viennent d'où car le patient reçoit une piqure intraveineuse il me semble ?

  5. #4
    FC05

    Re : Scintigraphie et iode

    Et les reins "filtrent" le sang ...
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  6. #5
    mav62

    Re : Scintigraphie et iode

    Je ne comprends pas, quels déchets récupère-t-on ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    FC05

    Re : Scintigraphie et iode

    Les urines, relis Moco.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  9. Publicité
  10. #7
    moco

    Re : Scintigraphie et iode

    Le iode injecté à un patient est sous forme de iodure de potassium KI. Les atomes d'iode de ce KI sont donc des ions iodure I- et la plupart sont non radioactifs. Dans les injections, il y a aussi parmi eux des atomes d'iode radioactif, I-123 ou I-131, ou un autre isotope. Une fois injectés dans le corps, tous ces atomes d'iode sont des ions chimiquement identiques, et ils se conduisent de la même façon. A part le fait qu'ils vont migrer vers la glande tyroïde, ils se comportent comme les atomes de chlore, comme il y en a dans le chlorure de sodium. Le chlorure de sodium et le iodure de potassium sont solubles dans l'eau. donc dans le sang. Mais le rein élimine progressivement les ions I- et Cl-, et les fait passer dans l'urine. C'est la raison pour laquelle nous devons manger de la nourriture un peu salée, pour compenser les pertes par l'urine.

Discussions similaires

  1. Définition - Scintigraphie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/03/2011, 19h35
  2. scintigraphie rénale
    Par yassine301109 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/07/2010, 23h11
  3. scintigraphie
    Par f10u dans le forum Technologies
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/03/2009, 11h52
  4. Scintigraphie
    Par couris dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/01/2007, 11h47
  5. Tout savoir sur la scintigraphie !!!!
    Par danza07 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/01/2006, 17h37