Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Encapsulant inerte



  1. #1
    Tropique

    Encapsulant inerte


    ------

    Bonjour,

    Je cherche une méthode artisanale pour produire de façon simple, économique, fiable et reproductible des résistances de valeur élevées (entre 1Gohm et 1 Teraohm).
    Aprés diverses expérimentations, je suis arrivé à des résultats potables, càd que j'obtiens des éléments résistifs stables en T° et dans le temps, sauf que pour assurer la stabilité à long terme et la protection, je dois absolument les encapsuler d'une façon ou d'une autre.
    Et c'est là que les vrais problèmes commencent: n'ayant pas la possibilité de les sceller sous verre dans une atmosphère inerte (ce qui est la technique utilisée industriellement), je dois me contenter d'un enrobage.
    Encore une fois, vu mes moyens limités, je n'ai pas beaucoup de choix; j'ai essayé avec de la résine époxy, mais apparement le mélange non encore polymérisé a une réactivité certaine qui influe fortement sur la valeur de la résistance: au moment de l'application, elle est divisée par ~100, et ensuite pendant le durcissement, la valeur remonte, souvent jusqu'à dépasser la valeur de départ, voire à arriver à l'infini.
    Avec de la silicone (neutre), il n'y a pas de phase d'abaissement de la valeur, par contre celle-ci remonte également pendant la polymérisation, aboutissant la plupart du temps à des éléments inutilisables.
    Avec des vernis et peintures à base de solvants, le comportement est similaire à l'époxy mais en pire.
    Les deux principales techniques que j'emploie pour produire mes résistances sont des morceaux de feuilles de plastique antistatique (pour emballer les cartes électroniques) collés sur des électrodes par de l'encre au graphite, ou des encres résistives à base de graphite et d'une charge minérale inerte étalées sur un subtrat en verre époxy.
    Dans les deux cas, la couche active est extrêmement mince, probablement qques molécules d'épaisseur, et la moindre réaction avec la résine d'enrobage altère les propriétés.
    Je cherche donc un moyen, soit d'enrober ces éléments sans dégâts, soit de les passiver avant l'enrobage afin qu'ils puissent y résister.
    Accessoirement, si quelqu'un connait un moyen plus robuste de faire ce genre de résistance, son avis est également le bienvenu.
    Merci

    -----
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  2. Publicité
  3. #2
    Loutchos

    Re : Encapsulant inerte

    mais, une résistance ca chauffe non ? Donc l'enrober d'une matière plastique n'est pas des plus judicieuses, enfin, j'y connais rien...

    sinon, tu peux ptet essayer de faire fondre du plastique (un non toxique, comme le polyéthylène ou PE) et tremper tes résistances...

    Sinon, j'aimerais bien savoir pq la résine époxy affecte la résistance...

    Et juste par curiosité (et ca peut apporter de l'eau au moulin), c'est pour quelle application tes résistances ?

  4. #3
    Tropique

    Re : Encapsulant inerte

    La puissance dissipée sera négligeable, inférieure au nW, donc pas de souci d'échauffement.
    Utiliser du PE est exclu dans le cas du plastique antistatique: le matériau de base de la feuille est du PE, et si je la trempe dans le PE en fusion, tout va partir en quenouille.
    L'encre pourrait peut-être résister, mais j'en doute: il y a un liant organique, sans doute une résine acrylique qui risque de ne pas trop aimer les 150°C...
    Les applications sont p.ex. comme charge d'une chambre d'ionisation ou dans les détecteurs de gradient atmosphérique.
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  5. #4
    lft123

    Re : Encapsulant inerte

    Pourrais tu essayer avec de la cire de bougie ?

    Peut être que ça fonctionnerait et c'est pas difficile à mettre en oeuvre ?


    @+

  6. #5
    Tropique

    Re : Encapsulant inerte

    Petite info pour ceux qui avaient le même problème que moi:
    j'ai découvert que les varistors de protection pour haute tension (250V AC p ex) ont une résistance résiduelle qui tombe pile dans la gamme de valeurs recherchées.
    Il n'y a pas de "règle" précise: indépendemment du fabricant, la valeur effective dépend essentiellement de l'exemplaire choisi et non du fabricant ou même du lot de fabrication, il faut donc faire un travail de sélection, mais le gros avantage est que ces composants sont fabriqués industriellement, frittés à haute T° et encapsulés dans une résine. Cela signifie que la valeur mesurée a des chances de rester stable au cours du temps, et j'ai pu vérifier que le coéff de T° est tout à fait acceptable pour des valeurs de cet ordre de grandeur (restons réaliste, ce ne sont pas des étalons de labo, mais dans la gamme d'utilisation la variation reste bien < 10%; bien assez pour mon bonheur).
    Les puristes diront que étant des varistors, elles sont non-linéaires, mais pour des tensions inférieures à 1/100ème de la tension de seuil, l'effet est non seulement négligeable, mais indétectable.
    Bref, un moyen économique et accessible pour accéder aux hautes résistances.
    Cela dit , si qqu'un a un moyen compétitif pour faire ce genre de résistance "à la carte", je reste preneur...
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    nego

    Re : Encapsulant inerte

    Si tu as une forte contrainte de température, il ne te reste que deux types de polymeres envisageables : les polyurethannes et les polyester insaturés. Après, ils se transforment tous à plus de 100°C (et puis bon, artisanalement les thermoplastiques c'est pas le pied). Comme les epoxys et les silicones, ce sont des produits relativement réactifs, faut tester.

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Principe d'équivalence masse inerte masse grave
    Par ZOZO dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 15/03/2010, 08h23
  2. remplacer relais par composant inerte
    Par BUBO BUBO dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 22/04/2009, 19h57
  3. Paire inerte?
    Par musca dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/06/2007, 17h35
  4. Effet du doublet inerte ?
    Par Zelma dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/03/2007, 14h19
  5. electriquement inerte
    Par moidibe dans le forum Chimie
    Réponses: 16
    Dernier message: 13/04/2003, 13h55